Rachid Ghezzal : "On n'avait pas vraiment de projet de jeu"

Invité du Canal Football Club ce dimanche soir, Rachid Ghezzal est revenu sur la première partie de saison de l'Olympique lyonnais. Une période compliquée, où l'Algérien n'avait pas la confiance de son coach, Hubert Fournier.

Au crépuscule de l'année 2015, Rachid Ghezzal fait partie des remplaçants de l'équipe rhodanienne. Critiqué lors de chacune de ses apparitions pour son manque de justesse technique et son physique trop faible, il n'est titularisé entre septembre et décembre qu'à deux reprises, lors de la réception de La Gantoise (1-2), puis à l'occasion du 1/8e de finale face à Tours au stade de Gerland (2-1). Mais avec l'arrivée de Bruno Genesio à la tête du groupe pro, l'international algérien prend immédiatement une autre dimension. 15 titularisations en 17 matchs, 5 buts et 4 passes décisives plus tard, il s'impose comme la révélation de cette seconde partie de saison.

Après Fournier, Bruno Genesio a redistribué les cartes

Sur le plateau du Canal Football Club, il revient sur l'éviction d'Hubert Fournier, suivie de la promotion au poste d'entraîneur principal de son adjoint, Bruno Genesio : "Je n'ai pas vraiment eu l'occasion de m'exprimer auparavant. Aujourd'hui, j'ai la chance de pouvoir jouer plus souvent. On est sur le terrain, mais c'est vrai que l'on n'avait pas forcément de projet de jeu, avoue le jeune numéro 11 lyonnais. Après on s'est tous remis au boulot. Le fait d'avoir un nouveau coach, ça redistribue les cartes, tout le monde travaille pour avoir sa place." Formé au club, le nouvel homme fort de l'OL fait ainsi écho aux déclarations son coach actuel lors de son arrivée (lire ici).

10 commentaires
  1. Altheos - lun 11 Avr 16 à 13 h 31

    La bonne idée de Génésio, c'est effectivement de lui avoir redonné confiance, mais surtout de l'avoir positionné sur le côté droit, ce qui lui permet d'exploiter parfaitement ses meilleurs atouts.

  2. OLVictory - lun 11 Avr 16 à 13 h 54

    Ca devient une idée fixe chez lui, il a un problème.

    1. Lyonnais_de_la_manche - lun 11 Avr 16 à 14 h 16

      On lui pose une question, il répond ce qu'il en pense lui, forcément même questions, même réponses...

      1. OLVictory - lun 11 Avr 16 à 14 h 23

        Si les mêmes questions appellent les mêmes réponses c'est qu'il n'a pas évolué d'un pouce depuis. Il est resté bloqué...

  3. Gones2wano - lun 11 Avr 16 à 14 h 37

    Si il y avait un projet de jeu le 442 en losange qui ne marchait plus mais en grande partie par le boudage insupportable des joueurs et ceux malgré le fait que l'absence de fekir qui rendait ce dispositif beaucoup moins efficace mais de la à ce faire éclater par le Gaz,Montpellier,Angers.... fournier a été lâché par des joueurs capricieux, et celui ci n'a pas su s'adapter en proposant un autre système en s'acharnant à titularisé la chèvre beauvue alors qu'il n'avait pas la technique et mentalité pour être titulaire

    1. OLVictory - lun 11 Avr 16 à 15 h 05

      Tu crois que Fournier avait le choix de titulariser Beauvue ? Je n'en suis pas sûr.

    2. Tanner Angel Mkd - lun 11 Avr 16 à 15 h 06

      Moi je te dis que cette situation est pas claire. Surtout pour Genesio. Je veux bien que les joueurs ne veulent plus du coach mais allez jusqu'à se saboter comme sa, c'est limite fait volontairement. Même au Real quand Mourinho était plus aimé par les joueurs ils avaient quand même des résultats. Et ce volt-face du jour au lendemain en passe d'une équipe niveau a national à un équipe du top L1. Si c'est pas volontaire alors je sais pas ce que c'est

      1. Altheos - lun 11 Avr 16 à 15 h 52

        Parce qu'au Real, il y a des joueurs qui ont des objectifs "perso" (nombre de buts, sélection, battre le Barça...) qui passent au dessus du "désamour" du coach en place.
        Et puis parce que les mecs qui jouent au Real, même au ralentit et avec une jambe, ils font la gnaque à 90% des équipes européennes.

  4. janot06 - lun 11 Avr 16 à 16 h 30

    Je ne vois pas pourquoi on critiquerait Ghezzal pour la constance de ses propos concernant son ressenti de la première moitié de la saison ; pour moi, dire le contraire ou tout autre chose serait plus contradictoire. Qu'il semble régler ses comptes avec son précédent entraîneur me gênerait plus.
    De toutes façons, il doit de jouer grâce au changement tactique opéré par Genesio ; il n'avait pas sa place dans le 4-4-2 en losange, et le grand mérite de Bruno, même si beaucoup ici le demandait déjà du temps de Fournier, est d'avoir abandonné ce système.
    Maintenant, même si Rachid a fait d'importants progrès et qu'il remplit bien la tache qui lui est dévolue, ce n'est certes pas un joueur bien au-dessus de la moyenne.

    1. Flour41 - lun 11 Avr 16 à 16 h 47

      Il pourrait mettre un peu d'eau dans son vin ça le grandirait comme dit OLV même question même réponse depuis janvier c pas beau la rancœur ça ne fait pas évoluer !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut