(Photo by FRANCK FIFE / AFP)

Paris FC - OL : la commission de discipline de la FFF se saisit du dossier

Au lendemain des incidents lors de la rencontre opposant le Paris FC à l'Olympique lyonnais, la FFF annonce se saisir du dossier.

Moins de vingt-quatre heures après les incidents qui ont marqué la rencontre opposant le Paris FC à l'Olympique lyonnais en 32e de finale de la Coupe de France, la FFF (Fédération Française de Football) réagit ce samedi et annonce se saisir en urgence du dossier Paris FC - OL.


Des décisions prises avant les 16es de finale


"La Commission de discipline de la Fédération Française de Football se réunira en urgence, en début de semaine prochaine, pour ouvrir l’instruction d’un dossier disciplinaire à la suite des graves incidents survenus lors du match Paris FC - Olympique Lyonnais", indique l'instance ajoutant que "les décisions disciplinaires seront prises la semaine suivante, avant les 16e de finale de la compétition (2 et 3 janvier 2022)".

16 commentaires
  1. Roberto Cabanas - sam 18 Déc 21 à 14 h 55

    C est inimaginable qu il n y ait pas eu guet après ou provoque.

    Les supporters même s il ya des crétins au milieu , je les vois mal à la mi temps peter un câble et agresser la foule d à côté.

    Ça n excuse rien. Et suis pas complotiste. ( je dis ça pour les nostalgiques des tribunaux de Staline et que je supporte pas le froid)

  2. Olyonn@is - sam 18 Déc 21 à 15 h 36

    Pourquoi ils ne privent pas de stade à vie pour ceux qui font ça ? J'ai l'impression que nos supporters sont devenus plus violent ces dernières années c'est triste,si ça continue comme ça bye bye les Bad gones...

    1. BruceFeuillette - sam 18 Déc 21 à 16 h 01

      Parce que la notion de "à vie" n'existe pas en droit. Même la peine "à perpétuité" c'est 22 ans, qui peuvent être prolongés quand les cas sont graves. Donc une personne ne sera jamais interdite à vie de stade. D'ailleurs on entend souvent parler des anglais, mais chez eux, c'est 10 ans maximum, sans devoir pointer dans un commissariat.
      Et puis il faut pouvoir retrouver les individus en question.

  3. Olyonn@is - sam 18 Déc 21 à 16 h 15

    Je savais pas,je croyais que perpétuité c'était à vie,merci pour la precision 🤗.Oui il faut pouvoir les identifier...Surtout qu'ils sont cagoulé.Pas facile en effet...

  4. molo - sam 18 Déc 21 à 16 h 15

    Alors c'est quoi votre prono pour la commission ?
    1) match a rejouer
    2) qualification sur tapis vert du PFC
    3) qualification sur tapis vert de l'OL
    4) disqualification des 2 équipes

    Moi je pense 2) ou 4)

    Vu la violence ne nos "supporters" envers des familles je vois mal comment on pourrait être épargnés cette fois.
    Mais si le PFC a des torts aussi ils méritent tout autant que nous d'être disqualifiés.

    1. Olyonn@is - sam 18 Déc 21 à 16 h 18

      1 /à huit clos et fortes amendes pour les 2 clubs.

    2. BruceFeuillette - sam 18 Déc 21 à 16 h 33

      Comme Olyonn@is. Toute décision autre serait incompréhensible, vue les vidéos qui circulent maintenant.
      Je pense qu'il y a matière pour l'OL à démontrer qu'il y a quand même une grosse, grosse part de responsabilité de la sécurité de l'évènement. Donc du PFC.

      1. molo - sam 18 Déc 21 à 17 h 03

        Oui mais même s'il y a des manquements côté PFC ca n'enlève rien à la barbarie de certains de nos pseudo supporters.
        Ca serait alors 4) disqualification des 2 équipes.

    3. poussin - sam 18 Déc 21 à 17 h 42

      OL ayant des casserolles, c'est nous qui allons prendre le plus , mais le PFC va prendre une grosse amende, surement la recette du stade .

  5. HowdyYOL - sam 18 Déc 21 à 17 h 04

    Encore une fois, il faudrait savoir ce qu’on essaie de punir.
    Il est quand même difficile de demander autre chose qu’une obligation de moyens aux clubs, que ce soit dans la gestion de leurs groupes de supporters ou dans la sécurité des matchs. Juger tout le monde sur les résultats revient à diluer complètement la responsabilité - et in fine on accumule les discours de façade sans agir sur les causes racines (une punition collective est très rarement une sanction pertinente à la bêtise individuelle).
    Et dans ce cas, comment juger le défaut de moyens ? L’OL n’en fait-il pas assez dans la coordination de ses supporters ? Le PFC a-t-il été dépassé par les évènements ? Mais y a-t-il au moins des standards clairs pour l’organisation des matchs ? C’est là dessus qu’il faudrait mettre en musique le vaseux “il faut frapper fort”. Imposer des investissements draconiens dans l’organisation et la sécurité, structurer bien davantage les groupes avec des chartes éthiques vraiment punitives…Avec application bien sûr à tous les clubs pro. Juste des exemples d’idée, peut-être pas pertinentes, mais tellement meilleures que le totalement inefficace point avec sursis ou défaite sur tapis vert…

    1. molo - sam 18 Déc 21 à 17 h 30

      Et les moyens que peut mettre un riche club de L1 et un club de division inférieure ne sont pas les mêmes.

      Quant aux chartes d'ethique, comment dire, avec des fachos en face il faut pas se leurrer: ils se torchent avec.

      1. HowdyYOL - sam 18 Déc 21 à 18 h 05

        C’est ce que je veux dire par “vraiment punitives”. Aujourd’hui c’est un bout de papier pour faire joli sur le site. Mais ajoute une application disciplinaire strict où le moindre acte déplacé est sanctionné d’une exclusion à vie du groupe (rien ne l’interdit je pense dans un contexte d’association privée) et tu vas vite nettoyer les imbéciles incapables de se maîtriser.
        Ceci dit encore une fois, c’était surtout pour donner des exemples de là où devrait porter le travail, plutôt que sur les sanctions sportives contre les clubs…

      2. molo - sam 18 Déc 21 à 18 h 30

        Alors s'il s'agit d'exclure les groupes de supporters qui posent problème je suis parfaitement d'accord avec toi.
        Une interdiction à vie revient de fait à dissoudre le club de supporters. C'est très definitif mais le problème c'est qu'il faudra des événements vraiment graves pour l'activer.
        Je préfèrerai des exclusions de 6 mois ou 1 an mais activable sans sommation au moindre incident si les coupables ne sont pas identifiés (ca motivera tout le monde pour les identifier).
        Pour les incidents de hier les Bad Gones et Lyon 1950 sont responsables d'après les 1ers témoignages: je les excluerais du groupama sans sommation jusqu'a la fin de la saison si les coupables ne sont pas identifiés (personne ne me fera croire que les leaders de groupes de supporters ne les connaissent pas).

  6. Conelus - sam 18 Déc 21 à 18 h 55

    Entièrement d accord avec howdyyol. La sanction du sportif est une connerie est ne changera rien sur les attitude futur.
    Faudrait arrêter aussi de faire croire que le club possède les supporters. Même si il a quelques leviers pour les contraindre.
    Et enfin comme howdy il faut des règles et surtout les appliquer de manière strict. Si non effectivement il y a une catégorie de personnes aussi bien fachos qu anarchiste ou autres personne d extrême gauche qui se touchent avec.

  7. jeepy - dim 19 Déc 21 à 6 h 05

    Le Président Aulas été sanctionné pour les incidents de Marseille, responsable de la sécurité .... Est ce que le Président du PFC va être aussi sanctionné pour les mêmes raisons? je suis sur que non ! injustice et acharnement !!!

    1. molo - dim 19 Déc 21 à 6 h 25

      @jeepy
      Tu dis n'importe quoi.
      Aulas n'a pas été sanctionné en tant que responsable de la sécurité.
      Il a été sanctionné pour ses propos envers l'arbitre.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut