OL - Caen : le retour du Steed (Malbranque)

Ils sont toute une colonie de Lyonnais à revenir ce vendredi, au Parc OL, sous les couleurs caennaises (Vercoutre, Malbranque, Dabo, Caveglia, Garande, Bessat). Mais ce soir, à l'applaudimètre, il y en a un qui sera au dessus de tous les autres. Celui-là, c'est Steed Malbranque.

Arrivé à Lyon en 1994 pour raisons familiales, Steed Malbranque (lire son portrait) y percera en tant que footballeur. Professionnel avec l'OL entre 1998 et 2001, il décide, à l'aube du deuxième millénaire, de traverser la Manche, direction l'Angleterre, et le club de Fulham.

Après 419 matchs en dix saisons loin de la France, le natif de Belgique décide de retrouver la région Rhône-Alpes et ... Saint-Étienne. Mais après vingt-sept jours de contrat, celui qui aura loupé les années fastes de l'OL plaque les Verts. "Je ne subis aucun problème familial, et je ne souffre d’aucun problème de santé. Mon fils n’est pas malade, vu que je n’en ai pas" , avoue-t-il à l'époque dans l'Équipe.

Finalement, Malbranque prend l'A47, et rentre chez lui, à Lyon. Il réintègre l'effectif des Gones en aout 2012, onze ans après son départ. De retour à la maison, le Franco-Belge prend part à pas moins de 130 matchs en quatre saisons, s'offrant même le luxe de marquer neuf buts.

Mais celui qui aurait voulu terminer sa carrière à l'OL ne joue pas autant que ce qu'il souhaite sur la dernière année. Lyonnais de coeur mais footballeur de métier, il choisi à nouveau de prendre le large, direction Caen et la Normandie, où il s'offre probablement l'un des derniers sportifs de sa carrière.

Avec ses nouvelles couleurs, Steed Malbranque va recroiser l'OL ce vendredi. De tous les Caennais, il est le seul à avoir un bon souvenir du Parc OL, puisqu'il s'y était imposé contre ses nouveaux partenaires le 14 février dernier (4-1).

Ce soir, Steed Malbranque ne sera peut-être pas titulaire, il n'éblouira pas le match par son talent individuel, mais il s'en moque, lui qui a toujours préféré faire briller les autres sur le terrain (lire son portrait). Il n'est peut être pas parti de Lyon comme une légende, mais il y revient comme un roi.

1 commentaire
  1. OL-38 - ven 19 Août 16 à 20 h 54

    Re à tous,
    Ce soir le Parc OL pourrait faire une ovation pour Steed. ALLEZ L'OL

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut