Lyon’s Portuguese goalkeeper Anthony Lopes reacts after stopped a goal during the French L1 football match Olympique Lyonnais against Paris Saint-Germain on February 8, 2015 at the Gerland stadium in Lyon, Southeastern France. AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES

OL – FC Séville : Anthony Lopes devrait bien être présent

Touché samedi soir par deux explosions de pétards à proximité de lui lors de FC Metz-OL, le gardien international portugais souffre d’une surdité traumatique des deux oreilles. Cependant, tout laisse à penser que le portier lyonnais tiendra bien sa place ce mercredi au Parc OL pour le choc face au FC Séville.

Le principal point d’interrogation se situe au niveau de l’état de santé d’Anthony Lopes. Les éléments officiels après consultation du docteur Christian Giroud, ORL, font état d’une surdité traumatique des deux oreilles sans que les tympans ne soient touchés. Là est bien l’essentiel. « Ce type de traumatisme correspond à une onde de choc. Cela se caractérise par un déchirement de la membrane du tympan sans que celui-ci ne soit forcément touché. Cependant, les cellules à cet endroit, appelées ciliés, ne se régénèrent pas. Donc celles qui sont trop endommagées vont mourir. Pour celles qui ont été touchées mais peu endommagées, un traitement est mis en place », déclare un célèbre ORL lyonnais. Anthony Lopes a d’ailleurs rassuré tout le monde en précisant sur les réseaux sociaux que cet incident n’aurait aucun impact pour sa santé dans l’avenir.

« Dans ce cas-là, le gardien lyonnais devait sans doute souffrir d’acouphènes plus ou moins violents, sorte de bourdonnements assez désagréables mais sans gravité qui disparaissent progressivement dès le lendemain. Beaucoup de monde a déjà été soumis à ce phénomène puisque vous pouvez en souffrir lorsque vous sortez de boite de nuit ou d’un concert et que la musique était trop forte » poursuit l’ORL. Le portier portugais, qui a reçu une incapacité de travail temporaire, a avoué bénéficier d’un traitement de deux semaines. « Le traitement le plus efficace dans cette situation est à base de cortisone, mais ce produit est considéré comme dopant dans le sport de haut niveau. Par conséquent, je pense que mon confrère lui a prescrit un traitement à base de vasodilatateur » précise le spécialiste.

« Ce traumatisme n’est pas incompatible avec la pratique du football »

Une chose est sûre, Anthony Lopes va bien. Maintenant, reste à savoir s’il aura le feu vert médical pour tenir sa place mercredi. « Je n’ai pas connaissance de son dossier médical. Sa capacité à jouer dépend de la gravité du traumatisme. » Mais pour l’ORL lyonnais, « sauf cas grave, ce traumatisme n’est pas incompatible avec la pratique du football. » Avant d’ajouter :  « C’est évident qu’il ne jouera pas dans les meilleurs conditions mais je pense qu’il n’a reçu aucune contre-indication. » A titre de comparaison, certains footballeurs jouent parfois avec une rage de dents ou plus grave encore avec un plâtre après une fracture du bras à l’image de Johnny Ecker à Marseille.

Sur le plan sportif, l’importance d’Anthony Lopes dans le collectif lyonnais n’est plus à démontrer. « Il est évident que pour cette "finale", il vaut mieux que l’OL puisse compter sur Lopes qui est l’un des éléments clés de l’équipe », résume notre consultant Nicolas Puydebois. « Mathieu Gorgelin manque de temps de jeu et manque de repères. Certes, il s’entraine tous les jours avec ses coéquipiers mais les entraînements sont totalement différents des matchs. S’il doit suppléer Lopes, ce sera à double tranchant pour lui. Soit il sort un gros match et il renforce sa crédibilité en tant que doublure soit il passe à côté de l’événement et il ne fera qu’accentuer le scepticisme autour de son niveau. » En effet, la dernière sortie de Gorgelin en compétition officielle remonte au 3 septembre dernier et à la défaite de la réserve lyonnaise face au Grenoble Foot 38 (1-2) au Groupama Training Center. Un match où l’ancien portier du Red Star (prêté lors de la saison 2011-2012) n’a pas franchement été rassurant.

De son côté, l’Olympique lyonnais qui a publié un communiqué officiel sur l’état de santé de son gardien ce dimanche, n’a ni précisé la durée de l’ITT du Givordin ni évoqué un éventuel forfait. Cela laisse donc place à l’optimisme. Lors de la séance d’entrainement d’hier, Anthony Lopes a, bien évidemment, été ménagé. Le club, via son site officiel, déclarant simplement qu’il « n’avait pas enfilé les gants" (lundi matin).

« Antho est suffisamment fort pour surmonter ça »

Selon toute vraisemblance, l’international portugais devrait donc bel et bien tenir sa place. Un avis que partage Nicolas Puydebois : « Antho est suffisamment fort pour surmonter ça. Un gardien, c’est plus difficilement remplaçable qu’un joueur de champ. Par conséquent, les gardiens sont souvent des durs au mal. A mon époque, quand Greg Coupet ne jouait pas, c’était vraiment qu’il ne pouvait pas. A plusieurs reprises, il a eu recours à des infiltrations et quasiment personne ne le savait. Ses performances étaient toujours aussi bonnes. »

Dans ce genre de situation, la décision finale revient à la fois au staff médical mais surtout au joueur. « C’est lui qui subit le mal et qui se sentira en mesure de jouer au non », déclare de son côté l'ORL. Connaissant le tempérament et le caractère d’Anthony Lopes, il y a fort à parier que c’est bien lui qui tiendra le but rhodanien mercredi. La décision devrait être prise au dernier moment. Un élément de réponse sera déjà donné ce mardi après-midi lors de la divulgation du groupe et de la conférence de presse d’avant-match. Pour rappel, l’OL doit s’imposer par deux buts d’écart face au FC Séville pour poursuivre sa route en Ligue des champions. Pour parvenir à leurs fins, les Lyonnais auront bien besoin du récent vainqueur de l’Euro 2016…

12 commentaires
  1. Monrne - mar 6 Déc 16 à 8 h 36

    "Septicisme sur le niveau de Mathieu Gorgelin". Vous y aller un peu fort non ? Nous dire aujourdh'ui que notre club qui est engagé sur tous les tableaux avec des ambitions.On va tout de même jouer un 1/16 ème de finale (avec espoir ) de la plus prestigieuse des compétitions !!!
    Insinuer comme çà que nous n'avons pas un gardien remplaçant de qualite me parait déconcertant.J'aimerais bien entendre la position du staff à ce sujet et notamment de celui qui nous a apporté beaucoup depuis qu'il est chez nous.
    Joel prononce toi.

    1. florentdu42 - mar 6 Déc 16 à 9 h 06

      Je pense que sans mentir, ni aire offense a Mathieu, Antho Lopes est au dessus. Maintenant, comme c'est dis par Nicolas Puydebois, il manque non seulement de repères; mai aussi et surtout de ruthme de compétition. Et se remettre dedans pour un match si important, c'est pas forcement une bonne idée.

      Qu'on mette Mathieu Gorgelin pour les matchs de coupe de la ligue ou coupe de France, je dis oui, mais pour ce match là, mauvaise idée, aussi bien pour le club que pour lui même

  2. OLVictory - mar 6 Déc 16 à 9 h 06

    Il n'a pas besoin de se prononcer en parole, il fait mieux, il lui a donné la place de numéro 2. Si Bâts l'entraîne tous les jours c'est qu'il a confiance en lui.
    --
    On est rassurés pour Lopes, c'est le principal.

  3. Monrne - mar 6 Déc 16 à 10 h 11

    Florent il ne s'agit pas de le mette à la place de Antho qui est bien évidemment le N° 1 Mais de le suppléer s'il n'est pas à 100%.Et je serais plutôt de l'avis de OLV si Bats lui fait confiance çà devrait nous suffire et nul besoin d'être septique vis à vis de Mathieu.
    Quand à jouer un match si important on En a vu d'autres cette année comme les débuts en pro de Jordi au match aller justement contre Seville ou encore Mouctar contre la Juv alors qu'à ce moment là il ne jouait plus depuis les matchs préparatoires.

  4. janot06 - mar 6 Déc 16 à 10 h 33

    Il est très difficile pour un club qui joue les premiers rôles - les premières places du championnat de façon régulière - d'avoir un gardien remplaçant du même niveau élevé que le titulaire du poste. Le remplaçant aspire à jouer ce qui n'est pas évident pour ce poste si particulier où le titulaire désigné enchaîne généralement les matchs ce qui confine son second au banc ; soit il l'accepte, soit conscient de sa valeur, il ira ailleurs chercher du temps de jeu.
    Ce n'est pas faire injure à Gorgelin de considérer que ses qualités ne sont pas au niveau de celles d'Antho.
    Ce n'est certes pas une chèvre, mais ce n'est pas un gardien du "top" niveau.
    Il est toutefois capable de se transcender dans un soir et de sortir le match de sa vie... comme pas mal d'autres !

  5. Altheos - mar 6 Déc 16 à 12 h 07

    La question étant : un Antho diminué est-il préférable à un Gorgelin à 110% ?
    Qui peut prétendre avoir la réponse absolue à cette question sans côtoyer au plus près les 2 joueurs ?

    1. janot06 - mar 6 Déc 16 à 12 h 21

      Que ce soit l'un ou l'autre qui joue demain, en cas de contre performance de celui qui sera aligné j'imagine déjà les commentaires d'après match ici même à l'encontre de Genesio...

      1. Slaimer - mar 6 Déc 16 à 13 h 38

        Tout à fait d'accord que ce soit l'un ou l'autre si le match est moyen tout le monde va tomber sur Genesio...

    2. Slaimer - mar 6 Déc 16 à 13 h 38

      Dans Tant qu'il y aura des Gones ils ont raison comment peut tu être sûr qu'il soit à 110 % il n'a pas fait de match depuis Août à part un ou deux en CFA... Le mettre direct dans un match capital de LDC est quitte ou double. Ou il nous sort un match de malade où il ne supportera pas la pression.
      D'après les avis, Lopes est un guerrier alors que Gorgelin est un peu plus réservé... je suis pas sûr que le lancer dans un tel match sera une bonne chose pour lui ...
      Après on ne peut pas savoir... Mais je pense que si c'est Lopes, ils savent se qu'ils font.

  6. BenzBK - mar 6 Déc 16 à 15 h 13

    Bonjour à tous,

    Tout d'abord bonne nouvelle qu'Antho ne soit pas plus fortement blessé.. J'ai lu beaucoup de gens qui se préoccupait surtout des 3 points que Lyon pouvait prendre (ou non) à Metz alors que la priorité était avant tout la santé de notre Gone de mon côté 🙂

    Si Lopes est en mesure de jouer, ce qui semble être le cas, le manque à gagner ne sera pas si important que ça pour l'OL, cet incident nous aura permit premièrement de reposer nos cadres au vue de Séville, même si Lopes sera un peu en déficit, tous les autres n'auront pas d'excuse !
    et deuxièmement cela nous aura permit au pire, de recommencer un match avec plus d'envie car on était totalement à l'ouest (on perdait 1-0 et nous subissions depuis quelques minutes), au mieux de prendre 3 points, même si effectivement, prendre 3 points de cette manière ne va pas aider l'OL à redorrer son image. Nous subissions déjà une campagne assez violente sur les réseaux sociaux de la part des autres supporters(notamment sur le fait que les arbitres sifflent beaucoup de pénalty pour nous, bien que cette campagne soit totalement bidon), ce genre d'evenement c'est du pain béni pour tous ces petits rageux :p

  7. Aliocha57 - mar 6 Déc 16 à 15 h 20

    Le risque principal était que son oreille interne soit vraiment atteinte, car dans ce cas il pourrait même difficilement se tenir debout. Mais sur un choc acoustique aussi bref, même très violent, c'était peu probable.
    Après, il reste le risque d'un traumatisme psychologique qui le ferait appréhender les matchs suivants. Et ça, il est impossible de le savoir à l'avance, vu qu'il n'y aura pas d'autre match entre Metz et Séville.
    Même si Lopes est titularisé, il faudra que Gorgelin se tienne prêt à rentrer plus que pour n'importe quel autre match. Le problème serait alors qu'on perdrait une possibilité de remplacement sur trois. Sur un match à haute intensité comme celui-là, ça peut coûter cher en fin de match.

  8. ol-91 - mar 6 Déc 16 à 18 h 27

    Plus de problème pour Lopes : au cours de l'entraînement, il entendait très bien les ballons qui passaient en sifflant à côté de ses oreilles.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut