arbitrage vidéo (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Article payant

OL - Lille (0-1) : la VAR au cœur du problème

Lundi, Pascal Garibian a admis une erreur sur le but de Lucas Paquetá annulé par Clément Turpin. Sur cette situation, la VAR est dans l’œil du viseur car elle n’a pas fourni à l’arbitre toutes les images pour juger cette action.


Dimanche soir après le revers contre Lille (0-1), Jean-Michel Aulas et Peter Bosz ne décoléraient pas. Battu par le Lille, l’OL aurait dû au moins repartir avec le point du match nul si l’égalisation de Lucas Paquetá avait été validée. Mais Clément Turpin, qui a dans un premier temps accordé le but, a été appelé par la VAR pour consulter cette action. Après quelques secondes de réflexion, il a choisi d’annuler cette réalisation.  

Le président de l’Olympique lyonnais avait demandé au directeur technique de l’arbitrage de s’expliquer, ce qu’il a fait lundi. Pascal Garibian a bien reconnu que cette décision était mauvaise, justifiant cela par une faute de la vidéo. L’homme en noir n’a pas eu les bonnes images pour décortiquer le geste de Léo Jardim et du Rhodanien. “Ce qui pose problème, c’est qu’il fait le bon choix. Il est contredit par la VAR. Nous connaissons les limites de ce système. Elle était censée mettre un terme aux polémiques et maintenant, elle met l’officiel dans la difficulté alors qu’il avait fait le bon choix en direct, regrette Bruno Derrien, ancien arbitre international. Comme quoi, c’est possible que la technique fasse modifier une décision qui était bonne.

Il vous reste 67 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut