OL : Gérard Houllier pourrait devenir directeur sportif

Malgré l'arrivée de Bruno Genesio comme entraîneur, Jean-Michel Aulas n'a pas abandonné l'un de ses projets, celui de créer un poste de directeur sportif. Et c'est au micro de RMC que le président de l'OL s'est exprimé sur la question.

C'est un projet que le président Aulas ne compte pas abandonner. Trouver un directeur sportif qui sera capable de gérer la cellule de recrutement et qui fera le lien entre le financier et le sportif. Alors que plusieurs noms circulent déjà, Jean-Michel Aulas a admis que le profil de Gérard Houllier serait le profil idéal : « C'est le projet du conseil d'administration. On va partager l'organisation en deux, avec un entraîneur opérationnel et un manager général qui va aussi s'occuper des transferts et qui pourra bénéficier des conseils du président et de Bernard Lacombe. Gérard Houllier ? Je ne sais pas, mais son profil est extrêmement intéressant ».

33 commentaires
  1. -bRoglin- - mar 12 Jan 16 à 11 h 46

    Aulas a fait un bel exercice de com hier sur RMC..
    Et j'avoue qu'il a laissé entendre que Lacombe n'a jamais été directeur sportif et que ce rôle de manager (qu'ici vous traduisez en Directeur sportif) n'a jamais existé à l'OL..Un peu louche selon moi car on a lu et entendu 1000 fois Lacombe être cité en référence à ce poste en France (malgré son incroyable incompétence).
    Donc..on pourrait voir Houiller endosser ce rôle de Directeur sportif..Il est vieux certes, en mauvaises santé mais je pense qu'il a les compétence pour jouer ce rôle à l'OL. Mais..il y à un vrai MAIS à ce schéma structurel...est ce que c'est compatible avec l'arrivée d'un vrai entraineur d'envergure..??qui prétendrai au rôle de manager.?? gérant les recrues, le péri sportif etc. en plus du terrain.
    J'espère qu'on va pas encore faire de l'OL et s'attacher les services de "petits entraineurs" pour que les patrons au dessus ne soient pas "menacer"..

    1. zikos35 - mar 12 Jan 16 à 13 h 53

      Lacombe n'a jamais été présenté comme directeur sportif, c'est le "conseiller" du président. Pour ce qui d'un manager général, curieux qu'il dise qu'il n'y a jamais eu cela, car c'est exactement le schéma qui était en place avec Puel (avec l'argent dépensé à outrance et les transfert douteux que l'on connait), avant reprise en main la dernière saison par Aulas et Lacombe.
      Dans ce qu'a dit Aulas au CFC, j'avais plutôt l'impression qu'il souhaitait poursuivre avec Genesio en entraîneur opérationnel, permettant de cohabiter avec un manager.

  2. OLVictory - mar 12 Jan 16 à 12 h 05

    BL a toujours été cité comme conseiller du président, c'est très clair.
    Il y a déjà eu une tentative de manager à Lyon, d'ailleurs aulas l'a cité dans l'interview, c'est Puel et ça c'est soldé par un gros échec.
    La pluaprt des grands clubs qui ont de grands entraineurs ont aussi des managers généraux. Les petits aussi d'ailleurs dès lors que le propriétaire du club n'a pas une expérience professionnelle dans le foot. Ca marche dès lors que chacun reste à sa place, comme pour tous les cadres dans toutes les entreprises du monde.
    Houllier a déjà occupé ce poste à Liverpool, où il était plus manager qu'entraîneur. Mais pas forcément une grande réussite pour les recrutements.
    Juni est en cours de formation de manager de club sportif professionnel. Entre sa carrière de joueur, l'intelligence de jeu qu'il y a prouvé, sa finesse de gestion des hommes et cette solide formation théorique, je pense qu'il pourrait faire une grande carrière à ce poste.

  3. -bRoglin- - mar 12 Jan 16 à 13 h 45

    Tu parles comme un livre là non??^^
    Si tout le monde est bon, s'aime et reste à sa place, ça marchera ..oui je suis d'accord..
    Mais comme tu le dis, le précédent manager était Puel...aurait il laissé la place à un Génésio en dessous.??
    Non, alors j'imagine même pas si il l'aurait fait à un Favre ou autre entraineur confirmé..
    Mais peut être qu'en citant Puel, Aulas a voulu indiqué que le futur "manager" sera comme Puel en charge de tout le sportif et sera donc sans entraineur en dessous..
    Mais peut on envisager au dessus du manager, un directeur sportif comme Houiller ..? Oui pour ma part, mais on aura donc plus besoin de Lacombe..(si jamais on a besoin de lui aujourd'hui).
    Bref, Aulas remet en question la structure actuelle du club..ça ne peut qu'être mieux..car entre la cellule de recrutement bidon et Lacombe dans le rôle du vieux papy zinzin misogyne, on est pas loin du zéro..

  4. ol-91 - mar 12 Jan 16 à 13 h 50

    Salut BROGLIN !

    Tu ne parles peut-être pas comme un livre mais tu devrais mieux lire : ce n'est pas « Houyer » qu'il faut dire et écrire mais « Houlier »

    1. zikos35 - mar 12 Jan 16 à 13 h 57

      En tout cas ce schéma est intéressant car on a tous envie de voir Houilier dans ce type de fonctions, cependant cela bloque l'arrivée d'un bon entraîneur et semble confirmer la présence de Génésio la saison prochaine. Je vois mal un mec comme Favre s'occuper uniquement du terrain et avoir au dessus de lui quelqu'un qui gère tous les transfert et l’extra sportif.

      1. Hiro Nakamura - mar 12 Jan 16 à 17 h 24

        Non ce n'est pas incompatible. Aujourd'hui même dans la majorité des grands clubs l’entraîneur ne gère plus le recrutement, ou alors en coordination avec le directeur sportif. Le modèle de l’entraîneur-manager à la Fergusson ou Wenger est en train de se perdre. Au Real par exemple, l’entraîneur n'a rien à dire. Au Barça il y a parfois eu des incompréhensions entre les décisions de recrutement du directeur et l’entraîneur (Zubizaretta même du quitter le club à cause de ça). A MU, Van Gaal n'a jamais voulu de Di Maria...
        L'important reste que les décisions soient prisent conjointement et/ou que l’entraîneur s'adapte. Mais il n'y a rarement qu'une personne pour décider des arrivées et des départs, chacun doit composer...

  5. OLVictory - mar 12 Jan 16 à 13 h 57

    Peut-être bien BROGLIN 😉
    Non il a été très clair, je ne sais pas si tu as écouté l'émission, mais l'organisation choisie c'est un entraineur et un manager qui se partagent la direction sportive. Il a relevé que la présence de BL serait un risque à courir. Mais à un moment un boss doit dire à ses collaborateurs "c'est comme ça que vous devez fonctionner, c'est ça ou dehors". En moins brutal mais ça ne change pas le fond du message. Et je pense qu'il est prêt à le faire avec BL pour une simple raison, il va partir et il va donc préparer méthodiquement la transition.
    Il a déjà refusé une offre d'achat de l'OL car ce n'est pas le moment, il va attendre que le stade rapporte et donc que le prix monte, mais le jour où il vendra je suis certain que le club tournera tout seul, avec des cadres dirigeants compétents, et que la présence d'Aulas ne sera plus indispensable au quotidien.
    C'est très exactement sa mission d'après-stade et d'avant-vente, retrouver la rentabilité et structurer le club, et tout ça pour assurer une vente au plus cher possible.

  6. OL-38 - mar 12 Jan 16 à 14 h 07

    G. Houiler comme directeur sportif? Ce serait vraiment génial.

  7. XUO - mar 12 Jan 16 à 14 h 57

    Houllier ( c'est ainsi qu'il convient d'écrire son nom) est une bonne pioche pour le poste qui est susceptible de lui être proposé.
    Autant j'ai eu des doutes sur la longévité de sa carrière d'entraîneur, autant je trouve qu'il serait parfait dans le rôle de manager général. Il n'aurait plus à craindre ni le manque de souffle pédagogique ni le manque de souffle physique. Terminées aussi les relations difficiles avec Lacombe.
    Ce dernier n'est plus directeur sportif depuis quelques années déjà, mais il a pourtant bien occupé ce poste. Il est vrai que l'attribution de sa nouvelle fonction s'est faite avec autant de discrétion qu'un pet de lapin la nuit en forêt de Brocéliande.Dorénavant, il ne sera plus considéré que comme confident du président. Comment va-t-il le prendre ? ça fait un peu chochotte, non ?

    1. OLVictory - mar 12 Jan 16 à 15 h 14

      Selon Aulas toujours dans cette interview, Lacombe est devenu conseiller du président pour ne pas interférer avec les décisions du manager général de l'époque, Claude Puel. Le plus gros du travail est donc fait pour mettre BL à l'écart, il doit avoir beaucoup moins de pouvoir qu'on lui en prête.

  8. Hiro Nakamura - mar 12 Jan 16 à 17 h 16

    Salut à tous,

    Après plusieurs mois d'absence je constate que les sujets des débats...n'ont pas tellement changés. Cela fait même des années que ça dure tant nos problèmes sont récurrents. Je suis "content" de constater que de plus en plus, on dépasse la simple question du niveau des joueurs, de l’entraîneur etc pour se pencher davantage vers ce qui semble être LE VRAI PROBLÈME de l'OL depuis trop longtemps : la gestion du secteur sportif.

    Cet été nous étions quelques uns (mais pas énormément) à pointer du doigt la nullité du recrutement effectué. Aujourd'hui tout le monde semble être plus ou moins d'accord. Pas la peine d'enfoncer le couteau dans la plaie pour le cas Florian Maurice, ce type est bidon depuis toujours, tout le monde le sait depuis longtemps. Concernant Bernard Lacombe, malgré tout le respect que j'ai pour lui et ce qu'il a fait au club en tant que joueur et dirigeant, je pense qu'il est complètement largué depuis longtemps. Preuve en est, JMA a presque du mal à définir son rôle tant on ne sait pas ce qu'il fait au club. Je ne doute pas que sa voix compte énormément mais il est inutile de spécifier qu'il conseille très mal depuis pas mal d'années. Il n'y a qu'à lire ses interviews pour s'en rendre compte. S'il doit rester, j'espère qu'il aura un rôle très honorifique et que JMA arrivera à l'effacer peu à peu de l'organigramme.

    Car oui, on semble ENFIN toucher au but ! JMA parle de plus en plus de la possibilité d'intégrer un directeur sportif parmi l'équipe dirigeante. Depuis le temps que j'attendais ça, j'avoue que je trépigne d'impatience. Je n'ai pas spécialement d'avis sur la personne qui doit être désigné. Gérard Houlier ? Pourquoi pas, perso je l'apprécie beaucoup. Il semble réunir pas mal de qualités pour le poste mais que se soit lui ou un autre, il va falloir beaucoup d'énergie car le chantier est colossal.

    Au niveau du recrutement, il va falloir tout revoir. Le directeur sportif nommé devra avoir un vrai carnet de réseaux et créer une VRAIE CELLULE de détection, avec des scoots et émissaires dans plusieurs pays. La L1 il faut l'oublier le plus possible, de même que les catalogues d'agents copains du club. Quant à la L2, que l'autre guignol de Maurice nous présente souvent comme un réservoir de talent, inutile de dire qu'un club comme l'OL n'a rien à y faire !

    Le rôle de ce directeur sportif ne devra pas non plus se limiter qu'au recrutement. J'espère sincèrement qu'il ne sera pas un pantin et qu'il pourra prendre de vraies décisions pour construire l'OL comme un grand club. A mon sens, le premier chantier sera de construire les conditions qui permettront l'arrivée d'un entraîneur ayant connu le haut niveau à l'étranger. Recruter c'est bien, seulement il faudra le chef d'orchestre capable de rompre avec le train train de la L1 pour faire progresser les joueurs physiquement, techniquement et surtout mentalement. Avec les magnifiques infrastructures dont nous bénéficions désormais (on ne pourra jamais assez remercié JMA d'avoir mené ce chantier colossal) se serait un véritable gâchis de ne pas trouver les bonnes personnes pour les exploiter.

    Par contre il faudra finir par accepter une fois pour toute que nous devrons rompre avec l'esprit d'entreprise familiale lyonno-lyonnais de ces dernières années. Un grand entraîneur vient avec son staff ! Je trouve formidable d'avoir des anciens dans le clubs mais on ne pourra pas éternellement imposer des anciens type Genesio à ceux qui n'en veulent pas.

    Enfin, ce directeur sportif devra résoudre une bonne fois pour toute le problème de la préparation physique, des soins médicaux et paramédicaux qui sans nul doute ne sont pas bons depuis des années. Sans oublier le centre de formation que nous devrons continuer de développer et d'améliorer.

    Bref, même s'il n'est pas encore nommé (loin de là) la simple idée de l'arrivée d'un directeur sportif émise par JMA me semble être LE TOURNANT dont l'OL besoin depuis des années. C'est une très bonne nouvelle même s'il reste à savoir quelle sera sa marge de manœuvre. Le club besoin de changer beaucoup de choses dans son fonctionnement et le duo JMA-Lacombe va devoir apprendre à déléguer à d'autres acteurs. En sont t-ils capables ? Réponse dans quelques mois si cette perspective de changement se concrétise..

    1. Jacks - mar 12 Jan 16 à 17 h 34

      Bonjour Hiro, ne m'en tiens pas rigueur je vais seulement réagir sur un point bien précis de ton analyse fort complète et pertinente. En l'occurrence : le recrutement. S'il semble évident et nécessaire d'élargir les réseaux et les champs d'action d'une cellule mieux structurée, pourquoi abandonner en parallèle le marché local? De la même manière que les filières étrangères il faut seulement cibler les bons joueurs... Je pense à la L2, où tout récemment certains clubs de l'étage supérieur sont allés chercher des Ntep, Delort (certes appartenant à Wigan) ou Boufal.

      1. Hiro Nakamura - mar 12 Jan 16 à 18 h 26

        Salut Jacks,

        Sans abandonner complètement le marché local (il y a probablement des joueurs en L1 qui pourraient être interessant à l'OL) je pense quand même qu'il faut sortir de ce carcan. J'ai peur que l'on sous estime grandement la faiblesse de notre L1 et la difficulté de gérer les jeunes joueurs français. Nous sommes dans un microcosme où le joueur qui a un tant soit peu de ballon est mis sur un piédestal. Seulement lorsqu'il faut jouer à un niveau supérieur ça coince. On l'a vu cette année : notre joyeuse bande du centre de formation a fait une très bonne saison l'an dernier mais s'est complètement rétamé en LdC. Bien sûr cela ne s'explique pas qu'avec le manque de talent mais quand même, certaines faiblesses techniques tactiques, physiques et mentales ont sautées aux yeux. Les Boufal Ntep Delort and co que tu cites très bien, mais où est-ce qu'ils brillent ? Dans quel contexte ? Si on eut briller en L1 OK on peut les prendre, ils ne feront pas forcément tache (encore que je ne crois pas qu'ils aient le niveau pour l'OL) mais si on veut progresser à l’échelon au dessus (comme le souhaite JMA), à quoi ils nous servent ? Que l'on veuille compléter l'effectif avec des très jeunes talents que l'on pense capable de progresser, pourquoi pas, mais on en a déjà plein dans le centre de formation ? Si l'on veut passer un cap il nous faut d'autres types de joueurs, plus expérimentés et de préférence ayant connu autre chose que la très très faible L1. Sans parler de mecs tels que ceux du PSG (Ibra, Cavani and co), je pense qu'il est encore possible de trouver des joueurs type Cris ou des Juninho, pas forcément connu en France (ni même en Europe) mais qui ont en leur temps bien plus fait progresser l'OL que n'importe quel type de L1. Je cite tout le temps ces exemples mais le recrutements de clubs comme Porto (avec des bémols ces derniers temps), Dortmund, Naples ou même Palerme (pour ne citer qu'eux) me semblent parfaitement correspondre à ce qu'un club comme Lyon pourrait faire à l'avenir. Et ce constat est valable pour bien des clubs de L1 qui choisissent la facilité en recrutant en L1 (ou en faisant revenir des joueurs passés par la France) sans se tourner vers ce qui se fait de bien ailleurs. Au final tout le monde régresse, y comprit l'OL...

      2. Jacks - mar 12 Jan 16 à 18 h 46

        Ma petite remarque se voulait juste un rebond sur ton propos concernant la L2, où l'OL "n'aurait rien à y faire". On ne peut pas recruter que des Juni, Diarra ou Edmi, d'ailleurs aux époques contemporaines à ceux-là on a eu des Malouda, Abidal et Essien qui venaient bel et bien de notre L1 et même à une époque plus récente un Fofana qui a toujours été excellent et qui, j'en suis persuadé, aurait continué sa progression pour devenir au taulier de l'équipe actuelle sans sa saloperie de blessure. Bon sinon on se fait toujours mal avec cette époque, l'OL d'aujourd'hui ne prétendra pas réellement à plus que ce qu'il obtient. Il faudra un peu de temps si on ambitionne un retour au 'premier plan' à l'échelle européenne, en restant réaliste viser le top 10.Le centre, le centre, je veux bien mais alors pourquoi aucun jeune n'a été essayé (Del Castillo si peu) avec la cascade de blessés ? J'ai l'impression qu'on oublie souvent que quasiment aucun gone n'apparait comme ça, subitement, avant de performer. Les Fékir, Njié, sans parler de Lacazette, Gonalons and co ne se sont pas révélés comme des tous bons dès leur première saison chez les pros. Tout ce que je voulais dire - et je partage largement sur les besoins de développer la prospection - c'est que dans le contexte actuel (je pense surtout à la force de frappe économique) les joueurs donnés en exemple auraient pu faire le taf sur la scène domestique contrairement aux recrues foireuses.

  9. Hiro Nakamura - mar 12 Jan 16 à 19 h 04

    Je te rassure je ne sacralise pas le centre de formation non plus, la progression de l'OL ne repose évidemment pas sur cette structure. Cela étant il faut reconnaître que nous avons éviter quelques bêtises en privilégiant nos jeunes plutôt qu'en allant chercher des mecs qui brillaient dans leurs petits clubs mais qui n'ont rien fait par la suite. Ex : JMA avait été dithyrambique, il y a quelques années, sur Martin et Boudebouz. Pour des raisons financières (ou autre) nous ne sommes pas aller les chercher. Aujourd'hui, qui irait le regretter ? Ne sommes nous pas mieux lotis avec Ferri, Grenier ou Fekir ?
    Encore une fois je ne sacralise rien, la politique que nous avons eu (par contrainte financière) ces dernières années a des limites et nous l'avons vu. Seulement on a tellement l'habitude de s'emballer pour rien en L1 (en même temps c'est tellement faible), à faire d'un joueur une vedette qu'il n'est pas que je suis de plus en plus sceptique sur la capacité d'un joueur qui en est issu à faire progresser un club comme l'OL.
    Même lors de nos 7 années de règne, si l'on réfléchit bien, il n'y a pas tant de joueurs venus de L1 qui ont fait progresser le club. Anderson, Edmilson, Caçapa, Juninho, Diarra, Wiltord, Tiago venaient de l'étranger.. A part Abidal, Malouda et Essien, aucun autre élément important a été recruté en France.
    Sans parler du fait que plus ça va, plus les jeunes joueurs français (ou du moins formés en France) deviennent complètement ingérable. Tous les entraîneurs de L1 le dise et le phénomène devient chaque année de plus en plus problématique. D'où l'intérêt d'aller chercher à l'étranger d'autres méthodes de travail et des joueurs avec une mentalité différente.
    Cela étant, bien sûr que ce type de recrutement n'est pas la solution miracle. Il ne s'agit pas non prétendre concurrencer le PSG ou figurer dans le top10 européens. Il s'agit simplement, sur le long terme, d'enregistrer une progression, ce que l'OL n'a plus fait depuis de longues années déjà.

  10. Jacks - mar 12 Jan 16 à 19 h 32

    Je ne sacralise rien du tout non plus, mais à l'inverse je ne ferme aucune porte. Et, désolé, ce n'est pas ce que je lis dans tes propos. Pourquoi faire la part des choses pour les joueurs made in L1 que l'OL suivait de près et pas les autres? On l'a également échappé belle concernant des internationaux venants de l'étranger, coûtants une blinde ou jeunes estampillés futurs cracks et qui se sont par la suite plus ou moins avérés être des flops. On s'emballe sûrement trop vite (la faute à qui?), ce qui occasionne de grosses deceptions mais surtout nous empêche de voir qu'il a réellement de bonnes affaires de temps à autre. Evidemment, et surtout dans un club comme l'OL, on ne structure pas son onze à partir de joueurs de cette trempe, mais à petite dose ils peuvent s'avérer être de bons choix et accessoirement permettre des plus values comme les jeunots du centre dont la maturation est cependant bien souvent plus longue.

    1. Hiro Nakamura - mar 12 Jan 16 à 19 h 56

      Au fond je pense que l'on est globalement d'accord. S'il y a un coup à faire en L1, évidemment il faut le faire. Par contre je pense qu'elles sont très rares, que peu de joueurs évoluant dans ce championnat à l'heure actuelle peuvent apporter quelque chose à l'OL, ça on ne me l’enlèvera pas de la tête. J'aimerai que ça change mais franchement, lorsque je vois le niveau je suis un peu désespéré. Pour moi l'OL peut à moyen terme retrouver une structure très solide, peut être pas au niveau des années 2005-2007 mais pas loin. Pour ça pas besoin de dépenser des sommes folles, il n'y a qu'à observer ce que font certains clubs étrangers pour s'en apercevoir. Pour ça il va falloir quelques tauliers de plus, des joueurs avec une certaine expérience du haut niveau, de la pression et un gout prononcé pour le travail et la compétition. Malheureusement j'ai peur qu'il n'y ait pas ça en France (PSG mis à part) mais si je me trompe, tant mieux. Après si on trouve des joueurs de compléments (non des tauliers) en L1 capables d'apporter quelque chose au collectif (et sans pourrir l'ambiance en interne) : tant mieux, je ne demande que ça !

      1. Jacks - mar 12 Jan 16 à 20 h 47

        Bien sûr qu'on partage le même avis, après c'est sur la marge qu'on chipote ! 😉

  11. Junioui - mar 12 Jan 16 à 20 h 01

    J'en reste à mon idée première . Jma est allé en suisse voir le Lucien et ils ont aborde tous les sujets.
    Le technicien suisse est un homme de terrain et il n'a pas envie d'être manager. La houille c'est l'nnverse.
    Je suis persuade que ce couple ferait un sacré ticket gagnant et je suis également persuadé que jma y réfléchit depuis longtemps.
    Nanard n'aura plus qu'un rôle de potiche , ce qu'il est déjà.
    Quand a genius genesio , il sera remercié et trouvera une case quelconque .. ou pas.
    Tout ça dépend de ce qui va se passer d'ici juin...

    1. Hiro Nakamura - mar 12 Jan 16 à 20 h 11

      J'espère que cette version est la bonne ! De toute manière on ne pourra pas continuer avec Génésio. Je ne sais pas s'il y avait une autre solution au mois de décembre mais j'espère qu'il ne s'agit bel et bien que d'un intérim. Si on tombe dans le piège "il a réussi à redresser la situation, les joueurs l'apprécie, il faut continuer avec lui", nous allons tomber dans un piège qui nous fera encore perdre du temps.

      Malheureusement on ne peut pas exclure cette possibilité. L'idée d'un directeur sportif qui gère l'équipe et d'un entraîneur plus pantin que jamais, ça se voit dans d'autres clubs. Seulement on ne pourra pas se contenter d'un bon recrutement, il faudra aussi des bonnes méthodes de travail, un entraîneur capable de faire progresser les joueurs techniquement, physiquement, mentalement, avec des vraies idées sur le jeu et un staff compétent. Pour le moment, nous n'avons pas tout ça, loin de là. Génésio va peut être avoir l'adhésion des joueurs, ce qui peut suffire sur le court terme. Mais pour passer un cap, il faudra d'autres personnes.

      Je ne sais pas si Lucien Favre est la personne idéale (et si au final c'est faisable) mais je trouve que se serait une très très très bonne idée de le prendre en juin...

    2. Hiro Nakamura - mar 12 Jan 16 à 20 h 17

      Et si jamais, pour X raisons, ça ne fait pas avec Favre mais que l'on doit quand même trouver un entraîneur, je sens gros comme une maison que l'option Rudi Garcia (qui quoi qu'il arrive, ne sera plus à Rome l'an prochain) sera sérieusement étudiée par JMA et son futur acolyte...

  12. syracuz - mar 12 Jan 16 à 20 h 19

    HOUILLER ?!!! Sa me fait flipper grave. Il nous a vendu Milan Baros dans le temps, on a tous vu le résultat. JE VOTE JUNINHO !!!

  13. OLVictory - mer 13 Jan 16 à 8 h 09

    C'est un peu réducteur de dire qu'à l'étranger on ferait de bonnes affaires et qu'en L1 on n'en a fait que trois dans toute l'histoire récente.
    Je pense que la vérité est beaucoup plus nuancée.
    Dans les bons joueurs venus de L1, de mémoire et en quelques secondes je peux citer Jallet, Pjanic, Bedimo, Lloris et avant ça Kallstrom, Toulalan, Squillaci ... En plus de ceux cités plus haut.
    A l'étranger on trouve un ratio de déchet pas négligeable, Cleber Anderson, Mapou, Diakaté, Miguel Lopes, Fabio Santos, Cissokho, Crossas, Baros ...
    Ce qui prouve bien que le lieu d'origine n'est pas LE critère significatif.
    Si on essaye de reproduire la filière brésilienne du temps de Juni on court derrière un souvenir, ça ne reviendra plus.
    Le pays d'origine n'a en fait pas vraiment d'importance, le facteur qui peut nous permettre d'améliorer notre recrutement c'est d'être beaucoup plus qualitatif et d'élargir le rayon d'action pour cela.
    Ce qui nous manque c'est une vraie cellule de recrutement, structurée, avec des scouts salariés du club, qui ait les moyens de faire une sélection dans les principaux championnats du monde. Et surtout un décideur qui donne des critères de qualité beaucoup plus exigeants que ce qui se fait depuis 2008.

    1. Jacks - mer 13 Jan 16 à 9 h 05

      Bien sûr qu'une AOP "Futchbal do Brazil" n'offre aucune certitude, tout comme un estampillage "Made in France". C'est bien là qu'on voulait en venir, et on peut par ailleurs estimer (propos initial d'Hiro) qu'il semble primordial de faire ce gros travail de prospection ailleurs. Le travail semble bien plus ardu, dénicher des bons potentiels qui pourraient tout à la fois s'adapter chez nous et grandir au fil du temps...alors qu'en France, pour un club 'première partie de tableau' comme l'OL pas la peine de recruteur, ou si peu ! Les meilleurs, jeunes, buteurs, gardiens ou je ne sais quoi, sont déjà identifiés après il s'agit juste de savoir si on mise sur le bon canasson. A ce sujet l'expérience montre malheureusement qu'il s'avère n'être qu'un bourrin de base. 🙁 Je force le trait, mais dans l'esprit on doit pas être loin.

  14. Jacks - mer 13 Jan 16 à 10 h 40

    Houiller (ou Juninho) directeur sportif, Garcia entraineur. Crédible & ambitieux ??

    1. syracuz - mer 13 Jan 16 à 12 h 33

      Je dirai prudent. Mais rien n'est sur.

    2. syracuz - mer 13 Jan 16 à 12 h 38

      Garcia ? La filière lilloise a jamais été une bonne filière pour nous.

      1. Jacks - mer 13 Jan 16 à 12 h 42

        Abidal ? Oui, c'est maigrichon...

      2. janot06 - mer 13 Jan 16 à 12 h 45

        Un oubli regrettable... surtout qu'après on voit ceux qui ont succédé (Bedimo à part)...

    3. OLVictory - mer 13 Jan 16 à 12 h 48

      Le choix de Garcia n'est pas un choix d'ambition pour moi, plutôt une assurance d'avoir un bon entraineur mais sans plus.
      Donc très crédible, ça m'étonnerait qu'il ait beaucoup de meilleurs offres.
      Celui de GH ou Juni comme manager général serait plus risqué, pour plein de raisons.

  15. -bRoglin- - mer 13 Jan 16 à 14 h 25

    Un ticket Favre-Houllier...je serais sur le cul qu'on arrive à le composter^^
    Mais si c'est réel...on aura en tout cas le plein de compétence.
    Houllier à lui seul ne fera rien de miraculeux..mais si il arrive à imposer ses envies et besoins, notamment en terme de préparateur physique, de kiné, de médecins, de cuisinier (il faudrait absolument que le club offre (impose) 1 repas par jour à ses joueurs (le midi après l'entrainement) et surtout une cellule de recrutement sans Lacombe et Maurice mais avec une dizaine de scouts éparpillé sur tout le globe, avec densification en AmSud, Afrique et Europe de l'EST...3 marché où les joueurs ne valent pas encore des fortunes..(hormis qq starlettes au Brésil).
    Pour ce qui est Favre, je pense qu'il viendra avec son staff..et effectivement, il faudra se débarrasser des piliers du club comme Génésio..Si Favre veux conserver les entraineurs spécifiques comme Bats, Baticle et Cacapa, pourquoi pas..mais qu'ils restent à leur place et savonnent pas la planche comme l'a fait Génésio avec Fournier (ou comme l'a fait Bats d'ailleurs).

    Une fois le nouveau centre d'entraînement terminé, j'espère qu'on diminuera le nombre de blessure..Ca doit forcément venir d'un mauvais équipement de muscu, du terrain d'entrainement ou de l'alimentation..
    En passant le cap qu'on décrit tous ici...on ne peut qu'améliorer le rendement de l'équipe..non.???

  16. -bRoglin- - mer 13 Jan 16 à 14 h 27

    Pour ce qui est Garcia..je suis perplexe..il a des qualités mais il me gonfle à s'écouter parler..il s'aime et prend trop de place à mon gout..
    Il a néanmoins tenu 2 ans à la Roma..preuve de qualités certaines tant ce club est dingue et instable.
    Je lui préfère quand même largement Favre.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut