Olympique Lyonnais French president Jean-Michel Aulas attends the French Ligue 1 football match between Paris Saint-Germain (PSG) and Olympique Lyonnais (OL) at the Parc des Princes stadium in Paris on December 13, 2015. / AFP / FRANCK FIFE

PSG – OL : Aulas « repart avec l'impression d'être cocu »

Malgré la défaite (2-1), les Lyonnais ont été à la hauteur de l'évènement hier soir face au PSG en quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Un score qui aurait pu être tout autre, car l'ouverture du score d'Adrien Rabiot était entachée d'une grosse erreur d'arbitrage, ce qui a provoqué la colère de Jean-Michel Aulas.

L'OL peut se sentir lésé. Mercredi soir, Lyon se déplaçait au Parc des Princes pour y affronter le PSG en quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Les hommes de Bruno Genesio ont fait plus que résister, mais ça n'aura pas suffi. À la 17e minute de jeu, alors que les Lyonnais étaient bien en place depuis le début du match, Adrien Rabiot conclut de près à la suite d'un cafouillage. Un but qui aurait dû être refusé, car il y a d’abord un premier hors-jeu non signalé du milieu de terrain parisien, puis plus grave, sur l’action, le ballon sort largement derrière la ligne de sortie de but avant de revenir dans les pieds d’Ezequiel Lavezzi, puis de Rabiot, qui marque.

Jean-Michel Aulas furieux, n'a pas perdu de temps pour demander des explications à la pause : « J’ai moins bien aimé certaines interprétations de l’arbitre. Ils sont souvent très bien placés. Ils étaient cinq, ça permet d’éviter les plus grosses erreurs, surtout quand on est à moins de cinq mètres de l’action. Quelques fois, le ballon entre ou sort d’un demi-centimètre. Là, c’était cinquante centimètres. Ça enlève un peu de panache à la qualité de l’arbitrage. »

Aulas veut « Mettre la goal line sur toute la zone de sortie de but »

Afin d'éviter ce genre d'erreur, le président de l'OL souhaite l'usage de la goal line technology sur toute la ligne de sortie de but : « On voit que le fait de ne pas avoir vu qu’un ballon était sorti de 50 centimètres a abouti à un but. Il faut évidemment mettre la goal line sur toute la zone de sortie de but pour éviter ce genre d’erreur préjudiciable. On a fait un bon match, mais quand on est dirigeant, les notes artistiques ne comptent pas. Il y a plein de choses positives, mais on repart avec l’impression d’être cocu. »

21 commentaires
  1. rastaman - jeu 14 Jan 16 à 10 h 22

    tout à fait d'accord avec notre cher président , il faudra y venir a la vidéo comme au rugby... et ceux qui n'en veulent pas , les platoches et compagnie on sait maintenant pourquoi!!!

  2. Junioui - jeu 14 Jan 16 à 11 h 04

    Il a tout à fait raison et on ne peut mieux résumer cette "élimination" sur un match nul ....

  3. ROYALDULTON - jeu 14 Jan 16 à 11 h 08

    Et je trouve qu'il a vraiment été mesuré dans ses propos, car, quand deux arbitres qui sont à 10 m de l'action ne voit pas cela, auraient-ils été soudoyés, pour ne pas entacher les records du QSG ??? Les arbitres de fonds de Lignes ont besoin d'un Labrador

  4. OLVictory - jeu 14 Jan 16 à 11 h 12

    Ce genre de situation ça arrive combien de fois par an ? Peut-être entre 0 et 1 suivant les années...
    Si on met de la techno il faut qu'elle serve à quelques chose. C'est très embêtant mais est-ce que ça a changé l'issue du match ? rien de moins sûr. Di Maria serait entré en jeu un peu avant, Zlatan l'aurait rejoint et on aurait fini probablement de la même façon. On n'avait pas le niveau hier soir pour emporter cette qualification au parc, et ce n'est pas la vidéo qui aurait pu changer la donne.

    1. XUO - jeu 14 Jan 16 à 11 h 54

      Entre 0 et 1, ça n'existe pas .

      Zlatan serait entré et di Maria aurait... Que des conditionnels.

      JMA peut effectivement se sentir cocufié après avoir été lésé avec un B majuscule.

      Le premier but parisien est un cadeau de Noël.
      Le second but vient après que plusieurs joueurs aient confondu football et billard à quatre pattes. L'arrêt de jeu , légitime à ce moment-là, ne génère pas la contre-attaque qui s'en suit. C'est un cadeau du Nouvel An.
      La faute de Luiz sur Lacazette non sanctionnée par un penalty, c'est le cadeau de l'Epiphanie.

      Que dire enfin de l'empressement de l'arbitre à venir au secours de di Maria qui a été heurté par un Lyonnais? Que cette action entraîne un coup franc, OK mais pourquoi l'élever au rang de faute qui prépare un carton ?

      Lyon a perdu la tête haute et la satisfaction qu'on peut en tirer, c'est qu'il ne suffisait pas de battre le PSG pour gagner l'épreuve. La L1 est l'unique chantier qui doit nous mobiliser. Sinon, si la chance nous sourit, rencontrer Le PSG en finale de la Coupe de France.

      1. OLVictory - jeu 14 Jan 16 à 12 h 08

        Entre zéro et un ça n'existe pas ?
        C'est très "binaire" comme réponse 😆

  5. jeepy - jeu 14 Jan 16 à 11 h 56

    C' est frustrant de prendre un but entaché d'une faute.... Mais c'est une simple péripétie .... C'est sur et certain que le PSG n'a aucunement besoin d'aide pour gagner... C'était reculer pour mieux sauter, comme le dit Olvictory, avec Lucas, DiMaria et le monstre suédois, l'issue était certaine. Mais on retient le bon comportement de notre équipe. On se contente de cela maintenant, le plaisir des yeux à défaut de victoire.

  6. alejandro - jeu 14 Jan 16 à 12 h 12

    On verra à la maison si l'issue était certaine. Je ne supporte pas ces discours défaitistes, et heureusement que Aulas ne les supporte pas non plus.

  7. janot06 - jeu 14 Jan 16 à 12 h 18

    J'ai suivi cette rencontre en pointillés, occupé par des obligations familiales, mais de ce que j'ai vu je retiendrai un excellent comportement d'ensemble de nos lyonnais, avec un engagement et une énergie retrouvés.
    Après, il y a encore ces erreurs à gommer, telle la passe de Jallet ou la prise en défaut sur la contre-attaque parisienne amenant le deuxième but mais l'ensemble est encourageant ; une bonne répétition avant l'affrontement engagé promis par nos chers voisins revanchards.
    Evidemment, comme beaucoup, je suis frustré par le comportement bizarre du corps arbitral, notamment sur ce premier but.
    A ce sujet, je me demande à quoi peuvent bien servir les arbitres de surface placés derrière les buts.
    J'ai encore en mémoire une photo publiée sur le site de "l'Equipe" où l'on voit Rabiot ramener d'un grand écart le ballon qui a franchi la ligne sous les yeux de cet arbitre assistant idéalement placé et très "attentif"... frappé sans doute par le syndrome qui veut que le PSG ne peut et ne doit pas perdre en France cette année...

  8. OLVictory - jeu 14 Jan 16 à 12 h 25

    C'est pas du défaitisme, c'est un constat objectif du niveau des joueurs hier soir. Si c'est pour faire semblant de croire que l'arbitre nous a fait perdre le match c'est se chercher des excuses bidons, et c'est sans moi.
    A la maison et dans six semaines ça ne seront plus les mêmes paramètres. L'OL aura eu le temps de roder son nouveau collectif, de retrouver des armes offensives, de récupérer encore des blessés, les parisiens auront eu le temps de perdre du jus en LDC, voire des joueurs, et l'ambiance du Stade des Lumières sera le 12e homme.
    Deux cas bien différents.

    1. alejandro - jeu 14 Jan 16 à 12 h 29

      Oui tu as sans doute pas tort, mais je continue de croire que l'exploit était difficilement possible, mais possible.

  9. Gael Vicomte - jeu 14 Jan 16 à 12 h 29

    Moi je dis que sincèrement et ce n'est pas la première fois, dès que lyon joue sérieusement contre Paris il y a tjr des erreurs d'arbitrage, je m'en pause des questions...
    Depuis que le Quatar est a paris, nous sommes la seul équipe qu'il ait affronté à s'être retrouvé punir par l'arbitrage lors d'un psg-ol (sauf le match allée de cette saison) .... et en coupe de la ligue c'est tjr la cerise sur le Gateau (petit rappel de la finale 2014)

  10. alejandro - jeu 14 Jan 16 à 12 h 31

    Après oui, bien sur que à la maison dans quelques semaines l'exploit sera bien plus réalisable.

  11. Altheos - jeu 14 Jan 16 à 15 h 39

    Oui. Et l'année dernière avec la goal-line l'OM égalise au vélodrome contre l'OL !
    Les erreurs d’arbitrages, ce n'est pas nouveau, cela fait partie intégralement du foot.
    Et ce n'est pas toujours contre l'OL 😉

    1. Lacalade - jeu 14 Jan 16 à 23 h 09

      non il y avait 0 à 0 donc pas d'égalisation.
      Sans parler de la faute ou de l'attentat sur Lopes qui aurait dû sanctionner Ocampos pour son tacles en avant les 2 pieds décollés sur le gardien qui est au sol.... Y a que les marseillaises qui n'ont pas vu la faute.

  12. Roseinrio Teeinbed - jeu 14 Jan 16 à 15 h 43

    le scenario se repete pour le qsg , ils sont indeniablement aidès et ce sera la meme chose quand on les recevra , hier avec un bon arbitre on aurait pu faire quelque chose , combien d èquipe ont dit cela après les avoir rencontrè ?

  13. Juni entraineur OL - jeu 14 Jan 16 à 16 h 15

    FRUSTANT car c toujours la même histoire depuis 4 à 5 matchs contre QSG !!
    Ce genre d'erreurs d'arbitrage bénéficie toujours à l'équipe qui domine le plus et se trouve plus souvent chez l'adversaire !!

  14. ol-91 - jeu 14 Jan 16 à 16 h 38

    Exactement, ces erreurs grossières ont été surtout le fait des matches Paris-Lyon. Mais le manque de vigilance des arbitres (en dehors de ceux qui auraient subi une influence...) notamment sur la ligne de but est sans doute normal et prévisible ! On demande bêtement à des affidés et sans doute passionnés du football de se concentrer sur les fautes éventuelles devant les buts et de détourner le regard des péripéties du match qui se déroulent devant eux ! alors qu'on devrait prendre des personnes qui ont ce sport en horreur, plus aptes à une rigoureuse vigilance sur les tricheries et autres erreurs.

  15. Roseinrio Teeinbed - jeu 14 Jan 16 à 18 h 56

    ALTHEOS l annèe derniere , il y avait d abord faute sur Lopes

    1. michel papin - jeu 14 Jan 16 à 20 h 14

      La faute sur Lopes n'avait pas été sifflée par l'arbitre, par conséquent le jeu continuait et le but aurait dû être accordé. Et il l'aurait été s'il y avait eu la goal line technology. M'enfin, ça change rien.

  16. bol26 - ven 15 Jan 16 à 9 h 58

    OLVICTORY : "on avait pas le niveau hier soir ..." je suis d'accord mais en enlevant le "hier soir" ... par contre dire que l'erreur d'arbitrage n'a certainement rien changé ... pas d'accord ! ... remplaçons le "certainement" par "peut être" .... sinon c'est reconnaitre que l'équipe qui sur le papier est la meilleure va gagner et là oui c'est du défaitisme
    Pour revenir sur l'arbitrage ... oui les fautes d'arbitrage s'équilibrent sur une saison ... oui la goal line aurait validé le but de l'OM l'an dernier ... oui il est souvent tres difficile de juger avec le ralenti donc soyons indulgent avec les arbitres qui doivent le faire en une fraction de seconde
    Par contre je me pose quand même 2 questions :
    - comment l'arbitre de ligne peut ne pas avoir vu le ballon sortir de 50 cm alors que ça se psse sous ses yeux ?
    - pourquoi depuis 4 ans il y a à chaque match contre le PSG une décision "étonnante" (pour ne pas dire plus)) en faveur du PSG ? (cf le pénalty donné à retirer à Ibra l'an dernier)

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut