Montpellier - OL : la prime de victoire lyonnaise multipliée par quatre

La belle performance des joueurs de l'OL lors de la 33e journée de Ligue 1 suite à leur victoire à Montpellier (2-0) ne présente pas que des avantages sportifs. En effet, Le Progrès révèle que la prime de victoire a été quadruplée pour l'occasion.

Alors que Jean-Michel Aulas et Louis Nicollin ont pour habitude de doubler les primes de victoires afin de motiver leurs joueurs, lors des matchs à fort enjeux, les grands moyens s'imposent. Ainsi, Le Progrès annonce que la victoire de l'OL sur les terres montpelliéraines a permis aux joueurs rhodaniens de quadrupler la prime de victoire qui leur est versée habituellement. Le montant exact de cette prime n'a pas fuité, mais celui-ci doit, à coup sûr, être important au vu de l'objectif lyonnais pour la fin de saison : une qualification directe en Ligue des champions.

Retenir le travail effectué plutôt que la prime versée

Si le choix d'une telle prime a été pris, c'est aussi parce que l'équipe dirigeante connait bien ses joueurs, comme le déclare Bernard Lacombe : "Jean-Michel Aulas a utilisé les bons leviers. Il est vrai qu’il connaît aussi parfaitement la technique habituelle de Louis Nicollin contre l’OL. Il nous adore, et franchement, c’est réciproque, mais il surmotive ses hommes pour nous battre…" Malgré tout, le conseiller de Jean-Michel Aulas ne souhaite pas garder que cela du match à Montpellier : "Plus que les primes que l’on peut accorder, il faut surtout retenir le travail qui a été fait. Ce n’est pas par hasard, si on est là maintenant."

Alors que le versement de ces primes de victoire est devenu monnaie courante dans le football moderne, nul doute que les joueurs en percevront une nouvelle en cas de qualification en Ligue des champions, dont les revenus sont colossaux.

 

 

3 commentaires
  1. Gones2wano - lun 11 Avr 16 à 12 h 01

    Je trouve cela bête mais bon c'est son club, son argent donc pourquoi pas, maintenant il nous faut cette victoire contre Nice et sa sentirai magnifiquement bin

  2. Altheos - lun 11 Avr 16 à 13 h 29

    C'est un levier et une bonne "carotte" pour les joueurs. Sur ce point, je fais entièrement confiance à notre président. Il sait parfaitement ce qu'il fait (à ce niveau là du moins 😉 )

  3. janot06 - lun 11 Avr 16 à 15 h 53

    Il n'y a pas lieu de s'offusquer ; c'est une pratique courante , du moins dans les grands clubs, à l'occasion de match important.
    Gageons qu'il va en être de même, et peut-être d'avantage, pour les réceptions de Nice puis de Monaco.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut