OL : Rachid Ghezzal en veut à Hubert Fournier

Dans un entretien accordé au mensuel Lyon Capitale, le milieu de terrain lyonnais, Rachid Ghezzal, revient sur sa longue traversée du désert sous l'ère Hubert Fournier. Une mise à l'écart qu'il ne comprend toujours pas.

S'il y a bien un joueur qui profite du changement d'entraîneur à Lyon, c'est le milieu de terrain, Rachid Ghezzal. Quasiment jamais aligné avec Hubert Fournier, le Lyonnais multiplie les bonnes performances depuis janvier. Avec le recul, le joueur ne comprend toujours pas les raisons qui ont poussé Fournier à ne pas l'aligner : "Je ne vais pas vous dire que je méritais d'être titulaire, mais c'est sûr qu'à un moment donné, lorsque je voyais mes semaines d'entraînement et mes quelques entrées, je pense que je méritais plus de temps de jeu", confie-t-il dans les colonnes du magazine Lyon Capitale. "Même en jouant davantage en ce moment, je ne me prends pas pour un titulaire indiscutable. Loin de moi cette idée. Vous savez, j'ai toujours été lucide sur mes prestations et mes qualités. Et là, j'aurais mérité d'être récompensé de mes efforts. Surtout qu'on me répétait en permanence que j'étais bon, que je ne devais pas lâcher...  et que ça allait payer. Finalement, ça ne le faisait pas vraiment. Donc, à force, tu perds patience."

"J'en veux à Hubert Fournier"

Une situation de plus en plus délicate qui avait poussé le joueur à réfléchir à un éventuel départ. Finalement toujours chez les Gones, le numéro 11 de l'OL avoue en vouloir à son ancien coach : "Oui, je lui en veux. Je peux dire que je lui en veux car tout joueur qui veut jouer et qui n'a pas cette chance le vit très mal", explique Rachid Ghezzal. "J'aurais aimé avoir plus de temps de jeu et malheureusement ça n'a pas été le cas. Mais cela m'a permis d'être plus fort mentalement, j'ai encore plus travaillé individuellement, je me suis rajouté des séances et donc je pense que cela m'a permis de m'améliorer."

Pour lire l'intégralité de cet entretien de Rachid Ghezzal (4 pages), rendez-vous dans le mensuel de Lyon Capitale, actuellement en kiosques. 

12 commentaires
  1. 19delgado - ven 29 Jan 16 à 17 h 12

    23 ans...Mentalité obligatoire au haut niveau pour être titulaire et le RESTER!
    Mauvais match face à Marseille mais en net progrès ces dernier temps.
    Dommage qu'il ait eu cette blessure à l'automne.
    Qu'il continue comme ça et d'ici un an ou deux il peut devenir très bon avec en prime l'expérience de sélections Algérienne.

  2. Jacks - ven 29 Jan 16 à 17 h 46

    Ghezzal devient titulaire à la faveur d'un changement de tactique (surtout), d'une cascade de blessures, ainsi que de piètres performances des concurrents à leurs postes. Tous ces éléments étant par ailleurs liés les uns aux autres. J'aime bien le joueur, je l'ai toujours 'défendu' surtout lorsqu'il revenait de sa longue blessure et se montrait peu performant à un poste qui n'est pas le sien, mais j'ai quand même de gros doutes quant à sa capacité à s'imposer durablement dans le onze.

  3. Rocé Léon - ven 29 Jan 16 à 18 h 30

    H.Fournier à failli griller Ghezzal aux yeux du milieux, après une saison titulaire en CFA le joueur a enchainé sur une saison blanche du à une blessure au dos et après ça, au lieu de le prêter pour qu'il retrouve du temps de jeu de la confiance en étant titulaire, que décide le coach?

    Placer Rachon (Milieux Offensif Gauche de formation) en 10, poste au quel il n'a pas de repère et qui ne correspond pas au profil de l'homme... Et j'oubliais, il ne lui a fait jouer que des bouts de matchs, donc aucune possibilité de trouver du rythme et des repères à un poste qu'il ne connait pas... Pour ensuite le faire commencer des matchs importants à court de forme par manque de joueurs comme contre Marseille l'année dernière...

    Depuis sa saison titulaire en CFA j'espèrais qu'on l'aurait prêté dans un club de L2 jouant la montée, mais non, H.Fournier l'a fait galérer tant mieux pour Rachon qui s'est forgé un mental d'acier à l'image de Nabil Fékir viré du club puis qui a cravaché pour revenir à l'OL, et tant pis pour Hubert, aujourd'hui encore sous contrat avec l'OL pour faire comme Rachon sous les ordres d'Hubert, c'est à dire , cirer le banc ou rester chez soit. Tant mieux pour le club, avec Rachon et Nabil on aura deux morts de faim sur le terrain, Clément qui revient de deux ans de galère aussi, s'il se fait violence on aura minimum 3 chiens fous sur le terrain.

  4. batistuta - ven 29 Jan 16 à 18 h 48

    Ghezzal solidaire avec les chauffeurs de taxi : il en veut à Uber...
    😀

    1. Sony07 - ven 29 Jan 16 à 19 h 04

      Elle est Très bonne !!!!

  5. Monrne - ven 29 Jan 16 à 20 h 17

    Oui bin moi Jsuis pas convaincu par Rachid.certes il y a eu du mieux mais il fait toujours la même chose dans sa position faux pied.Soit il repique vers le centre soit il passe en arrière.Jamais un débordement et il manque de vivacité,de rapidité.
    Et je ne comprends toujours pas pourquoi il n'y a pas + de permutations entre les 2 faux pieds ne serait-ce que pour perturber les défenseurs adverses.
    Je souhaiterais plutôt voir Aldo titulaire et je suis persuadé que l'entente avec Alex serait meilleure

  6. Gone16 - ven 29 Jan 16 à 20 h 31

    Moi je suis toujours pas emballé non plus par le joueur.
    J'attends de le voir bon dans un gros match, ce qu'il n'a pas su faire dernièrement à Marseille, et régulier donc on verra sur le temps.
    Mais mon plus gros doute n'est pas sur ces qualités techniques indéniables mais sur sa capacité à jouer la tête haute avec ces coéquipiers. Ca sent trop le soliste à mes yeux.

  7. Matt - ven 29 Jan 16 à 22 h 19

    Moi je lui trouve deux défauts qui l'empêche pour le moment de passer du statut de joueur quelconque à bon joueur .
    Deux défauts qui se corrigent, le premier c'est son physique c'est pas possible qu'au moindre coup d'épaule il perd son ballon.
    Le second c'est de faire le dribble ou le contrôle de trop, il annihile souvent un coup de génie par des tergiversations.

  8. Elyes WE Khan - sam 30 Jan 16 à 7 h 48

    Moi je pense qu'il a tout a fait raison ! Fournier a voulu appliquer le système des quota au détriment du talent. On ne forme pas un joueur pendant 10 ans pour lui accorder 10 minutes de jeux ! Personne ne pourra dire que FARES BAHLOULI n'est pas bon joueur par exemple! TROUVEZ L'ERREUR

  9. Sébastien Juhnino - sam 30 Jan 16 à 8 h 19

    c'est sur qu'avec des Guezzal on va aller loin !!! hier soir l' Om Losc mais comment on est pas capable de battre l om dimanche dernier franchement faut arrêter on a une équipe de tocards surpayés et on a l 'impression que le club a lâché on va se farcir des joueurs avec des gros contrats pendant une éternité qui va vouloir de nos starlettes ? le parc OL va sonner creux que va nous vendre notre président !!!!! barca real !!!!!il est au bout je pense qu'il faut tout repenser et surtout ouvrir ce putain de capitale à des investisseurs et surtout un nouveau big boss que Aulas s'occupe des ratés du stade

  10. maxlanders - sam 30 Jan 16 à 11 h 43

    Choquant...

    C'est pas comme s'il avait pas eu sa chance avec Fournier. Il a joué 17 matches, 428 minutes avec Fournier cette saison. Pour un joueur de ce niveau c'est déjà trop. Dieu sait que d'autres aurait mérité d'être devant lui dans la hiérarchie, comme Bahlouli et c'est ce qui a causé son départ, ou Labidi, mais non, ce fut toujours Ghezzal qui n'a jamais aligné un bon match.

    Là, c'est sûr, il a en coach celui qui l'a pistonné depuis des années et des années, il se sent pousser des ailes. Alors, à la faveur d'un changement tactique, il a fait un bon match contre Limoges (ah ah ah), l'ESTAC niveau L2 (ah ah ah) voire l'ASSE niveau L2 (ah ah ah). Contre Paris, contre Marseille ont l'a pas vu. Et contre les petites équipes on ne le verra plus, c'est la première fois que je vois un ailier incapable de battre son vis-à-vis, tout comme un jeu d'une telle prévisibilité.

    J'espère qu'on aura plus Génésio en juin et que le club le vendre cet été, rapellons qu'il y a 6 mois PERSONNE en voulais, même le GFCO. Avoir ce mec à Lyon à 23 ans, c'est tout simplement la pire imposture de l'histoire du club.

  11. OLVictory - sam 30 Jan 16 à 17 h 40

    Déjà ces allégations sont ridicules, en plus ça tombe comme un cheveu sur la soupe, mais j'aimerais bien savoir qui lui a soufflé de la faire maintenant et pour quelle raison?
    Est-ce que des négo entre le club et Fournier serait entamées pour un départ et il faudrait donc des arguments ?

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
  • BerlutiFL33139 OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    Et toi où tu écris ça ? Sur une page dédiée au 9eme de L1 ...
  • BerlutiFL33139 OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    @ tongariro Pour certains athlètes, le soucis du vaccin n'est pas philosophique, il est chimique par le risque de sa recombinaison avec d'autres mollecules exogènes et donc outre la conséquence…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    C'est pour cela que Tousart lui-même a dit il y a quelques jours qu'il a beaucoup de respect et d'affection pour Juni, que leur relation a été très bonne. Le…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    @cavegone Là, tu deviens de mauvaise foi. Il y a des arguments qui sont présentés ici tous les jours pour justifier que le maintien d'Aulas à la présidence du club…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    C'est pas de l'ingratitude, mais il est de plus en plus insupportable. On ne va pas se forcer à apprécier ce qu'il devient, coute que coute, parce qu'on a fortement…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    Aulas dit ça juste pour faire croire que Jeffinho est un crack. Tous les socios de Botafogo s'en foute de son départ car c'est un pari qu'ils jugent trop risqué.…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    Aulas embrasse surtout l'argent qu'il a retiré de l'OL le mois dernier, en vendant ses parts et celles de ses co-actionnaires au delà des valorisations les plus hautes, de sorte…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    C'est de l'analyse de très haute volée. Ça donne envie de créer des emplois en France, de prendre des risques, de sacrifier sa vie privée, car oui, être entrepreneur, c'est…
Faire défiler vers le haut