(Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

OL : "Il y aura une Griedge avant et après blessure", affirme Mbock

Convoquée en équipe de France pour la première fois depuis son retour de blessure, Griedge Mbock s'est exprimée à ce sujet.

Gravement touchée au tendon d’Achille l'année dernière, Griedge Mbock a retrouvé les terrains fin septembre face à son ancienne équipe Guingamp (4-0).

Grâce à ses bonnes performances sous le maillot de l'Olympique lyonnais, la défenseure a pu retrouver le groupe France à l'aube des deux derniers matches de l'année face au Kazakhstan (26/11) et le pays de Galles (30/11) dans le cadre des éliminatoires au Mondial 2023 co-organisé par l'Australie et la Nouvelle-Zélande. "Un de mes objectifs lorsque je me suis blessée, c'était de revenir en équipe de France. Je me suis accrochée à cet objectif et aujourd'hui, on va dire que le travail a été récompensé", a-t-elle déclaré dans un entretien accordé à la Fédération française de football (FFF).


"Cela m'a permis de grandir"


Âgée de 26 ans, Griedge Mbock se félicite également de son retour au sein de l'équipe nationale : "Le retour s'est très bien passé, je me suis très vite remise dans l'atmosphère et dans la vie de groupe. Il y aura une Griedge avant et après blessure. Je n'ai pas encore retrouvé toutes mes sensations. Je travaille pour. Cela m'a permis de grandir et d'être plus apaisée aujourd'hui", a indiqué la défenseure.


"Il fallait tout recommencer de zéro"


Griedge Mbock en a aussi profité pour revenir sur sa blessure et la longue attente avant un retour sur les pelouses de D1 féminine : "C'était après le déconfinement, lors d'un entraînement individuel à dix jours de la reprise de l'entraînement. J'ai fait une accélération et tout de suite j'ai senti lâcher. Dans ma tête, j'ai tout de suite su que c'était grave, a-t-elle admis avant d'ajouter. J'ai essayé d'être patiente de ne pas lâcher et  cinq mois et demi après, on m'annonce qu'il faut opérer puisque le tendon ne tenait plus qu'à un quart. Je me suis faite réopérer il y a presque un an (le 26 novembre 2020). Il fallait tout recommencer de zéro", a confié l'internationale française.

3 commentaires
  1. Le Bon - mer 24 Nov 21 à 15 h 33

    Elle s'est bien battue en tout cas.
    Mais on ne sait toujours pas comment elle s'est blessée la première fois, pendant le confinement je crois.

    1. dede74 - mer 24 Nov 21 à 18 h 35

      Tu n'as pas tout lu mon bon 😉
      ""C'était après le déconfinement, lors d'un entraînement individuel à dix jours de la reprise de l'entraînement. J'ai fait une accélération et tout de suite j'ai senti lâcher"

      1. Le Bon - mer 24 Nov 21 à 20 h 02

        J'avais lu mais je pensais que c'était la rechute dont elle parlait là.
        Effectivement, en juin 2020 c'était la première.
        Mea culpa...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut