@ Instagram de Johann Lepenant

OL - Mercato : à la découverte de Johann Lepenant

Après Rémy Riou et Alexandre Lacazette, Johann Lepenant (Caen) sera la prochaine recrue de l’OL. Présentation du milieu de terrain de 19 ans, récent vainqueur du tournoi Maurice Revello avec l’équipe de France U20.

Dimanche dernier, Johann Lepenant était titulaire avec l’équipe de France U20 face au Venezuela lors de la finale du tournoi Maurice Revello. Suite à la victoire 2 à 1 dans cette prestigieuse compétition, place au grand changement pour le Caennais. Après 5 ans au Stade Malherbe de Caen, il va découvrir la Ligue 1 en signant avec l’OL comme l'a confirmé Jean-Michel Aulas mercredi. 

Un vrai bouleversement pour le Normand qui va entrer dans une équipe d’une dimension supérieure par rapport au dernier 7e de Ligue 2. “C’est une forme d’investissement sur le long terme de la part de l'Olympique lyonnais. Il va finir sa progression ici. Des clubs étrangers étaient aussi intéressés, mais quand j'ai discuté avec lui, son choix était d'abord de rester en France, et ensuite peut-être de partir dans un autre pays, a raconté l’un de ses conseillers, Karim Djaziri, dans Tant qu’il y aura des Gones. S'il doit rester 10-12 à Lyon, ça sera 10-12 ans, mais son objectif est d'arriver en équipe de France et que Lyon soit en Ligue des champions.


Un garçon apprécié de tous


Cette ascension ne surprend pas ses anciens éducateurs à l’US Granville, où le milieu défensif a évolué de 2009 à 2017. “Je ne suis pas du tout étonné par ce qu’il lui arrive car c’est un super bon gamin et ç’a toujours été le cas. Il a de vraies valeurs, il est très respectueux. Partout où il passe, il est très apprécié, nous a confié Sébastien Perrier, responsable technique jeune du club. Il ne s’est jamais pris pour quelqu’un d’autre. Sur un terrain, c’était le ballon, le foot, jouer, chercher à performer à chaque fois. Il était très investi sur chacune des séances et des matches. Je savais au fur et à mesure qu’il grandissait que j’avais une petite pépite entre les mains.

Celui que l’éducateur surnomme “ptit Jo” a tout de même connu des déceptions au cours de sa jeune carrière, ce qui a forgé son caractère. Recalé par Rennes pour des questions de physique, il a aussi connu une expérience difficile avec le FC Nantes. “Il avait une force mentale extraordinaire, c’était un vrai compétiteur, il ne lâche rien. Je vais prendre en exemple une histoire qui lui est arrivée lorsqu’il avait 13 ans. Il part faire un tournoi avec les Nantais en région parisienne à leur demande. Sur le week-end, il n’a joué que 10 minutes car l’encadrement n’a pas cru en lui, notamment avec son gabarit qui n'impressionnait pas du tout. Johann est revenu, ses parents étaient très énervés car ils avaient pris un hôtel pour le suivre, mais lui n’a rien dit, s’est-il souvenu. Il a pris ça en pleine tête, il l’a très mal vécu de l’intérieur, mais il ne s’est jamais plaint et s’est servi de ça pour devenir plus fort mentalement.


Lepenant, un joueur de l'ombre


Dans l’entrejeu, Lepenant sera soumis à une concurrence importante, même si cela pourrait encore bouger avant la fin du mercato. Mais le profil de récupérateur reste tout de même plutôt rare dans l’effectif, où seul Thiago Mendes semble avoir cette capacité. “Ce n’est pas le garçon qu’on le voit le plus. Il est bon avec le ballon et peut jouer 6 ou 8. Il jouait dans une équipe de milieu de tableau, donc il n’a jamais eu l’opportunité d’évoluer dans une formation comme Lyon où on a plus l’habitude de dominer, a expliqué Karim Djaziri. Là, son énergie il pourra la mettre pour porter le ballon vers l’avant. Il a un très gros volume mais c’est encore un jeune footballeur qui va s’acclimater. Il est là pour apprendre.

Avant d’intégrer la formation caennaise, l’enfant de Granville a aussi côtoyé le pôle espoirs de Ploufragan (Côtes-d'Armor) des U14 à U15, tout en jouant le week-end avec l’USG. Depuis cette époque, celui qui avait encore des lacunes défensives, à petit à petit gommé ses défauts. “Il a progressé sur l’aspect défensif. Ses statistiques en nombre de duels gagnés sont assez impressionnantes pour un joueur de cet âge-là. Maintenant, il a toujours été à l'aise avec le ballon. Depuis son passage au foot à 11, c’est plutôt un garçon qui fait jouer les autres, un travailleur de l’ombre, a décrypté Sébastien Perrier. Il récupère la balle et distribue, c’est très rare qu’il se trompe dans ses choix.” 


Des progrès à faire pour être plus décisif


Mais à l’image d’un Maxence Caqueret, Johann Lepenant reste perfectible lorsqu’il s’approche de la surface adverse, même si ce n'est pas forcément là qu'il sera attendu. “Ce que je lui reproche, mais on en discute parfois et il me dit que ce sont les consignes du coach, c’est que j’aimerais qu’il se projette et qu’il frappe plus au but. Il peut le faire, il en a les capacités car il est adroit dans la zone de finition. Je trouve qu’à Malherbe, il ne le faisait pas assez, a regretté le responsable technique jeune. C’est son axe d’amélioration, mais ça vient aussi du projet de jeu de l’équipe.

Comme nous l’a affirmé son agent, signer à l’Olympique lyonnais était a priori parmi les objectifs du jeune joueur. “Lorsque je l’ai rencontré, on a discuté et je lui ai demandé quels étaient ses rêves, quels clubs il ambitionnait… Là, il va réaliser ses rêves, l’autre serait d’intégrer l’équipe de France, a révélé Karim Djaziri. Ses deux équipes, se sont les deux Olympiques, et il a choisi l’OL. Ça ne lui fait pas peur de venir malgré la saison dernière."


Quelle sera son utilisation à l'OL ?


Désormais va se poser la question de son utilisation par Peter Bosz. Avant les matches amicaux, il sera difficile de se faire une idée. Toutefois, Lepenant a apprécié les échanges avec Bruno Cheyrou et il était sensible au discours du club à son égard. “Lorsqu’il m’a annoncé qu’il était en discussion avec l’OL, je me suis dit que c’était quand même un gros de la Ligue 1, ce n’est pas rien. Est-ce que c’est le bon club, s’est interrogé Sébastien Perrier. Oui s’il arrive à gratter sa place, s’il parvient à exister et à avoir du temps de jeu sur sa première année là-bas. Il doit avoir de la visibilité dans l'élite cette saison. S’il joue peu, mais qu’il peut être prêté, pourquoi pas. La durée de son contrat (5 ans) est une vraie preuve de confiance de la part de Lyon.” Pour le Granvillais, une nouvelle aventure va prochainement débuter, celle qui doit servir à confirmer le talent aperçu en Ligue 2. 

40 commentaires
  1. Juninho Pernambucano - jeu 16 Juin 22 à 8 h 46

    Je ne vois pas l'intérêt d'aller chercher ce genre de jeunes , on a une académie pour ça .
    Le mercato va être profil bas cet été

    1. Cicinho - jeu 16 Juin 22 à 8 h 51

      Il faudra qu'il fasse mieux que les jeunes de cet âge qu'on a recruté ces dernières années, ça c'est sûr !

    2. stylo - jeu 16 Juin 22 à 10 h 04

      quels jeunes de l'académie sont plus talentueux que ce joueur à ce poste?
      Avez-vous beaucoup vu jouer l'académie? plus que le staff de l'OL?

    3. Lyolicha - jeu 16 Juin 22 à 11 h 35

      Tu va très vite comprendre Juni pourquoi on l’a chercher.
      L’académie de l’OL a des très bons joueurs. Mais tu sais il y’a d’autres excellents clubs formateurs à part Lyon . Et Lepenant est l’un de ces talents dans nos championnats. On a réussi à récupérer un joueur doté d’un très gros potentiel face à une grosse concurrence et cela n’a pas de prix.

    4. Auvoren - jeu 16 Juin 22 à 12 h 00

      On a qui à l'Académie qui joue milieu def, ayant le niveau ?

    5. Jeanmasse 39 - jeu 16 Juin 22 à 13 h 40

      Oui en théorie on a une académie pour sortir des joueurs sauf que depuis la reprise de l’académie par JF Vuillez on formate des joueurs robots facile à vendre derrière.
      Un gamin qui arrive avec un style différent on va le changer pour le faire rentrer dans le moule OL et en faire un joueur robot.
      Va voir les petites catégories les gamins ne jouent pas libérés , ils ont peur de se faire engueuler si ils tentent un dribble ou vont de l’avant si ils ont une solution plus simple juste à côté.
      Attention ce modèle marche très bien pour certains types de joueurs mais on risque sur le long terme de trop brider les joueurs et les empêcher de se développer avec leurs qualités intrinseques.
      Ce n’est que mon avis quand j.observe les gamins sur le bord du terrain et que j.écoute les témoignages des parents de joueurs, après je ne suis pas pro et me trompe peut être.

      1. GoNL - jeu 16 Juin 22 à 14 h 43

        Hello Jeanmasse,
        Toujours intéressant de lire ton avis, fait d’infos alternatives.
        Mais je sens aussi le syndrome du « c’était mieux avant » dans tes commentaires : l’académie a quand même récemment sorti des profils très différents (Gusto, Caqueret, Cherki,…), pas si formattés. Et de sûr aucun 6 digne de ce nom.
        Ou je me trompe?

      2. Jeanmasse 39 - jeu 16 Juin 22 à 17 h 33

        Salut GoNL,

        Je comprend ta remarque sur le "c'était mieux avant" et le fait que mes propos puissent laisser croire que je sois fermés aux évolutions.
        Pourtant ce n'est pas le cas j'applaudirais à 2 mains si on faisait ne serait ce que la moitié de ce qu'a fait Toulouse sur les datas.
        Eh bien même j'étais le 1er soutien de Juni dans son désir de mettre un coup de pied dans la fourmilière OL.

        Sur le centre de formation je me base sur les témoignages que j'entends (et pas que ceux dont les enfants ne sont pas retenus) et sur ce que je vois.
        Gusto, Lukeba et Caqueret arrivent à l'OL avant la nomination de JF Vuillez, Cherki quant à lui est reconnu comme un phénomène par tous ceux qui l'ont croisé depuis les U7.
        Les fruits d'une politique de formation se voient en général sur les 7, 8 ans qui suivent et j'espère me tromper mais j'ai peur que l'on constate les effets ces prochaines saisons (ou alors on compensera avec des achats de joueurs en post formation)

        Après l'idée au départ de former un type de joueurs avec un style bien défini pour avoir un style OL pouvait sembler très bonne sur le papier (c'était après la période de domination du Barca ) mais j'ai peur qu'on ai oublié que le foot se joue de pleins de façons différentes.
        Alors oui exiger une maitrise technique très poussé comme indispensable est une bonne chose, le risque est par contre de brider certains profils.

      3. GoNL - jeu 16 Juin 22 à 17 h 58

        Le foot moderne c’est des joueurs techniques capables de répéter ces gestes dans des matchs à haute intensité, je trouve que l’archétype lyonnais se regarde un peu trop jouer et perd sa maîtrise quand le ton monte (Aouar, Cherki). Je suis incapable de voir si la politique actuelle de l’académie va dans le bon ou mauvais sens. C’est bien d’être vigilant sur ce point, je suis sûr qu’on va en reparler régulièrement dans la mesure où le club dit vouloir s’appuyer sur ses jeunes

  2. Philippeb - jeu 16 Juin 22 à 9 h 00

    UnC'est logique d'aller le chercher si on n'a pas ce profil. Il nous faut un vrai 6 pour une défense solide qui est le plus gros point faible dans le système Bosz. Caqueret a le volume, les qualités techniques et l'envie de jouer plus haut, et il fait encore quelques mauvaises passes, très dangereuses s'il joue plus bas.
    Et Mendes doit partir, non ?
    Le retour à l'ADN OL c'est essentiellement le retour d'Alex Lacazette, le reste on le faisait déjà. Et on continue avec Lepenant la politique d'achat de jeunes à potentiel.

  3. vav - jeu 16 Juin 22 à 9 h 34

    Ses qualités sont certaines, mais je crois que son profil est trop similaire à Caqueret, dont il risque donc d’être le remplaçant, ce qui pourrait limiter son temps de jeu surtout cette saison sans Europe. A mon sens, on a plutôt besoin d’un type de sentinelle puissante.

    Un duo de milieux gratteur et joueur peut fonctionner à condition d’avoir une défense centrale béton… ce qui n’est vraiment pas la cas.

    Donc le physique et la finition (frappes lointaines) apparaissent déjà comme les points faibles de notre milieu axial.

    J’espère qu’il me fera mentir et /ou qu’un défenseur central de haut niveau arrivera pour être associer à Lukeba pour libérer les milieux.

    Bienvenue Johann, prends ton temps chez nous, sur 5 ans les conditions devraient être bonnes pour ton développement et pour aider le club à retrouver le haut de tableau

  4. s.k - jeu 16 Juin 22 à 9 h 37

    Juninho Pernambucano
    Je ne suis pas d’accord
    Si il y’a plus fort ailleurs bien sûr qu’il faut le recruter

  5. Philippeb - jeu 16 Juin 22 à 9 h 56

    Pour moi le meilleur qu'on ait jamais eu en 6 c'était Toulalan. Extrêmement actif, très fort dans les duels, de la tête, et ne perdant jamais un ballon gagné. Pas le plus créatif mais comme il y avait des grands joueurs a côté...
    Tousart était bien dans cette lignée, moins fort quand même
    Mais ces joueurs là n'ont pas la côte chez les romantiques. Qu'est ce que Toulalan a pu être critiqué en équipe de France !
    Et Tousart a été presque viré par Juninho. Avec les résultats que l'on sait...
    Une équipe c'est un tout, comme on dit en rugby " il faut des joueurs qui jouent du piano et des joueurs qui les déménagent"

    1. vav - jeu 16 Juin 22 à 10 h 06

      Toulalan, et Tousart dans une moindre mesure, étaient de très bons 6. Selon moi, Djila était encore un niveau au dessus.

      1. poussin - ven 17 Juin 22 à 8 h 51

        djila et essien se projetaient beaucoup mieux vers l'avant que toulalan qui marquait rarement des buts . Même tiago ou Kallstrom étaient précieux dans ce domaine et performaient davantage. on a eux des bons milieux défensifs mais ça c'était avant.

      2. le_yogi - ven 17 Juin 22 à 8 h 58

        En même temps un 6 sentinelle c'est pas forcément ça qu'on attend de lui. Qu'il stabilise déjà son secteur, ça donne une assiste à toute l'équipe. A titre d'exemple Casemiro n'a mis qu'un seul but cette saison. Pourtant qui pourrait dire qu'il n'est pas dans les 3-4 meilleurs du Monde à son poste... ?

    2. Beeeeen - jeu 16 Juin 22 à 10 h 09

      Tu oublies Essien et Diarra qui jouaient en 6 aussi.
      Toulalan était fort mais bien moins fort que ces deux là.

      Je vais éviter de me faire une opinion sur Lepenant avant de le voir jouer car ma dernière plus grande déception à l'OL c'est Darder. Un 6 aussi. On nous le décrivait comme un crack technique, une frappe de mule et tout et le gars ne mettait pas un pied devant l'autre et de mémoire n'a pas frappé plus de deux fois au but lors de son passage ici.
      Donc on verra un peu ce que ça vaut pendant la préparation et pis c'est tout.

    3. Mym’b - jeu 16 Juin 22 à 15 h 08

      Parfaitement d'accord. Toulalan était un très grand joueur. Le meilleur récupérateur français de sa génération. Impossible à passer en 1 contre 1, avec une activité défensive incroyable, il allait gratter des ballons de tous les cotés, il était infatigable.

      1. Juni forever OL - jeu 16 Juin 22 à 15 h 17

        juste en dessous de deschamps
        Pas de très beaux footballeurs mais oh combien précieux !!

      2. XUO - jeu 16 Juin 22 à 15 h 32

        En dessous de Deschamps, peut être. Cependant il était devenu performant en relance, intuitif, adroit et il a fallu ce fameux Mondial qui a tout détruit. Toulalan est celui qui a le plus morflé, bien plus que Anelka et Larouetourne. Pourquoi? Cela a été une rupture dans sa carrière même si ça a gazé pour lui en Espagne.

  6. Philippeb - jeu 16 Juin 22 à 10 h 27

    Moi j'ai adoré Toulalan, peut-être parce que je voyais plus les matchs à cette époque là.. Mais évidemment je ne vais pas dénigrer Essien et Diarra.
    Je ne sais pas comment on faisait à cette époque là, on se trompait à peine 1 fois sur 10. Je pense que la base était bonne et mettait en valeur les bons joueurs.
    C'est pour ça que je critique Bosz, je pense que son système est fragile, et déprécit les bons joueurs.
    Pour Darder tu oublies son but contre PSG, un des seuls qu'il ait marqué mais incroyable de maîtrise et de finesse.

    1. XUO - jeu 16 Juin 22 à 10 h 51

      .....ou l'art de déguiser Thiago Silva en Mexicain !

    2. Poupette38 - jeu 16 Juin 22 à 13 h 25

      J'ai moins aimé son csc contre marseille pour le "fameux" 5 5 😉

  7. Juni forever OL - jeu 16 Juin 22 à 11 h 40

    Dans l'odre, Diarra, essien, toulalan, tousart
    Lepenant, on tape encore un peu plus bas il me semble
    Pas emballé mais bon, c'est comme ca

    1. Kim Kallschtroumpf - jeu 16 Juin 22 à 12 h 56

      Vous savez qu’on prend Diarra au Vitesse Arnhem et Essien de Bastia? C’est seulement après qu’ils vont au Real et à Chelsea, pas l’inverse hein!
      Lepennant de Caen s’il est bon, il est bon.
      N’golo Kanté jouait à Caen au hasard.

      1. Philippeb - jeu 16 Juin 22 à 13 h 14

        Très juste

      2. Juni forever OL - jeu 16 Juin 22 à 14 h 09

        A l'époque, tout ce que l'on prenait devenait du lourd !
        Essien était énorme à bastia, kanté très bon à caen, lepenant, personne en a entendu parler ou presque avant les rumeurs de transfert

      3. OLVictory - jeu 16 Juin 22 à 14 h 30

        À sa décharge, le poste de 6 n'est en général pas très exposé médiatiquement, comme tous les défenseurs en général

      4. Darn - ven 17 Juin 22 à 8 h 17

        Ferland venait de pas bien loin, du Havre.
        Et t'as raison OLV ! C'est pas bon pour les vidéos les défenseurs.

      5. poussin - ven 17 Juin 22 à 8 h 57

        moi j'en avais déjà entendu parlé juni. A caen et en équipe de France jeune, il fait l'unanimité . Il est jeune a déjà jouer en L2 niveau supérieur à ce que les jeunes de OL connaissent en réserve. des clubs étrangers étaient dessus (en espagne) . Moi je pense que c'est une belle trouvaille qui a l'air d'avoir les pieds sur terre, humble et travailleur comme un certain caqueret .

      6. OLVictory - ven 17 Juin 22 à 10 h 11

        Tu as raison Darn. En plus ces vidéos ne servent à rien pour les défenseurs puisqu'on ne voit jamais les gestes défensifs ratés, les occasions concédées et les buts fautifs. Une perte de temps pour se faire une idée de la qualité d'un défenseur

  8. Sébastien TTP - jeu 16 Juin 22 à 11 h 53

    L'académie a de très bon joueurs, mais l'occasion c'est présenté pour avoir un jeune joueur avec une expérience du monde professionnel.
    Mais surtout c'est un joueur qui a une très bonne vision du jeu, qui cour énormément sur le terrain et qui s'acharne sur le porteur du ballon, si son niveau ne stagne pas il a une marche de progression énorme.

  9. OLVictory - jeu 16 Juin 22 à 13 h 01

    Je ne vois pas de milieu défensif en équipe réserve qui puisse intégrer l'équipe pro, même en remplaçant.
    Celui qui a été le plus performant à ce poste selon le libérolyon c'est Mamadou Sarr mais il est DC, il a juste dépanné au milieu et il 16 ans.
    Lepenant vient combler un gros vide et il ne barrera la route d'aucun jeune de l'académie.
    Je n'ai pas d'avis sur son niveau, je fais confiance à Cavéglia

  10. Poupette38 - jeu 16 Juin 22 à 13 h 35

    Le Club a signé le jeune Islam Halifa, pour un contrat aspirant de 1 an (qui devrait avoir une suite) . Il vient de Nîmes . C'est un pur 6, dixit Jean-François Vulliez, directeur de l'académie de l'OL . Bon, il n'a que 17 ans, Lepenant en a 19

    1. Darn - ven 17 Juin 22 à 10 h 01

      C'était il y a un an ?

  11. Forest Gone - jeu 16 Juin 22 à 15 h 48

    Notre spectre de recrutement c'est la ligue 1 et la ligue 2 en France. Je voulais juste signaler que ça joue au foot aussi en Colombie, au Canada, en Corée, au Monténégro, au Nigeria.

    Notre mercato va se composer ainsi :
    -Des joueurs ramenées par Caveglia
    -Des joueurs ramenées par Cheyrou
    -Des joueurs ramenées par Aulas
    -Des joueurs ramenées par Bosz
    -Des joueurs ramenées par l'Académie
    -Des ex joueurs de Maurice

    Bonne chance pour avoir un effectif cohérent avec ça !

    1. OLVictory - ven 17 Juin 22 à 10 h 09

      Surtout des joueurs proposés par leurs agents à Cheyrou, puis supervisés grâce à la base de données, dixit JMA himself.

  12. OL-91 - ven 17 Juin 22 à 0 h 13

    Il ne frappe pas assez au but, il va donc bien s'intégrer dans le groupe lyonnais.

    1. Darn - ven 17 Juin 22 à 8 h 18

      Au moins, il ne frappera pas à côté non plus !

    2. Lyon1950 - ven 17 Juin 22 à 8 h 24

      Très franchement, je préfère encore qu'il y ait moins de tentatives que plus, j'ai suffisamment enragé à cause de celles gâchées la dernière saison.
      Une, deux ou trois par match, cadrées et si possible rentrées, et je serai satisfait.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut