Bradley Barcola lors de Clermont – OL (Photo by THIERRY ZOCCOLAN / AFP)

OL : "Il y a de bonnes choses à tirer dans cette saison", affirme Barcola

Suite à la victoire de l'OL sur la pelouse de Clermont (1-2) pour la dernière journée de Ligue 1, Bradley Barcola a exprimé sa volonté de retenir le positif dans cette saison compliquée.

La pénible saison 2021-2022 s'est achevée pour l'Olympique lyonnais. Le succès à Clermont (1-2) pour cette dernière journée de Ligue 1 n'est qu'anecdotique, puisque l'OL n'a pas bougé de sa huitième place. La rencontre a néanmoins permis une nouvelle fois à Bradley Barcola de montrer ce qu'il a dans le ventre. Titularisé pour la deuxième fois cette année, l'attaquant de 19 a délivré l'avant-dernière passe sur le deuxième but lyonnais, en décalant Henrique qui a centré pour Houssem Aouar (49e).


"Il y a surtout du bon"


"Je pense que j'ai fait une bonne prestation", a-t-il déclaré au micro d'OLPlay. En comparaison avec sa première titularisation face à Marseille (0-3), le natif de Lyon a expliqué que "le contexte était différent. Aujourd'hui, il y avait beaucoup plus d'espaces pour attaquer, alors que contre Marseille on défendait beaucoup. C'était plus dur, une autre atmosphère."

Apparu à 13 reprises avec les pros cette saison, Barcola a avoué qu'il ne pensait "pas autant jouer",  et qu'il espère ainsi "continuer l'année prochaine, et pourquoi pas me faire une place de titulaire." Néanmoins, "cette fin de saison nous laisse un goût amer. Mais je pense qu'il y a quand même de bonnes choses à tirer dans cette saison, sur les bons matches qu'on a pu faire." L'ailier a dès lors exprimé le souhait d' "apprendre de nos erreurs sur tous les "petits" matches qu'on a manqué", avant d'estimer qu'il y avait tout de même "surtout du bon."

7 commentaires
  1. Darn - lun 23 Mai 22 à 16 h 56

    Il est temps qu'il marque, pour la confiance. Dommage qu'on ne va pas en Conference pour que nos jeunes puissent s'aguerrir.

  2. Darn - lun 23 Mai 22 à 21 h 18

    Je vais mettre ça là, de toute manière ça n'a pas un grand intérêt : avec le dernier match à Clermont, on a beaucoup parlé du 3-3 à l'aller, alors j'ai voulu revoir le résumé, et finalement, je me suis tapé toute la première partie de saison.
    Même en résumé, c'est une purge infâme, c'est de très loin la pire saison dont je me souvienne. Quelle horreur... Aucune stabilité, série, rien... La défense c'est une horreur. Je me rappelais comme Lopes avait été décisif, mais là, c'était trop.
    Vivement qu'on passe à la suivante.

    1. OLVictory - mar 24 Mai 22 à 9 h 59

      Et selon une majorité de supporters, il parait que c'est la faute à Dembélé et Lopes. Des experts.

  3. Kim Kallschtroumpf - lun 23 Mai 22 à 22 h 36

    T’es maso Darn!
    On va être optimiste et se dire que le seul positif de cette saison c’est que ce ne sera jamais pire.

    1. Trevelyan - mar 24 Mai 22 à 1 h 21

      J'espère qu'on n'est pas entrain de devenir comme Bordeaux ou St-machin. ça fait quelques saisons qu'ils font n'importe quoi niveau recrutement et on en prend doucement le chemin, à la différence qu'on a les reins plus solides économiquement (enfin j'ose espérer car il y a tout de même le stade à rembourser). Impatience et colère ont laissé place à une forme de résignation de mon côté...

    2. Lyon1950 - mar 24 Mai 22 à 3 h 07

      Cela peut toujours être pire...

  4. fidelalol - mar 24 Mai 22 à 8 h 52

    Apparemment , Antho est pas tout à fait d'accord avec lui;
    son coup de gueule de fin de saison,très lucide sur la triste réalité......

    "Honte est un mot très fort, mais c'est ça, quand même. C'est impardonnable. En étant l'OL, avec les joueurs qu'on a dans notre effectif, on ne peut pas finir huitièmes. Cette saison a été catastrophique pour tout le monde, sur tous les plans. Je me dis juste qu'il valait mieux que tout arrive en même temps. Au début, on nous reprochait de mal finir les matches, après, de faire une mi-temps sur deux... On s'est réunis, parfois, pour dire qu'on ne pouvait pas accepter ça, mais il faut joindre les actes aux paroles et ça, ça a été plus compliqué», a-t-il d'abord expliqué dans les colonnes de L'Équipe

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut