Aimé Mignot (Photo by ROMAIN LAFABREGUE / AFP)

OL : l'hommage de Jean-Michel Aulas à Aimé Mignot

Suite au décès d'Aimé Mignot samedi, Jean-Michel Aulas a tenu à rendre hommage à un "pionner, un précurseur".

La triste nouvelle est tombée samedi. Aimé Mignot, légende de l'OL pour avoir été successivement joueur puis entraîneur de la formation rhodanienne. Le président de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas, a souhaité saluer sa mémoire. "Toute la famille du football est dans la peine. Aimé Mignot symbolisait une bonne partie de l’Histoire de l’OL, nos premiers trophées, une longévité rare au service de notre club, mais aussi une action formidable auprès des femmes pour le développement du football à la FFF, a-t-il rappelé. C’était un homme d’une gentillesse exquise et d’une bonté considérable. Toutes celles et tous ceux qui l’ont côtoyé l’ont aimé."


"Il laisse une empreinte indélébile et un héritage pour le football" 


Comme l'a rappelé le dirigeant, l'ex-défenseur a beaucoup œuvré pour la modernisation du football féminin. "Aimé était aussi un pionnier, un précurseur, qui a su travailler avec intelligence et avancer des solutions pour que les équipes féminines grandissent. Il laisse une empreinte indélébile et un héritage pour le football à Lyon et en France, appuie Aulas. Cette semaine, comme un symbole, nous jouerons au Parc OL avec les filles contre la Juventus (jeudi), puis avec les garçons contre Angers (dimanche), le seul autre club de D1 qu’il a entraîné. Nous lui rendrons hommage. C’est un monument de l’OL et du football féminin qui s’est éteint."

3 commentaires
  1. Poupette38 - lun 28 Mar 22 à 18 h 42

    J'allais le dire, il aurait été là pour le match des féminines contre la Juve, Angers aussi puisque c'est le seul club avec l'OL qu'il a entrainé .
    Stéphane Benas vient de dire que le Club préparait un hommage pour le match dimanche .

  2. Dede passion 69 - lun 28 Mar 22 à 20 h 25

    La dernière fois que je l'ai vu " en vrai " c'était encore à Tola Vologe ,avant le déménagement, 2014 ou 2015, je ne sais plus.

    Il était derrière la main courante du terrain n°10, pour un match de nos jeunes, en compagnie de Di Nallo.
    Aimé était en pleine forme, et marchait comme un jeune homme.
    Par contre Fleury avait pris 20 ans d'un coup, et était très fatigué et avait de grosses difficultés pour parler.
    Je n'ai pas osé les aborder et leur parler , d'ailleurs Gilles Rousset présent , me l'a déconseillé.
    J'ai su plus tard, que Fleury connaissait un gros pb de santé.

    Souvenirs, souvenirs ......

    J'ose espérer que dimanche la mn de silence sera remplacée par une mn d'applaudissements , pour éviter les cris de q.q. conn*rds irrespectueux et incultes ......

    Merci MONSIEUR Mignot .

  3. Poupette38 - lun 28 Mar 22 à 22 h 00

    On avait fait une photo avec Gilles Rousset au Club des cent .

    Et au Groupama on était assis juste devant Yves Chauveau et son fils, au bloc 106, super sympa, disait toujours bonjour, il m'avait signé la revue que l'on prend en entrant au stade . Je crois qu'à cette époque il a perdu sa femme .

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut