Communiquer avec nous

Ligue 1

OL : Bruno Genesio, stop ou encore ?

Publié

 le

En fin de contrat en juin prochain, Bruno Genesio sera fixé sur son avenir le 31 mars. En dehors du club, son cas divise.

Jean-Michel Aulas n’est pas du genre à se précipiter. Alors que Bruno Genesio est en fin de contrat en juin prochain, le président lyonnais décidera le 31 mars, avec son conseil d’administration, s’il prolonge ou pas son entraîneur. Avant, l’OL affrontera Paris en Ligue 1, Barcelone en Ligue des champions ou Guingamp en Coupe de France. De quoi en savoir un peu plus sur la capacité du technicien à mener son équipe vers les objectifs fixés en début de saison, à savoir terminer deuxième du Championnat et remporter une coupe.

Si l’avenir du technicien sera longuement étudié en interne, une partie des supporters semble avoir tranché. Lundi, nous vous demandions sur notre compte Twitter s’il fallait prolonger Bruno Genesio. 83 % des 3168 votants ont répondu « non » à notre question. Des résultats qui font écho à la banderole du Virage Nord en fin de saison dernière, sur laquelle l’entraîneur lyonnais était invité à « tourner la page ». Un peu plus de trois ans après sa prise de fonction, Genesio à quand même des partisans. « De mon point de vue, je trouve le travail réalisé par le staff et par Bruno Genesio très bien fait. Je pense que la stabilité est un gage de réussite, souligne l’ancien milieu lyonnais Philippe Violeau (1997-2003), qui tempère. Le fait de conforter un entraîneur à son poste n’est pas non plus une garantie sur l’avenir, puisqu’il devra quoiqu’il arrive se remettre en question quotidiennement. »

Jugé sur les résultats, mais pas que

Au moment de décider d’offrir ou non une prolongation de contrat à Bruno Genesio, les dirigeants lyonnais ne devraient pas prendre les résultats comme unique critère de réflexion. « Il sera jugé sur ses performances globales », pense Philippe Violeau. « Il y a différents paramètres à prendre en compte : l’adhésion des joueurs, le fonctionnement du club, ce qu’il souhaite faire d’un point de vue technique, indique Christian Gourcuff, l’ancien entraîneur de Lorient et Rennes. Aujourd’hui la grosse évolution, c’est que ce n’est pas tellement les compétences de l’entraîneur qui sont le point majeur de la réflexion. Il faut qu’il y ait un consensus autour. Il y a aussi beaucoup de paramètres, de réseaux d’influence. » Pini Zahavi l’a bien compris. En plus d’avoir poussé Leonardo Jardim vers l’OL, avant que celui-ci ne s’assoit à nouveau sur le banc de Monaco, le super-agent aurait proposé différents projets à Bruno Genesio, notamment en Espagne.

Les relations entre Bruno Genesio et les supporters peuvent également peser lourd dans la décision de le prolonger ou pas. Au cœur de cette problématique se pose la question de la faible renommée du technicien rhodanien, selon Christian Gourcuff. « Le handicap de Bruno Genesio, à certains moments, c’est son nom, lance l’actuel entraîneur d’Al-Gharafa au Qatar. Malheureusement c’est comme ça. On le voit aujourd’hui avec d’anciens joueurs qui ont un nom dû à leur carrière de joueur, qui ne sont pas du tout des entraîneurs. Pendant un certain temps, ils bénéficient d’une aura, d’un crédit. Après, on est toujours rattrapé par les résultats. » A ce niveau-là, les deux prochains mois seront cruciaux pour Genesio.

Un contexte particulier

Pour que son entraîneur décroche une prolongation de contrat, l’OL devra donc réaliser un quasi sans-faute lors des prochaines semaines. Le contexte actuel n’a pourtant rien d’idéal pour y parvenir. « Arriver en fin de saison avec un entraîneur libre, ce n’est pas un bon signe pour l’équipe, le club et l’environnement  », remarque Christian Gourcuff. Philippe Violeau lui emboîte le pas : « Dans ce genre de situation, on ne peut pas dire qu’on est dans le confort maximum. C’est vrai que les joueurs peuvent se poser des questions. A partir de ce moment-là, l’esprit n’est pas tourné à 100 % vers le terrain. »

Les nombreuses sorties médiatiques de Jean-Michel Aulas, dans lesquelles il évoque régulièrement l’avenir de son entraîneur, peuvent également ne pas aider. « On connaît très bien Jean-Michel Aulas, qui fait presque quotidiennement passer des messages par le biais des médias, rappelle Violeau. Mais le fait de communiquer par médias interposés n’amène pas un caractère de confiance. » Qu’en pense Bruno Genesio  ? « Je n’ai plus trop envie de parler de tout ça. On a dit tout ce qu’on avait à dire, que ce soit le président ou moi-même. Je ne vois pas de messages subliminaux dans ses déclarations, même si je connais très bien le président et sa façon de communiquer. Je lis entre les lignes. Il a dit ce qu’il avait à dire et je l’ai entendu. » Afin de ne pas être perturbé par l’environnement extérieur, il suffira désormais de se boucher les oreilles.

31 commentaires

  1. ak69

    2 février 2019 à 10 h 18 min

    Decision unanime du public : stop a 83%, il n’y a meme pas a debattre, si il est prolonge, j’arrete d’aller au stade personnellement et pleins d’autres le feront aussi c’est sur, on n’en peut plus des purges, des defaites contre les promus, de l’absence de jeu, c’est bien beau de gagnee contre manchester city si a cote on perd contre reims guimgamp dijon etc

    • gg

      3 février 2019 à 9 h 19 min

      Décision unanime de 90% de la population européenne : la terre est plate, il faut tuer l’hérétique Galilée…
      Résultat : la terre est belle et bien ronde, il avait raison

      • OLVictory

        OLVictory

        3 février 2019 à 9 h 20 min

        Combien de titres de champion de L1 pour Galilée, combien de coupes ?
        Donc c’est normal de le condamner ! 😆

      • XUO

        3 février 2019 à 9 h 46 min

        La terre n’est plus aussi belle que ça

  2. Tempo

    2 février 2019 à 10 h 20 min

    Je pense que tout a été dit sur B. Génésio.
    Faut-il encore mettre des articles sur ce sujet tous les jours jusqu’à la décision finale?
    Après une défaite de Lyon, B. Génésio blablabla…
    Après une victoire de Lyon, B. Génésio blablabla…
    Dans cette histoire la seule personne qui a un avis décisionnel c’est J.M. Aulas.

  3. Hubert Bonisseur de La Bath

    Hubert Bonisseur de La Bath

    2 février 2019 à 10 h 41 min

    Même si ses resultats ne sont pas catastrophiques, quoique vu les moyens, les supporters n’en peuvent plus des purges et des non-matches…

  4. Juninho Pernambucano

    2 février 2019 à 11 h 57 min

    C’est le paradoxe OL .
    Le seul club ou le coach est remis en question à quelques heures du match le plus prestigieux de la saison en L1 , alors qu’il navigue malgré tout dans le haut du classement .
    Je ne sais pas si ça existe dans un autre club en Europe .
    La faute au président omniprésent dans les médias , à la ligue , partout , et avec qui je souhaite bien du plaisir à un futur coach , de travailler , tellement il l’aura sur le dos au quotidien .
    Il a vraiment le cuir épais le bruno pour endurer cette pression .

    • janot06

      janot06

      2 février 2019 à 14 h 41 min

      Faut-il rappeler que Aulas n’a plus aucun pouvoir au sein de la Ligue ?
      Quant à son influence sur le sportif, il tient le rôle d’un DS que l’on n’a pas, et quand je vois les relations entre Tuchel et Henrique ainsi que celles entre Zubizaretta et Garcia, je me demande s’il ne vaut pas mieux continuer sans DS. Au moins, les choses sont claires dans le club : le patron c’est le boss, JMA.

      • OLVictory

        OLVictory

        3 février 2019 à 9 h 24 min

        L’apport d’un DS est positif dans 99% des cas. Dommage de prendre un prétexte pour ne pas tenter de s’améliorer.

  5. tigershoga

    2 février 2019 à 12 h 54 min

    Encore, bien sûr, si il atteint ses objectifs d une qualification en Ldc, il a réussi à faire retrouver la Ldc à l Ol, ça faisait longtemps, et ça fait du bien. L Ol est dans une dynamique positive. Le coach ne mérite aucunement les procès d intention qui lui sont fait par festival supporters bornes qui croient tout connaître mais

  6. Valbranque

    2 février 2019 à 13 h 45 min

    C’est normal qu’on lui mette la pression. On est est à l’OL là pas au GF38. Dans tous les grands clubs européens il y a une pression de ouf qui est mise sur les entraîneurs de la part des supporteurs et des médias. Par contre il n’y a que les supporters lyonnais qu’on traite de malades mentaux à cause de leurs exigences. À Madrid par exemple s’ils perdent deux matchs d’affilée le coach est sur la sellette. Ça ne choque personne. À Lyon on perd contre Angers, Rennes, Strasbourg pas de soucis le coach est bon faut pas le critiquer.
    Maintenant Bruno a intérêt de trouver la formule pour pas qu’on se fasse écrabouiller demain comme au match aller.

  7. dada

    2 février 2019 à 16 h 52 min

    Déjà commençons par bien jouer et gagner. Je met à part le match contre paris.
    Si on fini 2ème la pilule passera mais quand j’entends dire que si Lille est devant nous il faut accepter d’être battu par plus fort que nous. Là je ne suis pas d’accord et j’aimerais aussi que nos joueurs soient bien plus constant à commencer par nos stars payés comme telle et qui jusque là peine à démontrer le talent dont elles sont soit disant doté.
    Après le conseil pourra faire une analyse plus fine quand aux avis de viole au que j’aime bien ou courguff je m’en fiche.
    Pour le moment la balance penche du mauvais côté pour Bruno le classement ne révèle pas toute nos lacunes dans le jeu. Trop de match nul pour commencer. Les victoires étriquées bien souvent voir chanceuse.
    Et une palanquée de défaites gaguesque.
    Alors Bruno si t’aime lyon faut trouver vite fait des solutions sinon c’est cuit pour toi

    • Sony07

      2 février 2019 à 17 h 33 min

      Quand on justifie nos défaites par un budget moindre (ex le QSG)on devrait justifier nos places également avec notre budget (285 M€)qui est plus de 3 fois supérieur à celui de Lille (90M€)En clair on devrait survoler la L1 avec le QSG et pas naviguer entre la 3ème et 6ème place comme on le fait depuis le début de saison avec en prime une élimination contre Strasbourg (40 m€), alors Bruno je dis STOP, 3 ans à chercher un style de jeu, une défense, une attaque, de l’envie, du plaisir pour les supporters….

  8. Tempo

    2 février 2019 à 17 h 53 min

    Qui va prendre la décision pour B. Génésio?
    Notre DS?
    Notre président?
    Est-ce que chez nous le DS et le président seront d’accord? Contrairement au PSG ou Marseille.
    Plus sérieusement le soucis c’est que si l’on doit remplacer B. Génsio… et bien il faut se lancer à la recherche d’un autre entraîneur pour limiter les erreurs.
    Qui va le faire?
    Comment un F. Maurice peut s’atteler à cela sans que B. Génésio le sache?

  9. Forest Gone

    2 février 2019 à 17 h 58 min

    Sa seule chance de rester en poste l’an prochain c’est de terminer second du championnat. Personnellement ce qui me gave chez genesio c’est l’immaturité de son groupe.

  10. Tigone

    2 février 2019 à 18 h 09 min

    STOP !!!!!
    On a un des plus grand président d’Europe , un stade reconnu comme un idéal pour le foot, un des meilleurs centre de formation du monde, des joueurs quasi tous internationaux demandé par les clubs prestigieux, et…Genesio comme entraîneur^^
    Quel gâchis.

  11. Juni entraineur OL

    Juni entraineur OL

    2 février 2019 à 18 h 39 min

    C’est dingue de voir ce qu’a fait Lucien Favre a Nice et ce qu’il fait cette saison a dortmund !
    S’il avait été sur le banc de l’ol, les résultats, le style de jeu, l’efficacité auraient été bien meilleurs qu’avec genesio, j’en suis persuadé.
    La raison, c’est Aulas qui veut en priorité un « pantin » qu’il peut téléguider a sa convenance, c’est le patron, il fait ce qu’il veut évidemment, les résultats lui donnent en partie raison mais il se prive d’en avoir de bien meilleurs

    • lichalopez

      3 février 2019 à 9 h 26 min

      éternel regret Lucien

      • OLVictory

        OLVictory

        3 février 2019 à 9 h 34 min

        Regrets, gâchis, perte de temps…

  12. ol-91

    ol-91

    2 février 2019 à 21 h 32 min

    Tuchel subit plus de pression que Genesio.

    • cavegone

      cavegone

      2 février 2019 à 22 h 14 min

      Quand tu as un effectif de pas loin d’un milliard en valeur marchande, en même temps c’est normal aussi qu’il l’ait la pression 😉

      • OLVictory

        OLVictory

        3 février 2019 à 9 h 36 min

        A 390 millions comme valeur marchande de l’effectif de l’OL, c’est donc tout aussi logique. La 2e place devrait être la norme et pas à l’arrache en 2e mi-temps de la 38e journée !

  13. pasc40

    2 février 2019 à 21 h 46 min

    Genesio dehors pour le bien de l’OL

  14. cavegone

    cavegone

    2 février 2019 à 22 h 12 min

    Et pourquoi pas Christian Gourcuff justement ? Lui ou Laurent Blanc on en relancerait un des deux dans le grand bain…
    C’est vrai que ça commence à fatiguer toutes ces histoires avec cet entraineur, maintenant bon ou pas bon il va devoir aller prouver ailleurs qu’il a le talent pour l’OL.
    Ici beaucoup n’y croient pas ou plus, ça sert à rien d’insister.
    #StopBrunostp.

  15. ol-91

    ol-91

    2 février 2019 à 23 h 36 min

    Bientôt Garcia sera libre.

  16. lichalopez

    3 février 2019 à 9 h 26 min

    Stop

  17. OLVictory

    OLVictory

    3 février 2019 à 9 h 33 min

    « Arriver en fin de saison avec un entraîneur libre, ce n’est pas un bon signe pour l’équipe, le club et l’environnement », remarque Christian Gourcuff.

    Quelle blague ce type. Ca m’étonne pas qu’il ne fasse plus illusion auprès de personne dans le foot français. Si ce qu’il décrit est mauvais signe, quelles sont les autres possibilités ? Je n’en vois que trois. Un entraineur à vie et ça n’existe pas à part Guy Roux et encore. Ou alors un entraineur viré en cours de saison. Ou qui démissionne. Des quatre possibilités pour lui c’est d’arriver en fin de saison sans avoir été prolongé qui est un mauvais signe ? Quel fouillis dans sa tête !

  18. fidelalol

    3 février 2019 à 11 h 15 min

    Si Sir Alex Fergusson veut reprendre du service…

  19. tigershoga

    3 février 2019 à 13 h 13 min

    Encore

Laisser un commentaire

Publicité

Les derniers commentaires

Les plus lus