(Photo by MAURICE VAN STEEN / ANP / AFP)

OL - OM : Benoît Bastien au sifflet

Benoît Bastien dirigera la rencontre entre l'Olympique lyonnais et l'Olympique de Marseille, ce mardi, à l'occasion d'un match en retard de la 14e journée de Ligue 1.

Dans le cadre d'un match en retard de la 14e journée de Ligue 1, l'Olympique lyonnais accueille l'Olympique de Marseille, ce mardi (21h).

Une rencontre qui sera arbitrée par Benoît Bastien. L'homme au sifflet de 38 ans sera assisté par Aurélien Berthomieu et Mehdi Rahmouni en tant qu'arbitres assistants tandis que Romain Lissorgue officiera comme 4e arbitre. Amaury Delerue et Pierre Legat seront les arbitres assistants vidéo.


Pour l'heure, il ne porte pas chance à l'OL


Benoît Bastien dirigera l'Olympique lyonnais pour la deuxième fois de la saison. La première fois n'avait pas porté chance aux Rhodaniens puisque ces derniers s'étaient inclinés 1-4 sur la pelouse du Stade Rennais, début novembre.

De son côté, les Marseillais ont été dirigés à une reprise cette saison par cet arbitre. C'était face au Paris Saint-Germain, le 24 octobre dernier. Les deux formations s'étaient quittées sur un score nul de 0-0.

4 commentaires
  1. JUNi DU 36 - mar 1 Fév 22 à 9 h 13

    6 arbitres pour tellement d'erreurs d'arbitrages, ce serait pas plutôt du côté de la formation que du côté du nombre qu'il faudrait revoir les choses ?
    Moi qui avait énormément de respect pour l'arbitrage et les erreurs qui peuvent être faites avec (tout le monde y a droit) j'en suis venu depuis environ 2 ans à en etre dégouté vu les tournures que ça prend bien trop souvent. Quand à la VAR la aussi ça va pas, parfois soit elle est pas utilisé alors qu'il le faudrait, soit elle est utilisé et il y a quand même une erreur ??? Plus on perfectionne l'arbitrage plus les erreurs sont énorme. Je comprend pas dans les autres sports les erreurs de VAR sont très très rare, pourquoi on voit que ça dans le foot ? On pourra pas dire que ça vient d'un manque de moyen vu que c'est le sport ou il s'ammasse le plus d'argent.

    1. Arioul - mar 1 Fév 22 à 9 h 53

      Cela est dû à la spécificité du foot et des règles associées. Au tennis par exemple, c'est un arbitrage binaire, la balle est faute ou pas, et la technologie a gommé toutes les erreurs possibles (ou presque).
      Dans les autres sports co, basket, hand, volley, hockey.... ce sont des sports dont les exclusions sont temporaires, où il n'y a pas de règle de hors-jeu et surtout le score évolue tout le temps, ce qui permet plus facilement de "gommer" une erreur d'arbitrage. Au foot, tu peux perdre un match 1-0 sur un penalty litigieux, ce qui n'est pas le cas au basket, hand... Et puis il y a la règle du hors-jeu qui même avec la VAR est sujette à interprétation (à quel moment l'image est arrêtée, quelle partie du corps on regarde...). La pire règle, qui n'existe encore une fois nul part ailleurs de manière équivalente, c'est les mains dans la surface, et là c'est juste du grand n'importe quoi. C'est l'arbitre qui décide sans que la règle soit clairement définie ou connue.
      Et pour ta dernière remarque concernant l'argent important dans le foot, c'est aussi un problème pour l'arbitrage avec des fortes tensions qui viennent de toute part. Tout le monde voit très bien que l'arbitrage est orienté pour "favoriser" les gros (consciemment ou non d'ailleurs, j'arrive pas à savoir). Et du coup, on voit bien que le monde du foot est vraiment à part, avec des instances pas très clean à tous les niveaux (FIFA, UEFA, FFF, LFP) , des présidents de clubs qui fricotent avec des politiques ou des journalistes, des agents douteux..... bref un beau cocktail pour rendre ce sport populaire si pénible et tendu.

  2. ledodu - mar 1 Fév 22 à 11 h 14

    Globalement d'accord avec Arioul.
    J'ajouterais encore une observation concernant les "irrégularités" et savoir où est mise la barre. De ce point de vue des habitudes ont été prises. Aujourd'hui, il y a pénalty sur tous les corners, or il ne s'en siffle pas, parce qu'on a pris l'habitude de les tolérer. Mais quid des règles?

    1. JUNi DU 36 - mar 1 Fév 22 à 13 h 15

      En effet. Il y a aussi pleins de fautes qui ne sont plus sifflé comme avant, les tacles par derrière sont parfois juste puni d'un carton jaune.
      Le dernier défenseur qui fait une faute est très rarement sanctionné d'un rouge.
      Le tirage de maillot idem, de moins en moins sanctionné.
      Les arbitres privilégie d'autres fautes comme les bousculades, ceux qui font tomber ou pas les joueurs par terre.
      Et comme tu dis le contact ballon /bras

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut