(Photo by CHRISTOF STACHE / AFP)

OL : Farid Benstiti, entraîneur d'OL Reign, démissionne

Entraîneur de l'OL Reign depuis janvier 2020, Farid Benstiti a démissionné ce vendredi. Son adjoint, Sam Laity, le remplace provisoirement en attendant de trouver un remplaçant.

Malgré les arrivées de Sarah Bouhaddi, Dzsenifer Marozsán et Eugénie Le Sommer, l'OL Reign n'y arrive pas. 9e du championnat, la franchise contrôlée par l'Olympique lyonnais n'a gagné que deux matches sur 8 depuis le début de la saison, pour 5 défaites.

Vasseur pour lui succéder ?

Au vu de ces résultats, Farid Benstiti a annoncé vendredi soir sa démission de son poste d'entraîneur de la formation américaine. Nommé en janvier 2020, il aura dirigé 20 rencontres pour 6 succès. Il est remplacé provisoirement par son adjoint, Sam Laity, au club depuis 2013. Selon L'Equipe l'une des pistes envisagées pour lui succéder serait Jean-Luc Vasseur, ancien coach des Fenottes.

L'équipe de Tacoma (État de Washington) a annoncé la nouvelle via un communiqué. "Nous apprécions les nombreuses contributions de Farid au club au cours des 18 derniers mois et lui souhaitons le meilleur dans tous ses projets futurs, a affirmé le PDG d'OL Reign, Bill Predmore. Nous avons un grand respect pour les talents de Farid et tout ce qu'il a apporté à l'organisation, mais lors de nos récentes conversations, il y avait une convention collective selon laquelle un nouveau leadership était nécessaire pour atteindre les performances et les résultats nécessaires pour satisfaire nos ambitions. »

7 commentaires
  1. Hannibal LectOL - sam 3 Juil 21 à 10 h 52

    J'aime bien Benstiti, un type sympathique, mais de toute évidence il lui manque quelque chose.
    Échec à Lyon, j'ai encore le souvenir de la finale de LDC gâchée aux tab alors qu'on avait seulement un tab sur deux à marquer pour la remporter... Malheureusement, un peu comme la Suisse hier qui a décidé de se saborder, on avait trouvé le moyen de rater les deux. Échec à Paris. Échec à OL REIGN: 6 victoires en 18 mois, même avec la circonstance atténuante de la pandémie: c'est trop peu. Pour être un bon entraîneur, il faut être entraînant et avoir une force psychologique.
    Bonne chance à son successeur ! Il lui faudra pour commencer un meilleur anglais...

    1. dede74 - sam 3 Juil 21 à 11 h 06

      Même avec un bon anglais "made in scolarité française" ou cours intensifs, ce n'est pas évident, l'anglais, américanisé, est bien différent, mon fils a passé 14 ans en Californie, la première année il a souffert !!
      Farid aura certainement progressé en 18 mois 😉 il aura pas mal bourlingué, depuis son départ de l'OL !

      1. Le Bon - sam 3 Juil 21 à 14 h 51

        Déjà que l'on a du mal, parfois, à comprendre certains québecois qui avalent tous les mots - sans parler même de l'accent - à une vitesse vertigineuse, on se doute que ce n'est pas toujours évident.
        L'anglais texan par exemple, n'est pas triste !!!
        Cela dit, quand on voit le système de jeu - visiblement inexistant - de l'équipe ces derniers matchs, on se dit que c'était sans doute inévitable.
        Quant à Vasseur, même s'il parle anglais...

  2. Cicinho - sam 3 Juil 21 à 11 h 10

    Vasseur? Sérieux ?

  3. Janot-06 - sam 3 Juil 21 à 11 h 15

    Décidément, elle a de la peine à décoller cette équipe malgré le récent renfort de nos trois lyonnaises.
    Un élecrtro-choc est nécessaire mais je ne suis sûr que Vasseur, en échec à L'OL féminin et remercié, soit la bonne solution.

  4. Jerinho - sam 3 Juil 21 à 13 h 11

    pour nouveau entraineur, Je prefere plutot Precheur que Vasseur mais bon

    1. Dragon2332 - dim 4 Juil 21 à 9 h 41

      @Jerinho : Carrément ! Mais Precheur n'est pas prédit pour le PSG féminin (j'avais cru lire) ?

      Update : ah ben apparemment non, ce ne serait pas lui pour succéder à Echouafni.

      Et pourquoi pas Echouafni justement ?

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut