©PHOTOPQR/LE PROGRES/Richard MOUILLAUD

OL - Mercato : Guimarães ne pense pas à une prolongation pour l'instant

Performant actuellement avec l'Olympique lyonnais, Bruno Guimarães attire les convoitises sur ce mercato hivernal. Concernant une possible prolongation à l'OL, le Brésilien n'a pas exclu cette idée, mais il estime que ce n'est pas le moment.

Arrivé en janvier 2020 à l'Olympique lyonnais, Bruno Guimarães est encore lié pour deux ans avec la formation rhodanienne. Malgré tout, le club souhaiterait déjà évoquer une possible rallonge de son contrat. Une idée que n'exclut pas le Brésilien, mais dont il ne devrait pas discuter tout de suite. "Là, il y a du changement à la direction. On en avait parlé rapidement (d'une prolongation) quand Juninho était au club. Le moment venu, on en parlera, a-t-il expliqué à Globo Esporte. L'urgence, c'est de faire remonter l'OL au classement et de le remettre à sa place. Il n'a jamais gagné la Ligue Europa et on va batailler pour la conquérir."

Il ne veut pas penser aux sollicitations

D'un autre côté, le milieu de terrain est scruté de près par plusieurs écuries européennes, attirées par ses solides performances. Et ce n'est pas son match contre le PSG dimanche qui va inverser la tendance (1-1). "C'est normal d'être sollicité quand vous êtes champion olympique, appelé en sélection et performant individuellement. Mais je n'aime pas trop y penser, a confié Guimarães. Je laisse mes agents gérer ça."

13 commentaires
  1. montcoua - mar 11 Jan 22 à 9 h 15

    Ca ressemble au discours de Denayer il y a 18 mois.... "Je suis bien à Lyon, je veux gagner des titres avec le club et je laisse mes agents gérer cela"...
    Faut s'y faire la nouvelle tendance c'est le départ libre avec une prime à la signature, inauguré par Bafe Gomis, poursuivi par Memphis.
    Pour Aouar (juin 2023) qui n'a pas de prétendant sérieux ça va être la même chose, pour Cherki (2023 aussi) , ça risque d'être idem.... Donc, il ne faut pas s'étonner si l'on traîne les pieds pour investir sur les transferts; mieux vaut chercher du joueur libre: Là aussi, ça devient une tendance forte: mis à part les clubs appartenant à des états ou des oligarques, quels sont ceux prêts à payer le prix fort pour des joueurs qui partiront gratuitement ?

    1. Tigone - mar 11 Jan 22 à 9 h 57

      Tant mieux si les transferts de joueurs deviennent moins fréquent et moins scandaleusement onéreux, le foot n'en sera que plus sain.
      Si les joueurs restent plus longtemps dans leur clubs, c'est très bien aussi. Moins de foot business...

      Gomis et Memphis sont resté longtemps à l'ol, l'équipe était identifiable...

      Bon après, il y a des catastrophe industriel Gourcuff, Mapoue (je suis son plus grand fan !! être payé ses millions pour rien faire c'est un rêve...) ou pire M. Dembele !!!

    2. GoNL - mar 11 Jan 22 à 10 h 22

      Ça va devenir la norme, surtout pour les joueurs chers. Il y a trop peu d’offres d’achat qui arrivent chez les clubs vendeurs, qui n’ont donc que très peu de destinations à proposer à leurs joueurs: donc pour garder la main ils préfèrent attendre d’être libres en fin de contrat.

      1. Da1989 - mar 11 Jan 22 à 10 h 32

        Malheureusement oui mais tous les joueurs ne peuvent pas se le permettre car une grave blessure juste avant la fin du contrat et leur carrière en prend un sacré coup, car a moins de s'appeler M.Bappé ou Haaland il y a peu de clubs qui seraient prêt à parier sur un joueur blessé...

      2. GoNL - mar 11 Jan 22 à 10 h 36

        C’est clair. En même temps si ça pouvait donner un peu plus de sens à l’économie du foot…

  2. Darn - mar 11 Jan 22 à 11 h 02

    Vous avez presque raison les gars, sauf que désormais, l'argent servira à des primes à la signature mirobolantes et des salaires en adéquation. Cela ne changera rien au système, si ce n'est que ça profitera toujours aux riches ; le problème, ce sera l'absence de recettes sur les transferts...

    1. Altheos - mar 11 Jan 22 à 11 h 27

      Il y aura des transferts, mais ils deviendront de facto plus "raisonnables".
      Et oui, le modèle de "trading" qui était la norme en L1 et surtout à l'OL risque fort de disparaître à moyen-court terme.
      Il va falloir trouver d'autres recettes et dans cette optique, la volonté absolue du board de diversifier les sources de revenus n'est peut être pas aussi stupide que certains pensent à l'instant "T".

      1. Darn - mar 11 Jan 22 à 11 h 51

        Je pense la même chose, la vision globale et entrepreneuriale de l'OL me semble la bonne, à moyen-long terme. La vision, on peut le dire, archaïque du club comme une association de gentilles personnes, c'est fini dans le monde pro. On bâtira une équipe comme on investit dans l'immobilier !

      2. montcoua - mar 11 Jan 22 à 12 h 06

        C'est clair... la diversification des revenus est le seul moyen de les pérenniser un niveau moyen récurent, permettant de ne pas subir les aléas liés aux seuls résultats sportifs: la période actuelle en est un excellent révélateur. Donc, le débat "serpent de mer" sportif vs financier est un non sens.

      3. XUO - mar 11 Jan 22 à 13 h 18

        A une condition : qu'il n'y ait pas trop d'écart entre les deux variables, sinon l'une entraîne l'autre à sa perte, et ça en prend le chemin actuellement.
        Si la balance est à peu près en équilibre, un secteur peut épauler l'autre sans trop de risque, c'est sa raison d'être. On est dans le cadre d'investissement raisonné.
        Dans le cas inverse, on est conduit à faire des paris, comme à la bourse, et c'est risqué.

  3. OL-91 - mar 11 Jan 22 à 12 h 01

    BrunoG attend Juninho pour prolonger.

  4. Absa7799 - mar 11 Jan 22 à 12 h 18

    En laissant partir Juni, c'était couru d'avance et ça risque d'être là même chose pour tous les Brésiliens recrutés par Juni...Un beau gâchis.
    Mais bon on aura une belle salle de spectacle pour se consoler de la Ligue 2 dans quelques années...
    A force Aulas risque de laisser le club là où il l'a trouvé...

  5. Absa7799 - mer 12 Jan 22 à 11 h 11

    "«On m'a proposé des choses que je ne voulais pas faire» : Sidney Govou revient sur ses discussions avec l'OL après le départ de Juninho" https://www.lefigaro.fr/sports/football/ligue-1/on-m-a-propose-des-choses-que-je-ne-voulais-pas-faire-sidney-govou-revient-sur-ses-discussions-avec-l-ol-apres-le-depart-de-juninho-20220112
    Article intéressant, qui explique un peu plus pourquoi Juninho est parti et les problèmes du club. Il semble y avoir un problème avec Ponsot vraisemblablement.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut