Ada Hegerberg (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

OL : la D1 reprendra ses droits le 10 septembre

Revenue aux Fenottes en 2021-2022, la D1 redémarrera le 10 septembre prochain pour une nouvelle saison.

A la reconquête d'un titre perdu aux dépens du PSG, les Fenottes ont retrouvé leur bien en remportant la D1 en 2022. Au terme d'une saison complétement maîtrisée, les joueuses de Sonia Bompastor ont glané leur 15e trophée de championnes de France. Elles remettront ce sacre en jeu à partir du 10 septembre, date de reprise du championnat.

Le samedi 10 décembre marquera la fin des matches de la phase aller, et l'exercice se conclura le 10 juin 2023 par la 22e et dernière journée. Après donc la finale de la Ligue des champions qui se jouera le 3 ou 4 juin. Pour rappel, le trophée des championnes, que disputera l'Olympique lyonnais contre Paris, aura lieu le 27 août.

3 commentaires
  1. isabielle - dim 12 Juin 22 à 16 h 48

    La D1 a besoin de plus de visibilité (chaîne non payante) et d'audience. La domination sans partage (ou si peu) de l'OL finira par lasser même les fans de foot féminin.
    L'OL a besoin d'une adversité plus conséquente : le PSG ne doit pas s'affaiblir, c'est un bon challenger. Le PFC semble vouloir progresser vu le grand nombre de ses joueuses sélectionnées en U19, cela démontre une formation efficace, mais est-ce suffisant ?
    Les régressions de Bordeaux et Montpellier sont dommageables, et trop de clubs historiques (Reims, Guingamp...) n'ont pas la volonté de se professionnaliser davantage, faute de budget... sans parler de Soyaux financièrement aux abois !
    C'est à la FFF de se bouger, de booster les clubs qui ont déjà des structures en place pour créer (ou acquérir) un club féminin et de se calquer sur l'organisation des compétitions du foot masculin. L' écart est trop important entre les R1,R2 et les divisions semi-pro de D2 et D1 (en partie) . L'Espagne, l'Italie, l'Angleterre, la Hollande le font bien ! ... chez eux le foot reste un sport, ce n'est pas que du business !

    Signaler
  2. dede74 - jeu 16 Juin 22 à 9 h 46

    Ce n'est pas avec la récupération de Rodez et Le Havre, qui montent en D1, que le niveau va s'élever.
    Où sont les équipes de Toulouse, OM et, pourquoi les clubs comme Monaco, Nice, Lille, etc. n'ont pas d'équipe féminine ? ça ne leur coûterait pas bien cher et ce serait bien pour l'intérêt des matchs et des supporteurs.

    Signaler
    1. isabielle - jeu 16 Juin 22 à 17 h 17

      Pour Le Havre, y a un peu d'espoir quand même : il ont des structures, un bon et beau centre de formation, une certaine culture foot et un stade bien supérieur à celui du Camp des loges (PSG fem) ou de Charlety (PFC fem)

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut