Selma Bacha à l'entraînement
Selma Bacha à l’entraînement (crédit : David Hernandez)

OL : Bacha de retour à l’entraînement, Malard et Renard aussi

Touchée face à la Juventus Turin il y a presque trois semaines, Selma Bacha a pris part à la séance collective ce lundi. Convoquées avec l’équipe de France, Wendie Renard et Melvine Malard étaient de retour à l’entraînement.

La coupure aura au moins eu du bon pour Selma Bacha. On l’avait laissée en train de s’écrouler sur la pelouse du Juventus Stadium après le nul (1-1) pour la 2e journée de Ligue des champions. Touchée aux ischios, la latérale gauche avait dû déclarer forfait pour les deux dernières journées de championnat contre Fleury et à Guingamp. Non retenue par Corinne Diacre pour le rassemblement des Bleues en novembre suite à sa blessure, Bacha a pu travailler tranquillement et devrait être remise pour la réception du Havre, dimanche (16h). A six jours de la reprise du championnat, l'internationale française était présente à l’entraînement du jour avec un groupe encore très restreint.


Entraînement ouvert au public mercredi


Si Amel Majri et Dzsenifer Marozsan continuent de se rapprocher d’un retour, Wendie Renard et Melvine Malard étaient déjà présentes après leur sélection en équipe de France. Trois jours après le victoire contre la Norvège, les deux Fenottes ont pris part à la séance collective sur les images captées par le club. Il faudra très certainement attendre l’entraînement ouvert au public mercredi (11h) pour voir toutes les internationales être de retour. Et préparer au mieux la 8e journée de D1 féminine afin de laver l’affront guingampais.

8 commentaires
  1. dede74 - lun 14 Nov 22 à 13 h 19

    On va bien finir par avoir une équipe de valeur ! il y en a marre de tous ces contretemps, lavons, lavons bien à fond, cet affreux affront guingampais ! havraises, préparez-vous à souffrir !
    Il faut rester optimistes et toujours derrière nos Fenottes !

    Signaler
    1. DrNelson & Mister Bosz - mar 15 Nov 22 à 18 h 45

      C'est vrai que c'est la poisse niveau blessures chez les feminines cette année !

      C'est bien triste pour elles.
      Ça va bien finir par s'arrêter. 🤞

      Signaler
  2. Le Bon - lun 14 Nov 22 à 14 h 12

    Et Cascarino ?

    Signaler
  3. Poupette38 - lun 14 Nov 22 à 16 h 22

    D. Cascarino était sortie à la 76e, elle avait l'air "en forme" 😉

    Les féminines font comme les pros, elles n'arrivent pas à marquer .
    Attention au Havre qui avait perturbé le psg chez elles, paris n'avait fait qu'un nul .

    Signaler
  4. OL-91 - lun 14 Nov 22 à 18 h 12

    Il faudra qu'elles soient fin prêtes pour servir au postillon Diacre. Le Havre est aussi un danger d'achoppement.

    Signaler
  5. dede74 - lun 14 Nov 22 à 19 h 51

    Il faut bien se dire que, compte-tenu des progrès des autres clubs, aucun match n'est facile, d'autant plus avec une équipe amoindrie.
    Mais, pour jouer Le Havre, il faut tout faire pour gagner, ne pas rechigner à la tâche, ne pas se relâcher et, puisque nous sommes à la maison, montrer qu'on est toujours l'OL !

    Signaler
  6. isabielle - mar 15 Nov 22 à 18 h 06

    Je suis admiratif de la passion qui anime la majorité des fans de ce site, et mention spéciale aux intervenants du foot féminin, pour le respect et la correction qui illustrent les propos... même quand le jeu est brouillon, les joueuses inefficaces et le staff sans solution.
    Normal me direz-vous, parce que cette "régression" est logique vu le contexte de ce début de saison.
    La D1 Arkema, globalement progresse un peu, certes, mais les difficultés de l'OL et du PSG nivellent les résultats et "boostent" les ambitions. Lorsque les effectifs seront revenus à la normale, les matchs seront moins indécis, et nous seront plus flamboyants... seul le PFC est resté à son niveau. Bordeaux et Montpellier (avec le départ des attaquantes étrangères) régressent aussi.... les clubs encore amateurs seront toujours inconstants et imprévisibles !
    Mon inquiétude sur les capacités des jeunes de l'académie, pour assurer la relève des cadres vieillissantes actuelles, reste néanmoins le problème majeur de ce début de championnat.... il y a trop d'écart entre les U 19 et les pros.
    La nécessité de créer un championnat des équipes réserves est indéniable, et nécessaire pour former des joueuses pour les compétitions internationales.
    Les clubs pros se renforcent avec des étrangères pour lutter en WCL, les françaises de bon niveau qui veulent progresser vont jouer à l'étranger un autre football et ... l'EDF, c'est le néant faute de maturité des jeunes talents.
    Tout cela n'est pas le fruit du hasard ! ... c'est juste le résultat d'une énorme inertie entre le discours et les actes de la FFF.

    Signaler
    1. dede74 - mar 15 Nov 22 à 18 h 38

      Bonsoir Isabielle. J'aime beaucoup tes exposés 😇
      Je préfère et, j'espère qu'il en restera toujours ainsi, discuter positivement du foot féminin, sur cette partie du forum O&L, que chez les garçons, n'en déplaise à certains, c'est quand-même plus calme et, ça reste des discussions footballistiques.

      Vivement que les matchs reprennent !

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut