Ajaccio’s French defender Roderic Filippi (L) vies withLyon’s French forward Alexandre Lacazette (R) during the French L1 football match Lyon (OL) vs Ajaccio (GFCA) at the Parc Olympique Lyonnais stadium in Decines-Charpieu, central eastern France, on April 30, 2016. AFP PHOTO / JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP PHOTO / JEAN-PHILIPPE KSIAZEK

OL : la pression se fait sentir

Samedi soir au Parc OL, les Gones ont eu toutes les peines du monde à se défaire du Gazélec. Si le résultat est au bout, les joueurs ont été en dessous. La 2e place se profile ...

A 2-0 à la mi-temps, au micro de Laurent Paganelli, Bruno Genesio n'est pas satisfait. Furtivement, il balance à l'homme de terrain de Canal + : "Je ne suis pas content de la manière". Car jusque là, les deux buts provenaient d'erreurs adverses, et l'OL est méconnaissable. L'équipe sent-elle la pression de cette lutte pour la Ligue des champions ? Pour une fois, éloignons-nous un peu des sentiers tactiques habituels, pour nous concentrer sur le mental.

100% de réussite

Pour cette rencontre, le technicien rhodanien titularise Tolisso au milieu de terrain, aux côtés de Ferri, et remet Cornet sur l'aile gauche de l'attaque. Du classique en somme, mais uniquement sur le papier. En effet, les Rhodaniens sont étonnamment amorphes, sans mouvement, et le jeu est vite figé une fois la récupération de balle faite (pourtant faite beaucoup plus haute que l'adversaire, d'environ 10 m en moyenne). Certes, les chiffres concernant la possession du ballon sont conformes aux standards lyonnais (68% de possession, 85% de passes réussies), mais son utilisation ne pose aucun problème aux Corses. Ces derniers venus bien organisés défensivement, ce n'est que par des fautes individuelles que les Lyonnais ont trouvé la faille. Sur le corner de Ghezzal, il est très rare à haut niveau que celui-ci soit rentrant. Merci Maury, le gardien du Gazélec. De même, sur le break lyonnais, le portier corse glisse une nouvelle fois alors qu'il sortait et laisse le champ libre à Cornet pour reprendre. Merci la pluie pourrait-on dire, tant cet élément aura été au centre de la rencontre (les joueurs d'Ajaccio glissant souvent, peut-être mal cramponnés?).

Une crispation ressentie

Surtout, c'est l'impression que dégageait l'équipe qui a étonné samedi soir. Il n'est pas question ici de tirer des conclusion définitives sur l'OL en cette fin de saison, mais il semblerait que la pression de la course à la Ligue des champions rattrape les hommes du président Aulas. Effectivement, en position de chasseur, les Gones n'avaient pas cette pression, et exprimaient leur potentiel à fond (avec de l'engagement, de l'envie, des initiatives). Après une première partie de saison très moyenne, ils ne pouvaient que faire mieux. Peu de gens y croyaient, ce qui leur permettait d'avancer masquer (sauf Genesio qui martelait qu'au soir de la 36e journée, son équipe serait en position de passer devant Monaco lors de cette "finale"). Maintenant, c'est Lyon qui est 2e avant cette fatidique 37e journée de Ligue 1. C'est peut-être pourquoi les Rhodaniens ont pu paraître maladroits, sans allant dans le jeu, craignant même une égalisation en fin de rencontre. Imaginez, toute une remontée dans les matchs retours gâchée par un match nul à domicile contre le Gazélec, alors que vous menez 2-0 en jouant mal. C'eut été trop cruel. Heureusement, l'OL est en position de force avant samedi prochain. Et ce sera une toute autre pression.

4 commentaires
  1. OL-38 - mar 3 Mai 16 à 10 h 33

    Bonjour à tous,
    Oui, comme il est dit dans l'article, les gones devaient déjà avoir le match contre Monaco en tête. Après ils ont su profiter des erreurs adverses, mais face à Monaco ce sera autre chose. Voila pourquoi L'OL devra se montrer sérieux, concentrer et garder le même objectif en tête: la qualification en LDC. ALLEZ L'OL

  2. ROYALDULTON - mar 3 Mai 16 à 11 h 09

    Moi je serai au stade...! Mais avec Darder en titulaire, et en faisant rentrer Fékir à la 75ème ou 80 ème pour obtenir des CPA je suis optimiste et le 12ème homme sera derrière, on sera à guichet fermé et battant aussi le record d'affluence, il faut aussi tenir compte de ça...mais je suis confiant !

  3. godefroy - mar 3 Mai 16 à 16 h 42

    L'idéal serait qu'on leur mette 4-0 😉 Après oui, la victoire la plus probable est effectivement une victoire à l'arrachée dans un match fermé!

    1. ROYALDULTON - mar 3 Mai 16 à 16 h 46

      Je suis pour le 4-0 Si cela arrivait AULAS twitte toute la nuit....et moi je relaie !!!!

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut