Daniëlle van de Donk lors d'OL - Benfica
Daniëlle van de Donk lors d’OL – Benfica (Photo by Olivier CHASSIGNOLE / AFP)

OL - Benfica (4-1) : "Un devoir accompli" à défaut de plus

Mercredi soir, l’OL a décroché son billet pour les demies de Ligue des champions. Toutefois, la manière n’a pas forcément été au rendez-vous contre Benfica dans cette double confrontation.

La communion a été totale mercredi soir entre les joueuses de l’OL et les quelque 21 000 supporters ayant pris place dans le Parc OL. Il y avait bien longtemps qu’il n’avait pas régné une telle atmosphère dans l’enceinte de Décines pour un match des Fenottes. Présente pour ce quart retour de Ligue des champions, Michele Kang a forcément dû apprécier de voir qu’il existait un engouement et cela a dû la convaincre un peu plus dans sa volonté de voir les féminines de l’OL avoir leur propre stade de 15 000 places. En tout cas, Sonia Bompastor a, elle, salué ce soutien populaire, elle qui milite depuis longtemps pour voir le public répondre présent à Décines. "Il y avait une belle atmosphère, une très belle ambiance. Cela fait vraiment plaisir. Cela fait une vraie différence de sentir ce soutien."

La communion a eu beau être totale à la fin des 90 minutes et de la victoire 4-1 de l’OL sur Benfica, il n’y avait pourtant pas l’atmosphère d’une qualification en demi-finale dans les rangs lyonnais. Non pas que les joueuses banalisent cette 13e participation au dernier carré européen, mais tout simplement parce que la qualification n’a pas été aussi aisée qu’espérée au moment du tirage au sort.

Il y a deux ans, l’OL n’avait fait qu’une bouchée de Benfica en phase de groupe (5-0, 0-5) mais la prestation des Portugaises dans ce quart de finale est la preuve concrète que le développement du foot féminin se poursuit à travers l’Europe et que l’écart n’est pas aussi imposant qu’avant. Les Lyonnaises ne cessent de le rappeler depuis des mois et pourtant, il y a comme une impression qu’il existe toujours ce syndrome d’être l’OL et que cela passera sans encombre. Il n’est pas forcément question de suffisance, mais les premières mi-temps à Lisbonne puis mercredi à Décines ont été quasiment des copier-coller comme si le visage montré à l’aller n’avait pas forcément servi de leçon.

Après la rencontre, c’était plutôt profil bas chez les joueuses plus que l’euphorie de se qualifier. À défaut d’y avoir vraiment mis la manière, le sentiment était avant tout celui du devoir accompli. "On va retenir la victoire. On aurait pu se mettre à l’abri plus tôt, que ce soit ce (mercredi) soir ou à l’aller, a avoué Kadidiatou Diani. Le plus important est que la qualification soit au bout du compte et c’est l’essentiel." À l’image de l’attaquante, qui a certes mis fin à cinq matchs de disette, l’OL a une nouvelle fois brillé par son manque d’efficacité devant le but. Le score final est certes large avec des Lisboètes qui ont laissé des espaces en deuxième après le doublé de Cascarino pour un espoir fou de revenir dans la partie, mais les Fenottes auraient pu se mettre à l’abri bien avant.

Ce mal récurrent, Sonia Bompastor l’a ciblé depuis des mois et n’hésite jamais à le pointer du doigt lors de ses différentes sorties médiatiques. Que ce soit en phase de poule ou dans ce quart de finale contre Benfica, cela n’a pas eu d’incidence majeure même si cela a poussé l’OL à devoir batailler plus qu’espérer. Mais, on l’a vu contre Fleury en demi-finale de Coupe de France, à trop laisser passer sa chance, on se fait avoir derrière. "Sur la première période, on a eu trois ou quatre grosses occasions où il faut qu'on soit capable de tuer le match, d'être efficaces. Si on en convertit la moitié, on peut mener très rapidement 2-0 dans le match. Le haut niveau se joue sur des détails et plus les tours passent, moins on aura d’occasions. On doit être capable de marquer sur une ou deux occasions."

Dans trois semaines, ce sera le PSG ou le BK Häcken qui se présentera devant les coéquipières de Wendie Renard. Un tout autre morceau et l’OL devra forcément régler la mire au risque de subir une nouvelle déconvenue après la Coupe de France. Mais Bompastor l’assure, "vu les moyens à notre disposition, on se doit d'aller au bout des compétitions même si des adversaires veulent de mettre en travers de notre route". Cette dernière qui mène à Bilbao le 25 mai ne sera pas une porte ouverte et il faudra mettre bien plus d'ingrédients.

20 commentaires
  1. Avatar
    Cicinho2 - jeu 28 Mar 24 à 8 h 38

    Une piste de réflexion, comme ça, pour favoriser le public au stade : arrêter avec les matchs à 13h30 le samedi, 12h30 le dimanche, le même jour à la même heure que le match de l’équipe masculine, etc.

    Signaler
  2. Avatar
    brad - jeu 28 Mar 24 à 8 h 54

    Bompastor parle sans citer de nom, mais elle évoque les 2 a 3 occasions d'Eugénie, c'est vrai que c'est un peu inexplicable car elle se les crée ses occasions mais il y a des jours ou la balle ne part pas en boulet de canon, une tête dans les gants du gardien ou un pied qui dévisse devant une cage vide, c'est le lot des attaquants ou on leur demande de faire trembler les filets mais la réussite ou le réalisme parfois vous fuie sans oublier qu'il y a des défenseurs qui sont là pour vous mettre en échec. Maintenant on peut chercher avec qui elle est complémentaire car dans la surface peu de joueuses s'appuient sur elle...Amel oui car elle aime rentrer dans la surface, mais les autres ? Eugénie ne doit travailler qu'avec sa technique sur des centres ou des ballons cafouillés, des une - deux très très rarement là où elle excelle. Est-elle en perte de confiance ? J'espère que non !

    Signaler
    1. isabielle
      isabielle - jeu 28 Mar 24 à 9 h 33

      Eugénie est toujours plus en vue quand Ada est présente... les espaces autour d'elle se libèrent par les déplacements d'Ada qui est trouvée les yeux fermés... et qui bonifie souvent ses remises en une touche 😘

      Signaler
      1. Avatar
        brad - jeu 28 Mar 24 à 11 h 13

        D'accord avec ton point de vue Isabielle, mais maintenant que Delphine est là a gauche et que Kaditou et à droite et si Ada est présente, où se situe Eugénie pour sa complémentarité avec elle ? Pas derrière Ada puisque l'on a 3 milieux en poste ( une 6 et 2 offensives ) schéma que l'on retrouve la plupart du temps en 4/3/3.🤔

  3. Avatar
    olgoneforever - jeu 28 Mar 24 à 8 h 57

    C'est vrai que les filles n'ont pas explosé de joie après la qualification bien méritée vu l'écart technique entre les deux équipes. J'aurais pu les croire blasées mais je sais qu'elles sont exigeantes et conscientes de leur rang qui leur impose performance et énorme motivation. Et cet article le montre.
    Le but des 25...30m de Cascarino : magnifique!
    Bravo les fenottes , bravo aux supporters du groupama !
    Merci O&L pour la diffusion.

    Signaler
  4. isabielle
    isabielle - jeu 28 Mar 24 à 9 h 27

    Les Fenottes nous ont habitué au caviar que les fans dégustaient à la cuillère à soupe... désormais c'est à la petite cuillère qu'il faut le savourer car la concurrence en Europe progresse.
    Mais est-ce une raison pour tordre le nez ?...
    Oui parce que le jeu se durcit, non parce qu'il y a de belles phases de jeu construit...
    Oui parce que la finition laisse à désirer par l'absence de justesse technique, non parce que les top-joueuses vont revenir sur le terrain avec un mental d'enfer...
    Perso je pense qu'il est indispensable de rapidement faire progresser la D1, par la formation avec un développement du jeu, de la technique, et de la maîtrise de l'engagement si l'on veut garder notre place au sommet et susciter des envies aux autres clubs.
    La France a fait l'effort, supplantant les Nordiques et l'Allemagne, c'est au tour des Anglais et des Ibériques de vouloir nous évincer... les 1/2 et la finale seront un vrai combat.

    Signaler
    1. Dede Passion 69
      Dede Passion 69 - jeu 28 Mar 24 à 11 h 22

      👍 + 69 !
      Même si je continue de penser que le public Lyonnais devient lui aussi de plus en plus exigeant, voire parfois intolérant .
      Nos filles ne sont pas des robots et l'adversité progresse.
      On ne peut plus gagner tous nos matchs par 6 buts d'écart, surtout en phases finales de WCL .
      L' important et l'essentiel c'est de toujours être proche du sommet, et nos fenottes y sont toujours.
      Beaucoup plus difficile d'y rester que d'y parvenir.....

      Merci aux filles et au public pour la soirée d'hier, même si l'on en veut toujours plus .
      ALLEZ LES FENOTTES, épicétou ! 😜

      Modéré
  5. OLVictory
    OLVictory - jeu 28 Mar 24 à 9 h 28

    Ces matchs de Ligue des championnes sont de haut niveau, ça fait plaisir à voir. Avec deux gardiennes très talentueuses, les joueuses offensives doivent se mettre à niveau et ça fait du spectacle.

    Pas comme le match de Jupiler League qui passait juste avant ce matchs sur DAZN, Westerlo contre Genk, où les joueurs se sont arrêtés de jouer dix minutes avant la fin alors qu'il y avait 1-1. C'est scandaleux pour le public qui a payé sa place, quel que soit l'enjeu sur le classement.

    Modéré
    1. isabielle
      isabielle - jeu 28 Mar 24 à 10 h 23

      Surtout qu'ils auraient pu le faire plus "discrètement" ces baltringues.... !
      Mais il me semble que des "sanctions" sont étudiées par les instances locales....

      Signaler
      1. OLVictory
        OLVictory - jeu 28 Mar 24 à 10 h 28

        Ca serait une bonne chose, c'était scandaleux comme fin de match, une vraie tricherie.

  6. OL-91
    OL-91 - jeu 28 Mar 24 à 16 h 17

    Le Sommer n'est plus un leader d'attaque. Elle doit être employée plus tactiquement que physiquement. Pour le moment, l'OLF n'est pas au niveau d'une finale.

    Modéré
  7. Fabgeronimo
    Fabgeronimo - jeu 28 Mar 24 à 17 h 33

    Et bien moi, les portugaises m'ont fait flipper sur les 2 matchs, elles jouent très bien et ont vraiment progressé en 2 ans. Elles ont fait un match nul contre le Barça à la maison en phase de poule (4-4), ça en dit long sur leur potentiel offensif ! elles ont tordu le cou de Francfort et de Rosengard, et ont résisté contre le Grand Barça comme je l'ai déjà dit, que des clubs bien plus expérimentés et avec une réputation bien établie c'est assurément le club surprise de cette saison européenne. Alors bien sûr leur Graal aurait été d'éliminer l'OL, sait on jamais ! qui ne tente rien n'a rien. Le morceau était un peu trop épais tout de même, je lève quand même mon verre à la santé des portugaises car elles m'ont agréablement surpris au bout du compte, et surtout elles m'ont fait flipper.
    Quand à nos fenottes, que dire ? je partage certaines critiques mais dans l'ensemble je ne suis pas d'accord avec le ton de l'article et aussi avec certains posteurs. Elles sont un peu en dedans sur certains points, il leur faut plus d'occasions pour planter des buts et font plus d'erreurs techniques qu'habituellement mais je suis persuadé que ce n'est que passager, on sort de l'hiver qui est toujours une période dévoreuse d'énergie, on a eu encore notre lot de blessées et elle reviennent les unes après les autres depuis la trêve, il y a des différences d'état physique entre elles, donc forcément des différences techniques aussi, bref on a encore une saison bien merdique question santé, on connait ça, le tout est de faire le dos rond le temps que ça passe. Ceci dit, malgré tous ces handicaps elles ont encore beaucoup de ressources, il suffit de faire le compte des occasions pour s'en assurer. Avec Ada et Wendy ça ira mieux.

    Modéré
    1. Dede Passion 69
      Dede Passion 69 - jeu 28 Mar 24 à 19 h 20

      👍👏
      MERCI pour elles !

      Signaler
    2. isabielle
      isabielle - jeu 28 Mar 24 à 20 h 31

      J'ai (enfin) regardé notre 1ère mi-temps que je n'avais pas pu voir... avec attention et ralentis.
      Mais qui a bien pu dire que ce n'était pas bon ?
      Les 30 première mn Benfica a joué dans son camp en 2 lignes de défenses à 5
      Ok Eugénie loupe 2 buts, mais toutes les contre-attaques portugaises ont été bloquées (sauf 1, terminée par un tir hors cadre)
      Selma fait une longue balle pour Delphine qui amène le but (et Eugénie se rachète)... puis 2mn plus tard, gros manque de concentration de Selma, débordement dans son dos et but... erreur de jeunesse, le relâchement qui suit souvent un but... c'est certain ! ..... Griedge aussi se fait prendre de vitesse sur le dernier mètre
      Le score de parité est logique... mais quand même heureux pour Benfica qui doit en prendre au moins 2... et qui jouait déjà la montre dès la 6ème ! (sur les touches, les coup-francs, les relances de gardienne, les roulades bidons... bon sang qu'elles sont douillettes ces ibériques... ! 🤒

      Ps : je regarde le Barça qui fait aussi de sacrés loupés depuis qu'elles mènent 2/0...
      Quel joli petit stade... c'est L'Espagne quoi, on aime le foot à tous les niveaux !

      Modéré
      1. Dede Passion 69
        Dede Passion 69 - jeu 28 Mar 24 à 20 h 56

        Place au Qatar maintenant, même s'il n'y a pas beaucoup de suspens !
        Un malentendu ?....🙃

      2. Dede Passion 69
        Dede Passion 69 - jeu 28 Mar 24 à 21 h 20

        15 min de jeu 0- 0.
        Domination du QSG mais sans plus.
        Rien de sensas pour l'instant , pas d'occas ..

  8. Dede Passion 69
    Dede Passion 69 - jeu 28 Mar 24 à 21 h 30

    26ème min, but de Chawinga, poteau rentrant .
    1- 0 .
    Un pied en demi pour le QSG ...

    Modéré
    1. dede74
      dede74 - jeu 28 Mar 24 à 21 h 33

      Les suédoises sont timorées et maladroites, nous aurons notre fidèle ennemi en demi, chewingum en encore frappé, il faudra la surveiller de très près celle-là !
      J'en ai assez vu, au dodo !

      Modéré
    2. isabielle
      isabielle - jeu 28 Mar 24 à 21 h 34

      ... ça y est elle est ballon d'or ! .... Youpie ! ... y vont lâcher Delphine 😍

      Signaler
    3. Dede Passion 69
      Dede Passion 69 - jeu 28 Mar 24 à 21 h 52

      Mi- temps 1- 0.
      Rien de bien transcendant....
      A noter une suédoise du même patronyme que notre célèbre Kim..... Sa fille ?....
      Sur ce, je lâche l'affaire, donc on retrouvera bien notre meilleure ennemie en demi....

      Modéré

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut