Fabio Grosso avec ses joueurs à Décines.
Fabio Grosso avec ses joueurs à Décines. (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

OL : Fabio Grosso face à ses choix

Après trois matchs à la tête de l’OL, Fabio Grosso n’a pas encore trouvé la formule pour faire gagner son équipe. La trêve doit lui permettre de mieux cerner son effectif et de le conforter dans ses choix.

Trois matchs pour voir, une trêve internationale pour trancher. Lundi, l’OL a entamé une semaine décisive pour son avenir. Il s’apprête à recevoir Clermont dimanche (20h45), seule équipe moins bien classée après huit journées (les Clermontois comptent toutefois une rencontre de moins). Fabio Grosso et son groupe seront donc dos au mur le 22 octobre, attendus au tournant par les supporteurs et les observateurs.

Intronisé mi-septembre sur le banc lyonnais, l’Italien a ensuite eu trois semaines et autant d’affiches (Brest, Reims et Lorient) pour se familiariser avec ses joueurs. Sur le plan comptable, cela n’a pas eu l’impact espéré, avec un seul point pris face aux Lorientais (3-3), pour deux revers sur des scores de 1-0 et 2-0 contre les Brestois et les Rémois.

Fin de la période d'acclimatation pour Grosso

Avec la coupure qui s’est installée il y a neuf jours maintenant, l’entraîneur rhodanien a eu le temps de se poser, de revoir les prestations d’Alexandre Lacazette et de ses partenaires, mais aussi de faire travailler ses troupes. Désormais, à partir de dimanche, il sera probablement observé avec un peu moins d’indulgence que lors de sa période d’acclimatation.

Il l’avait annoncé à son arrivée, avec Grosso, pas de passe-droit, les meilleurs et les plus investis joueront, et tant pis pour ceux qui ne suivent pas le mouvement. Pour l’instant, difficile de juger de ses choix, notamment car il a changé de 11 et de système à chaque fois, mais au moins, il a intégré un peu de nouveauté. Ainsi, Jake O'Brien et Mahamadou Diawara ont découvert le football élite sous ses ordres.  

Déjà quelques décisions fortes

Des nouveaux visages donc, mais aussi quelques décisions fortes, comme celle de se passer de Corentin Tolisso face aux Merlus, tout comme Rayan Cherki, déjà sur le banc à Brest. A première vue, ces garçons n’ont pas convaincu leur coach, du moins pas suffisamment, peut-être un premier signe que les statuts ne feront pas de vous un titulaire certain.

Mais maintenant, il va falloir, pour que l’ancien technicien de Frosinone soit crédible, que les résultats suivent, bien que ses choix aient été approuvés par son capitaine. 17e du championnat, l’OL n’a plus le temps, et dès dimanche, l’équipe alignée par Grosso devra l’emporter, et dans le meilleur des mondes, enchaîner une belle série avec Marseille (29 octobre), Metz (5 novembre) et Rennes (12/11).

L'OL a besoin de remplaçants décisifs

Pour réussir sa mission, il aura besoin de bonnes performances de son 11 de départ, mais aussi de ses remplaçants. Or, pour le moment, ces derniers sont aux abonnés absents, le meilleur exemple étant la partie contre Lorient. Sur les quatre joueurs entrés avant la 71e, seul Saël Kumbedi s’est mis au niveau attendu. Les trois lancés sur la pelouse à l’heure de jeu, Mama Baldé, Corentin Tolisso et Johann Lepenant, sont eux passés totalement au travers. “Il n’est pas aidé par les entrants. Tu dois pouvoir t’appuyer sur eux, ils peuvent amener de la fraîcheur, une plus-value, et dans cette rencontre, ce n’était pas le cas”, a regretté l’ancien gardien Nicolas Puydebois dans “Tant qu’il y aura des Gones”. 

De son côté, Grosso devra peut-être se méfier des modifications de schéma en cours de match. Bien sûr, les erreurs individuelles ont plombé sa formation, mais ce passage à cinq derrière à la 70e n’était visiblement pas la bonne chose. Nicolas Puydebois, lui, conçoit ce bouleversement tactique. “Je peux comprendre que lorsqu’on ne sent pas la sérénité dans l’effectif, tu veuilles, parce que tu mènes (3-2 à cet instant), sécuriser ta défense, a justifié notre consultant. Hormis Kumbedi, les autres remplaçants n’ont pas apporté ce qu’ils devaient apporter. Ce n’est pas tant le changement de système, c’est plus l’apport des entrants.

Déjà 22 joueurs essayés en 3 matchs

Jusqu’ici adepte du renouvellement et des changements, 14 sur 15 possibles en 3 affiches, l’ex-défenseur a essayé de nombreux éléments. Depuis sa prise de fonction, il a fait jouer 22 footballeurs, soit deux équipes complètes. Après cette quinzaine de jours, et même si certains étaient partis en sélection, la donne sera possiblement différente.

Puisque l’Olympique lyonnais ne joue qu’une fois pas semaine, Grosso pourrait être tenté de limiter un peu plus les rotations, à l’image de ce qu’avait fait Laurent Blanc, même si pour cela, il faut trouver une équipe-type qui fonctionne. Ce problème des remplaçants incapables d’être décisifs a dans tous les cas de fortes répercutions pour le club, qui manque de solutions une fois le coup d’envoi donné.  

17 commentaires
  1. Toitoi
    Toitoi - mar 17 Oct 23 à 8 h 58

    "il sera probablement observé avec un peu moins d’indulgence que lors de sa période d’acclimatation" : c'est logique dans le sens où il connaît à présent tout son effectif, mais j'en suis toujours à juste espérer des améliorations à chaque match, pas forcément des victoires en série.
    Il y a un gros boulot à faire pour rappeler à notre effectif ce que c'est que jouer au foot, particulièrement pour ce qui est de jouer en équipe, ou même ne serait-ce que de courir un peu plus vu qu'a priori nous avons la plus grosse équipe de flemmards.

    Peut-être est-ce parce que je me suis habitué aux nuls et aux défaites - même si je serai évidemment bien content lors de la première victoire - mais je pense que ce qu'il faut impérativement, c'est qu'il y ait des améliorations match après match.

    Et si l'on doit commencer à gagner régulièrement seulement à l'approche de la trêve hivernal ou après (dernier match en 2023 le mercredi 20 décembre, reprise le samedi 13 janvier), alors je prendrai mon mal en patience.

    1. OLVictory
      OLVictory - mar 17 Oct 23 à 9 h 02

      Indulgence très relative, il est certain que les résultats devront remonter avant la fin novembre, sinon certains vont critiquer méchamment et demander sa tête.

      1. Avatar
        chiesa for ever - mar 17 Oct 23 à 20 h 14

        En espérant que grosso regarde le match de cherki et comprenne ainsi qu'on ne peut pas se passer d'un cherki ...cela est dit...

  2. Avatar
    thal0995 - mar 17 Oct 23 à 9 h 00

    Qu'est-ce que je déteste cette formule en introduction : "Après trois matchs à la tête de l’OL, Fabio Grosso n’a pas encore trouvé la formule pour faire gagner son équipe.".
    Vous avez vraiment cru qu'il allait faire des miracles dès les premiers matchs avec une équipe dans un tel état mental, physique et technique (sans même parler de la qualité intrinsèque des joueurs), alors qu'il se tape 2 équipes du top 5 en pleine bourre au moment T de son arrivée ?

    Je sais que c'est un énième article pour faire un énième résumé de la situation que nous connaissons (comme si les X précédents ne suffisaient pas), mais au bout d'un moment, ça en devient lassant de voir les même infos 5 fois par jour et de tirer constamment sur l'ambulance en remuant le couteau dans la plaie chaque jours. Cela n'aide personne ...

    1. Roro Blouch
      Roro Blouch - mar 17 Oct 23 à 9 h 30

      La plus grande tare de notre époque est l'incapacité à se taire : quand on n'a plus rien à dire, on parle quand même. Beaucoup de gens croient qu'on vit à l'époque de l'information, c'est parfaitement faux, on vit à l'époque du bruit et ceux qui accèdent à l'info sont ceux qui trient et sélectionnent.

      Sur ce point, j'estime avoir été constant puisque je répète depuis l'arrivée de Grosso qu'il faut d'abord travailler les bases techniques : réussir les passes, gagner des duels. Ensuite, seulement ensuite, ça aura du sens de commenter les compos et les tactiques. Or puisque ce travail se fait à l'entraînement, loin de nos yeux, il n'y a qu'une seule attitude à adopter : la patience !

      1. Avatar
        thal0995 - mar 17 Oct 23 à 9 h 51

        Tu as tout résumé. Surtout que dans notre situation, seule la patience sera utile ... Ce n'est pas en précipitant les choses quitte à flinguer le long terme (gagner des points tout de suite en pompier et s'écrouler en 2nde partie de saison par ex) qu'on va y arriver. Idem, ce ne sera pas en changeant d’entraîneur tout les X mois ou chaque année comme on en a pris l'habitude qui sera utile au club ...

      2. OLVictory
        OLVictory - mar 17 Oct 23 à 10 h 00

        J'espère que tout le monde est conscient que nous sommes arrivés au bout de la logique de changement d'entraineur, ça ne marche pas, ça ne marche plus

      3. Avatar
        thal0995 - mar 17 Oct 23 à 10 h 10

        @OLVictory j'espère aussi. A force de changer d’entraîneur et de philosophie de jeu qui va avec, on a fini par constituer une équipe qui n'est certes mauvaise en rien (si j'ose dire) mais quand même trop bancale en tout (pas assez spécialiste dans une philosophie ou deux) pour être performante.
        Et surtout, à cause de ça, on a accumulé énormément de milieu plutôt défensif ne nous laissant qu'un Cherki pour seul milieu offensif .... D'où j'imagine le fait qu'on force à faire de Caqueret un offensif, pour palier ce manque, alors qu'on voit clairement que ça ne marche et que ça ne lui convient pas ...
        Pourquoi ne pas en acheter un moyen qui sera toujours plus performant qu'un Caqueret mal à l'aise dans ce rôle ?

      4. OLVictory
        OLVictory - mar 17 Oct 23 à 10 h 22

        Visiblement tout le monde à l'OL se fout que notre milieu de terrain soit minable.
        On a promis de gros moyens à Laurent Blanc pour recruter, il a demandé un 6 expérimenté et talentueux, et on lui a donné un avant-centre, Saar ! Merci Textor !

      5. Sebepe
        Sebepe - mar 17 Oct 23 à 12 h 51

        entierement d'accord vec toi Roro Bouch.
        Après on a tous ses articles car ce média qu'est O&L a besoin du trafic google Discover. Et un descritères est de faire au moins 4 articles par jour. CQFD

      6. Sebepe
        Sebepe - mar 17 Oct 23 à 12 h 51

        entierement d'accord vec toi Roro Bouch.
        Après on a tous ses articles car ce média qu'est O&L a besoin du trafic google Discover. Et un descritères est de faire au moins 4 articles par jour. CQFD

      7. Toitoi
        Toitoi - mar 17 Oct 23 à 13 h 02

        Oui ! Non !

        Enfin là, O&L est plus proche du triple ou du quadruple de 4 que du simple (15 articles hier, 8 à 13h aujourd'hui).

  3. Avatar
    Juninho-delgado - mar 17 Oct 23 à 10 h 40

    L'équipe aligné par Grosso en 4-3-3 face à Lorient est probablement la meilleure en remplacant peut-etre Caqueret par Akouokou ou M.Niles (à voir si ces 2 joueurs sont montés en puissance maintenant).

    Sinon oui malheureusement beaucoup de remplacants n'ont pas le niveau : Tolisso et Lepenant n'apportent rien de plus que les autres quand ils rentrent et Baldé fait un trés mauvais début de saison. De plus Kumbedi en défense physiquement c'est pas taillé pour la ligue 1, il peut apporter offensivement si on a besoin mais pour défendre c'est trop léger. Et enfin Moreira a semble t'il perdu la confiance du coach et pour El Arouch j'en parle même pas.

  4. Avatar
    OLsan - mar 17 Oct 23 à 13 h 19

    Pas certain pour Moreira. Grosso fait rentrer Baldé pour l’expérience je crois, mais il mise sur le mauvais cheval…

  5. Avatar
    chiesa for ever - mar 17 Oct 23 à 20 h 16

    Grosso et Gattuso chercher l'erreur

  6. Avatar
    chiesa for ever - mar 17 Oct 23 à 20 h 17

    Bref on va voir contre Clermont si grosso progresse🤣🤣🤣

    1. Avatar
      XUO - mar 17 Oct 23 à 20 h 21

      Et Tonga qui me souffle dans l'oreillette : " Clermont quoi ? "

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut