Strasbourg - OL (3-2) : « On a tout perdu en quelques minutes », regrette Tousart

Lucas Tousart regrettait le scénario de la défaite de l'OL face à Strasbourg (2-3), samedi soir.

D'une qualification assurée pour la prochaine Ligue des champions à la peur de tout perdre, l'OL a vécu un improbable retournement de situation à Strasbourg (2-3), samedi soir. Renversés en six minutes alors qu'ils avaient réussi à prendre l'avantage, les Lyonnais pouvaient se prendre la tête entre les mains au coup de sifflet final. « C'est triste. On a tout perdu en quelques minutes. Jusque-là nous n'étions pas inquiétés par cette équipe de Strasbourg mais on a fait preuve d'un manque de vigilance, on a eu des erreurs de concentration qu'on paie cash. C'est le haut niveau, c'est comme ça... », regrettait Lucas Tousart. Du déjà vu cette saison pour le milieu rhodanien. « Ce match est un peu à l'image de notre saison, on a pas forcément été réguliers. C'est frustrant parce que d'un match à l'autre on peut produire des performances totalement différentes. On essaie de travailler là-dessus, on sait les problèmes que nous avons, soulignait-il, avant de se projeter. Il va falloir qu'on se remobilise pour le dernier match. » Lyon sera dans l'obligation de gagner contre Nice, samedi prochain au Groupama Stadium (21h).

25 commentaires
  1. Booster69 - dim 13 Mai 18 à 13 h 18

    Il est bien gentil Lucas, mais tous les problèmes qu'il souligne, ils auraient pu être traités tout au long de la saison. Or, on se retrouve désormais sur un scénario d'1 match de la mort a essayer de trouver des solutions. C'est fou

  2. dada - dim 13 Mai 18 à 13 h 24

    Ce n'est pas sur ce match que l'on peut tout perdre. Je savais pas que strasbourg c'était le haut niveau.
    Par contre tout nos matches comme contre ste chez nous lille chez eux vous n'avez pas fait ce qu'il fallait pour ne pas perdre de points et c'est ceux là qui nous manquent aujourdhui.
    Quand je vois l'OM avec EL dans les jambes des blessés des suspendus au moins il donne tout et sur tout le match ou presque et pourtant ils ont joué beaucoup de match plus que nous. Notre défaut c'est de se voir trop beau

    1. Hassan - dim 13 Mai 18 à 14 h 29

      Bien dit. On dirait que les marseillais sont plus motivés que nous. A 9 ils ont failli renversé les guingampais alors que nous à 11 vs 11 contre Strasbourg on a pris une raclée.

  3. OLVictory - dim 13 Mai 18 à 13 h 27

    Je crois que c'est l'avis général, on a traîné toute la saison les mêmes problèmes sans trouver la solution de manière durable.
    Tousart le confirme comme tout le monde.
    Et donc selon certains, ça ne serait pas la responsabilité de l'entraineur de gérer ça ?

  4. Ak69 - dim 13 Mai 18 à 13 h 45

    Évidement l'entraîneur a un rôle considérable dans cela, car le vrai probleme c'est l'implication des joueurs sur le terrain, tu peux avoir des mecs pas excellent mais si ils sont tous ensemble solidaire alors ils gagnent le plus souvent, c'est ce qu'on voit à Marseille, les mecs donnent tout et cela vient de Garcia qui leur a inculqué cela depuis le début, il a la rage de vaincre et des joueurs l'ont suivit dedans,
    À lyon je pense que genesio est incapable d'inculquer ca, d'où les purges de 45min 1 Match sur 3, une sensation qu'il y a zero motivation etc

    1. OLVictory - dim 13 Mai 18 à 14 h 14

      Comme tous les entraîneurs moyens...
      Ce n'est pas une question de Genesio ou pas Genesio, mais une question de recruter un entraîneur qui a du talent et qui a déjà eu quelques succès, pour qu'il renforce les capacités de l'équipe et fasse progresser le club.

  5. Pantagruel - dim 13 Mai 18 à 14 h 00

    Globalement tactiquement et dans l'intensité on s'est fait bouffer et pas que sur les 3 dernières minutes. Thierry Laurey avait bien prévu le coup en montant une équipe faite sur-mesure pour gêner le losange de l'OL. Il a choisi un 4-4-1-1 à plat qui permettait d'être en surnombre sur les côtés et un Corgnet qui en phase défensive marquait Tousart ce qui avait pour conséquence de rendre impossible les relances courtes. En tant que footballeur du dimanche, j'ai remarqué ça au bout de 10mn max impossible donc que le staff lyonnais ne l'ai pas vu et pourtant j'ai vu très peu de changement en première mi-temps. On s'est obstiné à jouer long mais le milieu n'était pas là pour jouer les deuxièmes ballons. Il n'y avait pas 36000 solutions à part repasser en 4-3-3 pour rééquilibrer les face à face sur les ailes mais il a fallu attendre la sortie de Memphis pour voir quoique ce soit sur son front. Sans parler de l'engagement ou l’agressivité où là aussi on a été globalement dépassés. Bref, le scénario est certes cruel mais le score est finalement pas illogique.

  6. Juninho Pernambucano - dim 13 Mai 18 à 14 h 10

    étonnante confession en forme d'impuissance
    A J37 il nous dit qu'ils sont conscients des problèmes qu'à cette équipe , mais qu'ils n'auront donc jamais pu les corriger cette saison .
    Quant à parler de haut niveau avec Strasbourg en face , une équipe de niveau L2 , qui sauve donc sa peau in extremis hier soir , je ne sais pas s'il faut en rire ou en pleurer .

    1. OLVictory - dim 13 Mai 18 à 14 h 16

      C'est un aveu, et je parierais qu'il ne l'a pas fait par hasard !

      1. Juninho Pernambucano - dim 13 Mai 18 à 14 h 20

        il sous entend clairement qu'ils ne bossent pas correctement à l'entrainement puisque les mêmes erreurs sont répétées encore et toujours .
        Je ne sais pas si JMA voit toujours aussi clair qu'avant , mais pas mal de joueurs semblent vouloir lâcher leur entraîneur ....
        Ce ne sont pas Mariano ou Memphis qui me diront le contraire ....

      2. OLVictory - dim 13 Mai 18 à 14 h 39

        Bossent pas ou bossent mal, j'en sais rien, mais avouer qu'on a été impuissant à régler les problèmes tout au long de la saison, venant d'un homme posé comme Tousart, c'est un aveu qui n'est pas fait par hasard

  7. Hassan - dim 13 Mai 18 à 14 h 33

    GONALONS avait finalement raison.

    1. Juninho Pernambucano - dim 13 Mai 18 à 14 h 36

      Bien sûr , c'était le capitaine et il voyait clair
      La façon dont il a été traité , c'était vraiment moche .
      Mais c'est habituel dans ce club ( voir le cas Grenier )

  8. Lacalade - dim 13 Mai 18 à 17 h 59

    parce qu'il avait dit quoi Gonalons?

    1. OLVictory - dim 13 Mai 18 à 18 h 31
      1. Lacalade - dim 13 Mai 18 à 19 h 49

        Ah... il avait aussi ajouté après des excuses a ses propos.... donc...

  9. ol-91 - dim 13 Mai 18 à 18 h 05

    Résumons le match simplement :

    81ème minute : RCS-OL 1-2

    84ème minute : Cornet remplace Memphis

    88ème minute : Ferri remplace NDombele

    89ème minute : RCS-OL 2-2

    94ème minute : RCS-OL 3-2

    Rendons justice à Genesio qui a su préserver deux joueurs importants qui auraient pu facilement se cramer dans les six dernières minutes.

    1. Pantagruel - dim 13 Mai 18 à 20 h 34

      La chronologie est effectivement factuelle en revanche je ne crois pas que le résultat eût été différent avec Memphis et Ndombélé encore sur la pelouse. C'est Mendy qui laisse l'espace pour centrer sur le deuxième but et c'est Diakhaby qui se fait battre de la tête. C'est également lui qui fait faute qui mène au coup franc. Je sais bien que Ferri et Cornet sont les têtes de turc préférées de ce forum mais ils n'ont pas plus à voir avec la défaite que les 9 autres lyonnais sur le terrain. A la limite le problème du coaching c'est de n'avoir aucune option plus défensive pour le milieu de terrain quand on veut garder le score, et cette question faut la poser à la direction.

      1. ol-91 - dim 13 Mai 18 à 22 h 11

        Oui, mais avec deux joueurs tournés vers l'offensive, c'est en gardant le ballon en haut, même avec des attaques sans résultat, qu'on peut le mieux éviter qu'il ne redescende dans nos filets.

      2. cavegone - dim 13 Mai 18 à 23 h 00

        Sans faire injure à Ferri et Cornet ils ne sont pas dans le coup et c’est tres rare qu’ils donnent satisfaction. C’est peut-être un peu facile de le dire après coup mais c’etait un bon coatching pourri... Il vaut rien cet entraîneur on le sait depuis longtemps.

  10. dada - dim 13 Mai 18 à 18 h 36

    Pour le mental le coach a son importance certes.
    Mais tout dépend aussi du caractère des hommes qui composent le groupe. Certains de nos solistes démontre une grinta individuelle mais pas collective . Ils jouent pour leur compte ça c'est vu toute la saison hélas.

    1. cavegone - dim 13 Mai 18 à 23 h 03

      A mon avis Laurey a fait ce qu’il faut de son côté et avec des joueurs bien moins compétiteur alors non je ne crois pas que les joueurs Lyonnais soient particulièrement mous. Le coach c’est le coach, si c’est seulement pour faire une compo et les changements nous aussi on peut le faire.

  11. TomLePatron - dim 13 Mai 18 à 19 h 16

    Tout vas se décider au J38, je ferais mon job de supporter jusqu'à la dernière seconde. Perdre apres 8 victoires d'affilée ne m'aurait dérangé que quelques heures car je me serais dit qu'en était capable de reproduire 4 fois 8 victoires/1 défaite nous sommes champions de L1! L'ennui c'est que ces 8 victoires consécutives signifient davantage: elles représentent l'enveloppe qui cache le noyau, les arbres qui cachent la forêt, alors leur défaite ou victoire de la dernière journée sera capital

  12. ol-91 - dim 13 Mai 18 à 20 h 06

    Genesio se contente de faire son travail : c'est un DRH.

    1. cavegone - dim 13 Mai 18 à 22 h 56

      Et comme un DRH s’occupe des contrats on est bon pour au moins une saison de plus...?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut