Les joueuses de l'OL félicitent Delphine Cascarino
Les joueuses de l’OL félicitent Delphine Cascarino (Photo by Olivier CHASSIGNOLE / AFP)

L’OL valide son billet pour les demies contre Benfica (4-1)

Dans une rencontre qui a presque été un copier-coller du match aller, l’OL a réussi à s’imposer contre Benfica (4-1). Sans être flamboyantes, les Lyonnaises disputeront la 13e demi-finale de leur histoire mi-avril.

Ça n’aura pas été la partie de plaisir qu’aurait pu laisser croire le tirage au sort début février, mais l’essentiel a été assuré par l’OL. En ballotage favorable après sa victoire à Lisbonne il y a une semaine, la formation de Sonia Bompastor a une nouvelle pris le dessus sur Benfica ce mercredi (4-1). Grâce à des doublés de Delphine Cascarino et Kadidiatou Diani, pour qui l’air portugais semble avoir donné des couleurs, les Fenottes ont validé leur billet pour les demi-finales de la Ligue des champions. Ce sera la 13e fois dans l’histoire du club qu’il sera au rendez-vous du dernier carré. Ne reste désormais plus qu’à savoir qui sera l’adversaire qui se mettra en travers de la route vers Bilbao entre le PSG et le BK Häcken.

Ce mercredi soir, le résultat final est loin de vraiment refléter toute la rencontre. Oui, l’OL a été dominateur face à Benfica. Mais comme à Lisbonne, une semaine auparavant, les coéquipières de Griedge Mbock ont joué à se faire peur. Cette fois-ci, elles n’ont pas encaissé l’ouverture du score, mais à force de se montrer inefficace devant le but, l’OL a forcément commencé à douter. Il y avait certes un avantage d’un but après le match aller, mais Benfica n’avait besoin que d’une occasion pour remettre les compteurs à zéro.

Ce n’est pourtant pas faute pour les plus de 21 239 spectateurs d’avoir vu leur équipe avoir rapidement des occasions. Van de Donk, unique changement par rapport au onze de l’aller, a vu sa frappe trop axiale (4e) quand Le Sommer manquait d’efficacité (6e, 13e). Peu satisfaite du visage de son équipe en première minute au Portugal, Sonia Bompastor avait néanmoins choisi de laisser une deuxième chance à ces titulaires. Le deuxième essai n’a pas été plus concluant avec un milieu assez désorganisé et dans lequel Damaris a clairement fait défaut.

Finalement, même en étant peu efficace, l’OL a réussi à ouvrir le score juste avant la pause sur un lob bien senti de Cascarino (1-0, 43e). On s’est alors dit que les Lyonnaises avaient fait le plus dur et pourtant dans la foulée, une mauvaise lecture de trajectoire de Gilles et un oubli de Bacha dans le dos ont profité à Benfica pour recoller juste avant la pause. Comme à l’Estadio da Luz, Bompastor a choisi de rapidement faire des changements avec Damaris et Dumornay de retour dès le coup d’envoi de la deuxième mi-temps.

Ce ne fut pas forcément plus flamboyant dans le jeu, mais les deux entrantes ont pesé quand Cascarino s’est chargée de jouer les sauveuses. Remontant balle au pied, l’ailière a pris sa chance aux 25m et fait mouche dès le retour des vestiaires (2-1, 51e). Un but qui a permis de donner un peu d’oxygène, mais le visage montré n’a pas encore été celui espéré par Sonia Bompastor, assez énervée sur son banc par certains choix de ses joueuses. Il y a bien eu des occasions chaudes sur le but portugais mais il a fallu attendre le temps additionnel pour voir un doublé de Diani célébrer la qualification sans peur. Pour le moment, ça passe, mais il en faudra plus au tour suivant pour espérer voir la finale.

6 commentaires
  1. JUNi DU 36
    JUNi DU 36 - mer 27 Mar 24 à 20 h 44

    6-2 sur les deux matchs, que demande le peuple 🥂
    Bonne deuxième mi-temps, et bravo aux portugaises pour avoir jouer le jeu.
    A signaler le bon arbitrage 👍

    Signaler
    1. OL-91
      OL-91 - mer 27 Mar 24 à 20 h 48

      😁

      Signaler
  2. Avatar
    Toitoi - mer 27 Mar 24 à 20 h 49

    Bravo les filles !

    Signaler
  3. OL-91
    OL-91 - mer 27 Mar 24 à 20 h 49

    ...une inquiétude tout de même pour la suite.

    Signaler
  4. dede74
    dede74 - mer 27 Mar 24 à 20 h 53

    Il faudra être meilleures car les 1/2 ce sera autre chose, ce match avait mal démarré, avec toutes ces maladresses dont nous ne sommes pas habitués, que ce soit QSG ou autre, il faudra jouer plus sérieusement.

    Signaler
  5. Avatar
    seb66 - mer 27 Mar 24 à 20 h 57

    Peut-être faudra-t-il éviter de fêter la 13ème demi avant le match : on se concentre sur la rencontre c'est tout !

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut