PSG – OL : le coup de bluff de Jean-Michel Aulas

Jean-Michel Aulas l'avait annoncé dimanche soir, l'OL fera tourner mercredi face au PSG en quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Une déclaration qui, selon Eric Carrière, ancien joueur de l'OL et maintenant consultant pour Canal +, n'est qu'un trompe l'oeil.

Si l'on en croit Jean-Michel Aulas, ses joueurs feront l'impasse sur le match de demain face au PSG. Une déclaration qui peut paraître étonnante, mais qui, selon Eric Carrière a un but très précis : « C'est quelqu'un qui raisonne rarement à court terme. Médiatiquement, il couvre déjà un peu son coach qui vient de gagner ses deux premiers matches, et ça lui retire de la pression. C'est un pari risqué, mais qui peut fonctionner. Les Lyonnais qui joueront au Parc n'iront pas pour perdre, et ne sont pas des joueurs de CFA. De cette manière, vous reportez aussi la pression sur l'adversaire, et c'est malin ».

9 commentaires
  1. janot06 - mar 12 Jan 16 à 14 h 42

    Bien malin celui qui peut décrypter les propos d'Aulas...
    Il reste 24h pour savoir ce qu'il en sera.

  2. Aliocha57 - mar 12 Jan 16 à 16 h 07

    Sa déclaration m'avait très étonné, quand on lui demandait si le club comptait faire l'impasse sur ce match, et qu'il avait répondu que c'était une "obligation" à cause du derby. Si on commence à faire l'impasse sur ce genre de match, c'est le retour aux emmerdes assuré : rappelez-vous le résultat en LDC quand on a "oublié" de jouer contre Bordeaux !!
    Un club du calibre de l'OL n'a tout simplement pas le droit de s'aplatir comme ça. On s'est déjà fait torcher deux fois cette saison, au Trophée des Champions, et en championnat. Ca commence à faire beaucoup ! C'est une question d'amour propre et d'image de marque du club, et il est vital d'au moins tenir tête au PSG pour continuer sur notre dynamique. C'est aussi la meilleure façon de préparer le derby, n'en déplaise à certains...

  3. fandelol - mar 12 Jan 16 à 16 h 40

    C'est sur que si on joue avec Mapou, Beauvue, M'vuemba, Malbranque, Koné, Tolisso.... on est mal barré mdr

  4. Junioui - mar 12 Jan 16 à 16 h 40

    Oui mais avec nos joueurs en sucre , ce serait ballot de se blesser sur ce match là avant le derby ...
    Alors , pédale douce tout de même ...

  5. Sony07 - mar 12 Jan 16 à 17 h 31

    Vous avez déjà vu des clubs anglais faire l'impasse sur une compétition, en France c'est fréquent et notre JMA se couvre et couvre son entraîneur en cas de déroute comme en championnat. Pour ma part la meilleure préparation pour le derby c'est de jouer ce match contre le QSG, c'est la seule équipe de niveau LDC et si on veut progresser il faut jouer ce match à fond (du moins au début, et si on a 2 ou 3 buts de retard à la mi-temps, on fait tourner) Limoge et Troyes c'est bien mais reproduire les mêmes gestes contre Paris ce serait encore mieux pour la confiance.

    1. Slaimer - mar 12 Jan 16 à 19 h 10

      Justement en angleterre la cup permet de faire tourner, aucun club ne joue avec son équipe type en cup à part pour les gros matchs.

    2. zikos35 - mar 12 Jan 16 à 23 h 54

      Les anglais font l'impasse souvent sur certains matchs, autant que nous, sauf que les revenus générés par la BPL permettent aux équipes d'avoir des effectifs plus étoffés.

  6. ol-91 - mar 12 Jan 16 à 18 h 16

    JMA prend des risques car il est peu courant qu'un président de club déclare faire un petit match.

  7. OLVictory - mer 13 Jan 16 à 9 h 41

    Je pense que les joueurs parisiens ont une grosse pression sur ce match. Une pression artificielle voulue par Laurent Blanc pour motiver ses troupes et les préparer aux matchs de LDC. Paris manque de sparring partner en L1, ce match est l'occasion idéale pour eux d'avoir une vraie opposition, avec une équipe en face (Lyon) qui devrait attaquer un peu, ce qu'ils n'ont quasiment jamais dans le championnat. Ca peut marcher ou pas, ça reste une pression artificielle, mais en tout cas ils jouent le coup à fond en apparence.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut