Danielle Van De Donk (Photo by Abbie Parr / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)

OL : Damaris Egurrola et Daniëlle van de Donk de retour à l'entraînement

Eliminées en quarts de finale de l'Euro, Daniëlle van de Donk et Damaris Egurrola ont pu profiter de deux semaines de récupération. Ce lundi, les deux Néerlandaises ont fait leur retour au centre d'entraînement de l'OL.

Ce lundi 8 août a été marqué par le retour de quatre internationales de l'Olympique lyonnais. Dans la matinée, Christiane Endler et Janice Cayman avaient retrouvé le centre d'entraînement de l'OL. Un peu plus tard, ce sont Daniëlle van de Donk et Damaris Egurrola qui ont repris leurs marques au Training Center pour y effectuer les traditionnels tests physiques de pré-saison, juste avant de retrouver les pelouses. Battues par la France en quarts de finale du championnat d'Europe, elles ont pu profiter de deux semaines de récupération.


Les Fenottes des Bleues attendues prochainement


Parmi les 13 Fenottes engagées dans une compétition internationale cet été, six d'entre elles sont encore attendues du côté de Décines-Charpieu. Il s'agit des cinq Lyonnaises de l'équipe de France, Melvine Malard, Wendie Renard, Selma Bacha, Delphine Cascarino et Griedge Mbock, sorties par l'Allemagne de Sara Däbritz aux portes de la finale de l'Euro 2022. La milieu de terrain allemande devrait être la dernière à rejoindre le groupe de Sonia Bompastor. Tout ce beau monde prendra l'avion direction les Etats-Unis le 13 août prochain, afin d'y jouer la Women’s International Champions Cup, avant de revenir dans l'Hexagone pour disputer le Trophée des championnes à la fin du mois.

2 commentaires
  1. Le Bon - mar 9 Août 22 à 9 h 10

    On ne sait si pour cette "Women’s International Champions Cup" les dernières arrivées vont vraiment être en forme...
    En quelques jours cela paraît difficile!

    1. ciresglover - mar 9 Août 22 à 10 h 16

      Il y a des chances que non mais le fait d'avoir tous le monde sous la main permet à Sonia Bompastor et son staff de démarrer la saison ensemble. Il est certain que la montée en régime sera plus longue pour certaines filles et le trophée des championnes sera peut être un peu tôt par rapport à Paris, mais au moins la préparation du championnat se fera avec le groupe. Moins de problèmes de transfert et état d'âme chez les filles.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut