OL : Ferri évoque la situation de Lacazette, Fekir et Ben Arfa

Invité de l'émission Culture Club sur OLTV, Jordan Ferri est revenu sur la fin de saison lyonnaise, son entente avec Lacazette, le retour de Nabil Fekir et la perspective de retrouver Hatem Ben Arfa.

 

En cette seconde partie de saison, Jordan Ferri se fait remarquer pour l'engagement qu'il met dans ses apparitions. Après six premiers mois ratés, à l'image de l'équipe, il s'est imposé dans l'entre-jeu grâce à sa complémentarité avec Sergi Darder. Au point même de reléguer Corentin Tolisso, peu convaincant sur ses dernières apparitions, sur le banc de touche face à Montpellier (0-2). Lors de ce match, le natif de Cavaillon est impliqué sur les deux buts en compagnie d'Alexandre Lacazette. De ce dernier, le milieu de terrain déclare : "Je le connais très bien, car j’ai été formé avec lui. J’aime bien les appels qu’il fait. Il se déplace bien, mais je ne me focalise pas que sur lui, observe-t-il. Je discute beaucoup avec lui sur la façon dont il aime recevoir les ballons. On travaille les automatismes à l’entraînement." Une entente rodée entre les deux hommes. Cette saison, 3 des 4 passes décisives de Ferri ont effectivement été destinées à l'international français.

De la vitesse pour Ben Arfa, du temps pour Fekir

En revanche, le numéro 12 de l'OL a en tête un joueur qu'il aimerait ne pas faire briller : "Il y a Hatem (Ben Arfa), ce monsieur Plus qui est inarretable quand il prend de la vitesse. Il faudra l'empêcher d'en prendre. Nice joue en 4-4-2, un système dont on connait les limites" Ici, le joueur formé à l'OL fait référence au système de jeu utilisé en première partie de saison. Efficace sous l'ère Rémi Garde, il s'est révélé stérile en Ligue des champions et en championnat. Hasard ou pas, cette période coïncide aussi avec l'absence de Nabil Fekir, entré en jeu face à Montpellier après une blessure longue de sept mois : "C’est beaucoup de plaisir de revoir jouer Nabil. On connait ses qualités. Le voir revenir à un moment charnière de la saison, c’est un plus, déclare Ferri. Mais il faut lui laisser du temps. Il aura son rôle dans cette fin de saison."

Demain soir (20h30), les attaquants seront au rendez-vous. Si Lacazette et Ben Arfa pèsent aujourd'hui à eux deux 32 buts en championnat, l'association de Lacazette et Fekir en a inscrit 40 l'an passé. Reste à savoir si ce dernier sera en mesure d'être titulaire au Parc OL.

15 commentaires
  1. zikos35 - jeu 14 Avr 16 à 12 h 20

    "le joueur formé à l’OL fait référence au système de jeu utilisé en première partie de saison. Efficace sous l’ère Rémi Garde..."
    Faut arrêter un peu avec Garde, c'est sous Fournier qu'il a été efficace et c'est Fournier qui nous a fait développer du beau jeu et retrouver la LDC avec la deuxième place de l'année dernière.

    1. Tanner Angel Mkd - jeu 14 Avr 16 à 12 h 48

      Mine de rien c'est vrai Fournier avec un effectif encore plus limité qu'avait eu Remi et bien plus d'adversaire il a atteint la deuxième place..

    2. Altheos - jeu 14 Avr 16 à 20 h 23

      C'est quand même Garde qu'il l'a mis en place lors de sa dernière saison, il ne faut pas lui ôter ce mérite là.
      Fournier lui a eut le mérite de confier les clefs du jeu à Nabil lorsque Gourcuff était en convalescence, et c'était aussi un vrai paris.
      Chaque entraîneur a ses mérites dans l'utilisation du losange.
      En revanche, Fournier a commis l'immense erreur de s'entêter dans ce système alors que l'effectif ne lui correspondait plus. Et ça n'a pas aidé le groupe déjà bien dessoudé par les "sauvageons".

      1. Gones2wano - ven 15 Avr 16 à 10 h 42

        D'accord avec altheos fournier récupère le losange de garde et profite de son taf, la différence c'est que fékir remplacé gomis numériquement est la on passe dans un autre monde, d'ailleurs garde ici est très mal vu mais moi j'ai apprécié son taf, le jeu était fluide à fait progresser tout les jeune , sur lesquels fournier à récolter les fruits car ces jeune joueur était devenu des joueur confirmer, pour moi garde à parfaitement rempli le contrat de rester compétitif en s'appuyant sur les jeune de l'académie

  2. -bRoglin- - jeu 14 Avr 16 à 13 h 56

    Oui, curieux cette conclusion que la réussite du 442 est à Garde et son échec à Fournier.
    Mais bon...pour ma part la réussite ou l'échec de ce système n'est lié qu'à la blessure de Fékir..et l'erreur de Fournier est d'avoir insisté trop longtemps sans lui..pire, avec Beauvue.

  3. Guillaume Draithak - jeu 14 Avr 16 à 14 h 11

    Ce qui me fait chier avec cette fin de saison c'est que j'suis presque persuader que Genesio va rester la saison prochaine, ce serait une erreur fatal je pense pour la LDC.
    Il nous faudrait un entraîneur qui l'a déjà jouer et un bon si possible ^^!

    1. Slaimer - jeu 14 Avr 16 à 14 h 16

      J'étais le premier pessimiste quand Genesio à signer, mais j'ai toujours dis on c'est jamais. Et il fait pour l'instant mentir tout ceux qui le critiquaient.
      Oui tout le monde veut un entraîneur de classe européen, mais on ne peut pas dire à l'avance que Genesio ferra de la merde.

      1. Guillaume Draithak - jeu 14 Avr 16 à 14 h 28

        Je ne dis pas que l’équipe ne va pas mieux mais pour moi c'est juste une illusion. Pour cette fin de saison ça se passera probablement bien mais la saison prochaine ça ne sera probablement pas la même limonade. Seul l'avenir nous le dira.

  4. OLVictory - jeu 14 Avr 16 à 14 h 49

    Regardez le malheureux exemple du PSG qui se tape la tête sur le même plafond depuis 4 ans.
    Ils stagnent complètement avec Blanc qui est seul aux commandes, alors qu'ils progressaient constamment avec Leonardo.
    Depuis son départ ils perdent du temps. Blanc est gentil mais incapable de hausser son niveau à celui de patron d'une équipe qui peut gagner la LDC. Ou alors ils attendront que Blanc apprenne son métier et ça peut prendre une décennie.
    On aurait besoin à Lyon de prendre de la hauteur, et pour cela de trouver une nouvelle direction qui permette de développer la structure vers une organisation plus professionnelle.
    Il faut mettre en place une direction sportive pour remplacer Aulas dans le domaine sportif et surtout écarter l'éminence grise.
    Cette direction sportive doit choisir son staff sportif, entraineurs, adjoints et autres membres du staff en fonction des objectifs du club. Elle doit surtout professionnaliser les recrutements et leur donner une logique sportive pour renforcer l'équipe. Elle doit aussi améliorer la prévention des blessures musculaires, qui est le pire fléau qu'on subisse à Lyon.
    Si on rentre dans le débat Genesio ou pas Genesio on se trompe de méthode, on prend le problème par le mauvais bout.

    1. Guillaume Draithak - jeu 14 Avr 16 à 15 h 03

      Oui on est d'accord. Est ce qu'Aulas est prêt à passer ce cap, on l'espère. Mais Finalement le recrutement n'étais pas si mauvais, Mapou Raphael et Darder je les aimes bien 🙂 et Beauvue Valbuena ce sont des bons joueurs mais des vrai erreurs de casting je pense.

  5. lyonnais974 - jeu 14 Avr 16 à 15 h 44

    Il est clair que c'est l'an prochain que genesio prouvera vou non si il avait les épaules pour mener cet equipe..le mercato s'annonce agité avec en plus un directeur sportif qui doit normalement débarqué. .l'entente et la gestion du groupe pro sera autrement plus difficile à gérer que ce sprint de fin de saison.

  6. Michele Rahier - jeu 14 Avr 16 à 16 h 34

    blanc est prétentieux et aime l,argent pas capable d,elever son niveau car aux ordres soit des joueurs soit de son president genesio a des tripes pour etre polie car il laisse valbuena sur le banc parce qu,il merite d,etre sur le banc et pas parce que c,est une recrue cher paye genesio est malin et surtout lyonnais et l,ol c,est son club et ses ambitions sont pour son club son staff est lyonnaisaussi et je pense qu,il s,y connaît un peu beaucoup en tactique

    1. Sony07 - jeu 14 Avr 16 à 16 h 47

      On verra vendredi contre Nice si c'est un fin tacticien, je souhaites que tu ais raison .....

  7. dada - jeu 14 Avr 16 à 17 h 05

    battre nice c'est notre ldc a nous, attention au père claudio qui a l'air inspiré cette saison sans parler de son équipe qui nous avait bien puni au match aller, ,je trouve que nos titulaires commencent a s'essouffler a commencer par rachid
    va pas falloir partir a l'abordage et bien privé de ballon hatem, car lui il a l'air de pêter le feu
    autrement je vois pas bruno changer la compo ni le schéma de jeu actuel
    s'il arrive a finir 2ème, il sera là la saison prochaine, dixit jma, alors les rêves d'autres entraineur s'envoleront a tort ou a raison , on verra, reste du pain sur la planche avant de se poser la question

  8. OLVictory - ven 15 Avr 16 à 11 h 07

    J'aimerais bien connaître les ambitions d'Aulas pour les prochaines saisons. Si c'est de finir second de la L1 et de passer les poules en LDC tout en maîtrisant le budget, alors il a raison de faire confiance à Genesio. Au moins pour le budget, il ne demandera jamais de casser la tirelire.
    Si Aulas a un tout petit peu plus d'ambition alors c'est pas gagné avec cette organisation.
    On voit bien avec l'exemple du PSG que la structure du club c'est ce qui compte pour passer un pallier. Recruter de grands joueurs ne suffit pas, il faut aussi un coach qui sache où il va et comment il va y aller.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut