OL : Genesio, Juninho, PSG, Twitter... Aulas dit tout dans Lyon Capitale

Avec passion et conviction, Jean-Michel Aulas s'est livré dans un entretien accordé à Lyon Capitale. Le président lyonnais revient notamment sur son été agité, évoque le cas de Bruno Genesio et définit la tendance pour Juninho.

Jean-Michel Aulas n'a éludé aucun sujet. Dans un entretien accordé à Lyon Capitale, le président lyonnais s'est livré sans détour. Alors que l'OL a terminé à quatrième place de la Ligue 1 la saison dernière, le boss rhodanien a choisi de maintenir Bruno Genesio à la tête de l'équipe première. Il explique pourquoi. « On a pensé que la relation de Bruno (Genesio) et de son staff qui connaissaient parfaitement ceux qui restaient dans l’équipe était la meilleure optimisation », révèle-t-il. S'il en dit encore plus sur son entraîneur, JMA évoque aussi le cas de Juninho, qui pourrait effectuer son come-back dans la capitale des Gaules. Aulas donne aussi son sentiment par rapport à l'épisode Maxime Gonalons, au PSG, et à Twitter, qui est « au service d'une stratégie ». Confessions et révélations sont au rendez-vous de cette interview.

Entretien de Jean-Michel Aulas à lire dans le mensuel Lyon Capitale en vente depuis ce vendredi 29 septembre chez votre marchand de journaux.

24 commentaires
  1. Grognard - ven 29 Sep 17 à 16 h 06

    C'est une pub ça...

    1. Razik Brikh - ven 29 Sep 17 à 16 h 35

      Un teaser de notre magazine. On ne peut pas tout mettre gratuit. On paie nos journalistes, nos photographes etc.

  2. Tempo - ven 29 Sep 17 à 16 h 30

    Et encore un message sur J.M. Aulas. L'overdose n'est pas loin...
    En politique généralement l'on dit qu'il ne faut pas faire le mandat de trop. Dans une entreprise, cette règle s'applique également.
    Oui J.M. Aulas a été exceptionnel à l'OL. Un immense bravo pour cette réussite, les succès, le stade, le centre de formation, le football féminin, et bien d'autres choses.
    Maintenant le management des années 90 ou des années 2000 est différent aujourd'hui. Il serait judicieux de donner à J.M. Aulas un poste de président d'honneur et de laisser progressivement cette place.
    Plus de 30 ans de présidence, c'est déjà unique. Félicitation.
    Maintenant il faut savoir déléguer et avancer. Le pic des compétences, lié à l'efficacité a été dépassé pour J.M. Aulas.
    Pendant plus de 30 ans, J.M. Aulas n'a pas souhaité déléguer. Tout est figé, régenté par J.M. Aulas dans le but de ne pas perdre la main, de maîtriser tout ce qui appartient à l'OL. Bref de ne pas avoir d'opposition même constructive.
    Durant tout ce temps, les mêmes moules, des clones d'entraîneurs sont arrivés. Combien d'entre eux ont joué la LDC ou ont eu des trophées après leur passage à Lyon? Pire combien sont encore en activité les Puel, Garde, Perrin, Fournier, Tigana, Santini,...?
    Pour les directeurs sportifs c'est la même chose. Pas d'opposition, l'on prend deux anciens entraîneur Bernard Lacombe, Gérard Houllier et peut-être Juninho comme cela J.M. Aulas est certain d'avoir la main sur leur mission et les décisions à venir. C'est lui qui les a fait grandir à Lyon. A Lyon un directeur sportif, ça ferme sa gueule. Et si ça veut l'ouvrir, ça démissionne... disait Jean Pierre Chevènement pour un ministre.
    L'avantage d'oxygéné le club serait de faire confiance à d'autres personnes compétentes et d'avoir des profils non présents à Lyon.
    Comme l'on dit les cimetières sont pleins de personnes irremplaçables.
    Et à Lyon, les autres clubs professionnels, le LOU, l'ASVEL, sont-ils si mal gérés sans un J.M. Aulas à leur tête?
    Au bilan l'OL doit beaucoup à J.M. Aulas, mais J.M. Aulas doit beaucoup à l'OL.
    L'on se demande même s'il ne laisse pas Génésio dans le but d'être ainsi obligé de se montrer et d'intervenir constamment dans les médias! Bien sûr c'est une plaisanterie.
    Allez l'OL. Le club doit être la vedette de Lyon et non son président.

    1. cavegone - ven 29 Sep 17 à 16 h 51

      Je ne suis pas d'accord avec toi. Dans tous les grands clubs le président a une part prépondérante.
      Que JMA agace avec son twitter c'est une chose, mais qu'il veille à ne pas laisser entrer le loup dans la bergerie en est une autre. Car au moins la stabilité fait que l'OL joue, même quand ça va mal, les premiers rôles.
      Combien de clubs tombent dans le ventre mou même en faisant venir des stars?
      Manchester United a quand même été un exemple manifeste que laisser le pouvoir aux mains de l'entraineur ou du directeur sportif n'est pas un gage de réussite malgré les gros moyens.

      Donc si JMA fait des erreurs en terme de choix de techniciens, on aurait encore plus à perdre si il partait. L'OM a quand même joué le maintien dans un passé pas si lointain...

    2. Gones2wano - ven 29 Sep 17 à 18 h 07

      Tu fais bien le bilan de l'OL et de Jean Michel Aulas ?
      Car mis à part son choix de prendre de mauvais coach tout ce que tu dis est faux
      Son bilan est largement positif et même en 2017 il l'a la bonne strategie
      Faux arrêter d'écouter les RMC et autre média anti ol pour détruire le bilan de jma
      Dernière chose si il n'y avait pas 2 club dopé financièrement lun par un etat lautre par un regime fiscale inégale, nous serions toujours le meilleur club de France
      Il a fait des erreur, mais ton bilan est non objectif

      1. ObjectifEurope - sam 30 Sep 17 à 14 h 15

        +10000 c est marant mais rmc ne parle pas des problemes président de monaco et là c est des acusations très graves !

        C est du pénal quand même !

  3. Juniryu69 - ven 29 Sep 17 à 16 h 30

    Et surtout que l'on arrête de critiquer Génésio, il fait comme à son habitude un diversion afin de ne pas parler des mauvais résultats dû aux mauvais coaching

  4. jeepy - ven 29 Sep 17 à 17 h 48

    Oui, mais les amoureux de l'OL en ont marre d'être pris pour des quiches.... Genesio est toujours encensé et protège par le President contre vents et marées... alors que, même les médias se réjouissent de cette incompétence, et se gaussent des déclarations faussement satisfaisantes de Jean Mimi.

    1. janot06 - sam 30 Sep 17 à 13 h 53

      Les médias... les médias... !!!
      Tu as l'air d'attacher bien plus d'importance à ce qu'ils disent qu'aux paroles et faits de notre président et c'est bien triste.
      N'oublie pas que ces fameux médias dont tu parles sont pour l'immense majorité tous basés à Paris, tu saisis ? Et qu'il est aujourd'hui de très mauvais gout de critiquer le club tout puissant à la direction bicéphale Paris-Doha ce que ne manque pas de faire ce trublion de Aulas ; dans cette optique, tous les coups sont permis, surtout les bas.

  5. Gones2wano - ven 29 Sep 17 à 18 h 11

    Pour moi nous avons presque tout pour redevenir en top club européen
    Il manque juste mais cedt primordiale un top coach
    Sinon dans les infrastructur, notre académie, notre cellule de recrutement qui est contrairement au dire très bonne, un excellent president,un staff medical enfin digne d'un grand club regarderez le nombre de blessé depuis 2ans c'est vraiment minime
    Je sais que le coach est un élément essentiel dans la réussite du club mais il arrivera bien à moment où on aura un excellent coach et tout s'enclenchera

  6. Gones2wano - ven 29 Sep 17 à 18 h 16

    Le club et Jean Michel Aulas m'énerve quand il nous mentent et joue petit bras mais faire un tel bilan n'est mas correcte
    Pour juni, si il vient, ceux qui pense qu'il va etre contrôler par Aulas c'est une grosse blague
    Juni c'est un charisme et caractère de champion, lorsqu'il parle football, on doit juste ce taire et écouter
    Je suis certain qu'il réussira chez nlus et chez lui

  7. Burp - ven 29 Sep 17 à 18 h 17

    On s'en fout de genesio
    Mais Ni la manière ni les résultats ne sont là avec 250 millions de budget, l apport du centre de formation, l expérience européenne du club, les infrastructures,la stabilité du staff.

  8. Naka De Lyon - ven 29 Sep 17 à 20 h 24

    Comment je me suis fait troll 😀

  9. Tempo - ven 29 Sep 17 à 20 h 47

    Depuis environ 10 ans je pense que J.M. Aulas a baissé dans ses prises de décisions judicieuses et il n'a pas franchement bien réussi ces dernières années, c'est pour cela qu'il devrait se faire aider ou laisser sa place, bien évidemment en choisissant bien son successeur. Jérôme Seydoux on ne l'entend pas mais il a les bras très longs et connait du monde compétent. C'est humain de ne pas être au top 30 ans et dans tous les domaines. L'on voit bien les limites du management à la J.M. Aulas. Cela correspond peut-être au départ de Marino Faccioli.
    Ces mauvais choix ne sont pas que sportif :
    - allez en bourse... malgré toutes les rentrées d'argent cette année 2017 avec les ventes, le grand stade,... l'action tourne à 2,80 € (lancement à 24 €). OK je veux bien entendre que cette introduction en bourse était un point majeur pour avoir des fonds pour le grand stade. Pour investir il y avait bien d'autres moyens... et non Monsieur Aulas tous les autres clubs ne vont pas y venir comme vous l'affirmiez il y a dix ans. Aujourd'hui ce sujet est aux oubliettes.
    - la communication de l'Olympique Lyonnais. Ce n'est pas Olivier Blanc le responsable? A force de twitter l'Olympique lyonnais est détesté en France, pas uniquement à Paris, Marseille ou St Etienne. Pour un banale match de 32ème ou de 16ème de final de coupe de France, trouvez vous normal de voir parfois J.M. Aulas dans la France profonde avec un garde du corps. Peut-être qu'à force de clasher avec bon nombre de clubs (même Monaco et Guingamp en 2017 c'est pour dire!) il ne se fait pas que des amis. Au moins lorsque l'on parle de lui, l'on n'évoque pas le fond de jeu de l'OL.
    - ses grandes tirades sur le naming comme quoi lui il serait beaucoup plus malin que les autres, le directeur sportif, les fameux hôtels 5 étoiles qui se transforment en un vulgaire hôtel Lavorel,..
    - et mêmes le sportif. Son comportement avec Gonalons c'est un scandale car ce joueur souhaitait rester, son ingérence dans les contrats idem. Pourquoi exiger le recrutement d'un salarié dépressif, tête de turc de l'équipe de France en proposant des augmentations de salaires tous les ans, sans aucune obligation de résultat? Heureusement on a pu échapper à N'Dinga and Co... mais pas au Lillois. Et annoncer en Mai que cette année Lyon n'a enfin pas besoin de vendre. On connait la suite et la saignée qui est arrivée cette été. Forcément c'est complexe de créer ensuite un groupe.
    Au bilan J.M. Aulas s'est vraiment battu pour arriver à un club avec un budget de 250 M€. C'est formidable. Maintenant c'est quoi le projet? La finalité de tout cela?
    Pour l'histoire de l'entraîneur, je me moque de savoir si l'entraîneur est français ou étranger. En revanche mettre à ce poste exigent, à haut risque, clé pour le sportif un salarié, sans aucune expérience, cela ne semble pas sérieux. Connaissez-vous une entreprise avec un budget de 250 M€ qui donne ses clés à une personne qui n'a jamais exercé ce même job pour devenir le responsable? Pire en lui demander des compétences immédiates en management, en organisation, en stratégie de jeu, en gestion humaine, bref... différents métiers en un.
    Les titres ça ne se décrètent pas même avec un talant d'orateur.

    1. ObjectifEurope - sam 30 Sep 17 à 14 h 40

      Tempo

      Pour ma part je considère :

      1 entrer en bourse excellent choix, cela nous a permis de récupérer les chinois, par ce que tu crois qu ils seraient rentrées dans une PME ? Donne moi une seule pme qui a récupéré un tel actinanaire et surtout un marché en chine

      2 la communication très maladroite à l égard des supporters. Mais je me demande si tel est le cas à l égard des presidents des grands clubs européens?

      3 deveppement. Jma survend le stade du coup on a l impression que tu aurais du faire tout de suite. Mais c est déjà énorme ce qui se passe. Vinci bosse très bien pour le côté loisir qui sera de l autre côté de l allée principale. J ai des clients sur le coup, si ça e fait c est énorme. .rendez vous dans 6 mois..

      4 en ce qui concerne les joueurs, désolé mais si gonalons ( que j adore) avait été au tres haut niveau il serait resté ! Pire il aurait voulu partir comme alex...les joueurs pensent à eux et le président pense comme un président. Moi au contraire, J en veux à jma quand il fait du sentimental comme avec rachid. Si le problème avait été réglé tout de suite notre saison aurait été bonne !

      Bref je ne partage pas du tout ton constat ! Quel sévérité !

  10. lichalopez - sam 30 Sep 17 à 9 h 05

    Vous rentrez dans son jeu avec vos questions sur le psg et twitter à chaque fois.
    Franchement il y n'y a rien de plus préoccupant à Lyon en ce moment ?
    Vous participez à l'enfumage général avec ce genre d'interview.

  11. Juninho Pernambucano - sam 30 Sep 17 à 9 h 07

    Alors là je plussoie à 100% les propos de Tempo.
    Excellent analyse , tout est dit .
    J'ai connu ça dans une entreprise ou j'ai travaillé .
    La direction la même depuis 30 ans , à 65 ans et plus , ne voulaient passer la main et ils ont fait de grossières erreurs stratégiques , qui fait que celle ci a périclité .
    Il y a en effet un pic de compétence dans une carrière et même pour les chefs d'entreprise .
    Qui a des nouvelles des super entraîneurs qui sont passé à l'OL depuis 2000 ?

    Puel, Garde, Perrin, Fournier, Tigana, Santini,…?
    Hormis l'OL , Génésio ne serait entraineur de L1 dans aucun club, et même en CFA ce serait difficile pour lui .
    Baticle également .

    1. vaise - sam 30 Sep 17 à 10 h 21

      Paul le guen ?

    2. janot06 - sam 30 Sep 17 à 13 h 57

      Donc, au-delà de 65 ans, on n'est plus bon à rien et on doit passer la main ?
      Tu as l'air de faire une généralité de ce qui s'est passé dans l'entreprise que tu évoques. Sache que la vie n'est pas un copié-collé.

      1. Gonzo - sam 30 Sep 17 à 16 h 57

        Il a raison !
        Un bon mec compétent, jeune, fringuant, qui n'en veut, avec un projet ambitieux, genre "Glandu-Project", qui fait rever pendant 6mois... Ce serait magnifique....

        Un type comme Labrune, tiens !!! 😀

        Aulas n'est pas encore parti, et c'est une TRES bonne nouvelle.

  12. bol26 - sam 30 Sep 17 à 13 h 04

    L'OL c'est JMA .... donc le coté négatif du prez (pour moi c'est la com) rejaillit forcément sur le club .... mais en même temps que serait l'Ol sans JMA ??
    Je suis d'accord pour dire qu'une entité (quel-qu’elle soit) ne peux pas survivre sans renouveler sa stratégie et ses dirigeants (il y a plein d'exemples d'entreprise qui ont coulées pour ne pas avoir évolué ... Manufrance est pour moi un exemple type).
    30 ans de présidence c'est certainement TROP !! ... mais faisons confiance à JMA ... il en est (je pense) conscient et prépare certainement sa succession
    Restera à voir s'il prendra suffisamment de recul ou s'il faudra le virer (comme JM LePen au FN) pour évoluer positivement ... ça c'est une autre histoire !!

  13. bol26 - sam 30 Sep 17 à 13 h 10

    vous me direz "s'il en est conscient ... pourquoi reste t'il ?"
    certainement parce-qu’il ne trouve pas (à tord ou à raison) un successeur qui lui convient !! ... mais attention de ne pas le faire trop tard !!!

  14. janot06 - sam 30 Sep 17 à 14 h 02

    On en reparlera les gars le jour où JMA partira...
    Quant à Seydoux évoqué par l'un plus haut, je ne pense pas qu'il soit très compétent dans le milieu du foot pour avoir à proposer quelqu'un qui dirige le bateau OL, car diriger est une chose mais bien connaître ce que l'on dirige en est une autre.

  15. Naka De Lyon - sam 30 Sep 17 à 15 h 52

    200% aulassien .

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut