Damaris Egurrola et Danielle van de Donk (crédit : David Hernandez)

OL : quatre nouvelles Fenottes convoquées en sélection

Avec les appels de Sara Däbritz, Signe Bruun, Damaris Egurrola et Danielle van de Donk, l’effectif de l’OL va être décimé pendant deux semaines. Elles seront au minimum onze Fenottes à rejoindre leur sélection.

Samedi, en se présentant face à la presse à la veille du choc contre le PSG, Sonia Bompastor ne devrait pas avoir un grand sourire au moment de parler de la trêve internationale. Dans la foulée du Trophée des championnes, nombreuses seront les Lyonnaises à mettre les voiles pour prendre la direction de leur sélection. Deux semaines avant la reprise de la D1 féminine, l’entraîneure de l’OL sait déjà qu’elle ne pourra pas compter sur Lindsey Horan, retenue avec les Etats-Unis et qui jouera un match amical le 9 quand les Fenottes joueront Reims le 10 pour la 1re journée de championnat.

Pendant plus de dix jours, Bompastor va donc devoir compter une fois de plus sur un effectif réduit. Pour cette fenêtre internationale, elles sont à l’heure actuelle onze joueuses à être retenues dans leur sélection nationale chez les A. Sara Däbritz a été convoquée avec l’Allemagne pour affronter la Turquie et la Bulgarie. Les deux Néerlandaises, Damaris Egurrola et Daniëlle van de Donk, ont également été appelées pour les matchs contre l’Ecosse en amical et l’Islande en éliminatoires de la Coupe du monde 2023. Enfin, Signe Bruun retrouvera le Danemark pour un match contre le Monténégro, le 1er septembre.

Les Fenottes retenues : Bacha, Cascarino, Malard, Mbock (France), Horan (Etats-Unis), Hegerberg (Norvège), Damaris, Van de Donk (Pays-Bas), Däbritz (Allemagne), Cayman (Belgique), Brunn (Danemark)

3 commentaires
  1. dede74 - jeu 25 Août 22 à 18 h 34

    C'est l'inconvénient d'avoir un max d'internationales dans son effectif. Il faut faire avec, les clubs sont au courant.

  2. Le Bon - jeu 25 Août 22 à 19 h 18

    Les 4 françaises jouent au plus tard le 6 à Sedan, et le match à Reims est le dimanche 11, à l'apero...
    Les Pays-bas jouent à domicile, le Danemark ne joue que le 1er, les autres se déplacent.
    Elles ne sont pas obligées de jouer toutes 2 fois 90'.
    Bref ce doit être gérable, mais pas autant qu'à la maison, c'est sûr !!!

  3. ciresglover - ven 26 Août 22 à 8 h 44

    on aura pas le même problème avec nos garcons cette année le seul concerné vraiment il va partir!!!!
    Pour les filles le club est au courant le plus embêtant ce sont les américaines (nord et sud) car le voyage est vraiment long et avec le décalage horaire c'est difficile à encaisser.
    Sinon elles ne voyagent pas en classe Eco si c'est long cela change un peu la donne.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut