(Photo by GABRIEL BOUYS / POOL / AFP)

OL - PSG (1-2) : "J’ai vu des filles atteintes", confie Vasseur

Pour la première fois depuis 2015, les Fenottes ne remporteront pas la Ligue des champions. Eliminé par le PSG, l'OL a été dominé sur l'ensemble de la double confrontation par Paris. Jean-Luc Vasseur a vu "des filles atteintes" après la défaite 2 à 1 ce dimanche.

Pourtant, tout avait bien démarré pour les Fenottes ce dimanche. Catarina Macario avait ouvert le score dès la 4e minute et donné deux buts d'avance à l'OL face au PSG. Mais ce quart de finale retour a été largement dominé par les Parisiennes, qui se sont logiquement imposées à Décines 2 à 1.

Paris a donc éliminé l'Olympique lyonnais de la C1, comme en novembre 2014, la dernière édition que le club rhodanien n'a pas remporté. « Il y a énormément de déception. J’ai vu des filles atteintes. Elles ont tout donné. Une bonne préparation pour ce match a manqué. Il aurait fallu plus d’énergie", a expliqué Jean-Luc Vasseur devant la presse, faisant référence à l'épisode Covid qui a tronqué la préparation de cette affiche.

"C’est dur de prendre ce deuxième but"

Mais les joueuses d'Olivier Echouafni semblaient de toute manière au-dessus de leur adversaire du jour. "On a fait pourtant une bonne entame mais on a ensuite reculé, a regretté le coach rhodanien. Il fallait prendre en considération les différentes formes, j’ai donc fait des choix dans ma composition. C’est dur de prendre ce deuxième but. »

8 commentaires
  1. JUNi DU 36 - dim 18 Avr 21 à 19 h 02

    C'est sur que vu la situation de ces dernières semaines il a fallu qu'il prenne en compte plusieurs paramètres par rapport à l'état des filles, covid, blessures, baisse de forme, tout ça à pas du être simple à gérer 😕 Il a fait cette compo suivant la forme des unes et des autres. Pour moi il est pas responsable.

    1. Dragon2332 - dim 18 Avr 21 à 20 h 40

      Je ne suis absolument pas d'accord avec toi sur ce point et, pour moi, il est à 200% responsable.

      Je m'explique.

      Depuis son arrivée, notre OL féminin ne développe plus de jeu et se raccroche à des exploits individuels. On est très très loin des années précédentes, même avec Pedros.
      Lors du match de championnat, lors de la 1ère mi-temps, quand les joueuses se faisaient marcher dessus, il n'a rien proposé : pas de changement, pas d'ajustements, et une agressivité digne de mes poils de pied, le vide total.

      Là encore, son milieu est une catastrophe, il change complètement les joueuses de leur poste préférentiel (et c'est loin d'être la 1 ère fois depuis le début de la saison donc l'argument Covid ne tient pas pour moi).
      Et il a mis sur le banc des cadres pour mettre des joueuses sans expérience des matchs importants donc il était évident que ça n'allait pas tenir.

      Côté coach, je pense que c'est le pire coach que l'OL ait jamais connu (et pourtant, avec Puel, je pensais qu'on pouvait difficilement aller plus bas) ...

      1. Dede passion 69 - dim 18 Avr 21 à 20 h 48

        Dragon,

        Je suis assez d'accord avec toi.
        Perso, je n'ai pas attendu la défaite d'aujourdhui , le fameux tiercé que l'on donne le dimanche soir , pour émettre plus que des doutes sur les capacités de Vasseur.
        Même Pedros était infiniment meilleur.
        Vasseur n'est pas, n'est plus , l'homme de la situation .
        JMA très déçu, je suppose, devra prendre ses respnsabilités.....

  2. dede74 - dim 18 Avr 21 à 19 h 23

    Ce qui est sûr, c'est que pour ce match, les dés étaient pipés.
    Pour ce qui est du championnat et du match en retard, qui va se jouer fin mai, les filles auront récupéré et auront soif de revanche, face à ce destin, contraire, d'aujourd'hui.
    Il fallait que ça arrive un jour, les circonstances ont voulu qu'il en soit ainsi.
    Bonne chance aux parisiennes.

    1. JUNi DU 36 - dim 18 Avr 21 à 21 h 37

      Oui d'ailleurs ça va mettre de plus en plus de piment à cette ligue féminine, ça commençait à devenir rasoir de gagner tous les titres depuis des années et des années. Il faudrait qu'une ou deux autres équipes viennent s'en mêler ça prendrait encore plus d'ampleur pour l'image du football féminin.

  3. Le Bon - dim 18 Avr 21 à 19 h 50

    Je n'ai jamais vu ni entendu de bons dirigeants se chercher des excuses ou trouver des coupables autres que soi.
    Lorsque l'on perd, c'est toujours la faute du chef : c'est en tout cas ce qu'il doit se dire à lui-même...

  4. jeepy - lun 19 Avr 21 à 6 h 29

    Les filles ont perdu leur âme et leur beau jeu. Beaucoup trop d'individualisme (n'est ce pas Mlle Mahjri et Karchaoui) ? Pourquoi sur la touche Saki et Amandine ? Ou est passé ce joli jeu pratique les Anne's passées ? Bravo aus PSG, combatives et volontaires...

  5. Dede passion 69 - lun 19 Avr 21 à 12 h 13

    Effectivement les filles sont marquées.

    Coup sur la tête,qui risque d'avoir des conséquences sur la suite de la saison.
    Mentalement et psychologiquement ,nos fenottes vont avoir beaucoup de mal à se reconcentrer contre Le Havre ou Issy, en championnat.
    Et il serait dramatique de laisser filer q.q. points qui rendrait inutile la finale de fin mai.
    Vasseur va devoir faire beaucoup tourner, et faire jouer des filles , qui ont pas ou peu , jouer ce match.

    Maintenant, je reste sceptique sur les capacités de ce coach ,pour manager dans ce type de situation .....

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut