Photo by Douglas Magno / AFP)

OL : sous le maillot du Brésil, Paquetá se déplace au Venezuela

Le Brésil dispute dans la nuit de jeudi à vendredi le premier de ses trois matches programmés durant la trêve internationale. Les coéquipiers de Lucas Paquetá se rendent au Venezuela pour les qualifications à la Coupe du monde.

La trêve internationale de ce mois d'octobre sera chargée pour Lucas Paquetá. Le milieu offensif de l'OL a rejoint la sélection brésilienne pour trois nouveaux matches qualificatifs à la Coupe du monde 2022. Dans la nuit de jeudi à vendredi (1h30 du matin en France), la Seleção sera opposée au Venezuela.

Paquetá pourrait démarrer

Elle devra faire sans Neymar, suspendu pour cette affiche. En grande forme avec l'Olympique lyonnais, Paquetá pourrait être titulaire. Les joueurs de Tite sont largement premiers de leur groupe avec 8 victoires en autant de rencontres. Ils affronteront ensuite la Colombie (10/10) et l'Uruguay (15/10).

8 commentaires
  1. montcoua - jeu 7 Oct 21 à 14 h 35

    Les stars millionnaires de la Seleção do Brasil au Venezuela.... pays ou le salaire mensuel minimum est de 2,5 dollars avec un taux d'inflation de 8.3%...par jour (et oui... 3000% par an ).
    Sacré contraste !

    1. Juni forever OL - jeu 7 Oct 21 à 15 h 38

      Tonga et juni36, un commentaire peut être ... 🙂

      1. montcoua - jeu 7 Oct 21 à 18 h 02

        Oui, ou plutôt un pronostic: le Brésil va gagner et ... Paqueta va marquer ! 😉

      2. Tongariro - jeu 7 Oct 21 à 22 h 13

        @jfol :

        Vu que tu me lances et que la politique sud américaine est probablement un des sujets qui m'intéresse le plus au monde, permets moi ce long commentaire.

        Concernant le Venezuela, c'est une réalité factuelle que dans les années 2000, Chavez a fait des choses admirables pour la majorité du peuple, concernant l'accès à l'éducation, la santé, la culture (je t'invite à regarder le programme El Sistema qui a mis la musique classique au coeur de la population vénézuellienne). Ce que je le dis là est étayé non pas seulement par les sites de gauche "radicale" (et encore ce qu'on appelle "gauche radicale" en France est bien moins 'radicale' que le programme commun de Mitterand en 1981, vu la droitisation du pays en matière économique.. bref passons) mais par tout un tas de rapports d'instances internationales et think thank (même américains). Tu trouveras vite les sources sur Internet, sans avoir besoin de passer par des mouvements politiques dits de gauche. N'en déplaise à tous les éditocrates libéraux de France, aucun homme politique français récent (je parle pas des gaullistes et communistes du CNR) n'a fait ce que Chavez a fait dans les 2000s pour la majorité des Vénézueliens en termes de sortir de la précarité, redistribution, accès à la santé, création d'emplois etc (je parle évidemment relativement au pays, je compare pas un pays comme la France au Vénezuela).
        On peut critiquer autant qu'on veut pour le respect des droits humains (maintenant depuis que l'ONU a mis la France au même niveau que d'autres pays autoritaires lors de la répression du mouvement des GJ par la police de Castaner et Lallement, je pense que Macron et ses sbires devraient fermer leurs gu**les) mais pour le reste, y a eu des progrès admirables y a quelques années de cela. D'ailleurs je t'invite à voir le doc "La révolution ne sera pas télévisée" (2003) par des journalistes irlandais (tu le trouveras sur YT). Ces journalistes ont été surpris par la révolution anti Chavez alors qu'ils étaient en train de tourner un doc sur le Venezuela. Et leur doc montre factuellement les manoeuvres des medias pour faire passer Chavez pour le diable, notamment en créant des émeutes pour susciter le chaos ("la stratégie du choc" dépeinte par Naomi Klein.. d'ailleurs une stratégie que le covid a amplifiée, là dessus je pense que tu me rejoindras). Et finalement le peuple (et ca encore une fois personne ne le nie, c'est juste jamais mentionné) est sorti dans la rue en masse pour sauver Chavez que les putschistes allaient tuer. Je vois pas quel pays a un dirigeant si détesté que finalement c'est le peuple qui le sauve des putschistes, en sortant en masse dans la rue. La grande majorité du peuple, à l'époque.

        Cela étant, je ne suis pas naif et évidemment la situation a empiré depuis plusieurs années, ca revient au niveau d'avant, quasiment.
        Premièrement, je suis désolé de le dire mais je vois aucun pays de cette taille qui pourrait lutter contre toute la propagande et les stratégies de destruction mises en oeuvre contre lui depuis l'étranger (je parle de l'Oncle Sam, bien sur). Avoir pendant si longtemps maintenu autant d'éducation, santé, etc aux gens malgré cette adversité, ca reste louable (et quoiqu'on pense de Cuba et du non respect des libertés individuelles), maintenant en effet tout cela s'effondre petit à petit. Et les critiques sur les droits de l'homme me font rire de la part de dirigeants occidentaux qui tous les jours se prostituent devant le Qatar, Israel ou l'Arabie Saoudite, ou financent les pires tyrans d'Afrique..
        Deuxièmement, Maduro n'a pas du tout la capacité d'action et de conviction (pour impulser un mouvement conséquent) qu'avait son prédecesseur. Clairement, il est pas au niveau.
        Troisièmement, et c'est le plus important, la grosse erreur de Chavez (malgré les énormes avancéss sociales qu'il a permises, factuellement) a été de rendre son économie totalement dépendante du pétrole. C'est ce qu'on appelle économie "le syndrome hollandais", où un pays dépend totalement d'une rente. L'absence de diversification de l'économie a été une énorme erreur stratégique qui a été fatale au pays dans les années à suivre, notamment quand les cours du pétrole ont chuté (comme en Algérie, Nigeria etc). En plus, le pétrole du Venzuela est l'un des plus chers à extraire. Donc même si les réserves sont immenses, c'est clairement un cadeau empoisonné si l'on se sert mal de cette matière première.

        Bref cela étant dit pour le Venezuela, je rappellerai (ou apprendrai, surement) à tous ceux qui s'amusent, comme Moncoua ici (dont l'inanité de pensée n'est plus à démontrer, son attitude abjecte lors de notre dernière discussion ayant dépassé toute limite) et autres Brunet et éditocrates libéraux de BFM et cie, que si la révolution bolivarienne (i.e gauche sociale anti imperialiste) était si désuette, alors qu'on m'explique pourquoi elle revient en force aujourdhui en Am.Sud.
        Au début des 2000s, il y a eu un énorme mouvement de gauche qui a pris possession de l'Am.Sud (par les urnes, quoique les gens en disent) : Lula au Brésil, Kirchner en Argentine, Bachelet (pas Pierre, hein) au Chili, Morales en Bolivie, Mujica (tu devrais te renseigner sur lui, un homme tellement humble et sain, qui a préféré sa vie au ranch plutôt qu'aller habiter le palais présidentiel : Kusturica a fait un doc sur lui je crois), Correa en Equateur, Chavez au Venzuela, etc etc.
        Lors de ces dernières années, cependant, ce mouvement a subi des déconvenues : l'ultra libéral (économiquement) nostalgique de la dictature militaire Bolsonaro au Brésil, le banquier Lasso en Equateur (un fraudeur fiscal de masse), Pinera au Chili (aussi gros escroc), le coup d'Etat militaire soutenu par les USA de Anez en Bolivie, Macri l'escroc en Argentine etc etc.

        Mais peu à peu, lassés par les privatisations de leurs attributs de souveraineté au profit des milieux financiers, de la casse des services essentiels et de la remontée des énormes inégalités en faveur de l'oligarchie (en effet comme dit le yogi, le Brésil est par exemple un des pays les plus inégalitaires au monde) l'Am Sud est en train de repasser à gauche :
        En Bolivie, après le coup d'Etat (que les medias occidentaux se sont bien passés de développer) que les militaires (payés par les milieux d'affaires ricains soutenus par Trump -> Elon Musk lui meme a dit explicitement sur twitter soutenir ce coup d'Etat car la Bolivie a les reserves principales de lithium au monde, une ressource essentielle pour les technologies actuelles) de Jeanine Anez, les Boliviens (qui veulent garder la main sur leurs ressources, sachant très bien que les libéraux vont les brader à vils prix aux investisseurs et milieux d'affaires étrangers, en échange de bakchich) ont élu Arce, le poulain de Morales.
        Au Chili, le President Pinera est totalement sous l'eau en ce moment. Des énormes mouvements populaires ont lieu car la pauvreté monte et lui s'en fiche totalement. Une Constituante a du etre établie, afin de supprimer la Consitution de Pinochet, le dictateur placé par la CIA le 11 septembre 1973 (qui fut le terrain d'expérimentation sur le plan économique des méthodes néolibérales de l'Ecole de Chicago, Milton Friedman etc, pendant que les exécutions et emprisonnements arbitraires avaient lieu -> je t'invite à regarder le film magnifique de Guzman "Nostalgie de la Lumière" qui mele histoire et cosmos avec le quotidien d'astrophyciens et de familles cherchant les os de leurs proches dans le désert d'Atacama ; un chef d'oeuvre). L'élection fin 2021 a de grandes chances de donner lieu à une victoire de l'opposition socialiste/communiste.
        En Argentine, le sournois Macrin a été dégagé au profit du peroniste Fernandez. Macri s'est totalement soumis aux milieux d'affaires, ce qui n'a pas empeché (ca a meme fait monter en fait, comme en France) la dette publique (car on vend ce qui rapporte et on casse l'investissement étatique productif, la méhode libérale qui fait monter la dette ) et la précarité de grimper.
        Au Bresil, Bolsonaro est très contesté. On parle souvent de sa gestion du covid mais c'est surtout sa politique économique qui détruit le pays. Son mentor en économie (Paolo Guedes, issu de l'Ecole de Chicago) est un ultra libéral fanatique qui brade le pays aux financiers étrangers. En cassant les services de base et amplifiant la domination d'une petite oligarchie. En sus de cela évidemment, il détruit l'Amazonie et empile propos racistes et dégradants pour femmes (Bernard Lacombe est un ptit joueur en comparaison) et minorités. Surtout Lula (dont notre Juni est évidemment un grand soutien) a été lavé par la Cour Supreme d'accusations immondes et injustes à son encontre. Ces accusations l'avaient empeché de se présenter en 2018. Le centre libéral (Temer) avait pourri Lula afin de l'éliminer de la presidentielle et c'est Bolsonaro qui avait au finalement damé le pion à tout le monde. Et qui Bolsonaro avait nommé Ministre de la Justice ? Le juge Moro, celui qui avait condamné Lula...
        En Colombie, pays ultralibéral depuis des années (Urribe..), le Président Duque est tres contesté. Car les libéraux ont depuis des années une politique de narco Etat (d'ailleurs la Min des AE colombienne a été reçue par Castex cette semaine, lui qui dit lutter contre les trafics en cité recoit l'une des dirigeantes phares d'un narco Etat..). Bref ce gouvernement qui a aussi été ultra répressif cette année pour faire passer une loi anti sociale est de plus en plus contesté et c'est possible qu'il soit battu aux elections de 2022 (et rien que le fait que ce soit possible dans un pays comme la Colombie, c'est deja dingue..).
        Enfin, la plus grosse suprise est venue du Perou en ce début 2021. Le Perou est depuis des decennies un pays très libéral (depuis la dictature Fujimori), très à droite. Sauf que ca été nimporte quoi ces dernières années avec des changements de président réguliers. Les quatre derniers présidents sont inculpés pour corruption, sauf un qui s'est suicidé (Garcia) pour éviter la taule. Du coup les Péruviens, excédés par cela, ont élu (le vote était très divisé avec plein de candidats) Pedro Castillo comme Président. Castillo est un marxiste, un humble institeur des montagnes péruviennes, qui dénonce depuis des années la casse des services publics et la vente du pays aux investisseurs étrangers par des élites corrompues. Son élection est une surprise énorme, aussi inattendu que si en 2022 Lassalle ou Poutou ou Asselineau devenaient Président de la France. Pour te dire le niveau de ras le bol là bas.

        Voilà, j'ai fait long mais l'Am Sud est surement le continent avec la gauche la plus authentique en termes de luttes sociales, préservation de la souveraineté populaire et énergétique, et d'anti imperialisme destructeur.

        Et ton message me taquinant sur la question, je me devais cette longue réponse.
        Ca en enervera certains qui ont du mal à accepter la vérité mais tout ce que je dis est factuel (encore une fois) et je le mets vu qu'on n'entendra jamais ce son de cloche dans les medias francais détenus à 90% par des milliardaires.
        Clairement Brunet, Apathie, Elkrief, Ferrari vont pas te parler de ca, bien trop occupés à cirer alternativement les gl*nds (oui oui je parle bien d'un morceau précis de leurs anatomies) de Macron et Zemmour.
        En plus j'ecoutais "Chi Mai" d'Ennio Morricone en écrivant, alors forcément ca m'a inspiré.

        Paix sur toi jfol !

        Gloire à Juni, le vrai, et le retour de Lula en 2022 au Bresil.
        Et espérons que ni Paqueta ni Denayer ne se blessent ce soir.

    2. le_yogi - jeu 7 Oct 21 à 18 h 09

      En même temps, sauf erreur, au Brésil yen a beaucoup qui roulent pas sur l'or non plus non ? Surtout par les temps qui courent !

  2. montcoua - jeu 7 Oct 21 à 20 h 16

    C'est vrai, mais entre ne pas rouler sur l'or et vivre (?) avec 2,5 $ par mois...

    1. le_yogi - jeu 7 Oct 21 à 20 h 40

      Bah au Brésil on parle quand même de grande pauvreté aussi, même s'il est vrai que ça a pas mal reculé ces dernières années, sans parler de la situation des populations amazoniennes etc. Je veux dire c'est pas comme si c'était l'équipe du Lieschtenstein ou quoi ^^ Par curiosité je viens de regarder, au début du siècle tu avais encore 15% de la population vivant avec moins de 2$ par jour, avec une distribution des richesse très inégale, chiffre tombé aujourd'hui à 5% (mais tout de même !). source: Banque Mondiale. Bon après tu as raison de souligner qu'au Venezuela ces dernières années, ils tombent de charybde en scylla les malheureux.

      Et dernier petit point, 8,3% par jour ça ne fait pas 3000% à l'année, les pourcentages ça se multiplie (car on applique sur la dernière valeur en date, après évolution, et non pas la valeur initiale), donc le bon calcul à l'année serait 8,3 puissance 365 🙂

      Bon c'est quand la prochain match déjà ??? ^^

      1. montcoua - ven 8 Oct 21 à 0 h 16

        Tu as raison, pour les %... il faudrait capitaliser tout simplement le taux quotidien qui aboutit à un +3000% annuel. Désolé, pas le temps et puis à ce niveau là on n'est plus à qq % près...
        Quoiqu'il en soit, 2.5 usd de revenu mensuel pour 30 % de la population et des billets de Monopoly pour remplir son portefeuille, ça n'est pas une lubie de la propagande de l'oncle Sam évoquée (longuement) par le professeur Tongario .... qui semble même penser sérieusement que tous les peuples d'Amérique du sud souhaitent aujourd'hui une révolution bolivarienne 😂 ... et 7h pour pondre ça... sans même regarder France Belgique ! Stakhanov, sors de ce corps !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut