©OL

OL : Cherki était "très touché d'être appelé" chez les Espoirs

Convoqué pour la première fois avec l'équipe de France Espoirs, Rayan Cherki n'a pas caché sa joie devant la presse. Le joueur de d'OL a évoqué ses échanges avec le sélectionneur Sylvain Ripoll, mais également les retrouvailles avec ses anciens coéquipiers lyonnais.

A 18 ans, Rayan Cherki a découvert cette semaine le groupe de l'équipe de France Espoirs. L'attaquant a été convoqué par Sylvain Ripoll pour les deux matches contre l'Ukraine vendredi et face à la Serbie mardi. "J'étais très heureux d'être appelé par le coach, énormément touché. On va dire que c'est une récompense car je mets beaucoup de choses en place pour atteindre mes objectifs, a-t-il affirmé devant les médias. Les premiers jours se sont très bien passés, on rigole bien, il y a beaucoup de jeu lors des séances, que demander de plus ?"

Avant sa possible première sélection contre les Ukrainiens, le jeune joueur a échangé avec l'entraîneur. Il sera attendu sur des éléments bien précis du jeu. "J'ai eu la chance de parler avec lui plus en privé mardi soir. On a évoqué le style de jeu de l'équipe, le mien, ce que je pouvais apporter, mes axes de progression, a-t-il détaillé. Il m'a dit que j'étais là pour apporter la touche de créativité que j'ai en moi. Ça m'a beaucoup touché car j'ai senti qu'il a une confiance assez particulière en moi. J'espère pouvoir lui rendre vendredi sur le terrain et qu'on pourra passer beaucoup de bons moments ensemble."

"La sélection est aussi faite pour ça, venir prendre du plaisir"

Cette convocation arrive dans une période où Cherki est moins utilisé par Peter Bosz. Sur cet exercice, il compte 7 matches toutes compétitions confondues, pour 1 seule titularisation en août face à Brest (1-1). "On sait qu'en club je n'ai pas beaucoup de temps de jeu mais ce n'est pas grave. Je suis jeune, je travaille tous les jours pour prétendre à jouer de plus en plus. Quand j'ai vu que le coach m'avait sélectionné, je me suis dit que c'était l'aboutissement de beaucoup de travail depuis le début de saison, a-t-il raconté. L'équipe de France est aussi faite pour ça, venir prendre du plaisir et repartir en club encore plus frais. J'espère que ce sera le cas. Cette saison est très importante pour moi, je peux faire de grandes choses et j'espère pouvoir les faire à Lyon."

Le Gone a également retrouvé ses anciens coéquipiers à l'OL, Amine Gouiri, Melvin Bard ou encore Pierre Kalulu. En plus de Malo Gusto et Maxence Caqueret, il ne sera donc pas en terrain inconnu chez les Bleuets. "Ça m'a fait énormément plaisir de revoir Amine, Melvin, même si je suis en contact continu avec eux, a-t-il confié. Il y a beaucoup de Lyonnais dans cette sélection, c'est une force car on se connaît tous bien et j'espère qu'on aura la chance d'évoluer ensemble pour montrer que la formation rhodanienne est toujours là."

"J'ai fait beaucoup de progrès sur le replacement"

Enfin, Rayan Cherki a expliqué sa méthode de travail pour progresser. "Je m'entraîne énormément. Quand on a une séance, j'en fais toujours deux, je regarde beaucoup de vidéos pour voir mes axes de progression, sur le travail défensif. J'ai fait beaucoup de progrès sur le replacement, j'en suis très satisfait car je me dis que ce travail porte ses fruits, s'est-il réjoui. C'est très important pour réussir à haut niveau."

10 commentaires
  1. poussin - mer 6 Oct 21 à 17 h 25

    Merci pour l'article : "J'ai fais beaucoup de progrès sur le replacement" il y a encore du boulot . Je le trouve pas assez exigeant sur le sujet . Il a peut être progressé en partant de zéro mais il est loin du compte. Quand je le vois marcher à 1 minutes de la fin du match contre paris sur la perte de balle de Caqueret et qu'on prend un but , je me dis qu'un sprint jusqu'en défense aurait été la bienvenue avec seulement 10 minutes de match dans les jambes.

    Puis provoquer en un contre un , il en faut mais il a encore beaucoup de perte de ballon qui met en danger l'équipe. C'est pour toutes ses raisons qu'il n'est pas titulaire . Pourtant Shaqiri , c'est pas exceptionnel et il pourrai être mis en concurrence. Je sais qu'il est jeune et qu'on doit être patient avec lui mais ça serai une bonne idée qu'il soit au niveau et pas seulement un espoir qui s'envolera chercher du temps de jeu ailleurs.

  2. JUNi DU 36 - mer 6 Oct 21 à 19 h 10

    Voila une chance pour lui de peut être pouvoir jouer 👍

  3. Juninho Pernambucano - mer 6 Oct 21 à 21 h 06

    Je suis content pour lui , il est sur la bonne voie .
    Il a un égo très grand , une grosse confiance en ses moyens , mais il prend peu à peu du plomb dans la tête , il est encore très jeune .
    Un coach doit le laisser exprimer sa créativité , je suis de l'avis du sélectionneur .

  4. florentdu42 - jeu 7 Oct 21 à 6 h 58

    Il a 18 ans, et ça fair déjà quelques temps qu il évolue avce les pros. Soyons patient, il a le talent c est un fait.
    En effet il a des axes de travail, notement sans ballon, mais ça va venir et cesatchs avec les bleuets ne peuvent que lui être bénéfique, d autant que ça va lui donner du temps de jeu.
    L OL va être gagnant aussi dans l histoire.
    Bref c est bénef pour tous le monde

  5. SapeCommeJallet - jeu 7 Oct 21 à 12 h 09

    Ca se sentait de toute façon qu'entre son premier match pro à 16 ans et 18-19 ans il allait replonger car il devait digérer ce statut, avec l'étiquette de prodige qu'on colle aux jeunes et surtout après l'eclosion d'Mbappé il y a quelques années.
    Je le vois revenir sur le devant de la scène cette saison, plus précisément en deuxième partie de saison et s'imposer pourquoi pas la saison prochaine en tant que titulaire, parce que malgré tout, quoi qu'on en dise, Il a quand même un talent exceptionnel pour effacer autant d'adversaires sans difficultés.

  6. Juninho Pernambucano - jeu 7 Oct 21 à 15 h 43

    101 minutes de jeu seulement , Peter Bosz est très dur avec lui , mais si ça peut lui faire passer un palier mental nous verrons bien . Il s'accroche et c'est bien .

    1. fandelol - jeu 7 Oct 21 à 15 h 57

      Bof, vu ce qu'il montre que le terrain...

  7. Juninho Pernambucano - jeu 7 Oct 21 à 16 h 13

    La dernière fois ou il a eu quelques minutes à grapiller , il déborde 6 minute après son entrée et offre une passe décisive pour Toko Ekambi , qui permet de faire le break et mener 2-0 . C'était contre Brondby .
    J'ai du mal à comprendre toutes ces critiques , une sorte d'acharnement contre lui , par les propres supporter de l'OL .
    Heureusement ils ne sont pas sélectionneurs en équipe de France .

    1. fandelol - jeu 7 Oct 21 à 21 h 04

      C'est bien de noter la seule fois où il a été décisif cette saison. Mais a part ça? Comme dit plus haut, sur le remplacement c'est pas encore ça. En phase offensive, il joue encore beaucoup trop compliqué et n'est pas réaliste dans le dernier geste. Donc ya encore du boulot et pour moi ya rien d'étonnant à ne pas le voir titulaire pour le moment.

      1. Moimoi - jeu 7 Oct 21 à 21 h 20

        A mon grand regret - parce que j'apprécie le joueur -, je pense pareil. Il doit se réveiller et profiter précieusement des minutes qui lui sont accordées ! Ce n'est que comme ça qu'il gagnera le droit de jouer plus.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut