OL - Ligue 1 : objectif podium

L'OL a brillé sur la scène européenne mercredi, en se qualifiant pour les 8es de finale de la Ligue des champions. Auteurs d'un bon parcours en compétition européenne, les Lyonnais sont plus fragiles en Ligue 1, comme en témoigne leur place au pied du podium.

Pour son grand retour en Ligue des champions, l'OL rejoint les 8es de finale, sept ans après sa dernière qualification à ce niveau. En compétition européenne, les Lyonnais ont impressionné, notamment par leur victoire sur le terrain de Manchester City. Avec un match gagné et cinq nuls, ils sortent invaincus des phases de poules. Un parcours dont Nabil Fekir et ses partenaires n'ont pas à rougir. Ils ont surpris, se sont surpassés face au leader anglais et ont enfin exploité tout leur potentiel. Jean-Michel Aulas a d'ailleurs "l’intime conviction qu’on peut créer quelque chose de grand" dans cette compétition. Avec cette qualification, l'objectif du club est atteint, même si la suite s'annonce plus délicate.

Une irrégularité qui peut coûter cher

Un constat moins flagrant du côté de la Ligue 1. Au contraire, les Gones alternent entre le chaud et le froid. Les résultats sont beaucoup plus irréguliers. Les victoires se font parfois dans la douleur et certaines défaites semblent méritées, au vu de la triste copie rendue par les Lyonnais, à l'image de la dernière rencontre face à Rennes (0-2). Si le PSG a pris son envol dans le championnat, le haut du classement se joue très serré entre Lille, Montpellier, Lyon, Marseille et Saint-Etienne. Capable du meilleur comme du pire, l'OL flirte avec le podium. Un constat d'autant plus frustrant lorsque l'on remarque l'écart de jeu entre certains matchs et le niveau que peut montrer cette équipe. S'il est encore trop tôt pour parler de qualification en fin de championnat, les places sur le podium risquent de se jouer au point près. Si Lyon veut continuer à vibrer à travers la compétition la plus prestigieuse d'Europe, la régularité et l'efficacité doivent être les mots d'ordre lors des prochaines rencontres. Car les Lyonnais pourraient vite regretter chaque point perdu bêtement.

30 commentaires
  1. Tempo - sam 15 Déc 18 à 10 h 03

    L'année dernière après 38 journées de championnat.
    1. PSG 93 points = 2,45 points/match
    2. Monaco 80 points = moyenne de 2,1 pts/match
    3. Lyon 78 points = moyenne de 2,05 pts/match
    4. Marseille 77 points
    L'année 2018-2019 est totalement différente et c'est une chance de dingue, unique pour Lyon.
    Monaco est mort, Marseille est en crise et il n'y a personne d'autre en France.
    Montpellier? budget de 43 M€ - Saint Etienne? budget de 68 M€ - Lille? budget de 90 M€.
    Bien sûr il ne faut pas tout ramener au budget mais lorsque l'on voit la fierté de J.M. Aulas lorsqu'il nous parle de son budget, ou de celui du PSG pour expliquer la différence de points entre PSG et OL, l'on est obligé parfois de l'évoquer.
    Avoir autant d'internationaux dans un championnat aussi faible doit permettre de terminer à la seconde place. De plus nous n'avons pratiquement pas de blessé.
    En ce moment
    1. PSG 44 points = 2,75 points/match
    2. Lille 31 points pour 17 matchs = 1,8 points/match
    3. Montpellier 29 points pour 16 matchs
    4. Lyon 28 points pour 16 matchs = 1,75 points par match
    Au bilan en fin d'année le second risque d'avoir un nombre très faible de points. Dans ce contexte et avec l'équipe/joueurs de Lyon, ce serait une faute de ne pas être second.

  2. Juillet - sam 15 Déc 18 à 10 h 26

    C'est clair que lorsqu'on ramène les résultats sportifs au budget du club il n'y a vraiment pas de quoi être satisfait du parcours de l'équipe en ligue 1, c'est même scandaleux, malgré la communication du club, les faits sont là. Certains feraient bien de prendre conscience de cette réalité économique avant de monter au front systématiquement pour défendre le staff ou les joueurs...

  3. Altheos - sam 15 Déc 18 à 10 h 30

    Le podium ne doit pas être une consolation.
    L'objectif, c'est la 2eme place et rien d'autre.
    Je n'arrive plus à analyser cette équipe, tellement dichotomique d'un match sur l'autre, d'une mi-temps à l'autre.
    Avec 30 min de l'intensité qu'ils ont mis contre ManCity par match en championnat, le match est plié 2 ou 3-0 et après on gère.
    Je ne comprends pas les ressorts psychologiques de cette équipe. Vraiment pas.

    1. Juni entraineur OL - sam 15 Déc 18 à 10 h 52

      Ca me désole aussi à un point pas possible !
      Contre Rennes, 10 à 15 min corrects car Rennes était en dessous de tout jusqu'au faux péno, et après, coupure de courant !
      Demain, contre Monaco, idem ?

    2. Pantagruel - sam 15 Déc 18 à 15 h 48

      Je reste persuadé qu'il est difficile de se motiver pour jouer un championnat qu'on ne peut pas remporter et dans lequel tu peux finir sur le podium en jouant à 70% de tes moyens. En CL, la carotte est différente: y'a la volonté de prouver qu'on est à la hauteur des meilleures équipes mondiales et la volonté individuelle de se montrer pour rejoindre un cador européen.
      Ce qui est inquiétant c'est davantage le jeu proposé qu'une histoire de points (on a "seulement" 4 points de moins qu'à la même époque l'année dernière).

      1. Fekiiresistible69 - sam 15 Déc 18 à 18 h 37

        oui mais justement sa devrait etre un objectif et une motivation pour moi que de detroner ce PSG la, surtout qu'ils en sobt capables.. et la pour moi la faute revient en grande partie a Aulas qui dès le debut de saison dit que le PSG sera champion et qu'on jouera seulement la 2e place, comment etre motivé avec un tel discour, elle est la l'erreur pour moi.
        Paris on les joues que 2 fois par an en L1 toutes les autres equipes sont inferieur a nous et c'est donc innadmissible qu'on soit deja a 15 points de Paris, si JMA annoncait l'objectif du titre en debut de saison peut etre que les gars ce donneraient un peu plus alors que la ils savent qu'ils seront 2e ou au pire sur le podium donc pourquoi allez s'arracher tous les week end alors qu'ils peuvent remplir l'objectif fixé en fesant le minimum..

      2. Pantagruel - sam 15 Déc 18 à 18 h 56

        Je suis d'accord qu'il faut être plus proche du PSG mais même être six points d'eux serait une performance stratosphérique que même le grand OL n'a jamais réalisé. 41 pas en 16 matchs ça ne s'est jamais vu à l'OL. Se rapprocher de Paris de l'année dernière ou l'année d'avant, pourquoi pas mais cette année, ils sont intouchables. L'excellente performance de Paris a tendance à biaiser le regard qu'on a des performances de l'OL. Il faut bien entendu être plus exigeant de l'OL mais on ne peut pas avoir des attentes déraisonnables. Le raisonnement qu'on n'est autorisé à perdre que contre Paris ne tient pas debout. Les aléas, les blessures, la fatigue rentrent dans les variables. On n'a ni la qualité dans le 11 ni la profondeur de banc pour faire des performances de l'ordre 80% de victoires en championnat, c'est irréaliste. Ca n'empêche qu'il vrai qu'on doit s'en rapprocher.

      3. Fekiiresistible69 - sam 15 Déc 18 à 19 h 24

        oui je suis daccord avec toi c'est exeptionnel ce qu'ils font mais comme tu dis on serait a 6,7,8 points d'eux ce serait une grosse perfs et bien evidement qu'on ne pourrait pas gagner 36 matchs sur 38 mais on est daccord qu'il y a des matchs genre Nice Rennes Bordeau chez nous on a pas le droit de perdre des points avec 3 victoire sur ces 3 match cest 7 points de plus et on se retrouve a 8 points de Paris ce qui je pense n'etait pas irrealisable

      4. cavegone - sam 15 Déc 18 à 20 h 11

        C'est en effet intéressant comme analyse.
        Si l'OL ne joue pas grand chose, c'est un peu similaire à la CFA2 où finalement n'ayant pas de montée, on ne joue pas grand chose. Les entraineurs s'en plaignent d'ailleurs. On est peut être dans ce cas ce qui expliquerait la dichotomie (terme adéquat, merci Altheos) entre championnat et LDC.
        On aura beau y croire en Août, le PSG avec 3 fois notre budget est trop fort.

  4. dugenou - sam 15 Déc 18 à 11 h 30

    Il semble en effet assez surprenant qu'au soir de la 16ème journée, Lyon ne soit toujours pas sur le podium vu la "faiblesse" des adversaires en présence.
    On a l'impression que cette équipe a besoin de prouver aux cadors qu'elle peut exister, mais se délite complètement quand le nom de l 'adversaire n 'est pas trop ronflant. Cela montre donc de la qualité mais aussi un mental et une intelligence assez faible.
    Peut être aussi une cohésion d 'équipe pas toujours optimale, ce qui expliquerait que les joueurs s 'auto-motivent pour les grands matchs et ne se serrent pas trop les coudes dans les matchs classiques.
    Il s'agit aussi d'une génération qui souhaite se montrer dans les grands matchs pour "l'après-OL" et qui ne respecte pas toujours le club pour les avoir aider à atteindre leurs objectifs personnels. Ils se servent de l'OL uniquement comme d 'un tremplin et c 'est tout. Voilà la limite d'axer un peu trop la politique de recrutement sur des jeunes à fort potentiel.
    Enfin , le niveau de jeu affiché par l'OL cette année est clairement médiocre malgré quelques beaux matchs un peu trop isolés, on ne peut pas dire que ce soit fantastique. L' entente et la jeunesse, encore une fois, peuvent aussi compter.
    La qualité, ils l 'ont, à eux de faire ce qu'il faut pour atteindre des objectifs réalisables cette année.

  5. Tempo - sam 15 Déc 18 à 11 h 46

    En dehors de l'aspect joueurs, jeu, équipe, ce qui est fou cette saison c'est d'avoir en même temps Monaco ET Marseille à la rue et curieusement cette année aucune équipe surprise style OGC Nice. Oui il y a un peu Montpellier et Lille mais ils ne font pas un parcours exceptionnel.
    Au sujet de Marseille, ça chauffe dur! en raison des résultats mais également du coût de certaines places.
    Limassol a gagné son premier match a l'extérieur en coupe d'Europe à Marseille!
    Marseille, à jamais les premiers.
    Le pire c'est que ce club chypriote avait envoyé son équipe B.
    Comme tout est dans l'excès dans ce club, dans les deux sens, le pire est peut-être à venir.

    1. Fekiiresistible69 - sam 15 Déc 18 à 18 h 41

      1 point pris en phase de poule de Ligue Europa apres le 0 pointer en LDC c'est fort quand meme.. pour comparer je crois que l'OL en poule d'europa ligue c'est seulement 1 ou 2 defaites depuis sa creation

  6. lecirev - sam 15 Déc 18 à 13 h 04

    Dans vos commentaires personnes n’osent dire et si comme on en prit l’habitude depuis le début de saison on r.......t Monaco . J’ai eu peur de l’écrire pour ne pas nous porter la poisse .

    1. fandelol - dim 16 Déc 18 à 14 h 03

      Monaco ça reste un gros match malgré leur classement. Je pense que la motivation sera bien au rendez-vous.
      Au passage, ils ont beaucoup de blessés mais c'est loin d'être tous des titulaires, ya beaucoup de joueurs lambdas dans la liste. Si on regarde le 11 qu'ils peuvent aligner ce soir, ça reste quand même pas dégueulasse. Faut espérer que Glik et Jemerson soient dans la continuité de leur début de saison ^^

  7. Juninho Pernambucano - sam 15 Déc 18 à 13 h 16

    Il est clairement anormal d'avoir effectué un si médiocre début de saison en championnat , et failli perdre face à Lille qui était surclassé .
    Cette équipe fait preuve flagrante de je m'en foutisme dans les matchs qui ne comptent pas beaucoup à leurs yeux , et se dépouille quand l'enjeu est la .
    C'est un manque de respect pour le club , je dirai même pour Aulas qui les met dans un cocon et les paye grassement et pour leur entraîneur car sur certains matchs il y a des comportements inadmissibles pour des professionnels , de la suffisance et j'en passe .
    Et je ne parle même pas du public qui les fait vivre et vient au stade pour voir comme face à Rennes , une équipe de touristes .
    Contre Monaco ils auront intérêt à être en mode concentrés , concernés et motivés car en face ils ont grave besoin de points et leur classement ne reflète en aucun cas la valeur du groupe .
    Il est clair que le coach a beaucoup de mal à se faire écouter et respecter , les gars choisissent leur match ou boudent si on les met sur le banc .
    Avec un tuchel les choses se passeraient fort différemment c'est certain .
    Quand on a une collection d'égos et de joueurs internationaux , il faut être ferme et l'attitude mental , le comportement de l'équipe dans son ensemble , sont primordiaux .
    En champions league , les joueurs s'autogèrent et sont à bloc ( pour s'exposer et se montrer aussi , car leur motivation à tous est de partir dans un "grand" club ) .
    C'est vraiment irrespectueux pour le club qui leur permet à tous d'ambitionner des championnats étrangers .

    1. ObjectifEurope - sam 15 Déc 18 à 23 h 43

      Je commence à penser comme toi.

      Il y a un vrai souci devant où les attaquants ne font jamais la passe au joueur mieux placé.

      Exemple à rennes avec Bertrand qui oublie nabil et après tout est parti en c..... ou encore Bertrand au dernier match ou il se crée des occasions mais préfère finir alors que nabil est mieux placé.

      Est ce que c est pas parce que devant les joueurs pensent un peu trop a leur g.... qu'on est aussi irrégulier ?

      1. fandelol - dim 16 Déc 18 à 14 h 10

        Faut aussi reconnaître que certains joueurs ne respirent pas l'intelligence dans leur jeu. Autant un mec comme Aouar tu sens qu'il y a quelque chose, autant d'autres... (je ne citerai personne mais...)

  8. Ras Ruben - sam 15 Déc 18 à 15 h 56

    Rafael aurait été opéré des adducteurs vendredi et serait indisponible 2 a 3 mois.

    1. Polygone - sam 15 Déc 18 à 17 h 00

      Coup dur pour lui qui voulait prolonger son contrat.
      Il y a maintenant très peu de chance pour qu il reste la saison prochaine

      1. fandelol - dim 16 Déc 18 à 14 h 10

        Ça reste le meilleur de nos 3 latéraux et il est encore assez jeune. Ne pas le prolonger serait une connerie. On verra bien.

  9. Polygone - sam 15 Déc 18 à 16 h 39

    Va t on relancer Monaco....

    1. Pantagruel - sam 15 Déc 18 à 17 h 03

      Le combo nouveau coach et équipe qui a besoin de se relancer me parait effectivement propice pour qu'on perde encore des points.

      1. fandelol - dim 16 Déc 18 à 14 h 12

        Perso je suis confiant. Oui, ils sont mal classé, mais Monaco ça reste un gros match. Donc pour moi ils seront au rdv. Et Monaco c'est hyper faible cette année franchement, à tout les niveaux. Ya beau y avoir des beaux noms sur la feuille de match, sur le terrain ya rien du tout.

  10. dada - sam 15 Déc 18 à 16 h 57

    Nous sommes tellement sympa avec les mals classés que monaco peut débarquer serein une belle victoire leur temps les bras.sauf si on est très bon ce qui n'est pas notre point fort. Faudrait pas que l'on ait trop de joie dans la même semaine. Allez les irresponsables chercher votre prime. Sinon je la file aux jardiniers

  11. Tigone - sam 15 Déc 18 à 18 h 23

    Petit coup de gueule pour ceux qui disent que la ligue 1 est faible...
    Vous déjà joué pris une licence de football pour dire ça???
    Vous avez déjà voyagé un peu à l'étranger pour voir un peu le niveau des footballeurs ailleurs?
    On est champion du monde, les footballeurs français sont les plus réputés...
    La ligue1 est faible???? Pourquoi ce ne serait pas l'OL qui fort??
    Si on veut être terre à terre, on à péter Mancity (champion de premiere league) en youth league, en féminin et en masculin...
    Tous les recruteurs fouinent en ligue1,en ligue2 même en national sans parler des catégories jeunes.
    Vive la ligue1!!!!!
    Plein de joueurs jouant dans les 4 autres championnats sont venus en ligue1 en pensant que ça allait passer facile, ce sont casser les dents chez nous!!!!
    Vos commentaires minimisant le niveau du foot en France n'aident pas la ligue1 à être de plus en plus attractive... C'est triste que ce soit les propres supporters de la ligue1 qui la critique le plus...
    Ne serait-ce pas mieux d'apprecier la ligue1 et que les joueurs français soit fier d'y rester?

    1. Fekiiresistible69 - sam 15 Déc 18 à 18 h 55

      je te plussois fortement sa m'agace au plus au point ce denigrement de la L1, mais le championnat patit du manque cruelle de titre européens 1 coupe d'europe seulement c'est famélique et sans appel comme constat.. Mais en terme d'effectif, de talent, je ne pense pas que des equipes comme Watford, Fulham,Leicster, Breme, Wolsbourg, Sampdoria, Genoa, ect ect soient si superieur a nos Rennes Bordeau St T Nice ou meme Monptellier et nos 2 gros ( nous et Paris) ont prouvés qu'ils pouvaient battre n'importe qui en Europe.
      Et tu a raison le nombre de star d'autre championnat qui ce sobt casser les dents ici sont nombreux et est pour moi revelateur d'un bon niveau mais ont peut pas nié qu'au niveau Européen on es globalement trop faible

    2. cavegone - sam 15 Déc 18 à 20 h 23

      Non en effet, mais ces critiques sont basées sur nos résultats médiocres en coupe d'europe. On néglige l'Europa league jusqu'aux quarts de finale car en France on compte nos sous. Et en champions league on fait face à des monstres. Résultat on perds et les pense-vite tirent des conclusions.
      On a un petit déficit aussi lié aux 35 heures, ça me stupéfait que les footballeurs puissent être à ce régime alors que le week-end de gros matchs, ils restent déjà presque 30 heures à disposition du club. ça laisse peu de temps derrière pour s'entrainer.
      On souffre aussi de ça, mais on a des professionnels, et d'excellents centres de formation.
      Alors ceux qui pensent que la ligue 1 est nulle...Allez donc voir le fond de tableau Italien ou Espagnol voir si ça joue mieux 😉

  12. Tempo - sam 15 Déc 18 à 19 h 51

    Le soucis principalement provient de manque de moyens en L1 comparativement au 4 plus gros championnats (Angleterre, Italie, Espagne et Allemagne), de la fiscalité en France et de l'engouement pour le football dans ces 4 pays de football.
    Lorsqu'un joueur évoluant en France commence à se faire connaitre, son rêve est forcément d'évoluer dans un autre championnat et de gagner davantage d'argent. L'un des derniers interviews de Lacazette est intéressant à ce sujet.
    Le championnat anglais est diffusé dans plus de 60 pays. C'est vraiment le championnat majeur. Forcément les salaires sont impactés par les droits tv.
    En Allemagne, la moyenne de spectateur est de 42 000 personnes!
    Evoluer en France à Dijon, Guingamp, Angers, Amiens, Montpellier, Caen, Monaco... avec moins de 15000 personnes c'est un autre monde.
    L’arrêt Bosman en 1995 a complètement changé la politique des clubs.
    Comme en France l'on a bien moins de moyen, et bien on axe nos efforts sur la formation. Après c'est certain que l'on va retrouver des joueurs français dans les plus grands clubs et cela devient favorable pour notre équipe nationale.
    Nous avons gagné deux coupes du monde.
    Dans l'équipe type de 1998 en finale, le seul joueur évoluant en France était Guivarc'h.
    Dans l'équipe type de 2018 en finale, il n'y avait pas un seul joueur évoluant en France.

    1. cavegone - sam 15 Déc 18 à 20 h 27

      Oui, je suis un extrémiste sans doute, mais je ne garderais en équipe de France seulement ceux qui jouent en France. Déjà ça en retiendrait quelques-uns.
      Et si on limitait aussi un peu plus le nombre d'étrangers ça nivèlerait tout ça car en premiere league il y a de super joueurs qui cirent les bancs. ça me rends dingue ça, enfin dingue...Je m'en fiche à force mais c'est abhérrant.

    2. cavegone - sam 15 Déc 18 à 20 h 59

      Dans l’équipe type de 2018 en finale il y avait tout de même MBappé 😉
      Mais il n'y a pas de règles immuables, le portugual avait beaucoup de joueurs évoluant en liga sagres lorsqu'ils sont champions d'Europe. Encore plus lorsqu'ils sont en demi finale en 2006. Pour moi ce n'est pas nécessairement un plus d'avoir ses joueurs disséminés dans la premiere league, la liga ou le calcio. C'est l'entraineur/selectionneur qui fait la différence. Car dans l'histoire de petites équipes ont fait des prouesses, les Grecs ou les Dannois par exemple.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut