Lyon’s French forward Alexandre Lacazette (R) celebrates with teammates after scoring a goal during the French L1 football match between Olympique Lyonnais (OL) and Troyes on January 9, 2016, at the New Stadium in Decines-Charpieu, centraleastern France. AFP PHOTO / JEFF PACHOUD / AFP / JEFF PACHOUD

OL : une bonne première n'efface pas tout

En l'emportant 4 buts à 1 contre Troyes ce samedi pour l'inauguration de son nouveau stade, l'OL s'est réconcilié avec son public. Mais pas totalement avec son jeu.

A l'issue de la victoire de son équipe dans son nouveau Parc OL, l'entraîneur Bruno Génésio ne s'est pas enflammé. Loin de là. "L’important aujourd’hui c’était de prendre les trois points. Je suis satisfait du résultat, et de la manière par moment. On a fait trente premières minutes très bonnes, avec un pressing très intense, avant de décliner physiquement." Signe qu'il reste du travail pour les Lyonnais.

L'effervescence de la nouveauté

OL Troyes 433

Comme on peut le voir sur cette image, les joueurs respectent bien le positionnement demandé par Bruno Génésio dans le 4-3-3, du moins au départ du ballon.

 

Effet Parc OL ou pas, les Gones réalisent une bonne première demi-heure, et cela faisait longtemps que l'on avait pas vu cela pour l'OL en Ligue 1. Disposés en 4-3-3 avec un milieu en pointe basse défensive, les positions sont respectées à la lettre ou presque. Les latéraux se postent vite dans le camp adverse et sont très actifs par rapport à la fin d'année 2015 (à la 25e, Jallet effectue 16 passes sur 24 dans le camp adverse, Morel fait mieux en pourcentage avec 10 sur 12), les milieux relayeurs soutiennent les attaquants, et la ligne offensive est bien composée d'une pointe et de deux ailiers. Cependant, une petite liberté est laissée à Grenier. Placé à gauche de l'attaque rhodanienne, le numéro 7 repique énormément dans l'axe, en bon droitier à gauche, et participe donc au jeu beaucoup plus, notamment en combinant avec ses milieux et en soutenant Lacazette.

Conséquence immédiate, d'autant plus contre la lanterne rouge de Ligue 1 qui n'a toujours pas remporté un match, la possession est très largement pour Lyon (à la 15e, 76%). Mais contrairement aux derniers matchs de 2015, celle-ci n'est pas forcément stérile. Les joueurs sont trouvés dans les intervalles, notamment Grenier qui apporte son soutien dans l'axe tout comme Ghezzal (les fameux "faux-pieds", qui ont eu autant de ballons que les milieux relayeurs, soit entre 50 et 60). Avec en plus les milieux qui se projetaient (Darder a été bon dans ce domaine, se créant même des occasions, mais il manque encore de physique pour faire la différence), l'Olympique lyonnais affichait un bon visage. C'est donc tout naturellement que Lacazette ouvrait le score à la 18e, sur un service de Grenier qui était en soutien dans l'axe ... De plus, le pressing est de nouveau en vigueur dès la perte du ballon, ce qui permet de récupérer assez haut (41 mètres en moyenne) et donc de rester dans le camp troyen. Mais au bout de 30 minutes, l'intensité baisse, et Lyon patine.

OL Troyes pressing

Cette action est symptomatique de la première demi-heure lyonnaise. A la perte du ballon, le pressing est immédiatement enclenché (4 voire 5 pour un Troyen ici!). D'ailleurs, l'OL se procure une occasion en récupérant ce ballon.

 

Tout n'est pas encore réglé

OL Troyes positionnement moyen 1ere

Positionnés assez hauts en début de match, les Gones sont 8 joueurs de champ dans le camp adverse. Facile dès lors de récupérer le ballon et de se créer des occasions.

 

Problème physique, individuel ou collectif, manque d'habitude de jouer à une certaine intensité, ou alors une confiance pas encore retrouvée, toujours est-il que les Gones n'ont pas su creuser l'écart assez vite après l'ouverture du score du Gone de Mermoz. Pourtant, Troyes n'était aucunement dangereux pour les coéquipiers de Gonalons (une seule occasion lors de la première période, où Lopes se loupe sur un coup franc excentré). Sauf que de son côté, et cela est rédhibitoire depuis le début de la saison, l'OL est inefficace devant le but avec 22 tirs pour seulement 8 cadrés ... Et petit à petit, ce pressing qui permettait de récupérer haut se relâche, les lignes se distendent, l'équipe perd un peu plus de ballons et les visiteurs se permettent quelques incursions. On se dit que c'est le dernier de Ligue 1, que ce n'est pas dangereux, jusqu'à ce coup de canon signé Camus à la 67e pour égaliser !

Le scénario tant redouté pour gâcher la belle fête est en train de s'écrire, et les vieux démons pointent le bout de leur nez ... Heureusement, Ghezzal sonne la révolte et la partie devient (un peu) plus tranquille. Heureusement aussi, il s'agissait de Troyes en face (avec tout le respect que l'on doit pour cette équipe). Physiquement, et cela est certain, l'équipe a plongé. Chose normale quand bon nombre de cadres retrouvent peu à peu le rythme et l'enchaînement des matchs de haut niveau, dont Jallet, Umtiti (qui est bien le patron défensif si certains en doutaient encore), Lacazette, Yanga-Mbiwa (plus tranquille avec Umtiti, mais cette relance dans les pieds adverses en 2e période ...), Darder ou encore Grenier. Aussi, s'habituer au 4-3-3 (et oublier le 4-4-2 en losange) est certainement un paramètre que l'on ne prend pas assez en compte. Aussi bien dans le positionnement (individuel et en bloc collectif), ainsi que dans les efforts en découlant, les joueurs doivent trouver leurs repères sur la longueur d'une rencontre, ce qui risque de prendre du temps pour être bon au moins une heure (et plus par la suite). Et la semaine prochaine, c'est le derby qui attend l'OL.

OL Troyes positionnement moyen 2eme

En début de 2e période, les Rhodaniens relâchent le pressing, et seulement 4 joueurs de champ se situent dans le camp adverse. De plus, on voit que les distances s'allongent entre les joueurs.

 

27 commentaires
  1. OLVictory - lun 11 Jan 16 à 8 h 19

    On peut dire que c'était la continuation de la préparation de l'équipe, commencé par ce stage en Espagne puis avec une montée en charge avec un sparing partner de CFA2, puis face à une faible équipe de niveau de bas de tableau de L2. Le job a été fait, et bien fait, bien aidé par un calendrier idéal.
    Maintenant c'est le dernier match de préparation qui nous attend, contre une équipe étrangère et de niveau top européen, le QSG. Ca n'aura pas plus d'enjeu que ça, arriver à exister face à beaucoup plus fort que nous.
    Aulas a dit la chose la plus sensée sur le sportif qu'il a dit depuis longtemps : il faut faire tourner dans ce match. C'est-à-dire laisser filer ce match. Et je suis bien de cet avis, pas la peine de s'user juste avant une série de match en L1 qui sera vitale pour la place en LDC. On doit grappiller des points sur les équipes qui sont devant en L1, et pas chercher un vain exploit en coupe moustache.

    1. pachar67 - lun 11 Jan 16 à 12 h 07

      Je ne suis pas convaincu de cette stratégie. Je crois que plus on calcule, moins cela marche. Je pense qu'il faut jouer et bien jouer selon la philosophie originelle. L'attaque, la construction.
      Perdre ne sera pas grave contre le PSG, donc pas de pression sur le résultat.
      Mais pour le mental le fait de bien jouer de retrouver de l'envie et des automatismes valent bien des jours de repos.
      Jouer tous les 3 jours n'est pas préjudiciable, bien au contraire.
      N'oublions pas le poids de l'image renvoyée par les médias. Je suis sûr que les joueurs sont sensibles à ça.
      Si les commentaires sont favorables, ils valoriseront l'équipe et ce sera positif.
      Contre le PSG , l'OL doit montrer qui il est. Question de valeurs. Il faut juste espérer qu'il n'y ait pas de blessés.
      Mais cette stratégie de laisser filer contre le PSG ..... pfff .... pas du tout convaicu

      1. OLVictory - lun 11 Jan 16 à 13 h 26

        On fait jouer toujours les mêmes et on prie pour qu'il n'y ait pas de blessés, super !

      2. ol-91 - lun 11 Jan 16 à 17 h 37

        Je crois aussi qu'on peut bien jouer, tester des manœuvres sans s'exténuer comme habituellement à courir derrière un adversaire suréquipé.

    2. ROYALDULTON - lun 11 Jan 16 à 15 h 00

      ok, mais qu'il le dise en privé, pas devant les médias, supposition, j'ai envie d'aller voir ce match, et j'entends ça à ma sortie du match , suis vrai dégouté ! mais comme je ne suis pas bête, sur le fond il a raison !

  2. -bRoglin- - lun 11 Jan 16 à 9 h 50

    Très bonne analyse....Peu de sur interprétation..nickel à mes yeux..
    Par contre, il s'agit encore une fois de rappeler la valeur de l'opposition rencontrée avec ce 433...
    Je suis ultra sceptique sur ce schéma face au TOP 5 L1...comment imaginer Grenier ailier gauche.?? il n'aura jamais l'impact défensif nécessaire et en dessous c'est Morel..donc pas l'assurance tout risque..
    Pareil pour Guezzal dans une moindre mesure.
    Sinon, Jallet n'est pas le leader défensif de l'OL..il est la rampe de lancement du jeu offensif....Samedi on a vu que c'était bien Samuel Umtiti le leader défensif...calme, efficace, rassurant..bref..il a presque réussit à refaire de M'biwa un défenseur de niveau pro...presque.

    1. OLVictory - lun 11 Jan 16 à 11 h 07

      Deux fautes grossières de Mapou, contre des attaquants de niveau bas de tableau de L2, il se situe où exactement le retour du niveau pro de Mapou ? Entre la CFA et la National... quelque chose comme ça !

      1. -bRoglin- - lun 11 Jan 16 à 16 h 08

        as tu ne serait ce qu'effleuré mon narcissisme dans ma formulation .??

  3. rastaman - lun 11 Jan 16 à 10 h 17

    Super analyse en effet et pour rebondir avec ce qu'a dit Aulas pour le match contre paris , je pense que pour une fois il a totalement raison , envoyons une équipe bis avec rose et morel en dc , les jeunes de cfa en latéraux , tousard en mdc , ferri et tolisso pour épauler , et devant cornet , kalulu et beauvue...et yen a surement de bons joueurs en cfa.... donc faire tourner pour préparer le match contre les verts me parait une bonne option...

  4. rastaman - lun 11 Jan 16 à 10 h 20

    quant à laisser partir bédimo , je trouve ça encore inquiétant ....il est si mauvais que ça ?ou ses prétentions salariales sont trop élevées ? bref psg va aussi faire tourner...sauf qu'eux ils ont deux bonnes équipes...lol

    1. Jacks - lun 11 Jan 16 à 10 h 24

      Bedimo ne joue plus beaucoup, il est en fin de contrat et je ne crois pas que le club ait l'intention de le prolonger. Et lui de même...

  5. Ismael Bakekolo - lun 11 Jan 16 à 13 h 42

    Pour ma part je suis d'accord avec pachar laissez filez le match ... Bof

  6. OL-38 - lun 11 Jan 16 à 14 h 32

    Bonjour à tous,
    Très bon analyse, L'OL à fais un bon match Samedi pour son premier match dans le Grand Stade, mais au bout d'un moment, les gones retombes dans leurs travers. Bruno Genesio sait qu'il lui faudra corriger ses problèmes récurent car Après le match de coupe de la Ligue contre le QSG, le derby se profil à l'horizon.

  7. Jacqueline Pesenti - lun 11 Jan 16 à 14 h 33

    De toute façon on va perdre en coupe contre le QSG même avec notre équipe A, alors autant aligner une équipe B (voir C !) pour sauvegarder les joueurs pour dimanche à Sainté, car là, ce match il ne faut surtout pas le perdre, autant pour les points que pour le reste ... JMA a eu au moins le courage de l'avouer au CFC au grand dam de Beye, qui soit dit en passant, a voulu donner des conseils à notre Président (non mais je rêve !) sur le fait de laisser filer le match de mercredi. JMA l'a d'ailleurs "taclé" tout sourire un moment après !!!

  8. OLVictory - lun 11 Jan 16 à 14 h 53

    Si ça amuse le QSG d'écumer tous les trophées en France avant de se prendre leur traditionnelle fessée en quart de LDC, on ne peut rien faire pour les en empêcher. Et ils le savent bien les Qataris, ils ont déjà commencé à communiquer là-dessus pour préparer l'opinion à un futur investissement de leur part dans un autre club en France. Pas pour l'acheter, évidemment, mais pour "fabriquer" une opposition qui leur est indispensable à un futur succès en LDC. Comme un boxeur qui louerait les services d'un concurrent pour devenir sparring-partner.

    1. JojoOL - lun 11 Jan 16 à 15 h 46

      Je vois pas quel club cela pourrait être :/

      1. OLVictory - lun 11 Jan 16 à 15 h 50

        allez savoir 😆

  9. -bRoglin- - lun 11 Jan 16 à 16 h 11

    OLvictory...crache pas sur les clubs qui plafonnent en 1/4 de LdC...ca devait bien te gonfler de lire les mêmes conneries quand l'OL était dans la même situation...non.?

    Mais en tout cas, je pense aussi qu'on va devoir faire l'impasse sur l'épreuve en CdL...on a pas le niveau ni le banc pour jouer cette carte à fond.tant pis.

    1. OLVictory - lun 11 Jan 16 à 16 h 18

      Je ne crache sur personne, l'OL faisait ça avec 150 M de CA, j'ai le droit de me marrer en voyant le QSG s'arracher pour gagner une coupe de la Ligue avec 600 M de budget.

      1. Junioui - mar 12 Jan 16 à 8 h 11

        mais contre l'OL , en mode sérieux et motivé , ils auraient du en mettre 8 ou 9 sans un grand Lopes , qui nous sauva de la déroute du siècle .
        N'oublions pas .

  10. dada - lun 11 Jan 16 à 16 h 48

    salut a tous
    tout sur le championnat et rien d'autres, voilà tout ce que l'on peut faire a commencer contre les verts et là ça va être chaud vu le discours de galtier après le match aller, je crains la casse de notre côté voir du rouge

    1. Matt - lun 11 Jan 16 à 17 h 18

      Pour le derby, notre intérêt est de rester dans le match et de ne pas céder aux provocations physique , mais des mots susurrés à l'oreille des Stéphanois afin de les déstabiliser pourquoi pas 😉 ..........Sachant que la lumière Baya Sall a mis de l'huile sur le feu pas plus tard qu'aujourd'hui.
      Nul doute que l'arbitre sera attentif et que les cartons vont être de sortir très tôt.

      Ps; C Grenier, va se chargé d'en faire dégoupiller un ou deux ?

      1. OLVictory - lun 11 Jan 16 à 17 h 38

        Ca ne me fait pas peur, visiblement les verts sont en train de faire le match avant l'heure et il n'y a rien de tel pour tout foirer une fois l'heure venue. Ils dorment mal en ce moment, c'est bien pour nous. 😎

  11. kaskiwOL - lun 11 Jan 16 à 19 h 05

    Vu le match aller du derby, j'espère que Jordan Ferry saura garder son calme, TOUT EN ETANT GONFLE A BLOC ET CHAUFFE A BLANC ....Je suis sûr qu'il sera hyper motivé, mais je compte aussi sur son professionalisme pour ne pas se prendre un carton rouge dans les dix premières minutes de la rencontre.

  12. Junioui - mar 12 Jan 16 à 8 h 13

    avec la blessure de Gonalons , on va revoir la même équipe que celle de cousin Hub ( il va venir au match en invité ? lol ) ,
    avec les tolisso , ferri et autres mapou , et pourquoi pas claudio tant qu'on y est .

    1. Jacks - mar 12 Jan 16 à 17 h 18

      Pourquoi ferait-il autrement, à de très rares exceptions près Fournier ne faisait que composer avec le pauvre matos qu'il avait sous la main. Aux mêmes postes on a qui ? Malbranque et Mvuemba ont également fait quelques apparitions, pas vraiment ce qu'on pourrait appeler probants. Et dans la lignée de la saison dernière. Tousart pourquoi pas, il a longtemps été blessé en début de saison et on ne va pas le juger sur son seul et unique match.

  13. jeepy - mar 12 Jan 16 à 17 h 10

    Le PSG, s'il n'est pas un des favoris pour remporter la Champion ligue, il fait partie des 4 ou 5 meilleures équipes d'Europe, il faut l'admettre. Quant à la coupe de la ligue, elle n' á aucune importance si ce n'est aux yeux du dandy a moustache, mais quelle que soit l'équipe alignée par le PSG, il serait bon de prouver que nous ne sommes pas les nullards que l'on veut bien dire en tenant la dragée haute aux grandes stars. Aux yeux dès support.ers, une bonne prestation serait encourageante et pourrais rejaillir sur le match á St Étienne.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut