Lagha

OL - Troyes (3-1) : "Ramener la Gambardella pour l’honneur du club", promet Yannis Lagha

Buteur et capitaine, dimanche face à Troyes (3-1), Yannis Lagha savoure cette qualification pour la finale de la Coupe Gambardella. L’attaquant veut désormais ramener un trophée qui fuit l’OL depuis 1997.

La pression était énorme mais l’Olympique lyonnais a réussi à la surmonter et à faire le job, dimanche face à Troyes (3-1). Devant plus de 1500 spectateurs, les joueurs d’Eric Hély ont joué à se faire peur en concédant l’ouverture du score mais ont fait preuve d’une vraie solidarité pour renverser le cours de ce match et s’offrir un billet pour la finale de la Coupe Gambardella.

"On est très heureux et satisfait de ce résultat-là. C’était la dernière étape avant le Stade de France et on a réussi, a avoué Yannis Lagha après la rencontre. On est un groupe soudé, on joue collectif, on fait les efforts les uns par rapport aux autres, les uns pour les autres et c’est ce qui fait notre force. Ce n’est pas la première fois qu’on revient au score dans des matchs donc on sait de quoi on est capables et on était serein."


Lagha : "On est un groupe soudé"


Dominateur pendant l’ensemble de la rencontre, l’OL n’a finalement eu besoin que de deux minutes pour asseoir sa domination au tableau d’affichage. D’abord par Mamadou Sarr (36e) puis par Lagha. De retour dans le onze, l’attaquant lyonnais a fait preuve de mental pour tromper le portier troyen sur penalty, quelques secondes après avoir perdu un face-à-face. Un tournant dans cette demi-finale. "Il permet de délivrer ce match en passant devant au score donc il est assez important surtout juste avant la mi-temps, a poursuivi le capitaine lyonnais. Ça nous a mis en confiance pour la suite."

L’objectif du Stade de France atteint, il reste désormais le plus gros à valider : celui d’une victoire finale. Le 7 mai prochain, l’OL affrontera Caen et disputera sa première finale depuis 2015. Entre les pros qui n’ont plus gagné de trophées depuis 2012 et une Gambardella qui fuit le club depuis 1997, la pression du résultat est bien là mais ne fait pas peur à Lagha. "Ça fait longtemps qu’on n’a pas ramené quelque chose à la maison donc on va le faire. Ce sont des moments importants à vivre dans une carrière car pour certains, il n’y aura peut-être pas de carrière. Pour l’honneur et pour la fierté du club car ça fait longtemps, on sait ce qu’il reste à faire."

2 commentaires
  1. Juni forever OL - dim 10 Avr 22 à 19 h 17

    Superbe résultat même si je préférerai une finale de coupe de France
    Gros collectif sans doute mais y a t il des jeunes cracks dans cet effectif ?

  2. mmc1789 - dim 10 Avr 22 à 20 h 13

    Un commentaire de supporter Fifa... à le lire, il est plus intéressant d'avoir des jeunes cracks que des titres pour des jeunes qui construisent un esprit club, s'appuient sur la formation, la construction d'un collectif, l'envie de jouer ensemble, beaucoup de ce qui manque à la vitrine de Ligue 1 !

    Et à moins de lire ce post avec un second degré vraiment subtil, le genre de post qui perso me font partir ailleurs

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut