Jason Denayer lors de Lens – OL (Photo by FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

OL - Mercato : Bosz compte sur Denayer

Ce vendredi, Peter Bosz, l'entraîneur de l'OL, a évoqué la situation de Jason Denayer, en fin de contrat dans un an.

Absent la semaine dernière face à Brest (1-1) lors de la première journée du championnat de France de Ligue 1, Jason Denayer devrait, en toute logique, postuler pour une place dans le groupe lyonnais en vue de la rencontre face à Angers, dimanche (13h). Arrivé dans le Rhône à l'été 2018, l'international belge est un titulaire indiscutable au sein de la défense lyonnaise.


Sera-t-il là en septembre ? 


Ce vendredi , Peter Boszs'est exprimé sur la situation actuelle du joueur, en fin de contrat dans un an.  "Quand il est là je vais l’utiliser. Je sais que le club veut le prolonger mais pour le moment, il n’a pas réussi", a déclaré le technicien néerlandais. Evalué à 25 millions d'euros par le site Transfermarkt, Jason Denayer serait susceptible, en cas de départ, de renflouer les caisses lyonnaises. Dès cet été ? Rien n'est moins sûr pour un joueur âgé de 26 ans qui pourrait, en cas de non-prolongation, s'engager avec le club de son choix dès le mois de janvier prochain.

40 commentaires
  1. gone69 - ven 13 Août 21 à 12 h 37

    Ouais les joueurs en fin de contrat utilise le même stratagème en règle générale pour une prime à la signature,enfin bref
    j'espère que c'est pas sont cas, le seul à surnager en défense si il part on est mal.

  2. ObjectifEurope - ven 13 Août 21 à 12 h 48

    Le problème c est que le systeme du renouvellement de contrats ne peut pas marcher avec de bons joueurs et des salaires à la baisse....

    De toute façon, ce système n a ni queue ni tête. ..

  3. dede74 - ven 13 Août 21 à 13 h 16

    Il va nous faire le coup, il y a 99 % de chances, c'est plus intéressant pour les joueurs de négocier une belle prime à la signature, plutôt qu'indemniser le club, qui a investi pour les avoir, c'est c*n mais c'est la mode.
    Les clubs le savent mais, peut-être s'y retrouvent-ils autrement, mais ça, c'est moins sûr !

    Même M'Bappe va le faire mais ça, ce n'est pas grave, ceux qui ont investi pour l'avoir, ont les reins solides et... beaucoup de pétrole 😀

    1. Gnafron - ven 13 Août 21 à 13 h 27

      Alors il faut revenir à l'origine d'un contrat de sportif : on signe pour X années avec un salaire total de Y€, dont l'amortissement est calculé à la base. Et on va au bout. Et, dans de rares cas, un club tierce peut éventuellement racheter le contrat du joueur (et non le joueur lui-même, comme on a tendance à le dire par raccourci). C'est notamment pour cela qu'un contrat de joueur perd de sa valeur au fur et à mesure qu'on approche de son échéance.

      Malheureusement ces rachats de contrat sont devenus la norme alors qu'ils étaient l'exception. Mais c'est encore la norme dans tous les sports ou presque, notamment au rugby, même en NBA, où beaucoup de contrats vont au bout, naturellement.

      Conclusion : un joueur qui signe pour 4 ans et qui va au bout de 4 ans n'est pas un joueur ingrat ou voyou. C'est "normal".

      Là où je vous rejoins, c'est qu'il faudrait encadrer les primes à la signature et rémunérations des agents, fourre-tout qui permet beaucoup de largeurs

      1. OLVictory - ven 13 Août 21 à 13 h 33

        C'est la fin du modèle des clubs formateurs, non ?

      2. Gnafron - ven 13 Août 21 à 13 h 39

        Je n'ai jamais été fan de ce système, même s'il est la base de l'économie de notre club. On est condamné à rester club formateur toute notre vie, club "tremplin", à ne jamais être un objectif de carrière mais un club anti-chambre d'autres grands clubs. Pour moi ce modèle sert principalement les gros clubs et empêche la hierarchie de bouger.
        On a des super centres de formation au rugby sans pour autant avoir ce système de rachat de contrat généralisé : on forme pour avoir une grosse équipe première, pas pour revendre en vue de racheter d'autres joueurs pour avoir une grosse équipe première.

      3. OLVictory - ven 13 Août 21 à 13 h 54

        Au rugby les gros clubs prennent les joueurs des petits clubs et sans rien en échange. Ca nous gêne moins car les plus gros sont français, mais le déséquilibre est pire que dans le foot

      4. Gnafron - ven 13 Août 21 à 14 h 01

        Uniquement à la fin des contrats 🙂
        Il y a des inconvénients, mais ça protège un peu plus des dérives financières je trouve (pas des suprématies continues des clubs, mais je pense que c'est malheureusement naturel qu'un grand club reste un grand club, même sans rapporter tout à l'aspect économique)

      5. OLVictory - ven 13 Août 21 à 14 h 07

        Dans le rugby, c'est quand même violent, l'ensemble de l'ovalie se retrouve à jouer en Angleterre et surtout en France, sans verser un kopeck pour la formation des joueurs et donc sans jamais aucun espoir de voir ces championnats et ses clubs évoluer. C'est un monde totalement figé, encore plus que le foot où on reproche déjà cet immobilisme.

      6. Gnafron - ven 13 Août 21 à 14 h 23

        Certes mais du coup pas pour les mêmes raisons. Les plus gros clubs sont aussi les plus gros formateurs finalement.
        Après le problème de consanguinité dans l'ovalie vient aussi du fait qu'il n'y a que très peu de pays qui s'y intéressent et son bons. On le voit avec l'Italie, qui malgré tous les efforts pour essayer de les mettre à niveau ces 20 dernières années stagne voire régresse.

  4. Moimoi - ven 13 Août 21 à 13 h 34

    Après tout, les joueurs ne doivent rien au club à part jouer puisqu'ils sont payés par le faire. Je crois que je vais cesser de m'offusquer des joueurs qui ne prolongent pas.

    1. Cicinho - ven 13 Août 21 à 13 h 38

      Oui, le seul problème c'est qu'en dehors du club du Qatar, le foot français fonctionne avec des droits tv, des transferts et du monde dans les stades... aïe aïe aïe ça va faire mal!

  5. Tigone - ven 13 Août 21 à 13 h 35

    Déjà qu'il n'était pas non plus extraordinaire sur le terrain mais s'il nous fait le coup de "je vais vous mettre une carotte pojr me barrer ailleurs", autant le transféré de suite.

  6. mmc1789 - ven 13 Août 21 à 13 h 42

    1000% d accord avec Gnafron ... sur le déséquilibre sur les jeunes joueurs en cours de formation .. certains partent (hi ho geubbels) sans trop réussir.. d autres partent et cela marche .. d entre entre les deux (Plea a éclaté a Nice .. et n est pas parti pourtant a 17 ans ... )

  7. ciresglover - ven 13 Août 21 à 13 h 58

    Quelque part même l'entraineur est dans ce mode de fonctionnement, puisqu'il dit qu'il espère que le joueur sera prolongé cela veut il dire que si le joueur ne signe pas une prolongation il ne jouera pas? non par contre c'est certain qu'à partir de janvier le joueurs ne pensera plus qu'à sa future destination et jouera bien mais sans plus afin de ne pas prendre de risque inutile car blessé sérieusement il perd sa valeur non plus pour le club mais pour lui. Cette histoire des 6 mois avant ne devrait pas exister elle ne fait qu'agiter la sphère des agents qui du coup font monter les enchères et le joueur peut jouer avec le frein à main si imaginons très vite il se met d'accord avec un club.
    Bref il n' y a pas de solution miracle.
    enfin la on devrait plus rien voir pour les départs avant dimanche soir transfert sur pause le temps de faire le match. Et ensuite ça repart pour quelques jours de rumeur à la noix.

    1. Gnafron - ven 13 Août 21 à 14 h 04

      La règle des 6 mois sert à protéger le joueur, afin qu'il n'y ait justement pas de rupture de contrat et qu'il puisse sereinement envisager l'avenir sans avoir peur de se blesser les 6 derniers mois de son contrat sans pouvoir retrouver un emploi derrière. Il faut penser à tous ces footballeurs pros qui ne sont pas des "stars" et doivent penser au lendemain 🙂

  8. zikos35 - ven 13 Août 21 à 14 h 19

    Tu m'étonnes qu'il veuille conserver Denayer. Il a vu les autres pendant toute la prepa. Pas fou le gars.

    1. Quand je pense a Ferland - ven 13 Août 21 à 14 h 22

      Honnêtement, entre Denayer et Damien Da Silva, ça devrait le faire dans l'axe...

  9. OctoGone - ven 13 Août 21 à 15 h 12

    Les joueurs en fin de contrat sont une nouvelle norme avec laquelle on va devoir faire.
    Pour ma part, je pense que c'est une bonne chose. Les sommes folles qui sont dépensées bénéficient peu aux clubs (Allô Osimhen ?) et créent une économie nauséabonde (Allô Raiola ?). De plus, cela complexifie la gestion pour les clubs avec des crédits et des clauses dans tous les sens (Allô le Barca ?).
    Pour un club comme le nôtre l'argent du trading pourrait manquer de prime abord, mais en face cela signifie aussi moins d'argent claqué dans des transferts risqués (Allô Mendes ?)

  10. Altheos - ven 13 Août 21 à 15 h 48

    Aguero, Wijnaldium, Donnarumma, Messi, Depay, Ramos...
    On voit bien qu'une nouvelle tendance se dessine avec les fins de contrat, même si ManCity et Chelsea ont encore bien fait craquer le chéquier cet été.
    CR7 itou, il lui reste un an de contrat, et personne ne veut l'acheter. Mais dans 6 mois, ça va être différent. Pogba, Mbappé idem.
    Vu la situation économique de nombreux clubs qui n'ont pas forcément les fonds pour racheter le contrat du joueur, ça permet à ce dernier, s'il est performant, de choisir réellement son futur club.
    Depay en est le meilleur exemple : le Barça était le club qui lui proposait la plus faible rémunération mais c'est là qu'il voulait aller. Et vu la situation économique du Barça, il savait que s'il avait prolongé à l'OL, jamais le Barça n'aurait pu l'acheter, et il aurait risqué de se retrouver dans un club qu'il ne voulait pas vraiment, comme Lacazette par exemple qui se morfond à Arsenal.

  11. westkanoute - ven 13 Août 21 à 16 h 02

    Je ne sais si on aura azmoun sur Amazon mais à défaut du shah d'Iran on aura droit au shakiri.

    1. Gnafron - ven 13 Août 21 à 16 h 19

      ohoh

  12. elgabacho - ven 13 Août 21 à 16 h 10

    @OLVictory : désolé mais tu te trompew concernant le rugby, le modèle y est bien plus vertueux qu'au foot !
    D'abord les droits TV ne pèsent qu'environ 20% en moyenne dans le budget des clubs donc l'économie de ces dernièrs est basée sur des fondations plus fortes qu'au football car les droits sont plus volatiles que le reste des variables sauf en cas de.. pandémie.. Car le public et les buvettes effectivement rapportaient beaucoup. Mais leur économie repose au moins sur des revenus que les clubs génèrent eux mêmes. Ensuite, il n'y a pas de transfert au rugby donc les joueurs sont recrutés lorsque leur contrat prend fin. Ça semble plus juste qu'au football où on voit bien que les clubs les plus riches ne se gênent pas pour recruter chez les petits (les anglais en France par exemple) et que ces petits clubs ne peuvent pas refuser. Ça n'arrive (pratiquement) jamais ai rugby.
    Enfin, il y a bien des indemnités de formation.
    Voici une explication (pour m'éviter d'avoir a écrire :D) :
    "Sans les droits TV astronomiques touchés par le football professionnel, l’ovalie a développé un modèle économique différent, plus axé sur le sponsoring. Au rugby, il n’y a pas cette notion de transfert. Il y a une protection des joueurs qui sortent des centres de formation, avec une priorité de signature du premier contrat professionnel pour le club formateur. Pour casser cette priorité, le club acquéreur doit payer des indemnités de formation. Ensuite, le joueur s’engage pour un, deux, ou trois ans. Et un éventuel acquéreur doit avoir l’aval du club possédant le joueur pour négocier le rachat de tout ou partie du contrat en fonction de l’intérêt des parties mais celui-ci ne dépasse que très rarement (et de très peu) le montant du salaire restant dû au joueur."

  13. Monark - ven 13 Août 21 à 17 h 06

    Perso ,de moins en moins fan de DENAYER. Au fil du temps je le trouve de moins en moins impliqué dans le jeu.
    Et son comportement dans la négociation de sa prolongation me déçoit. Je le pensais plus intègre.

    1. Gnafron - ven 13 Août 21 à 17 h 40

      En quoi est-ce manquer d'intégrité ?

      1. Monark - ven 13 Août 21 à 17 h 49

        Je voulais pas dire moins calculateur.JMA lui même semble déçu par la tournure des événements.

      2. Gnafron - ven 13 Août 21 à 18 h 06

        Il est normal qu'un joueur qui doit prolonger dans un club qui a pour ambition de jouer la C1, réfléchisse lorsque ledit club rate la qualif non ?

      3. Janot-06 - ven 13 Août 21 à 18 h 25

        Ouais, mais enfin n'est-ce pas les joueurs eux-mêmes qui ont raté la qualification ? Pourquoi en faire supporter les conséquences économiques au club en voulant aller ailleurs ou ne pas prolonger car l'OL ne joue pas la LDC ?
        Ce sont eux les responsables, ils n'ont pas fait correctement leur boulot, surtout quand on pense au déroulement du dernier match face à Nice.

  14. cavegone - ven 13 Août 21 à 17 h 25

    C’est quand même problématique pour le foot français ces joueurs qui partent libres.
    D’abord parce que des Depay ou des Denayer ils ne viennent jamais chez nous libres, et puis parceque c’est un moyen de rester un minimum compétitif.
    En plus nos droits TV se sont effondrés, franchement c’est rude...
    Si on continue d’accepter cette généralisation des départs libres c’est clairement la fin de la ligue 1.
    Nous n’avons pas les mécènes des autres grandes nations, et nos centres de formation deviendraient impossible à tenir.

    Vraiment pour empêcher ça Denayer ou quiconque qui manifestement est de mauvaise foi je lui couperais tout moyen de jouer ou s’entrainer correctement, quitte à risquer un procès. Ça serait dissuasif, ça marche comme ça déja en entreprise lorsqu’il y a conflit.

    1. Gnafron - ven 13 Août 21 à 17 h 46

      L'empêcher de travailler alors qu'il respecte le contrat que tu as signé avec lui ?
      Rappel : le joueur n'est pas responsable du prix que tu rachètes son contrat.

      1. cavegone - ven 13 Août 21 à 23 h 49

        Oui, s’il refuse une prolongation de contrat sans autre offre par principe c’est signe qu’il veut faire cavalier seul.
        Or si les joueurs ne jouent pas le jeu des clubs ils ne peuvent à terme plus les payer.
        Ils gagneraient leur procès ensuite, mais cela serait dissuasif car tu peux pas nier le système dont tu profites. Car la loi est pour les joueurs mais la loi n’est jamais parfaite ni juste, c’est juste une loi. Pareil pour un contrat.
        C’est comme être antisystème et reclamer la hausse des retraites...

      2. Gnafron - sam 14 Août 21 à 0 h 15

        C’est dommage d’en arriver à juger négativement un joueur qui respecte son contrat, alors qu’on ne sait rien du dossier, combien lui propose l’OL, combien d’années, quelles clauses, quelles sont les conditions souhaitées par le joueur, etc.
        Moi je le jugerai sur le terrain, et j’espère qu’il reviendra à son top niveau car nous avons besoin de lui

    2. Forest Gone - ven 13 Août 21 à 19 h 53

      Bien d'accord Cavegone, un peu de fermeté ! Déjà à l'époque avec Gomis on aurait dû être plus ferme.

    3. le_yogi - sam 14 Août 21 à 4 h 48

      On ne peut pas à la fois dénoncer la spéculation sur les transferts d'un côté, et taillader les joueurs qui vont au bout de leurs contrats de l'autre. Maintenant on sait que ça fait partie du jeu, il faut le prendre en compte, un joueur est libre de partir à la fin de son contrat. La reconnaissance envers le club je veux bien, mais les clubs ne se dérangent pas non plus pour utiliser les joueurs comme de la marchandise ou ne pas les prolonger quand ça ne les arrange pas.
      Et puis Dubois par exemple on l'a récupéré comme ça, je crois pas que ça ait ému qui que ce soit à l'époque. Et même Wiltord avant lui ! Ou Tatarusanu et Nkoulou même si c'était pas des franches réussites.
      Je vois pas à quoi sert un contrat si finalement tu es pieds et poings liés à ton employeur même alors que celui-ci arrive à échéance ! Si ta mission est remplie tu dois être libre de partir si ça te chante ! A chacun de voir si c'est la tête haute ou par la petite porte, ça c'est un autre problème...

      1. Gnafron - sam 14 Août 21 à 8 h 14

        Exact!

  15. OctoGone - ven 13 Août 21 à 21 h 48

    Pfiou quand je vois jouer un Lauriente je me demande à quoi ça sert de multiplier les pistes exotiques et bancales.

    1. Gnafron - ven 13 Août 21 à 22 h 23

      Lauriente le lorientais?

      1. OctoGone - ven 13 Août 21 à 22 h 41

        Oui si on le transfère il faudra l'appeler Lioné

      2. OctoGone - ven 13 Août 21 à 22 h 42

        Lioné le Messie même

  16. Gnafron - ven 13 Août 21 à 22 h 54

    Pourquoi tu parles de Messi le messie alors qu’on parlait de Lauriente le lorientais?

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut