(Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

OL : "La cession" du club n'est pas envisagée affirme Aulas

En marge de la présentation de la situation économique de l'OL, Jean-Michel Aulas a évoqué le futur de la gouvernance de l'Olympique lyonnais. Le président a affirmé qu'une cession du club n'était pas envisagée pour l'instant.

Ce mercredi, Jean-Michel Aulas présentait, comme il le fait tous les six mois, le bilan financier de l'OL. Au cours de cette conférence de presse, le président de l'Olympique lyonnais a été interrogé sur une éventuelle vente du club.

Il a répondu à cette question par la négative, affirmant qu'il croyait au projet mis en place. "Nous sommes cotés en bourse, et donc sous l'œil bienveillant des investisseurs (étrangers notamment), mais dans notre modèle actuel, on n'est pas du tout dans la perspective d'une cession, a-t-il clamé. Les supporteurs que je rencontre n'envisagent pas non plus cette perspective, il faut en tenir compte. Je fais partie, avec mon groupe Holnest, des investisseurs qui reconstruisent des fonds propres pour l'Arena, une grande salle de sport liée aussi à l'événementiel, et cela signifie qu'on croit à la pérennité et que je m'inscris dans la gouvernance du projet. Maintenant, s'il n'y avait pas du tout de coupe d'Europe à l'issue de la saison, cela poserait un problème, mais que l'on résoudrait, comme on l'a toujours fait par le passé."

Le dirigeant rhodanien a aussi tenu à rappeler que "le développement à côté, avec la salle de basket, notamment, ne vient pas affecter la partie football, a-t-il expliqué. C'est une erreur de le prétendre. Depuis deux ans et demi, nous avons investi 160 millions d'euros dans le ballon rond."


Faire entrer au capital "des partenaires complémentaires"


L'autre préoccupation actuelle de l'Olympique lyonnais est de rembourser les prêts garantis par l'Etat (PGE). Pour rappel, il en a contracté deux pour un montant d'environ 160 M€. "Il y a plusieurs moyens de s'en acquitter. Le premier est de céder plus de joueurs, ce n'est pas celui que nous allons activer. Une autre possibilité est de faire appel au marché (boursier). Pour le moment, ce n'est pas trop possible car ce dernier est déprimé. Nous pouvons faire rentrer des partenaires complémentaires, ce qui est dans l'ordre des réflexions, a révélé le patron des septuples champions de France (2002-2008). Enfin, on peut avoir des résultats très performants, non seulement par la vente des éléments de l'effectif, mais aussi par le modèle qui a été conçu. C'est ce que nous avons prévu."

Jean-Michel Aulas a également parlé de "discussions avec les services de Bercy" dans le but d'être davantage aidé, comme d'autres grandes formations. Il a notamment évoqué l'idée d'un allongement de la durée du remboursement des PGE, sur 12 à 15 ans.

16 commentaires
  1. Juninho Pernambucano - mer 16 Fév 22 à 13 h 56

    Après la victoire niçoise , Aulas est regonflé à bloc et est omniprésent à nouveau . LOL

  2. Juninho Pernambucano - mer 16 Fév 22 à 13 h 59

    "Le premier est de céder plus de joueurs, ce n'est pas celui que nous allons activer. "
    "Enfin, on peut avoir des résultats très performants, non seulement par la vente des éléments de l'effectif, mais aussi par le modèle qui a été conçu. "

    Je n'ai pas tout saisi

    1. mmc1789 - mer 16 Fév 22 à 14 h 54

      Le modèle autour de l'évènementiel : des spectateurs pour les matchs, des soirées spéciales et loges VIP à l'année, des évènements sur la pelouse façon rodéo ou concert, des ventes de droits à exploiter des hôtels ou autres, sans compter les maillots et autres textiles (je crois que l'agence de voyages a été revendue)

      A moins qu'il y ait aussi des activités occultes, mais là il faudrait voir plutôt au bout du fleuve ..

    2. Philippeb - mer 16 Fév 22 à 15 h 30

      Je pense que ça veut dire qu'il ne veut pas vendre plus de joueurs mais qu'il espère vendre très bien ceux qu'il vendra. Paqueta ?

    3. Roro Blouch - mer 16 Fév 22 à 18 h 04

      On va vendre mais pas trop quand même. L'énigme aulassienne est de savoir après combien de départs de nos meilleurs joueurs ça commence à faire "trop quand même"

  3. Juninho Pernambucano - mer 16 Fév 22 à 15 h 45

    Apparemment il veut vendre quelques joueurs mais pas trop , mais cher , comme un Guimaraes .
    Maintenant s'il y a 160M a rembourser , c'est très lourd et il faudrait impérativement retrouver la manne financière de la LdC , c'est une priorité absolue .
    l'OL ne peut pas se contenter de l'Europa League ( sauf à aller en finale au moins )

  4. Poupette38 - mer 16 Fév 22 à 16 h 35

    La dotation en phase de groupe de la ligue des champions à elle seule rapporte plus de 15M à chaque club .

    L'OL qui vient de se qualifier pour les 1/8e d'europa league, qualif phase de groupe, matchs gagnés, matchs nuls + qualif 1/8e donc, en est à même pas 12M, je ne compte pas les droits télé, ni la billetterie + la fatigue que ça engendre de jouer le jeudi et de rejouer le dimanche = pertes de points pour la L1 .
    Voilà pourquoi les joueurs doivent se le bouger pour essayer d'atteindre le podium .

  5. Jean-Jacques 2 bouts - mer 16 Fév 22 à 20 h 42

    Si un jour par malheur le club était cédé à des fonds étrangers, je considérerai que mon club de toujours est mort. Fonds de pension mon Q, pétro-dollars mon Q, détournements mafieux des pays de l'est ou d'ailleurs mon Q ! Je suis l'OL depuis les années 80, et si mon amour est lié à mes origines rhodaniennes, la déontologie et le sens de l'honneur ont aussi un sens pour moi.

    1. Dede passion 69 - mer 16 Fév 22 à 21 h 00

      J.J. 2 bouts,

      👍👍👍J'allais me déconnecter, mais là, obligé d'applaudir des 2 mains !👏
      Cent mille fois d'accord avec toi .....
      Et ta dernière phrase est d'une importance capitale, je n'aurai jamais trouvé mieux .
      Perso, ce n'est que depuis les années .......60 !!!!!

      ALLEZ L'OL pour q.q. années encore, je n'ose plus dire " for ever " !

    2. Juni forever OL - mer 16 Fév 22 à 22 h 07

      Vu comme ça, c'est sur que si un émir venait à être propriétaire du jour au lendemain de l'OL, la pillule aurait du mal à passer chez une majorité de supporters !
      On gagnerait une petite coupe ou un championnat tous les 4 a 5 ans, il n'y aurait pas de débat.
      Cependant, pour ma petite pomme, je ne serai pas aussi catégorique, je serai toujours derrière le blason même si l'âme du club est vendue au diable comme a paris par exemple.
      Un blason, ce n'est pas comme des joueurs, des entraîneurs ou des dirigeants qui passent ...😉

      1. Dede passion 69 - mer 16 Fév 22 à 23 h 17

        Juni,

        Désolé, mais dans ce cas, le blason n'a PLUS AUCUNE VALEUR .

        Bien sur qu'ils sont tous de passages ceux que tu cites, mais respect à tous ceux qui ont construit le club depuis 1950, et en ont fait ce qu'il est aujourd'hui . ( et je ne pense pas qu'à Aulas ).

        Vendre le boulot fait par les autres, sans qu'ils en bénéficient, ça me gêne pour être poli, dit autrement ça me fait chier.

    3. Fab - mer 16 Fév 22 à 23 h 10

      @ JJ 2 bouts
      Et bien d'autres situations "sombres et cachées" par de nombreux autres clubs. C'est pourquoi je n'ai jamais supporté les clubs tels que le Real, le Barça, etc. Et d'ailleurs, je considère légèrement "footix" les français qui se disent fervents supporters de telles équipes tout en ignorant avec dédain le club proche soit de leur lieu de naissance ou de vie.
      Pour ma part, né dans l'Ain, vivant à Montpellier et ayant quelques supporters des verts dans ma famille = allez l'OL ! 🙂

  6. OL-91 - mer 16 Fév 22 à 21 h 44

    Restons logiques. D'après ce qu'on connaît, si le Président n'a pas l'intention de vendre, c'est qu'il va le faire bientôt, non ?

  7. VinZ - jeu 17 Fév 22 à 12 h 08

    Je ne serai pas aussi catégorique que certains concernant la perte d'identité, au bout d'un moment l'enchainement des saisons blanches et nullissimes ça commence à me lasser. Oui on a un modèle économique vertueux avec des fonds propres mais qu'est-ce-que ça nous a apporté au niveau de l'armoire à trophées? Je suis supporter et pas comptable. Si on était racheté par un milliardaire, on aurait au moins la possibilité de remporter des trophées, chose que l'on ne voit plus depuis 10 ans!

    1. Nenae - ven 18 Fév 22 à 11 h 17

      Hum...pas pret à fermer les yeux pour gagner 1 ou 2 Coupe de France....en payant des mercenaires à prix d´or.

      Je prefere de loin les anneés de disettes en transfert avec nos jeunes du centre de formation qui se révèlent sous nos yeux comme de 2012 à 2016.

  8. Jean-Jacques 2 bouts - jeu 17 Fév 22 à 13 h 58

    Bah pour le "blason" ça me fait penser aux bières industrielles qui se réclament d'une tradition du style "maitres brasseurs depuis 1639". Ça s'achète un blason, c'est comme une marque, mais bon ce n'est qu'une façade si il n'y a pas une âme pour en défendre les valeurs. Et puis pour les résultats, même si on pédale joyeusement dans la semoule, il y a d'autres clubs historiques en France qui aimeraient être à notre place ! Après, chacun voit les choses à sa façon, je respecte. En tout cas merci Dede et Fab ça fait du bien.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut