Melvine Malard, OL – Benfica @UEFA

OL - Benfica (5-0) : les Fenottes en démonstration

Nouvelle victoire avec la manière pour les Fenottes en Ligue des champions. Ce jeudi, les joueuses de Sonia Bompastor se sont imposées largement à domicile contre Benfica 5 à 0. Le sans-faute continue.

Dans ce duel entre l'Olympique lyonnais et Benfica, il n'a pas fallu longtemps pour que le scénario de la rencontre se mette en place. Très vite, les Fenottes ont mis le pied sur le ballon dans ce match de la 2e journée de la Ligue des champions. En face, leur adversaire est venu avec l'intention d'opposer un bloc compact et de jouer à fond les transitions.

Ce rapport de forces a tourné à l'avantage de l'OL, qui a rapidement été dangereux, surtout en passant sur les côtés avec Delphine Cascarino, capable de provoquer de grandes différences. Les joueuses de Sonia Bompastor ont eu plusieurs occasions, sans pour autant trouver la mire, à l'image de Melvine Malard (16e). L'attaquante a tout de même su être décisive sur le 2e but, en servant sur un plateau Daniëlle van de Donk après une erreur de relance de la défense lisboète (2-0, 31e). Deux minutes plus tôt, Kadeisha Buchanan avait profité d'une mauvaise gestion d'un corner par la gardienne adverse pour ouvrir le score (1-0, 29e). Les Lyonnaises ont eu d'autres opportunités enfin de mi-temps, notamment cette double barre juste avant la pause. Les Portugaises ont essayé d'exploiter du mieux possible les rares contre-attaques permises par les Rhodaniennes, comme lors de cette intervention de Christiane Endler devant Cloé Lacasse (12e).


Malard s'offre un bijou


La deuxième période a repris sur les mêmes bases avec les vagues rhodaniennes sur la cage de Letícia. A la 53e minute, Malard a inscrit le bijou de cette soirée sur un magnifique retourné acrobatique après un centre de Catarina Macario (3-0). Dans la foulée, l'internationale américaine a transformé un penalty pour une main (4-0, 56e). Insatiables, les partenaires de Selma Bacha ont continué leur festival, avec une deuxième réalisation de Buchanan, toujours sur corner (5-0, 63e). Bompastor a pu donner du temps de jeu à son banc, avec notamment le retour dans son stade d'Ada Hegerberg (67e). La Norvégienne n'a pas marqué, mais l'essentiel est qu'elle reprenne du rythme afin de monter en puissance en vue de la 2e partie de saison.

Avec ce large succès, les coéquipières d'Amandine Henry conservent la première place de la poule malgré la victoire 4 à 0 du Bayern Munich contre Häcken. L'OL devance le club allemand de deux points (6 à 4). Place désormais à la D1 avec la réception de Montpellier dimanche. La C1 reprendra ses droits le 10 novembre. Les Fenottes accueilleront les Munichoises dans une première manche de la double confrontation importante pour la suite de la compétition.

6 commentaires
  1. dede74 - jeu 14 Oct 21 à 23 h 04

    Match sérieux des filles, belle victoire à la clé et tête de la poule !
    Prochain match contre le Bayern.

  2. JUNi DU 36 - jeu 14 Oct 21 à 23 h 13

    Les choses deviennent sérieuse avec le match contre le Bayern, faut pas leur faire de cadeau, faut faire comme leur équipe masculine fait avec tout le monde, rentrer dans le lard jusqu'au coup de sifflet final.

    1. Janot-06 - jeu 14 Oct 21 à 23 h 20

      Le Bayern, je le place quand même un cran en dessous de Wolfsburg.

  3. JUNi DU 36 - jeu 14 Oct 21 à 23 h 25

    Oui c'est vrais,méfiance quand même. Un jour les féminines du Bayern finiront par avoir une grosse équipe comme chez les hommes

  4. dede74 - ven 15 Oct 21 à 8 h 45

    J'espère que notre amie Saki ne nous jouera pas un vilain tour !

  5. Le Bon - ven 15 Oct 21 à 9 h 09

    Démonstration est peut-être un peu excessif...
    3 des 5 buts ont été marqués sur des erreurs individuelles de l'adversaire.
    Et il y a eu une situation "chaude" pour la défense dès la 12ème.
    Il y a eu des pertes de balles aussi.
    Face à une autre équipe cela pourrait changer la donne.
    En revanche l'état d'esprit des filles est vraiment irréprochable et cela sent bon pour l'avenir.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut