OL - Mercato : les limites de l’hypercommunication d'Aulas

Le mercato de l'Olympique lyonnais vient de se terminer par un grand vide amplifié par l'hypercommunication du président Jean-Michel Aulas. Comment sa stratégie sur Twitter et dans les médias s'est-elle retournée contre lui ?

EDITO - Au cinéma, les critiques auraient reproché au blockbuster « Mercato de l'OL » l'absence de climax, ce dernier acte où tout explose et les héros sauvent le monde libre. Pourtant, son acteur Jean-Michel Aulas n'avait pas manqué de multiplier les déclarations promotionnelles pendant des semaines, enchaînant les plateaux télé et messages sur le réseau social Twitter. Ce "Mercato de l'OL", beaucoup de bruit pour rien ?

Plus que l’absence de nouveaux joueurs, ce 31 août 2016 marquera les limites de l'hypercommunication de Jean-Michel Aulas. Sa stratégie sur Twitter et dans les médias a été toujours été simple à analyser. Le président de l'Olympique lyonnais a choisi d'occuper tout l'espace, servant ainsi de bouclier pour que l'on oublie l'équipe et son entraîneur Bruno Genesio. Même s’il pouvait agacer, ce choix a été efficace à plusieurs reprises, y compris lors de l'arrivée d'un fond chinois dans le capital de l'OL. En multipliant les attaques contre les Qataris du PSG, Jean-Michel Aulas avait préparé les esprits à un autre partenariat que les fans pourraient trouver plus facile à accepter.

"Pas mieux à faire ?"

Le mercato 2016 marque pourtant les limites de cette même stratégie de l'hypercommunication. Par son comportement, le président de l'OL a fait monter la sauce laissant croire à un dénouement positif. Parallèlement, les erreurs de communication se sont multipliées, aboutissant à la gueule de bois que ressentent aujourd'hui les supporters de l'OL.

La plus importante reste le mauvais message envoyé aux supporters en acceptant de participer à l'émission « 91e minute » sur SFR Sports, deux jours avant la fin du mercato, mais aussi d'être toujours très actif sur Twitter. Jean-Michel Aulas se voit alors reprocher "de ne pas avoir mieux à faire" dans une période qui doit être consacrée en priorité aux transferts dans l'esprit des fans. Dans son contexte, tout tweet de la part du président se retrouve alors surinterprété. Alors qu'une habituelle pique de Jean-Michel Aulas contre un tweetos aurait pu faire rire en temps normal, elle peut apparaître comme une perte de sang-froid aux yeux de certains. Erreur ultime de la part du président : suivre Iturbe sur Twitter quelques heures avant la fin du mercato, laissant croire à beaucoup que le transfert va être réalisé. Ce ne sera finalement pas le cas.

Un affaiblissement de la parole du président

Société de l’instantané où les transferts du début du mercato sont déjà oubliés, nombreuses promesses, omniprésences médiatiques, fuite en avant pour finir par le vide : les recettes du bad buzz sont réunies. De l'hypercommunication, on bascule dans l'anticommunication, celle qui est stérile, voire négative.

Ce qui arrive aujourd'hui à l'OL n'est pas une exception, elle est presque dans l'air du temps avec cette tendance à survendre des produits qui se révéleront forcément décevants lorsque la promotion fait place à la réalité des choses.

Dans le monde du jeu vidéo, le cas le plus connu reste celui de l'emblématique créateur Peter Molyneux, papa de Populous, Dungeon Keeper ou bien encore Fable. L'homme s'est mis à dos la communauté des joueurs à cause de sa capacité à promettre des choses que l'on ne retrouvait pas toujours dans le produit fini. Son nom est depuis régulièrement ressorti chaque fois qu'un studio de jeu vidéo semble présenter des choses irréalisables. Après plusieurs bad buzz, Peter Molyneux a préféré se retirer de la scène médiatique admettant « ne plus avoir de réputation dans cette industrie » dans une interview donnée au site Rock Paper Shotgun.

Le danger est bien là pour Jean-Michel Aulas : à trop communiquer, à trop promettre, il affaiblit sa parole. Or, dans un monde où il est important de défendre son club, mais aussi ses intérêts économiques, une perte d'influence sur les supporters du club, les autres équipes, mais aussi sur les politiques, laisse la porte ouverte à la curée.

Heureusement, il n'est pas encore trop tard pour renverser le cours des choses et la recette est même plus simple dans le domaine du sport. Il suffit de ralentir l'hypercommunication et de faire preuve d'un peu d'humilité, quitte à ne pas rendre les coups pendant quelque temps. Si les bons résultats suivent, alors les déceptions seront vite oubliées et l'Olympique lyonnais continuera d'avancer sans que la parole de son président ne se retrouve affaiblie.

56 commentaires
  1. Gones2wano - jeu 1 Sep 16 à 11 h 17

    Pas d'accord sur la totalité de l'analyse de l'article ou la prise de position est celle d'un supporter voulant son joueur par caprice
    Qu'il parle et continu à parler c'est très bien, recruter des daubes ne sert à rien mis à part les empiler puis vouloir les virer à tout prix comme beauvu valbuena Morel
    Nous sommes en sur nombre partout, le seule poste en "rade" et la doublure d'Alex quoi que cornet est un vrai 9 et son match ou il rate 10 occasion et vrmt une 1er car habituellement c'est très réaliste, et le fait qu'il ce procure autant d'occasion et qu'il marqué autant depuis janvier dernièr nous démontre ces caractéristiques de vrai 9

    1. jeremy - jeu 1 Sep 16 à 12 h 35

      Cornet, c'est Lacazette avec 5 ans de moins... S'il a la même progression que lui ça va être très très violent...

  2. Gones2wano - jeu 1 Sep 16 à 11 h 23

    Pour 3 poste il ya Alex fekir cornet valbuena grenier plus les jeunes kalulu aouar Perrin maolida gouari sur ces 5 jeunesur je prend le pari qu'au minimum 2 vont faire une super carrière
    Et oui aussi il ya l'autre grosse mer.. qui nous a bloqué notre mercato comme un rat mort, parti nous l'aurions dejà remplacé, j'espère un dénouement de type banc de la cfa pour ce ... il mérite même plus de jouer sous nos couleur

  3. Jerinho - jeu 1 Sep 16 à 11 h 26

    Pas envie de dépenser mon fric au stade quand je vois que JMA n est même pas capable de tenir ses promesses pour nous offrir des nouveaux joueurs et donc du spectacle !!! On attend la dernière minute pour recruter, pas capable d allonger pour N'jie, Iturbe, ou j en passe... C est une honte de voir ça !!!

    1. Gones2wano - jeu 1 Sep 16 à 11 h 32

      Oui en cas de bon résultat tu te rendra au stade ça c'est certain

    2. YoLicha - jeu 1 Sep 16 à 11 h 36

      Heureusement qu Aulas n a pas reagit comme toi avec "son fric"
      Sinon tu serais encore en train de supporter un club de L2

      Un peu de bon sens voyons.

      Article bof, prendre position de la sorte, pas terrible.
      Mais bon ce n est que l avis d un pauvre gars

    3. Bamaki - jeu 1 Sep 16 à 12 h 30

      il fut une époque ou Aulas allongeait le fric. Et après ça, on se retrouvait obligés de brader Martial ou Pjanic pour passer devant la DNCG, c'est cela que l'on veut?

  4. Gones2wano - jeu 1 Sep 16 à 11 h 36

    Et dernière chose mis à part ol Victory altheos et zikos je crois personne ne réclamait avec autant d'ardeur un attaquant supplémentaire sur O&L, aucun article n'avait était écrit par rapport à cela, les réactions des supporter ici était joyeuse et très satisfait du mercato, et là d'un coup d'un seul c'est le changement d'opinion vitesse grand V, j'espère ce n'est pas l'analyse de la défaite à Dijon le changement d'opinion

    1. janot06 - jeu 1 Sep 16 à 13 h 01

      @ GONES2WANO
      Tu fais là une analyse pleine de bon sens et je te rejoins sur beaucoup de points.
      L'article de FLORENT DELIGIA est celui d'une personne qui n'aime pas le foot, on le sait, il nous l'a souvent répété ; règle-t-il en sus certains comptes avec JMA ? C'est possible... Trouve-t-il là un certain plaisir à le faire ? C'est possible aussi.
      Pour ce qui est du mercato, je suis partisan du fait qu'on n'empile pas les joueurs pour aboutir à du surnombre : on le voit bien pour certains postes, où certains ne jouent pas ou très peu. On arrive vite à une sorte de mécontentement latent qui va vite en amplifiant au fur et à mesure que le temps passe.
      Le poste de Lacazette en cette fin de "marché" est très difficile à doubler.
      Prendre un jeune ? C'est être confronté à un manque d'expérience au haut niveau qui est le fait des grandes rencontres ou de la LDC.
      Prendre un chevronné ? Pour qu'il accepte de venir être seulement la doublure d'Alexandre et attendre que celui-ci se blesse ou soit suspendu ? Pas facile, à moins que le gars arrive sur la fin de sa carrière mais à ce moment, on tombe plus sur des laissés pour compte qu'autre chose. De plus, c'est montrer à nos jeunes qui pourraient postuler, et qui connaissent non seulement la maison mais aussi le groupe, qu'on ne leur fait pas confiance et qu'ils devront, s'ils veulent percer, se contenter de miettes ou aller voir ailleurs.
      Alors bien sûr, on peu critiquer l'excès de communication de Aulas, mais de là en faire une diatribe...
      Certains ici ont souvent ironisé sur la communication de notre président, prenant le contre-pied de ses déclarations. Ils le connaissent si bien qu'ils auraient pu/dû se douter qu'ils ne se passerait vraisemblablement rien en cette fin de mercato.
      Et puis, quelle folie dans les "nouvelles" de la journée d'hier ! Que de noms ont pu circuler, tous aussi fantaisistes les uns que les autres, hein, genre Nilmar ? Et véhiculés par qui, si ce n'est la presse qui s'en est donnée à cœur joie, accentuant au final la déception de ceux qui suivaient ce feuilleton !
      Ah, que de clics avons nous pu tous donner cette journée d'hier - et je n'étais pas le dernier - faisant le bonheur des annonceurs des sites spécialisés ! Je sais, il faut bien que ces derniers vivent grâce à cette pub...
      Pour au final être déçus.

      1. Florent Deligia - jeu 1 Sep 16 à 14 h 37

        Bonjour, aucun compte à régler avec Jean-Michel Aulas avec qui nous avons régulièrement des discussions hors football sur des sujets comme le high tech, CEGID ou l'emploi des jeunes dans les banlieues.

        Je vous rappelle que dans le dossier l'opposant à Olivier Ginon sur le stade de Gerland, nous avons été l'un des rares médias à présenter la version de JMA et faire plusieurs interviews avec lui sur le sujet.

        Il ne faut pas tout mélanger. Ce n'est pas parce que je suis un grand amateur de Foot US que je n'ai pas le droit de m’intéresser au marketing du football classique. JMA lui même a dit que ses modèles étaient parfois outre-atlantique pour le Parc OL.

      2. janot06 - jeu 1 Sep 16 à 15 h 31

        Loin de moi l'idée de penser que parce que vous ne vous intéressez pas au foot vous n'avez pas le droit d'exprimer une opinion sur ce sujet.
        Simplement, je trouve que votre aparté se veut être uniquement à charge et qu'il ne reconnaît aucune excuse à J.M. Aulas quant à sa façon de communiquer.

  5. OLVictory - jeu 1 Sep 16 à 11 h 53

    C'est peut-être que la majorité a besoin de constater les choses pour y croire.

  6. RV - jeu 1 Sep 16 à 12 h 00

    C'est un article d'un supporter capricieux qui n'a aucun recul...
    Iturbe c'est mieux que Cornet ou Kalulu ?? pas sur !
    Il y a pleins de paramètres à prendre en compte, l'intégration dans le groupe, la barrière de la langue, la préparation physique...
    Ce mercato est vraiment bien géré je trouve, il a été fait rapidement pour que les joueurs puissent s'intégrer au groupe le plus tôt possible.
    Recruter un mec dans la précipitation pour nous refaire une Beauvue .... Non merci !!

  7. BenzBK - jeu 1 Sep 16 à 12 h 00

    Il faut reconnaître une part de vérité dans cet article : l'hyper communication d'Aulas fait beaucoup de dégats. J'ai déjà cité l'exemple de Ben Arfa mais il illustre parfaitement l'article : le joueur a très mal apprécié le fait qu'Aulas parle ouvertement des échanges dans la presse (et lise son texto à voie haute en conférence) au moment où il hésitait le + entre Paris, Séville et l'OL. Le président avait déjà fait cela dans le passé et cela se retourne contre lui de + en +.
    Autre point, si des le début du mercato, il avait annoncé que l'heure était à rembourser le stade et que ce mercato serait léger, nous serions beaucoup moins déçu qu'ojd, alors qu'il a annoncé du très lourd et promit que les effets Grand Stade serait visible sur ce mercato.
    Enfin, ces multiples déclarations envers les autres clubs agacent tous les présidents de Ligue 1 et affaiblissent nos relations avec des clubs concurrents.. Le PSG, l'OM ou d'autres clubs nous vendront très peu de joueurs dans les années à venir, et nous feront sans doute aucun cadeaux après toutes les charges envoyées par Aulas.
    Tout ça pour dire qu'il devrait délaisser le sportif et calmer le jeu dans l'hyper communication, il y a beaucoup à perdre à continuer dans cette stratégie.
    En conclusion, malgré tout l'immense respect que nous avons pour cet homme qui a bâtit un grand OL et nous a tiré vers le haut (il ne faut surtout pas avoir la mémoire courte) mais il faut reconnaître qu'il gère très mal la nouvelle société de communication (surtout le fait que tous ses faits/gestes/Tweets/attaques soient relayés dans la presse et sur les réseaux sociaux).

    1. OLBeijing - jeu 1 Sep 16 à 12 h 11

      C'est exactement ça, très bien résumé! Je me demande l'impact que ses déclarations on eu sur les ventes d'abonnement. Je vois peut être le mal partout....

      Dans tout les cas le clubs gagnerai à avoir un président moins omniprésent dans les média et omnipotent dans la direction technique du club.

    2. Tanner Angel Mkd - jeu 1 Sep 16 à 14 h 38

      Surtout que son hypercommunication nous apporte plus de pression qu'autre chose. Sans sa guerre sur le budget du PSG notre défaite face a Dijon aurait été bien plus simple a digrer

  8. Bedeuze - jeu 1 Sep 16 à 12 h 07

    Pas du tout d'accord, ce n'est pas parce que certains supporters, à qui il manque un peu de recul et de bon sens, tirent de tous les côtés qu'il faut tout jeter.
    J'ai lu "pire mercato depuis trèèèèèès longtemps". Où en est on ? On n'a perdu que Sam (qu'on a certes très mal vendu) et conservé des joueurs qui "devaient" partir sûr à l'été 2016"
    Mais la journée d'hier a été grotesque, ils étaient en furie, et alors même qu'ils critiquent bien souvent la fiabilité des journalistes, croyaient n'importe quelle rumeur, même les plus loufoques !
    Alors certes on n'a pas de doublure à Alex, m'enfin apparemment Iturbe (qui semble être avec Mateta la seule piste réellement creusée) ne pouvait pas vmt jouer à ce poste d'après ce que j'ai compris, et ne présentait aucune garantie.

    Enfin il est juste qu'on est limite devant, mais je crois en Aldo (qui a je trouve plus de potentiel que Cornet) et j'espère qu'on aura de belles autres surprises si la concurrence fonctionne (Gaspar, Mammana, Kemen voire Aouar). Mais on sait que désormais on compte bcp sur le cdf, pour avoir connu la période glorieuse à un moment de la jeunesse où on ne veut et n'est animé que par les titres, cette direction ne me dérange pas ajd puisqu'on a largement prouvé qu'on était capable de se planter avec les recrues et qu'il n'y a rien de plus appréciable que de voir jouer une équipe composé de joueurs pour lequel l'affect est plus important...

    1. jeremy - jeu 1 Sep 16 à 12 h 40

      Et encore, en vendant effectivement très mal Umtiti, Aulas a envoyé un message ultra positif à l'effectif car les joueurs avec des véléités de départ pourront plus facilement accepter de rester une année de plus en sachant qu'il ne seront pas bloqués par Aulas. Clairement, Umtiti aurait pu partir un an plus tôt mais je pense qu'il ne regrette absolument pas d'être resté. De la même manière si Lacazette refait une saison à 30 buts et qu'il se craque pas en LdC, il signera à peu près où il veut.

  9. Bamaki - jeu 1 Sep 16 à 12 h 19

    On s'est débarrassé de salaires inutiles du type Mvemba, Malbranque. On a vendu des joueurs insuffisants (pour être gentil) comme Rose, Koné.

    Chaque année, nous avons 1 ou 2 jeunes qui s'affirment (Cornet et Ghezzal n'étaient même pas compté dans notre effectif en début de saison dernière quasi...). Je rappelle que c'est la stratégie du club de laisser de la place aux jeunes car sans temps de jeu, ils n'explosent pas (exemple de Loic remy et de tant d'autres)

    On a vendu Umtiti correctement, même si nous savons que nous aurions pu le vendre davantage.

    On a recruté 3 internationaux pas vieux derrière pour remplacer Umtiti, Bédimo (remplaçant) et le duo Rose/Koné (remplaçants). Dont deux gratos...ceux qui le jugent dès maintenant ne connaissent pas le foot et sont les même qui disaient en début de saison dernière que Mapou était mauvais et qui chantaient à sa gloire lors du match contre Monaco...

    Devant, nous avons les même joueurs avec simplement le retour de Fekir qui n'était pas disponible l'année dernière. On a des joueurs assez jeunes qui progressent comme Lacazette, Cornet, Ghezzal...
    Au milieu, on a les même avec le retour de Grenier et la montée en puissance de Tousard et Kemen.

    Pour moi, le mercato est bien géré. Il aurait fallu vendre Tolisso à Naples ce qui aurait permis d'anticiper le remplacement de Lacazette, c'est mieux de le faire un an avant. Je suis de ceux qui pensent que Cornet peut être celui là...Alex avait débuté sur l'aile à ses débuts. On a une belle équipe, il faut que tactiquement les choses se règlent en évitant d'oublier de défendre comme contre Dijon (Gonalons, Tolisso...) et de s'enflammer. L'équipe prend de la bouteille, c'est bien.

    1. OLBeijing - jeu 1 Sep 16 à 12 h 28

      Oui elle prend de la bouteille mais le retour de fekir fait penser que notre système de jeu ne lui convient pas ( certains en parlaient l'an dernier déjà). Sachant que darder n'est pas à l'aise en 442 ça va être un casse tête pour genesio, a voir si il est à la hauteur du chantier et si houllier pourra l'aider.

      1. jeremy - jeu 1 Sep 16 à 12 h 45

        Etant donné que Deschamps joue quand même plus souvent en 4-3-3 qu'en 4-4-2, je pense que Fekir a tout intérêt à trouver comment s'adapter à ce système, et qu'il le sait très bien !

      2. jeremy - jeu 1 Sep 16 à 12 h 46

        Au final, la même remarque a longtemps été faite à Lacazette et avec un peu de temps d'adatpation il est devenu énorme seul en pointe

  10. OLBeijing - jeu 1 Sep 16 à 12 h 23

    N'empêche balloteli à l'OL au côté de lacazette ça l'aurai fait. Mais on aurai du embaucher notre super expert govou comme coach perso pour qu'il apprenne à gérer sa vie entre foot et vie nocturne ^^

    1. Bamaki - jeu 1 Sep 16 à 12 h 27

      Et qu'aurait pensé le vestiaire des écarts de comportement de Balotelli? Bon moyen de foutre le bordel dans un vestiaire pour un joueur qui n'a été prometteur que lorsqu'il était remplaçant à l'inter Milan. Ensuite ce n'était que des échecs...le grand public a juste souvenir d'un match de demi finale de coupe du monde où il était en suregime. Il a été mauvais dans tous ses clubs après l'Inter...(où il jouait les 30 dernières minutes parfois..)

      1. OLBeijing - jeu 1 Sep 16 à 13 h 09

        Je m'imaginais plus govou en chaperon de soirée^^ c'était juste une idée marrante. Après sur les perfs du joueur j'ai toujours été sceptique mais son profil tout du moins était intéressant pour épauler lacazette.

    2. RV - jeu 1 Sep 16 à 13 h 26

      N'inporte quoi !!
      Un mec qui n'a marqué que 2 buts les deux dernières saisons c'est clairement jouer au loto !

  11. -bRoglin- - jeu 1 Sep 16 à 12 h 36

    Je suis régulièrement peiné par les commentaires d'amateur de foot, qui à la suite de n'importe quel article, enchaine sur des insultes contre Aulas et l'OL...
    Il se met la france du foot à dos et ça finit de mon gonfler..Il est ridicule à être aussi accessible sur les réseaux sociaux..et sauf si il est un robot, ça réduit son activité productive..
    Il est narcissique et aime se mettre en lumière...il a le droit mais pas autant et encore moins quand il s'agit de sportif....il est bidon..

    Notre mercato aurait été une réussite si on avait pas tremblé au moment de recruter Martinez....avec ce joueur complet, on avait un effectif équilibré..le joueur de la lazio qu'on a abordé en toute fin de mercato était le seul qui permettait de voir plus clair pour la saison..tout le reste c'était du bâclé de dernière minute (Iturbé aussi)..

    Aulas doit lâcher les commandes du sportif....choisir un grand directeur sportif et oser donner les responsabilités à un patron international du foot (Lippi, Hiddink, Thierry Henry (un sujet à la radio m'a donné envie de tester le coup), etc)....

    1. Cypus34 - jeu 1 Sep 16 à 13 h 27

      Je suis tout à fait d'accord.
      Pour moi ce mercato a (presque) été très bien géré puisqu'on a remplacé Umtiti qui est le seul titulaire à être parti (l'avenir nous dira si les remplaçant sont au niveau, on ne juge pas un DC sur 4 matchs), et que nos autres joueurs majeurs sont restés en ayant pris de l'expérience.
      En regardant en arrière on se dit qu'on aurait évidemment pu faire mieux (mon plus grand regret restera de ne pas avoir remplacé Ghezzal par Martinez), arriver à vendre ou prêter Valbuena qui décidément ne nous sert a rien, mais globalement on est loin d'être à la rue, même si on s'est peu ou pas renforcés.
      Là où je suis d'accord avec l'article c'est que la communication d'Aulas donne une image arroganto-pleurnicheuse de l'OL (on va recruter des cadors pour faire un beau parcours en LDC ; mais regardez, le PSG a trop de sous, c'est trop injuste), qui fait qu'une grande majorité des supporters Français déteste notre club, alors que si on regarde les effectifs, objectivement, le nôtre est le deuxième qui fait rêver en France derrière le PSG : Lacazette, Fekir, Valbuena - malgré ses déboires médiatiques et son style de jeu - Lopes, Jallet sont tous des internationaux reconnus.
      Comme toute le monde le dit, ce club est un club qui veut être grand mais dont le propriétaire veut tout gérer sans comprendre qu'il ne maîtrise pas l'aspect sportif. Je ne comprends pas qu'avec les millions qu'on paye nos joueurs, on ne puisse pas payer des milliers pour un directeur sportif, une vraie cellule de recrutement complète (et pas juste un type), un vrai entraîneur ayant la culture de la gagne et un joueur un peu charismatique, gueulard ayant la haine de la défaite, pour nous servir de vrai capitaine et mettre des électrochocs à nos troupes quand ils s'endorment comme trop régulièrement sur le terrain.

  12. OLVictory - jeu 1 Sep 16 à 13 h 23

    C'est tellement compliqué d'évaluer le potentiel d'un jeune que ce n'est pas impossible pour Cornet.
    Le parallèle avec Lacazette est intéressant car s'il suit ses traces, on devrait voir de bonnes choses dès cette saison.
    Ou pas, mais ça sera l'occasion de le vérifier.

  13. Gone-69 - jeu 1 Sep 16 à 13 h 29

    Jouer toute la saison sans une doublure à lacazette c du suicide ..le chercher le dernier jour c de l amateurisme .. Faire des promesse qu on ne tient pas c prendre les supporter pour des c.. Finir le mercato avec 25 millions de bénéfice sa fait tache pour un club soit disant ambitieux !!Ben yeder ou Martinez c 10 millions d euro .. Il ya que les supporter pro Aulas pour sortir que ce mercato est une réussite

  14. OLVictory - jeu 1 Sep 16 à 13 h 33

    Nilmar ça vient d'être confirmé par Genesio.

  15. Altheos - jeu 1 Sep 16 à 13 h 39

    L'article est bien sûr "à charge".
    Et c'est de bonne guerre dirai-je connaissant (un peu) le journaliste et le sujet.
    Mais il y a quand même une analyse assez pertinente.
    Que JMA soit omniprésent dans les médias quand l'équipe va mal, quand les résultats sont en berne (comme l'an passé) pour servir de rempart, ça ne me dérange pas. Le principe est connu, mais les journaleux en quêtes du fameux "effet clic" ne demandent que ça pour alimenter leur fil de "news".
    En revanche quand il promet monts et merveilles pour le mercato (je rappelle qu'il avait annoncé en juin une ou deux très grosses recrues) qu'il occupe l'espace média à tour de bras et cie l'effet est "boomerang" : il passe pour un bouffon même vis à vis des fidèles de son club, et ça, c'est extrêmement préjudiciable.
    Génésio va donc devoir "bricoler" avec des indésirables (chaque année on traîne des boulets, l'an passé c'était Koné, Mvuemba, Beauvue, Bédimo, cette année Grenier et Valbuena, à voir si Ghezzal ne va pas finir lui aussi dans cette catégorie par son attitude) et des jeunes prometteurs mais inadéquates pour tenter de sortir des poules de C1. Alex et Fékir absents simultanément et c'est aussitôt la panique totale.

    Tout le monde avait identifié les besoins du club : un arrière gauche complémentaire pour laisser à Rybus le temps de s'intégrer et permettre ainsi à Morel de se stabiliser dans l'axe et un attaquant complet, axial mais pouvant dépanner sur l'aile pour suppléer Alex et soulager la ligne d'attaque. Il y avait pléthore de possibilités à ces deux postes disponibles pour des tarifs corrects : WBY, HBA, Insua... Quelle déception encore une fois.

  16. OLVictory - jeu 1 Sep 16 à 13 h 54

    C'est marrant de constater les réponses a cet article qui ne parle que de communication et de voir a quel point les réponses traitent de la qualité ou pas du mercato, chose dont FD ne parle pas du tout dans don article.
    Ça devient encore plus jouissif quand on le traite de supporter frustré.
    Il y a une telle différence qu'on se poser des questions sur la compréhension du texte.
    Je trouve que cet article est très bien fait, un bon exercice d'analyse des méthodes de com, de leurs excès et de la pertinence d'occuper ou pas a toute force la scène médiatique.
    On entend encore parfois encore dans les services de com les gens dirent que bonne ou mauvaise communication , c'est pas grave ça reste de la communication mais cette erreur devient rare.
    Doser sa com, éviter les mauvaises e-réputation ça devient une priorité. Mais la com n'est pas une science, on peut choisir de surprendre et d'utiliser le contre-pied.

    1. Bamaki - jeu 1 Sep 16 à 14 h 00

      Je ne comprends pas que certains ici se posent encore des questions sur la com' d'Aulas. Elle est volontaire. Il sait que faisant ça, il va attirer la haine mais aussi l'amour. Donc il va s'attirer des supporters et des ennemis quand des clubs comme Bordeaux ou Lille qu'on voit nul part créent de l'indiférence. Les supporters font gagner de l'argent, les ennemis n'en font pas perdre...il a cette stratégie depuis toujours. Et puis sa guerre contre le PSG est une tentative de créer une rivalité afin que les anti qatar et PSG se tourne vers l'OL. Bref, c'est clair comme bonjour depuis longtemps sa stratégie. Faut arrêter de le prendre au mot...$

      C'est un peu comme les politique, qui créent des polémiques sachant qu'ils vont se faire détester...mais le plus détesté n'est pas celui qui fera le moins de voie...Morano depuis ses propos polémique n'a jamais autant été détestée, mais jamais aussi haut dans les sondages également...

      C'est la base de la politique et de la communication.

  17. OLVictory - jeu 1 Sep 16 à 13 h 55

    Communiquer avec Android c'est pas simple, veuillez excusez les fotes de frappe.

  18. Skippy - jeu 1 Sep 16 à 14 h 05

    Pour tous ceux qui n'ont pas compris (ils sont manifestement nombreux) : cet article ne traite pas du recrutement de l'OL (on peut en discuter longuement, il y a assez de posts pour le faire), mais de la communication du Président (et, j'ajouterais, de lOL en tant qu'institution). Et seulement de la communication.

    Le problème n 'est pas, ici, que le club ait ou non recruté un 9, un arrière latéral gauche ou un nouvel entraîneur, ce n'est pas le sujet. Mais qu'il ait largement communiqué (dernièrement) sur des recherches qui n'ont pas abouti, pour ensuite communiquer (dernièrement) sur l'évidence qu'il n'y avait aucune raison de recruter

    Il faut reconnaitre la pertinence des propos qui sont tenus au regard des enjeux. L'OL est une entreprise cotée : sa puissance découle donc de nombreux indicateurs mais aussi (et pour beaucoup, il s'agit de la valeur immatérielle de la marque) de la communication de l'institution et, par voie de conséquence surtout à l'OL, de la voix la plus forte, celle de Jean-Michel Aulas.

    Les conséquences de ce qui apparaît aujourd'hui comme une faiblesse (sur cette dernière séquence, qu'elle soit financière pour attirer les talents, en matière de crédibilité, de projet, etc... tout ce qui peut finalement justifier qu'un grand nombre de joueurs aient été contactés et qu'aucun ne rejoigne le club) peuvent donc être considérables. Les atermoiements du naming, les recrues "spectaculaires" qui ne sont pas au rendez-vous, la certitude de faire le job en Champions League suivie d'une mini déroute à Dijon (ce n'est pas un drame, mais l'effet d'agenda est fâcheux) sont autant de signes néfastes.

    La communication, c'est dans la plupart des cas produire des signes (images, événements, discours, etc.) qui servent une stratégie de long terme. C'est aussi, parfois, laisser place au silence. C'est, en tous cas, et en tout moment et en tout lieu, garder un cap et une cohérence qui servent les mêmes messages.

    Je suis donc plutôt d'accord avec la conclusion qui est faite : il serait bon de remettre un peu à plat les prises de parole du club pour une meilleure lisibilité (et efficacité) à l'heure où l'OL est possiblement capable de devenir à nouveau un club qui compte en Europe...

    1. BenzBK - jeu 1 Sep 16 à 16 h 09

      Tellement vrai, pas grand chose à ajouter t'as fait le tour du sujet : le point où je te rejoins encore + est que L'OL à communiquer qu'ils recherchaient un joueur et ojd ils annoncent que l'effectif est convenable, puis Génésio arrive derrière et déclare qu'en fait le club voulait un 9 mais que c'est pas trop grave s'il en a finalement pas eut car l'effectif est pas trop mal en l'état. En terme de comm, on fait difficilement pire.

  19. Gone-69 - jeu 1 Sep 16 à 14 h 06

    aulas préfère faire le pitre sur Twitter parler du psg plateau tv ect .. Au lieu de s occuper du mercato se sont club et d demande de sont coach .. Si demain si ca marche pas c genesio qui va se faire virer .. Et jma aura trop d égo pour reconnaître c connerie ..

  20. XUO - jeu 1 Sep 16 à 14 h 07

    Je vous demande de vous arrêter de pleurer. L'OL ne remportera peut -être aucun trophée cette année mais aura été champion du 15 août...

  21. BenzBK - jeu 1 Sep 16 à 15 h 17

    BAMAKI, sérieusement, compare pas Morano et l'OL ... La politique, c'est 90% de vent et de communication, l'OL c'est un club sportif, faut avoir une équipe solide et des résultats sinon le financier ne suivra jamais, tout comme une bonne partie du public.
    Comme je l'ai déjà expliqué plus haut, quand la communication d'Aulas arrive à faire de l'OL un club détesté, qu'elle arrive à en énerver même des supporters lyonnais, et qu'elle nous empeche de faire venir des joueurs, on peut légitimement je pense se permettre de la remettre en question (d'où l’intérêt de l'article) : une communication d'Aulas mieux maîtrisée permettrait d'attirer plus de joueurs et améliorerait l'image de l'OL c'est indéniable.
    Encore une fois, la déception du mercato n'est lié qu'à la communication d'Aulas : quand on promet mont et merveilles, on fait forcément plus de déçu que quand on annonce que le mercato sera pourri et sans intérêt (au moins on aurait été content du bilan).

    1. Bamaki - jeu 1 Sep 16 à 16 h 19

      Je ne compare pas l'OL à Morano, j'explique que pour faire du business (ou de la politique), faire le buzz est une stratégie qui fonctionne aujourd'hui. Je prends Morano comme exemple extrême pour comprendre le principe qu'il y a dérrière, personne ne la calculait cette dinde. Elle sort ses conneries de races planche et maintenant elle compte sur l'échiquier politique...Fillon vient de sortir que la colonisation, c'était pour partager sa culture...tu crois qu'il est assez bête pour sortir cela ou alors qu'il veut juste créer un buzz? Aulas c'est pareil, plutôt que d'être un club qui génère une certaine indifférence comme Bordeaux ou Lille, il veut être l'ennemi du PSG.

  22. OLVictory - jeu 1 Sep 16 à 15 h 40

    C'est de la désinformation totale en plus pour Morano. Autant c'est vrai qu'elle a eu un pic de popularité avec ses mensonges sur la race blanche, elle a bénéficié de l'effet de curiosité avec ses réponses claires, simples et .... fausses. Autant devant ce discours creux la plupart de ses suiveurs l'ont oublié depuis. Elle peine a conserver aujourd'hui 10% d'opinions favorables.
    Et c'est tant mieux car la science a prouvé depuis longtemps qu'il n'y a qu'une seule race, pour simplifier, la race humaine. En revanche il existe toujours des racistes.

    1. MICAL - jeu 1 Sep 16 à 15 h 49

      Et les racistes ne sont pas toujours ceux que l'on croit.A défaut de races beaucoup d'ethnies d'origines diverses ont bien du mal à cohabiter.

  23. OLVictory - jeu 1 Sep 16 à 15 h 46

    Merci Skippy de ton message intéressant et pas partisan. S'il y en a que ça dérange, les inquisiteurs, moi j'aime bien.

  24. OLVictory - jeu 1 Sep 16 à 15 h 53

    La communication c'est aussi du chiffre d'affaire direct en plus ou en moins. Au sondage de la machine à café ce matin, plusieurs personnes qui m'avaient demandé la,semaine dernière comment prendre des billets pour la LDC n'étaient plus vraiment intéressées ce matin.
    Ce qu'ils ont entendu sur l'OL a la radio en venant ce matin était négatif et comme c'est une coquette somme ils s'abstiendront.
    Bien sur c'est pas des supporters, ce sont des footix comme dit l'autre, mais si on veut remplir le stade il faut aussi faire venir ce genre de clients, pour les fidéliser et en faire des supporters un jour.
    C'est pas significatif mon exemple, mais bon....

    1. BenzBK - jeu 1 Sep 16 à 16 h 13

      Non mais un exemple est fait pour illustrer, et il illustre bien comment se remplit un stade : Hormis les amoureux de l'OL comme nous, un stade est peuplé à 75% (plus ou moins) de public "lambda" qui viennent quand ils savent que le spectacle va être au rendez vous. Si le mercato rassure pas, et que les résultats non plus, alors les tribunes latérales seront désertes. Et les prix devront être cassés pour attirer du monde.

      1. Bamaki - jeu 1 Sep 16 à 16 h 22

        Deux victoires et ces "footix" se ruons au stade (en fin de saison dernière, la fréquentation était excellente). Donc est ce que cela vaut le coup d'acheter des pseudos star hors de prix?

  25. magister72 - jeu 1 Sep 16 à 16 h 18

    franchement, article qui sert a rien.
    Aulas fait du Aulas comme d'habitude depuis qu'il a pris la direction de l'OL.
    et pas sur que ça nous desserve autant que le dit cet article

  26. Hiro Nakamura - jeu 1 Sep 16 à 16 h 19

    Bonjour,

    Absolument d'accord avec cette analyse. A titre personnel, cela fait des années que je me plains de la communication de JMA concernant de nombreux sujets et surtout de la manière dont il le fait (je parle bien évidemment de twitter). Le mercato n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Pelle mêle (parce que je n'arriverais pas à dresser la liste complète) je trouve alarmant qu'il passe son temps :
    - à critiquer l'arbitrage à la moindre défaite alors que bien souvent, l'équipe est responsable à 100%
    - à remettre en cause publiquement les choix de ses entraîneurs
    - à dévoiler les coulisses des prolongations de contrat
    - à faire du populisme de bas étage en critiquant le modèle économique du PSG
    - et surtout à promettre monts et merveilles aux supporters pour au final ne rien faire.
    Perso ce qui m'a le plus choqué ces derniers temps c'est ce qui s'est passé entre janvier et juin. Après le départ de Fournier et le constat d'une intersaison 2015 entièrement ratée, le président promettait à ses supporters une réorganisation complète du secteur sportif avec nomination d'un manager général et d'un responsable de la préparation physique. Résultat ? Rien. Bon pour Pintus OK, il n'est pas entièrement responsable mais pour le MG il fallait maintenir ce cap, surtout après l'avoir autant vendu. Houllier n'a pas la santé ? Ben trouve quelqu'un d'autre mon ami, mais ne t'adapte pas en fonction des aléas.
    Tout le monde le sait depuis longtemps, de nombreuses choses ne vont pas dans le secteur sportif. Pourquoi ? J'aimerais le savoir. Le problème c'est qu'avec sa communication, JMA tente de cacher ce qui ne va pas mais il ne fait qu'empirer la situation. Sans rire, qui peut croire que finalement, la décision de ne recruter aucun élément offensif appartient à l'OL, alors qu'on sait tous qu'ils ont multiplié les pistes de dernières minute hier ? Qui peut croire qu'avec les joueurs actuels, jeunes du centre de formation et sans renfort notoire nous allons franchir un cap en LdC et finir par rivaliser avec Paris ? Arrêtons la mascarade, à part un gamin de 12 ans aveugler par sa passion, qui peut encore croire à ces balivernes ?
    Très franchement je préférerais qu'on me dise la vérité. "Ce match on l'a perdu parce que nous n'étions pas au niveau", "pour le moment finir sur le podium même à 30 points du leader suffit à remplir nos objectifs, "il n'y aura pas d’entraîneur renommé et de MG à l'OL parce que le président veut garder le contrôle", "il n'y aura pas de recrue car pas les moyens et/ou trop de joueurs sous contrat", "on a raté nos tentatives de dernières minutes"....
    OK il y aurait toujours des critiques sur X ou X trucs, c'est le quotidien d'un club. Seulement je pense que cela créerait moins de frustration. Perso, je préfère qu'on me dise la vérité au lieu qu'on me prenne pour un c..
    D'autant que, je le répète, plus les années passent, plus ça devient gros...et moins ça passe. Et comme le dit très bien l'article : " à trop communiquer, à trop promettre, JMA affaiblit sa parole".

    1. Bamaki - jeu 1 Sep 16 à 16 h 25

      Les promesses engagent que ceux qui les croient. Moi, les deux dernières saisons sont satisfaisantes dans l'ensemble. Avoir une équipe finissant 2ème composé de joueurs sortant du centre de formation, c'est pas mal et je préfère cela à l'équipe qui a été en demie de LDC et qui proposait aucun jeu

  27. OLVictory - jeu 1 Sep 16 à 16 h 42

    Je pense que les supporters sont fiers de défendre le club et Aulas devant les autres, mais pad cette "clientèle " qui sera vite effrayée devant un buzz négatif et aura peur de s'identifier à un club très critiqué. C'est là où l'article de FD l'explique très bien.
    Si on veut élargie l'affluence et l'audience il faudra valoriser l'image du club, pas la détruire comme hier.
    Le mieux serait peut-être de dire la vérité plutôt que de parler de "recrutements spectaculaires qui n'arrivent pas. Le déficit des abonnements annuels au stade est expliqué en partie par cette mauvaise communication. Si on promet la lune, il ne faut pas s'étonner ensuite que certains l'attendent pour s'abonner.

    1. Hiro Nakamura - jeu 1 Sep 16 à 16 h 55

      On est d'accord. La communication de JMA correspond à merveille aux attentes de certains ados qui sont à fond dans la culture du clash et dans la victimisation. On est passé du "L'OL est jalousé" des années 2000 à " l'OL est trop faible contre l'ogre parisien et son actionnaire/Etat", "on ne peut plus lutter". Sans oublier les classiques "les médias sont méchants", "l'arbitre est pro ceci pro cela", "il y a un complot anti OL". Tout ça c'est formidable dans une cour de récréation au collège mais pour les adultes avec un peu plus de cerveau et de bouteille on fait quoi ?
      Et n'oublions pas effectivement les promesses sur la compétitivité de l'équipe vis à vis du PSG et de la LdC qui ne peuvent, d'après ce que l'on voit, se traduire par des actes concret. Au bout d'un moment il va falloir plus de transparence. Si les finances ne permettent pas de se renforcer et si l'objectif pendant plusieurs années sera simplement d'être 2e ou 3e ben il faut le dire. Je veux bien que pour les abonnements se soit pas terrible mais au bout d'un moment ça va bien finir par coincer. Lorsque les gens en auront marre d'être déçus ils vont finir par déserter le stade voire même à ne même plus regarder les matchs à la télé.
      Après je pense qu'il y a d'autres problèmes dans la gestion sportive, bien plus graves et bien plus profonds qu'un stade à rembourser, une masse salariale trop élevée etc. Mais c'est un autre problème et aucune stratégie de com n'en viendra à bout...

  28. magister72 - jeu 1 Sep 16 à 16 h 47

    a mon avis toutes ces polémiques stériles n'influent pas sur le tx de remplissage du stade.
    le début de saison le démontre.
    et certain que si l'équipe fonctionne bien le parc OL sera aux anges.

  29. OLVictory - jeu 1 Sep 16 à 17 h 32

    Magister les polémiques datent d'hier, on verra le résultat sur la vente des prochains billets.

  30. OLVictory - jeu 1 Sep 16 à 17 h 39

    Quand on pourra comparer les affluences pour les matchs au parc OL on pourra faire des comparaisons, pour l'instant ça reste des fanfaronnades.
    C'est la saison de la confirmation, c'est plus dur. Ça signifie qu'il faut faire mieux pour accrocher le même résultat.
    Tout le monde devra être meilleur, du prez au jardinier.
    Ne pas s'améliorer c'est déjà régresser dans le sport. Et je crains que ça ne soit encore plus vrai cette saison en L1.

  31. BouBo - jeu 1 Sep 16 à 22 h 14

    Je pense que la stratégie d'hypercommunication d'Aulas ne se limite pas a protéger Genesio et son groupe, comme c'est écrit. D'ailleurs il vient d'attaquer publiquement Genesio après Dijon. Il voit plus large et cette stratégie lui sert a écraser tout le monde. Il en viendrait presque a contrôler les médias eux meme, au lieu de les subir. Peut être s inspire t il de ce qui se fait ailleurs, en tout cas en France il est unique et il restera tout puissant tant que personne n'osera faire comme lui et tant que les autres présidents lui laisseront toute la place. Je ne pense pas que cela nuise, car entre clubs il y a très peu d'affecte, tout se négocie par intérêt, donc tant qu'il y aura des intérêts communs les autres présidents négocieront avec l'OL. Quant a l'image de l'Ol, parfois JMA me met mal à l'aise, mais je me dit que de toute façon, a part l'Ol les gens aiment soit le PSG, soit St-e ou l'OM, clubs rivaux , donc de toute façon il n'aimeront pas notre président, quoiqu'il fasse et quelque soit sa personnalité, si il fait notre réussites, par jalousie. Et de toute façon JMA est tout puissant, sa parole est grande et sacrée, cet article est un blasphème.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous