OL : regardez "Tant qu'il y aura des Gones" avec Gaël Berger (Radio Scoop)

Le journaliste sportif de Radio Scoop, Gaël Berger, était l’invité ce lundi 21 décembre, de l’émission 100% OL « Tant qu’il y aura des Gones ».

La dernière émission de l'année 2015.  Au lendemain de la défaite sur le terrain du Gazélec Ajaccio (2-1), à l’occasion de la 19e journée de Ligue 1, la fine équipe (Michel Bernini, Nicolas Puydebois et Razik Brikh) de « Tant qu’il y aura des Gones » accueillait ce lundi 21 décembre Gaël Berger, journaliste sportif à Radio Scoop Une belle occasion de revenir sur cette nouvelle déconvenue lyonnais et l'avenir d'Hubert Fournier. Lors de cette émission, Nabil Benyoucef, auteur des chroniques tactiques est venu donner son analyse sur le plateau.  De nombreuses questions, des avis tranchés… Place au débat !

7 commentaires
  1. rastaman - mar 22 Déc 15 à 11 h 09

    il est gentil le gaël mais j'espère qu'il se trompe lorsqu'il dit que fournier risque de rester à 'lol ça serait un véritable scandale de ne pas le virer lui et son staff , même s'ils ont bien travailler l'année passée 20142015..la nouvelle saison est catastrophique il nous faut un électrochoc et donc fournier et consorts désolé mais bye bye....après ne venez pas parler de sous car il y en a plus que vous ne pensez de toute façon si aulas veut se griller tout seul alors il ne change rien il refait un peu la façade , on termine dans les dix premiers et personne ne viendra au stade pour voir l'ol mais surtout pour voir des concerts...

  2. rastaman - mar 22 Déc 15 à 11 h 11

    cela dit bravo à nabil , bravo a razik , bravo a nico et bravo à lulu de Villeurbanne , ç'est toujours un réel plaisir de regarder l'émission....la cour des gones heureusement est là pour nous offrir du spectacle..lol ..bonne fin d'année et surtout la santé et au plaisir de vous retrouver l'année prochaine..

  3. Charnoly - mar 22 Déc 15 à 14 h 52

    Pas de langue de bois mais pas de "bashing" non plus . Un constat juste,lucide ,sans concession sur les joueurs et leurs implications ,faiblesses ,lacunes,erreurs .... et sur les différents systèmes essayés qui ne changent rien à l'affaire .
    J'aime aussi que tout ne soit pas mis sur le dos de l'entraineur ,qui bien sûr à sa part ..
    Une mention à Nabil .B qui reste au plus près de l'objectivité dans ses analyses de match .
    Bonne fêtes de fin d'année à tous .

  4. Razik Brikh - mar 22 Déc 15 à 15 h 03

    Merci à tous pour vos différents commentaires. Bonnes fêtes de fin d'année. Prenez soin de vous et de vos proches. RDV le 4 janvier pour une nouvelle émission 🙂

  5. dada - mar 22 Déc 15 à 16 h 12

    bonne fêtes a toute l'équipe sur le plateau

  6. Tempo - mar 22 Déc 15 à 19 h 46

    Bonsoir,
    Bravo pour l'émission et vos commentaires. Très bonnes fêtes de fin d'année à tous.
    Sinon j'aurais bien proposé des devoirs de vacances à O&L ou Lyon Capitale.
    Lyon va rentrer dans son nouveau stade dès le prochain match le 9 Janvier 2016. C'est un événement majeur pour le club et la région lyonnaise.
    Ce stade sera privé. Bien sûr cela a certains avantages mais pas que des avantages! Serait-il possible d'avoir accès à certains chiffres clés sur cet outil et l'impact pour l'OL.
    Coût des remboursements, coût de fonctionnement quotidien, embauches grâce à ce stade, taxes et autres frais...
    Je connais un peu le stade de France, le consortium stade de France et l'on sait que ce stade a des frais de fonctionnement vraiment de dingue. Certains seront forcément présents pour Lyon. Heureusement que nous mettons la main à la poche pour ce stade de France (merci l'état qui a versé 114 millions d'Euros depuis son ouverture). Bien sûr il n'a pas d'équipe résidente, bien sûr il est plus grand donc plus cher en maintenance que le stade de Décines, bien sûr qu'il n'a pas de naming.
    Maintenant le stade de France a réussi à très bien vendre à la fois ses 170 loges et accords publicitaires (très bien négocier) et son stade à différentes fédérations qui payent extrêmement chères FFF, FFR à cause d'un contrat signé dans une période propice et il a réussi une programmation de spectacle importante (Beyoncé; Mc Cartney; ACDC; Rolling Stones; Lady Gaga; Madona; Coldplay; U2;...) pour une utilisation au moins deux fois par mois ce qui revient globalement à la fréquentation d'un stade de L1. Après pour ces événements il faut les payer les 1300 stadiers lors des événements et autres personnels (stade de France plus de 150 personnes en permanence + les sous-traitants pour le nettoyage)! et notre Jean Michel qui lui va même payer le Tram le jour de match. Bref comment va-t-il faire pour dégager de la monnaie à la fin?

    1. janot06 - mar 22 Déc 15 à 22 h 32

      "Bref comment va-t-il faire pour dégager de la monnaie à la fin?"
      --
      Perso, je n'ai pas la réponse mais j'imagine que le club, et notamment son président ainsi que son associé M.Seydoux, ne se sont pas lancés dans cette opération à la légère et que tous les points que tu soulèves, TEMPO ont fait l'objet d'études poussées.
      --
      Une chose m'interpelle toutefois : nous sommes à moins de trois semaines de l'entrée dans le grand stade et nous n'avons toujours pas de naming... signe qu'on ne se bousculerait peut-être pas au portillon côté candidature ou alors à un tarif en-dessous de celui espéré par les dirigeants lyonnais.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut