OL - Mercato : Puydebois souhaite voir Geubbels rester

Alors qu'un rendez-vous est prévu aujourd'hui entre Jean-Michel Aulas et le père de Willem Geubbels, Nicolas Puydebois espère que le joueur restera dans les rangs de l'OL.

Le dossier Willem Geubbels (16 ans) est l'un des plus chauds du mercato lyonnais. Le jeune joueur n'a toujours pas signé de contrat professionnel et est dans le viseur de certaines grandes écuries européennes. Un rendez-vous entre le président Aulas et le père de Geubbels est d'ailleurs fixé aujourd'hui pour déterminer la meilleure solution pour l'avenir de l'ailier. Nicolas Puydebois, notre consultant, souhaite le voir rester dans son club formateur. Sur le plateau de Tant qu'il y aura des Gones, il a expliqué son point de vue :  « Je pense que ça ferait du bien à l’OL qu’il signe. Ça serait un beau message au centre de formation », avance l'ancien gardien de but. « Quand on a le talent de Willem Geubbels, on attire la convoitise de tous les grands clubs européens. C’est compliqué de faire un vrai choix dans sa position et dans celle de ses parents. »

Un choix compliqué

Même si le choix de la sagesse serait de continuer de grandir dans son cocon, Puydebois est bien conscient de la difficulté de résister aux chants des sirènes : « Est-ce qu’on fait un choix plutôt sportif ? Un choix plutôt financier ? Tout cela fait surtout réfléchir ses parents et ses conseillers », a-t-il estimé. « Lui veut simplement jouer au foot. Je comprend sa volonté de vouloir signer à l’OL. On a un coach qui fait confiance aux jeunes, on a un club qui a la philosophie de faire jouer les jeunes issus du centre de formation… Mais forcément, Chelsea, Manchester ou autres ça fait briller les yeux. Je comprend aujourd’hui que ce soit compliqué pour eux. »

La dead-line fixée par Jean-Michel Aulas est demain. L'issue de cette affaire est proche.

3 commentaires
  1. jeepy - mar 30 Jan 18 à 17 h 15

    Il devrait y avoir une " protection" qui empêche ces jeunes de partir, attirés par les sirènes du pognon. Il serait normal que le club formateur puisse en récolter les fruits.

  2. BigG - mar 30 Jan 18 à 17 h 22

    Vu de l'extérieur c'est tellement évident qu'il a intérêt à rester dans son club formateur, où il aura du temps de jeu, contrairement à un club comme Chelsea, MU ou autre.
    Il suffit de regarder le nombre de jeunes qui ont sabordé leur carrière à vouloir griller les étapes. Il y a de rares exceptions (Varane, Mbappé…) mais le risque est quand même énorme.

  3. ol-91 - mar 30 Jan 18 à 18 h 04

    Dans un centre de formation, il peut y avoir des échecs imprévisibles sur le plan technique comme sur le plan psychologique. Je fais confiance au président pour ne pas pencher inutilement vers une solution qui nous alourdirait d'un canard boiteux ou d'un ado capricieux.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut