Sonia Bompastor
Sonia Bompastor (Photo by MARCO BERTORELLO / AFP)

OL - Chelsea (0-1) : Sonia Bompastor veut "augmenter le curseur" à Londres

Pour la troisième fois de la saison, l'OL s'est incliné à domicile. Les trois fois au Parc OL dans des confrontations attendues. Après la défaite contre Chelsea, Sonia Bompastor a souligné une fois de plus l'inefficacité de son groupe.

Quelles sont les raisons de ce revers ?

"Je suis frustrée du résultat et de ne pas avoir réussi à faire preuve de plus efficacité. On savait que Chelsea était une équipe de très haut niveau. On avait aussi dit que c’était une équipe qui défendait très bien et qui allait vite en contre sur les phases de transitions. Le scénario s’est confirmé ce soir et malgré nos 30 premières bonnes minutes où on a su mettre en difficulté cette équipe, on n’a pas su convertir avec des buts. C’est ce qui nous fait défaut ce soir."

Est-ce l'inefficacité qui vous a poussée à faire des changements rapidement ?

"En avant-match, on avait dit que ça devait être une victoire d’un groupe. Je sais que j’ai un groupe élargi en nombre et en qualité. L’idée était d’apporter de la fraîcheur avec des joueuses qui étaient capables de rivaliser en termes d’intensité avec celles de Chelsea et d’un match de Ligue des champions. On voulait qu’elles apportent un peu plus de folies. On était mené au score donc il fallait trouver des solutions dans les entrantes pour aller marquer un but."

Le but de Chelsea a-t-il fait mal aux têtes ?

"Le but nous fait mal parce qu’on était sur un temps fort et Chelsea ne s’était pas procuré d’occasions ni de situations. Sur la 1re situation devant le but, elles font preuve d’efficacité. Mentalement, ça a été un coup dur pour nous. Ça fait partie du haut niveau et il faut trouver les outils pour retourner ce genre de situation. Sur la 1re mi-temps, on a vu trente bonnes premières minutes et ensuite un dernier quart d’heure plus compliqué."

La qualification à l'extérieur est-elle toujours possible ?

"J’ai confiance en mes joueuses. Je sais que de notre côté, il y a de l’expérience même si ça ne suffira pas. Il faudra faire plus que ce qu’on a montré ce (mercredi) soir, mais l’espoir est encore permis. Le fait que le but à l’extérieur ne compte plus double, c’est un avantage pour nous même si on aurait aimé un autre résultat. On est aussi capable d’aller à Londres avec de l’ambition, de la confiance. On l’a prouvé sur la phase de groupe avec Arsenal. Il y a un match de championnat dès samedi qui doit nous permettre de se remettre la tête à l’endroit."

Une bataille athlétique perdue ?

"Sur le plan athlétique, il faut gagner ce rapport de force. En termes d’intensité, il faut mettre le curseur le plus haut possible et gagner ces duels. Être les premières sur le ballon, être conquérantes donc c’est un domaine qu’on doit améliorer pour faire un résultat la semaine prochaine." 

8 commentaires
  1. dede74 - jeu 23 Mar 23 à 9 h 19

    J'ai vu, tout ou partie, des 4 matchs et je n'ai pas vu une équipe vraiment supérieure aux autres, même Barcelone stagne alors qu'on les disait favorites. La qualité des matchs est en baisse aussi, une valeur monte, le physique et le jeu qui va avec, ça "tamponne" beaucoup maintenant.
    L'arbitrage aussi progresse, on laisse jouer ! peut-être un peu trop par moment. La suédoise qui était au sifflet hier, n'avait pas toute la neutralité de sa nationalité.
    Bref, la mode est, semble t-il, de gagner à l'extérieur (3/4 sur ces 1/4) il faudra donc, pour nos Fenottes, confirmer cette tendance mais, en marquant 2x plus que les anglaises, sur leurs terres !

  2. Poupette38 - jeu 23 Mar 23 à 10 h 21

    Il n'y a pas d'intensité chez les féminines, tout comme chez les pros d'ailleurs, c'est la "maladie" de l'OL .

  3. Dede Passion 69 - jeu 23 Mar 23 à 10 h 30

    Bien sur que l'on ne peut pas se réjouir du match d'hier et de son résultat.
    Alors oui, nos filles se sont faites atomisées 0- 1 , tout est donc foutu, et on remet tout en cause ?....
    Les 20 dernières mn ont clairement montrées qu'avec de la vitesse, du mouvement, des décalages réussis, c'était un vent de panique dans la défense anglaise.
    Je reste persuadé que le coup est encore tout à fait jouable avec des joueuses cadres plus inspirées qu'hier.
    Maro, Horan, Carpenter, et d'autres , qui étaient bien revenues sont passées complètement à travers, m'étonnerais qu'elles récidivent ce genre de flop.
    D'ailleurs Hayes en est parfaitement consciente...

    Un petit but à Londres dans la première 1/2 heure, ou en 1ère mi- temps, et la confiance change de camp, on l'a déjà tellement vu dans le passé.
    Alors, je continuerai d'y croire, même si je suis bien conscient que ce sera compliqué, et je ne vais pas tout bruler dans l'immédiat ....

  4. undeuxtrois - jeu 23 Mar 23 à 10 h 33

    Cette incapacité à se remettre en question c'est prodigieux. Les changements censés apporter de la folie ? Malard a été placardisée 2 mois après une petite blessure, pas dans le groupe contre Fleury, résultat, elle a tout loupé (et perso je ne lui en veux pas). Becho qu'on envoie sur le devant de la scène, c'est une gamine qui n'a jamais joué à ce niveau, Majri n'est pas prête pour ce niveau encore... Dans le 11 de départ, Cascarino refuse de tirer au but et ne sait pas jouer dans ce système, ELS je n'en parle pas. La conclusion de Sonia, c'est qu'il manquait de l'efficacité ? Mais son système qu'elle a voulu changer inexplicablement, ça roule toujours. Et alors, convoquer Ada pour ne même pas la remettre dans le bain 10mn, histoire qu'elle ait un peu de rythme avant le retour...

    1. dede74 - jeu 23 Mar 23 à 10 h 46

      On a vu Ada discuter avec Sonia et Camille, peut-être appréhendait-elle d'entrer quand elle a vu qu'il y avait des contacts, un peu musclés, c'est possible.
      Elle jouera 30 mn ce week-end, en championnat et ça va la rassurer pour le retour à Londres.

    2. Dede Passion 69 - jeu 23 Mar 23 à 11 h 31

      Il était évident qu'Ada n'entrerait pas dans ce match , QUI aurait pris un tel risque dans un match aussi musclé, sans qu'elle n'ait pu jouer au préalable , une seule mn depuis des mois.

      Sa présence dans le groupe, comme d'autres avant elle, n'avait pour but que le coté psychologique, renforcement mental, et trouble chez l'adversaire .

      On souhaite TOUS son retour, mais pas dans n'importe quelles conditions, et on ne veut surtout pas la perdre définitivement ...
      Elle jouera probablement un bout de match à Londres en fonction du scénario .

      1. isabielle - jeu 23 Mar 23 à 16 h 08

        Salut Dede
        Je partage tes analyses et tes avis sur ce match. 👍
        En fait, la coach Anglaise, a mis en place un système de défense en quadrillant tout le terrain et en avançant jusqu'au milieu pour accélérer sur les derniers 30 M. 😒
        Elle a bien analysé les vidéos et identifié nos points faibles habituels... rajoutons les sous-performances inhabituelles de notre milieu et de notre LD, un zeste de vivacité supplémentaire et une précision chirurgicale de leur 3 attaquantes... les fenottes ont été mise sous l'éteignoir. 😒 Mourinho a gangné une C1 avec Celsea et une autre avec l'Inter, avec ce jeu tactiquement défensif ! 😡
        La crainte de ne pas tenir athlétiquement nous a fait accélérer trop tard, et nos loupés du début ont été fatals...
        Bon il y a un match retour et le staff va trouver une solution.... il lui suffit juste de lire nos com ! 😁😁

  5. Le_Lyonniste - jeu 23 Mar 23 à 17 h 16

    Bompastor n'est pas la femme de la situation. Elle est meilleure joueuse qu'entraineuse.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut