OL Féminin (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

OL : les Fenottes défient Monterrey (Mexique)

En battant Chelsea lors de la demi-finale, l'OL s'est offert le droit de disputer le titre de la Women’s International Champions Cup face à Monterrey. Ce sera dans la nuit de samedi à dimanche (5h).

Pour le dernier match de préparation avant le premier rendez-vous officiel, les Fenottes viseront un titre. Plus tôt dans la semaine, elles ont renversé Chelsea en demi-finales de la Women’s International Champions Cup (2-2, 4 tab 3), et les voilà maintenant opposées à Monterrey pour la finale. Une affiche à suivre sur Youtube à 5h du matin, heure française.

Les Mexicaines avaient elles créé la surprise en battant Portland, là aussi aux tirs au but (1-1, 3 t.a.b. à 2). De leur côté, les joueuses de Sonia Bompastor devront probablement faire sans Amandine Henry, sortie sur blessure face aux Anglaises. L'entraîneure de l'OL poursuivra son travail de mise en jambes pour les joueuses revenues très récemment de l'Euro. "C'est une équipe qu'on connait un peu moins que les autres mais j'ai un staff qui étudie bien l'adversaire. Elles ont des qualités à la fois individuelles et collectives", a-t-elle déclaré en conférence de presse.

L'objectif sera d'être prêtes pour le Trophée des championnes le 28 août prochain contre le PSG.

3 commentaires
  1. Poupette38 - sam 20 Août 22 à 15 h 35

    Blessure au mollet droit pour Amandine, embêtant cette blessure on ne sait jamais combien de temps ça va durer et le Trophée des Championnes se profile dimanche 28 aout

  2. Le Bon - sam 20 Août 22 à 16 h 13

    Effectivement ça peut traîner, mais d'abord il faut le diagnostic.
    Elle n'a pas insisté et n'a donc pas risqué d'aggraver la blessure, mais pour le trophée cela paraît compromis, même pour une simple élongation...

    Pour Monterrey, en cas de pénalty, il faudra ne pas être perturbée par les danses de leur gardienne...
    Voir https://www.youtube.com/watch?v=dX5TWRUVElI
    à partir de 2h11'30"

  3. Sebepe - sam 20 Août 22 à 17 h 44

    y'a rien qui va sur le premier penalty de Portland : courir pour aller le tirer ET le tirer sans force (ni conviction) quasiment au milieu.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut