OM - OL : Aulas tire un "coup de chapeau" à ses hommes

Dans la foulée d'un match nul obtenu sur la pelouse du Stade Vélodrome (0-0), Jean-Michel Aulas a livré son ressenti au micro de Canal+. Le président de l'Olympique lyonnais a ainsi évoqué la rencontre du soir, mais également la vrai-fausse arrivée d'Emmanuel Adebayor. Une manière de clore définitivement le dossier du Togolais.

Ce dimanche, Jean-Michel Aulas s'est montré dithyrambique quant à son équipe et son staff, et ce malgré la déception de ne ramener qu'un seul point de Marseille : "Je pense qu’il y avait mieux à faire. Cependant je voudrais tirer un coup de chapeau à Bruno et à toute l’équipe. Faire ce qui a été fait ce soir après trois jours seulement d’un match de Ligue des champions est remarquable." Avant d'ajouter, d'une confiance inébranlable : "On est très satisfait car avec 6 ou 7 absents majeurs, ça veut dire qu’on a une équipe en devenir derrière, qui va nous permettre de jouer sur tous les tableaux." Une façon d'affirmer et les forces de l'OL, mais également ses ambitions.

"Le staff technique prend l'ultime décision"

Autre sujet abordé lors de cet entretien d'après-match, la signature avortée d'Emmanuel Adebayor. Pour "JMA", la décision de recaler l'attaquant togolais s'est faite en bonne intelligence avec le staff technique : "Nous voulions un joueur grand par la taille, car nous n’avons pas ce type de joueurs dans l’effectif. Emmanuel (Adebayor, ndlr) a donné son accord mais avec deux jours de retard. La discussion s’est engagée avec Bruno, lui et le staff ont ensuite pris la décision. On avait fait en sorte de débloquer le budget pour les deux opérations." Avant de rappeler, afin de publiquement réitérer sa confiance en son coach : "Comme toujours à Lyon, c’est le staff technique qui prend la décision ultime. On va s’en retrouver gagnant cette saison.". Oublié donc l'imbroglio Adebayor, Jean-Michel Aulas semble vouloir transmettre de la confiance à tout va. Logique alors que les Gones poursuivront les deux prochaines semaines sur un rythme effréné, notamment entre Ligue des champions et un derby historique au Parc OL.

3 commentaires
  1. jeepy - lun 19 Sep 16 à 5 h 17

    C'est du pipeau tout ce baratin !

  2. 01 patriarche - lun 19 Sep 16 à 9 h 40

    De la pure langue de bois un vrai coup de flûte

  3. OL-38 - lun 19 Sep 16 à 15 h 20

    Re à tous,
    Oui c'est un peu bizzard et difficile à croire et convaincre sa déclaration de JMA

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    C'est pour cela que Tousart lui-même a dit il y a quelques jours qu'il a beaucoup de respect et d'affection pour Juni, que leur relation a été très bonne. Le…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    @cavegone Là, tu deviens de mauvaise foi. Il y a des arguments qui sont présentés ici tous les jours pour justifier que le maintien d'Aulas à la présidence du club…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    C'est pas de l'ingratitude, mais il est de plus en plus insupportable. On ne va pas se forcer à apprécier ce qu'il devient, coute que coute, parce qu'on a fortement…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    Aulas dit ça juste pour faire croire que Jeffinho est un crack. Tous les socios de Botafogo s'en foute de son départ car c'est un pari qu'ils jugent trop risqué.…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    Aulas embrasse surtout l'argent qu'il a retiré de l'OL le mois dernier, en vendant ses parts et celles de ses co-actionnaires au delà des valorisations les plus hautes, de sorte…
  • Mopi do Brasil OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    C'est de l'analyse de très haute volée. Ça donne envie de créer des emplois en France, de prendre des risques, de sacrifier sa vie privée, car oui, être entrepreneur, c'est…
  • Olympien First OL - Mercato : Aulas raconte ses discussions avec le PSG pour Cherki
    Je pense qu'il ne faut pas "surinterpréter" les propos de Jean-Michel Aulas, et systématiquement à charge. Effectivement, la proposition du PSG était vraiment faible (un peu comme pour le rachat…
  • Tongariro OL : Aulas tacle Juninho au sujet de Cherki
    "Après 22ieme ou 3ieme osef ça n’a aucune importance puisque les carrières durent beaucoup plus longtemps maintenant." Ouai après là en l'occurrence ses deux rivaux sont à peu près contemporains…
Faire défiler vers le haut