©PHOTOPQR/LE PROGRES/Stephane Guiochon – L’EQUIPE DE L’OL (MaxPPP TagID: maxsportsworldtwo431408.jpg) [Photo via MaxPPP]

OL - Avaldsnes (5-0) : la défense à 4, ça rassure

Si l'Olympique lyonnais avait plutôt l'esprit tranquille avant d'aborder ce 16e retour de Ligue des champions, Gérard Prêcheur a changé son fusil d'épaule concernant l'assise de son onze. Mercredi soir, les Lyonnaises alignaient une défense à 4, enregistrant le retour de leur capitaine Wendy Renard. Un quatuor ayant rendu une belle copie ce mercredi, bien qu'il ait subit quelques changements après la pause.

Pour le troisième match de leur histoire au Parc OL, le premier de la saison, les féminines de l'OL recevaient les Norvégiennes d'Avaldsnes. Une rencontre à pression réduite, puisque les Rhodaniennes s'étaient largement imposées à l'aller (5-2). Toutefois, le coach des Fenottes n'a pas relâché la bride pour autant. Ce soir, retour de la défense à 4 après une partie mitigée à l'aller, qui avait vu un trio Houara-Kumagai-Mbock assurer -parfois difficilement- les arrières de ses partenaires. De plus, la blessure de Griedge Mbock la semaine passée a poussé Gérard Prêcheur à composer avec un énième pépin physique.

À la recherche de constance

L'objectif ce mercredi, s'il n'était d'assurer la qualification pour les huitièmes de finale, était également de trouver une certaine constance sur le plan défensif. Peu mise en difficulté en championnat de France, la ligne arrière avait connu quelques trous d'air la semaine passée à l'échelle européenne. Toutefois, ce soir, l'OL tient peut-être un début de formule pérenne : Houara à gauche, un duo Renard - Petit dans l'axe, et Bremer sur le flanc droit. Un quatuor qui n'aura joué qu'une mi-temps, mais qui aura eu le temps de montrer de très belles choses. Car avant de céder leurs places, Renard et Houara auront rempli leurs contrats.

Renard, retour réussi

Première satisfaction, l'excellent retour de Wendie Renard. Éloignée des pelouses pendant près d'un mois, celle qui retrouvait le brassard lyonnais aujourd'hui n'a pas baissé de rythme au cours de la première mi-temps. Formant une solide charnière avec Corine Petit, Renard s'est montrée régulière dans ses interventions, affichant une grande sérénité. Cerise sur le gâteau : la Martiniquaise s'est permis d'ouvrir le score dans son style caractéristique, planant au-dessus de la défense norvégienne et catapultant le ballon dans les cages, d'un puissant coup de tête sur corner. Si elle n'aura joué que 45 minutes, Renard, en phase de reprise, aura fait son match. Une donnée importante pour Gérard Prêcheur et son staff, qui marche sur des œufs ces derniers temps, avec une infirmerie qui ne désemplit pas.

Grande activité sur les ailes

Se montrer imperméable dans l'axe est un indéniable atout, mais les Lyonnaises n'en ont pas oublié les ailes pour autant. Sous l'impulsion d'une Pauline Bremer très offensive sur son côté droit, les joueuses de couloir n'ont pas hésité à multiplier les courses dans les deux sens, couvrant efficacement leurs secteurs de jeu. Un mise en place qui aura vu les Fenottes utiliser la largeur, les latérales bénéficiant constamment du soutien de l'une voire deux de leurs partenaires. Une application qui aura notamment permis de contrôler les contres norvégiens, Jessica Houara et Pauline Bremer ne comptant pas leurs efforts. Si le deuxième acte a été plus tranquille pour les championnes d'Europe en titre, les entrantes Tarrieu et Kumagai n'ont pas levé le pied pour autant. Voilà qui aura donc permis à l'OL de garder ses cages inviolées, pour la cinquième fois en six matchs officiels cette saison. Une grande satisfaction, aidant ainsi Prêcheur et ses joueuses à effacer quelques doutes sur leur socle défensif.

Olympique lyonnais 5-0 Avaldsnes Idrettslag
Buteuses pour l'OL : Renard (3e), Marozsan (41e), Cascarino (59e), Le Sommer (64e, 74e)

4 commentaires
  1. ol-91 - mer 12 Oct 16 à 23 h 29

    Excellente prestation ! Renard sera difficile à remplacer. Une défense complète et plus en forme. Toujours épaté par Majri, survoltée mais trop souvent maladroite par précipitation. Toutes ont bien joué.

  2. Naka De Lyon - jeu 13 Oct 16 à 3 h 36

    Le Parc OL a fait " oublier " le stade de Gerland.........Marozsan va faire " oublier " Louisa Necib.
    Putin mais quelle joueuse on a pris la !!!!

  3. OL-38 - jeu 13 Oct 16 à 9 h 28

    Bonjour à tous,
    Bravo Les Filles de L'OL. Belle victoire, très bon coaching de Gérard Précheur, qui à bien fit tourner l'effectif en compensant bien les absences. Les Filles doivent continuer comme ça. ALLEZ L'OL

  4. janot06 - jeu 13 Oct 16 à 11 h 03

    Il n'y a pas eu de match tant la domination des Fenottes a été constante - 1er tir cadré norvégien à la 89e mn - avec un retour à la défense à 4 nettement plus rassurante que celle à 3 centraux du match aller. Il est vrai que la patronne Wendie était de retour et ça s'est vu.
    Le match se résume à une confrontation attaque-défense avec une superbe démonstration de nos lyonnaises, meilleures en seconde mi-temps car jouant plus vite dans les échanges.
    Bravo les filles ; on attend maintenant le tirage au sort de lundi.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut