Parc OL : tout a été fait pour l'ambiance

Au Parc OL, l'architecture du stade a été pensée pour faciliter les échanges entres les supporters, comme l'indique l'une des personnes à l'origine de sa conception.

Alors que l'Olympique lyonnais vient tout juste d'obtenir par la LFP le titre de champion des tribunes, on peut constater que l'ambiance au Parc OL est quelque peu différente de celle qui régnait au stade de Gerland. Avec des tribunes proches du terrain et des kops plus grands, l'ambiance devient plus bruyante qu'auparavant. Mais si les supporters sont aussi plus nombreux, l'acoustique proposée n'est pas non plus la même qu'avant.

Des virages construits d'une façon spécifique

En effet, l'architecte Garry Reeves, qui a supervisé les travaux du Parc OL, explique pour Wallpaper que les virages du stade ont notamment été mis au point afin de créer une ambiance particulière : "Il était important pour  les architectes que le stade crée une expérience unique pour les supporters, explique-t-il. Les virages Nord et Sud ont été spécifiquement construits pour faciliter les chants entre les supporters de l'Olympique lyonnais, créant ainsi une sorte de "cacophonie" de bruit pour soutenir les joueurs de l'équipe à domicile." Lors de la supervision des travaux qu'il a mené entre Lyon et Londres, l'architecte a notamment pu s'inspirer de l'Emirates Stadium d'Arsenal. Aujourd'hui, les résultats s'en ressentent, et les groupes de supporters arrivent parfois à attirer une partie du stade avec eux, comme lors de la gigantesque "grecque" organisée face à Monaco (6-1).

 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut