(Photo by Kenzo Tribouillard / AFP)

OL - CAN : le Cameroun de Toko-Ekambi passe non sans mal l'obstacle des Comores

Confrontés au Covid-19 et sans gardien de métier, les Comores ont fait de la résistance contre le Cameroun lundi. Cela n'a pas suffi à la petite nation africaine pour se qualifier puisque Toko-Ekambi et Aboubakar ont offert la victoire aux Lions Indomptables (2-1).

Un match qui marquera l'histoire de la Coupe d'Afrique des Nations. Ce Cameroun - Comores, 8e de finale de la CAN, restera dans les mémoires, pas pour la qualité du jeu, mais plutôt pour ce qui a entouré cette affiche. Avant la partie de lundi, les Comoriens ont connu une préparation pour le moins difficile, avec plusieurs cas de Covid-19 et aucun gardien de métier à disposition.

Résultat, c'est le latéral Chaker Alhadhur qui a porté les gants. Pour ne rien arranger, Nadjim Abdou, défenseur central de son état, a reçu un carton rouge dès la 7e minute pour avoir marché sur la cheville de Nicolas Ngamaleu. A 10, la 132e nation FIFA a tenu, jusqu'à la 29e minute et le but de Karl Toko-Ekambi, le 3e pour le Lyonnais dans la compétition.

Un superbe but des Comores

Les Lions Indomptables ont ensuite continué leur domination, même s'ils ont été très timides offensivement. Vincent Aboubakar a mis les siens à l'abri, pour un temps (2-0, 70e), puisque les Comores, héroïques, ont inscrit un magnifique coup franc par l'intermédiaire de Youssouf M'Changama. Cette réalisation est venue récompenser les quelques actions des Cœlacanthes, qui ont par instants inquiété leur adversaire.

Mais les hôtes du tournoi poursuivent leur route dans cette CAN, sans être flamboyants. Ils affronteront la Gambie en quarts de finale le samedi 29 janvier à 17 heures.

5 commentaires
  1. le_yogi - mar 25 Jan 22 à 10 h 34

    Un immense bravo à nos cousins comoriens, il devait y avoir une petite ambiance à la RUN, le bann reyoné du site nous confirmera ? 😛

  2. Juninho Pernambucano - mar 25 Jan 22 à 11 h 14

    On en parle de la façon dont ils ont été traité ?
    contraints de s'habiller dans le bus , interventions étranges de l'arbitrage , privés d'un gardien de métier en raison d'un changement de dernière minute du protocole Covid-19

    Ah oui mais c'est le Cameroun qui est le pays hote . D'accord je comprends mieux ...

  3. Dede passion 69 - mar 25 Jan 22 à 11 h 46

    Le plus curieux quand même, c'est que l'article de Gwendal ne consacre pas une ligne aux mouvements de foules d'avant match.

    8 morts, une cinquantaine de blessés !....

    C'est vrai que c'est plus de l'actualité que du foot proprement dit, mais quand même.....
    Surprenant .

    1. Juninho Pernambucano - mar 25 Jan 22 à 12 h 11

      oui très surpris aussi . Pas un mot sur les 8 morts et la grosse polémique qui est en cours à propos de l'organisation de la CAF !!

  4. JUNi DU 36 - mar 25 Jan 22 à 14 h 34

    Cette can est lamentable, des tas de cartons rouge injustifié, des cas de covid même pas déclaré etc... Dans la dernière action des Comoriens contre le Cameroun le latéral s'en va rapidement tout seul sur le côté il a déjà dépassé largement le milieu de terrain et l'arbitre siffle quand même la fin du match pfff 👎

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut