Bernard Lacombe et Jean Michel Aulas en tribunes (AFP PHOTO / PATRICK HERTZOG)

OL : Bernard Lacombe honoré avant OL-Rennes

Le club a prévu de rendre hommage à Bernard Lacombe, qui va partir à la retraite, à l'occasion de la réception de Rennes le week-end du 15/16 décembre 2019.

Un départ, un hommage. Le club rhodanien a annoncé qu'il allait rendre hommage à Bernard Lacombe qui a annoncé mardi son départ à la retraite de l'OL (lire ici), à l'occasion de la réception de Rennes (15/16 décembre). "L’histoire de Bernard Lacombe, c’est l’histoire d’un lyonnais de 12 ans, qui de retour d’un match au stade de Gerland après y avoir admiré son idole Fleury Di Nallo, avait promis à ses parents qu’il deviendrait un jour l’avant-centre de l’Olympique Lyonnais, rappelle le club dans un communiqué. Cinq ans plus tard, le 7 décembre 1969, il disputait son 1er match officiel avec l’OL en Division 1 et entrait dans la légende du club en inscrivant son premier but à 17 ans."

L'histoire d'un Lyonnais qui rêvait de jouer à l'OL

Et de poursuivre :  "Sa carrière fertile en club, principalement à Lyon et Bordeaux, a fait de Bernard Lacombe l’attaquant français le plus prolifique de l’histoire du championnat de France, avec 255 buts entre 1969 et 1987 dont 149 inscrits sous le maillot de l’OL, seul Fleury Di Nallo, l’idole de son enfance, a fait mieux avec 222 réalisations. Il a aussi marqué l’histoire de l’équipe de France (38 matches, 12 buts de 1973 à 1984) notamment lors de la Coupe du Monde en Argentine, où il devient alors le buteur le plus rapide de l’histoire de la compétition, grâce à son but contre l’Italie après 38 secondes. Il terminera également 3e de la Coupe du Monde 1982. Une carrière de joueur, riche en trophées, champion d'Europe 1984, champion de France 1984, 1985 et 1987, vainqueur de la Coupe de France en 1973, 1986 et 1987, de la Coupe Gambardella 1971."

Après plus de trente années passées au service de l'OL, Bernard Lacombe souhaite s'occuper davantage de ses enfants et petits-enfants.

11 commentaires
  1. dede74 - jeu 7 Nov 19 à 11 h 12

    Respect mon cher Nanard, tu es et resteras inoubliable. Bonne retraite et bienvenue au club 🙂

  2. OLVictory - jeu 7 Nov 19 à 12 h 49

    Sa carrière en club c'est Lyon, Saint-Etienne et Bordeaux

    1. chikarakun - jeu 7 Nov 19 à 16 h 41

      C'est bien cela, Lyon et Bordeaux

      1. MoiMoiOuMoi - jeu 7 Nov 19 à 16 h 53

        Et Saint-Etienne. SAINT-ETIENNE 😀

      2. Juni forever OL - jeu 7 Nov 19 à 17 h 34

        1 seule année !
        Le temps pour comprendre son erreur

      3. ol-91 - ven 8 Nov 19 à 18 h 51

        ...pour comprendre que son erreur était impardonnable.

    2. tallep - jeu 7 Nov 19 à 19 h 30

      il ne voulait pas aller à st étienne,c'est le club qui l'a vendu.L' OL n'avait pas une thune à l'époque,il avait vendu Domenech à Strasbourg 1 ou 2 avant pour la meme raison.

  3. OLVictory - jeu 7 Nov 19 à 17 h 11

    J'honorerai BL avant OL-Rennes en buvant un coup au bistrot du coin avant le match !

  4. JuniAnderson - ven 8 Nov 19 à 8 h 27

    Merci Nanard !
    Une très grande figure de l’OL, celui qui a été au diapason des 7 titres. Sans compter sa carrière de joueur.
    Les joueurs et staff partent mais les légendes restent.
    Tu mérites ce titre.
    Merci pour tout

  5. janot06 - ven 8 Nov 19 à 8 h 44

    Il mérite grandement cet hommage pour tous les services rendus au club que ce soit comme joueur puis dirigeant, et pour sa fidélité à nos couleurs.
    Je regrette de ne pouvoir être présent.
    Merci Nanard.

  6. ol-91 - ven 8 Nov 19 à 18 h 52

    Il est temps pour lui de s'occuper dans sa nouvelle cuisine.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut