Lyon’s French head coach Bruno Genesio looks during the French L1 football match between Angers (SCO) and Lyon (OL), on February 6, 2016, in Jean Bouin Stadium, in Angers, northwestern France. AFP PHOTO / JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP / JEAN-FRANCOIS MONIER

TFC - OL : le match parfait de Genesio

Si l'OL l'a emporté à Toulouse hier, et revient ainsi à la deuxième place du championnat, il le doit beaucoup à Bruno Genesio. Retour sur cette gestion.

Nommé entraîneur numéro 1 dans les derniers jours de 2015, Bruno Genesio a cristallisé les débats pendant les premières semaines de son règne : critiques sur son inexpérience, sur le "lyonnocentrisme", le timing, la volonté de voir un entraîneur étranger ou reconnu débarquer au Parc OL... Rien ne fut simple. Mais, rapidement, les résultats sont revenus et ont donné raison à Jean-Michel Aulas d'avoir fait confiance à cet homme du cru. Avec les retours de blessure de Valbuena et Fekir, ajoutés à la situation délicate de Grenier et aux explosions de Ghezzal et Cornet, l'heure des choix était arrivée. Et ceux-ci ont été faits, et particulièrement bien faits ! Hier après-midi, à Toulouse, le technicien a mis tout le monde d'accord. Même si les critiques sont éternelles...

Un 11 de départ assumé

Dès l'annonce de la composition, des critiques ont été émises par des supporters. Dans le viseur : les titularisations de Morel et Valbuena, et l'utilisation de Sergi Darder. L'Espagnol, sorti dès la 35ème minute de jeu face à Nice la semaine dernière afin de permettre une réorganisation tactique suite à l'expulsion de Cornet, prenait place sur le banc. Une hérésie pour certains, tant l'Espagnol est considéré comme le meilleur joueur de ballon au milieu de terrain. Dans les faits, cependant, ce choix a surement été payant : face à une équipe toulousaine aussi bien organisée et pratiquant un pressing éreintant, le travail de Ferri et Tolisso était nécessaire. Il est fort probable que l'ancien joueur de Malaga aurait eu du mal à s'exprimer dans ce match. Concernant Morel, compte tenu de la politique sportive de l'OL vis-à-vis de Bedimo, qui sera en fin de contrat en juin prochain, il est le numéro 1 dans le couloir. La situation de Valbuena est différente. Bruno Genesio avait annoncé en conférence de presse, dès vendredi, la titularisation de l'ancien Marseillais. Celui-ci bénéficiait de la suspension de Cornet. S'il a beaucoup tenté, Valbuena n'a pas pu être décisif, contrairement à ses dernières entrées en jeu. Il a semblé avoir du mal à jouer simple et rapidement, et en a trop fait par moments. Très attiré par l'axe du terrain, son positionnement a permis quelques décalages mais a également causé un véritable déséquilibre avec l'abandon de l'aile gauche.

Un coaching payant

C'est la raison pour laquelle Genesio l'a sorti à la 68ème minute de jeu, avec Ghezzal, afin de faire entrer Grenier et Fekir. Un coaching payant, comme souvent ces dernières semaines. Clément Grenier a ainsi égalisé cinq minutes après être entré en jeu, sur coup franc. Comme un symbole : après sa semaine difficile, Grenier n'a pas hésité à prendre ses responsabilités en tirant ce coup franc. Quand son entraîneur déclare en conférence de presse que son joueur est irréprochable et fort mentalement, peu important sa situation, le joueur le prouve sur le terrain dès le lendemain. De la même façon, Fekir a fait une entrée intéressante et a été utile dans la gestion de la fin de match. Ce n'est pas un hasard si l'OL marque ses trois buts après ce double remplacement... A noter, également, l'entrée de Bedimo à la place de Morel. Ce changement illustre parfaitement la capacité d'adaptation du coach lyonnais : alors que Morel semblait un peu moins bien, et que le double remplacement effectué et la réorganisation tactique afférente pouvaient avoir pour conséquence d'exposer davantage les latéraux, Genesio n'a pas hésité à faire entrer du sang neuf et un profil costaud. Le coaching a été payant, et la gestion mentale pendant le match l'a également été. Voir les joueurs si sereins après l'égalisation de Ben Yedder témoigne du changement opéré en interne : il est loin le temps où les Gones semblaient se résigner à la moindre difficulté. D'ailleurs, après le but de Tolisso, l'entraîneur rouge et bleu s'est fait interrogé par Canal + alors que le gardien toulousain se faisait soigner. Une réponse d'un calme olympien qui témoigne de la confiance du nouvel homme fort de l'OL. Un homme fort qui a su endosser le costume de numéro 1 à vitesse grand V.

30 commentaires
  1. Snoozie - dim 24 Avr 16 à 9 h 07

    Je suis pas d'accord quand vous dites que Valbuena n'a pas été décisif.
    En courant dans tous les sens, toutes les zones et en attirant beaucoup de joueurs adverses à lui, il a beaucoup joué dans l'état de fatigue des toulousains (en tout cas d'avantage que d'autres lyonnais) . Et pour rappel, le jeu s'est justement libéré au bout de 60 à 70 minutes dès lors que le TFC commençait à subit cet épuisement.
    Il n'y a rien d'étonnant que le jeu soit redevenu plus rapide en remplaçant les joueurs fatigués (Valbuena, Ghezzal).
    -
    Dire que seuls ceux qui ont joué les 20 dernières minutes ont été décisifs n'a rien de juste vis-à-vis de ceux qui ont fait un gros boulot physique pendant 1h et qui ont rendu la fin du match plus facile.
    -
    Edit : J'ai pas trouvé Fékir terrible pour le coup. Il n'a pas eu beaucoup de ballons, en a perdu pas mal, n'a pas de bonnes stats de passe ...

    1. OLVictory - dim 24 Avr 16 à 10 h 26

      Effectivement malgré les bêtises que racontent le gros Menes le tournant n'a pas été la sortie de Valbuena mais bien le fait du match : l'ouverture du score par les toulousains. Ils se sont complètement arrêtés de jouer ensuite ce qui a permis aux lyonnais de développer leur jeu. Ensuite l'entrée de Grenier a permis d'apporter un peu de vista aux lyonnais. Et tout ceci c'est parfaitement enchaîné jusqu'à la victoire, péripéties incluses.

    2. Gones2wano - dim 24 Avr 16 à 10 h 30

      De même pour fékir, il a toujours son touché de balle de classe mais manque de vivacité

  2. Lacalade - dim 24 Avr 16 à 9 h 56

    si il y en a bien un qui me fait ravaler mon chapeau après l'avoir profondément critiqué, c'est bien mon El Pipo. Et tant mieux.
    Franchement, on voit 11 guerriers sur le terrain et ça ça fait du bien.

  3. Bamaki - dim 24 Avr 16 à 10 h 01

    Il a fait une Laurent Blanc :

    -Une compo de départ de merde avec 4 changement et l'absence de Darder
    - un changement tactique non bossée depuis des mois

    Sauf qu'à la fin la réussite est de son côté donc on crie au génie alors que blanc est un con aujourd'hui , ainsi va le foot 🙂

  4. OL-38 - dim 24 Avr 16 à 10 h 06

    Hier, un très bon coaching de B. Genesio, il à bien gérer l'effectif, bonnes entrées de Grenier et Fékir qui commence et continue de retrouver de très bonnes sensations et peu à peu retrouver aussi leurs bon niveau de jeu, ils doivent continuer comme ça. Après, Darder sur le banc, pourquoi? Peut-être ménager et préserver pour jouer contre Monaco.

    1. fandelol - dim 24 Avr 16 à 12 h 44

      Darder n'a pas été ménagé, il n'a joué qu'une demi heure en deux semaines. C'est simplement un choix tactique, Genesio a préféré muscler un peu notre milieu. Et c'est pas plus mal car Tolisso et Ferri ont été décisifs. En plus, Darder n'est pas forcément très habitué à ce genre de gros pressing physique donc pour moi c'était un bon choix.

  5. jeepy - dim 24 Avr 16 à 10 h 09

    Oui, mais n'empêche que c'est une évidence de reconnaître que Ferri, malgré toute sa puissance et sa combativité, n'a pas la science d'un Darder ou d'un Grenier pour orienter les attaques... son jeu est latéral ou en retrait, rarement vers l'avant ... c'est désespérant et cela casse la spontanéité des attaques; Quant aux Latéraux : Raphaêl et Bedimo, techniquement c'est un apport sur les ailes mais une catastrophe défensivement du fait de leur position et du repli tardif. Quant à Morel, il fait ce qu'il peut à une place qui n'est pas la sienne

    1. Gones2wano - dim 24 Avr 16 à 10 h 43

      Pour ferri je suis d'accord sans être totalement d'accord, il enchaîne les passe décisive depuis quelque match, mais ralenti énormément le jeu en globalité, darder à sa place est indispensable et pk pas relancer le 442 en losange contre le gazelec ou on aura 70% de la possession avec darder, tolisso en 8 et grenier en 10, avec cornet en pointe avec lacazette
      Darder est nul en 1er parti de saison dans ce système mais l'équipe avait une telle mentalité de mer.. que peut être cette fois il s'adaptera parfaitement à ce système

      1. fandelol - dim 24 Avr 16 à 12 h 52

        Tu dis que Ferri joue que vers l'arrière ou sur le côté par rapport à Darder mais Ferri a fait 3 passes décisives cette année alors que Darder n'en a pas faite. Alors oui, Darder est très bon techniquement, très précis dans ses passent qui cassent souvent les lignes défensives adverses. Mais il n'est pas plus rapide que Ferri, je le trouve même lent personnellement.
        Pour le Gazelec, je pense qu'il faut garder le 433 habituel avec Darder et Tolisso au milieu.

  6. Juninho Pernambucano - dim 24 Avr 16 à 10 h 15

    Je n'ai pas vu le match mais c'est Ferri qui fait une passe lumineuse sur le but d'alex , non ?

    1. OLVictory - dim 24 Avr 16 à 10 h 21

      Oui Grenier, puis Ferri, puis Lacazette qui joue très le coup sur un but pas si facile à mettre. Ils ont bien joué le coup tous les trois, avec vivacité et précision. Le plus beau but lyonnais. C'était trop rapide pour des toulousains fatigués.
      C'est le syndrome Bielsa depuis la saison dernière, certains entraîneurs font maintenant cavaler leur équipe comme des lièvres pendant une heure, mais l'équipe se prend ensuite des buts sur la dernière demi-heure. C'est joli, ça passe sur un malentendu, mais à l'échelle d'une saison c'est destructeur, les mecs sont carbos.

    2. Gones2wano - dim 24 Avr 16 à 10 h 37

      Oui magnifique passe, celle de grenier pour ferri est aussi magnifique elle casse les ligne toulousaine et ferri joue en une touche parfaitement

  7. Juninho Pernambucano - dim 24 Avr 16 à 10 h 27

    En effet , les résultats sont là , et El Genesio a remis l'équipe debout , et son coaching est payant à chaque match , il n'y a rien à dire .
    Je mange également mon chapeau , car j'étais parmi les plus critiques .
    Maintenant en football , le ballon tourne vite , et un coach encensé un moment , peut être au plus bas le lendemain .
    Blanc était un génie après avoir éliminé chelsea la saison dernière , et cette fin de saison , c'est un boulet dont il faut se débarasser .
    En attendant , le Génésio de cette fin de saison marque points sur points , et il parait évident que JMA va le conforter à son poste , à moins que l'équipe trébuche au dernier moment .

    Gagner à toulouse il fallait le faire , ce n'était plus arrivé depuis des millénaires , et leur planter deux pions en fin de match , personne n'y croyait .

    Pour les choix de compo , j'aurai mis exactement la même , à part Morel , mais c'est un choix expliqué dans l'article , c'est un choix du club d'une manière gérérale .
    Il n'empêche qu'il l'a fait rentrer pour le bien de l'équipe , lorsqu'il le fallait .

    Pour Darder , là encore , choix normal , il se serait fait manger par l'équipe de Dupraz , qui mettait le jeu sur le plan du combat .
    Le duo ferri Tolisso a fait le boulot et était nécessaire .
    Devant , il fallai faire confiance à Valbuena après ses sorties précédentes .
    Les remplacements ont été judicieux et parfaits .
    Etat d'esprit et moral de vainqueurs , on voit le résultat , Toulouse est dans les cordes , et Alex a encore brillé ( comment dédé pourrait se passer de lui , ça serait une grosse erreur de sa part ) .

    Aulas , en renard , à su titiller l'amour propre de grenier , il rentre il marque .
    sacré JMA , quel orfèvre , quel Artiste !

  8. Gones2wano - dim 24 Avr 16 à 10 h 35

    Je regarde un résumé du match et ben yedder à vraiment tout fait pour être détesté par peut être ses futur partenaire, une embrouille avec mapou et antho

    1. fandelol - dim 24 Avr 16 à 12 h 58

      Ben Yedder ça serait surement mieux que Beauvue mais faut pas non plus s'attendre à ce qu'il soit au niveau de Lacazette. A mon avis il serait à peu près au même rendement que Gomis (dans un profil complètement différent évidemment).

      1. OLVictory - dim 24 Avr 16 à 14 h 26

        +1, c'est pas le pire des choix mais ce n'est pas suffisant pour remplacer Lacazette si on a un peu d'ambition.

      2. Gones2wano - dim 24 Avr 16 à 14 h 26

        Jai un doute moi aussi mais crois que peut être il peut prendre une autre dimension dans un gros clubs après c'est sur déjà que c'est meilleur que beauvu

      3. OLVictory - dim 24 Avr 16 à 14 h 30

        Ca m'étonnerait. Il semble avoir un mental assez moyen. Je le vois plutôt au top de sa carrière, comme Beauvue à Guingamp. Juste un peu plus d'expérience à acquérir, mais rien de bien extraordinaire.

      4. Gones2wano - dim 24 Avr 16 à 14 h 56

        En tout cas si la canette parte réellement et je l'espère pas car pour trouver un joueur aussi bon si jeune avec une palette large sera très dur, après faudra claqué 20 à 25 millions pour avoir un top

  9. Slaimer - dim 24 Avr 16 à 11 h 56

    Bientôt le dernier quart d'heure va être appelé le Olympique Lyonnais times en ligue 1 ^^
    40% des buts Lyonnais pendant ce laps de temps cette année, c'est énorme mais pas cool pour mon coeur !!!

  10. Tempo - dim 24 Avr 16 à 13 h 12

    Bonjour,
    Bravo pour la victoire et pour ce match à rebondissement.
    C'était génial à voir d'autant plus qu'à la fin le résultat est extrêmement favorable pour Lyon.
    Egalement cela est formidable car Lyon n'avait pas gagné à Toulouse depuis des ans.
    Maintenant parler de match parfait pour Genesio? Si l'on regarde le résultat et la seconde mi-temps cette phrase a un sens.
    Maintenant il ne faut pas non plus oublier :
    - que Toulouse a un gardien niveau National. Faire jouer un gamin de 17 ans c'est risqué. On comprend pourquoi Toulouse est 19ème. Si Enyeama ou Mandanda étaient dans les cages, le premier et le troisième but ils ne les auraient pas pris je pense vraiment. Durant cette saison ils ont fait la loi dans leur surface de réparation et ont arrêté des ballons bien plus difficile.
    - que Darder aurait très bien pu orienter le jeu et lancer les attaquants dans les espaces. Comment peut-on dire que Darder n'avait pas ça place dans cette équipe? OK Tolisso et Ferri n'ont pas été mauvais mais cela ne doit pas permettre de mettre une échelle de niveau pour se permettre de juger Darder en retrait par rapport aux deux autres,
    - idem entre Raphael et Jallet ou entre Bedimo et Morel. Les uns et les autres auraient pu alterner et débuter ou non le match. Le résultat final aurait pu également être favorable aux lyonnais.
    Il ne faut pas oublier que Toulouse a joué en sur-régime dès le début de match et que forcément ils ont un coup de moins bien en fin de match. Cela va forcément dans le sens d'un jeu plus ouvert en fin de match, donc pour les nouveaux entrants.

    1. Gones2wano - dim 24 Avr 16 à 14 h 20

      +100

    2. OLVictory - dim 24 Avr 16 à 14 h 27

      Si nos adversaires avaient un gardien qui ne fait jamais de faute on ne marquerait que sur pénalty.

  11. Minolt - dim 24 Avr 16 à 14 h 05

    Quand on gagne, l’entraîneur a toujours raison, et quand on perd l’entraîneur a toujours tord. Je jugerai Génésio sur ce qu'il apportera au jeu de Lyon l'année prochaine et sur sa gestion de la préparation physique. J'espère pour le bien de mon club que ça se passera bien, mais j'en doute.
    Il serait temps que le club grandisse avec un entraîneur étranger qui apporte quelque chose en plus. A ne faire que du Lyonnais, il y aura bien un moment où l'on sera bloqué faute de savoir comment on travaille ailleurs.

    1. OLVictory - dim 24 Avr 16 à 14 h 32

      Et si on se plante une deuxième fois de suite en coupe d'Europe, on change encore en janvier et tente encore avec un 3e coach inexpérimenté ? Les expérimentations ça va deux minutes, mais à un moment si on veut évoluer il faut commencer à mettre des chances de son côté en devenant un peu professionnels dans l'organisation.

      1. Gones2wano - dim 24 Avr 16 à 14 h 54

        @olvictory +100

      2. Tanner Angel Mkd - dim 24 Avr 16 à 20 h 15

        On devrait refaire une petition pour montrer qu'on veut mieux le président ne va pas l'ignorer si y a un bon nombre de signature..

  12. Monrne - mar 26 Avr 16 à 9 h 04

    Vous êtes bien gentils derrière vos écrans.Mais il ne suffit de dire que l'on veut un entraîneur étranger pour trouver la perle rare.Certains ont essayé et l'on constate sur la durée bien des échecs.De plus pour s'attacher les services d'un gros calibre en à t-on les moyens ?
    Et par ailleurs dire d'untel que c'est une bille et qu'il ne sera pas à la hauteur alors que pour le moment il donne entière satisfaction est-ce bien raisonnable?
    On peut toujours être contre quelqu'un mais encore faut-il donner des arguments plausibles pour le démolir comme c'est le cas depuis sa nomination pour BG.
    Alors bien sûr il sera facile pour vous s'il est reconduit l'an prochain et qu'il ne donne pas satisfaction de me rappeler que vous l'aviez annoncé.
    C'est tout simplement oublier que dans le foot tout va très vite et que le meilleur coatch du monde ne réussi pas toujours et partout si vous voyez ce que je veux dire.
    L'entraîneur est le 1er fusible qui saute lorsque çà va mal tout le monde le sait mais lui faire autant de repproches quand çà va bien c'est tout simplement désobligeant.

    1. OLVictory - mar 26 Avr 16 à 9 h 51

      Un entraîneur compétent ça ne coûte pas ça rapporte. C'est un peu comme un vendeur dans une boite, le mec qui chaque année t'amène un gros contrat tu ne vas pas le virer parce qu'il a un gros salaire.
      Pour revenir à l'OL la polémique c'est juste une question d'adéquation entre les moyens engagés et les ambitions du club.
      Si on a vraiment l'ambition de revenir dans le top niveau européen comme le dit Aulas et qu'on n'a pas le staff qui va avec, c'est un pari perdu d'avance. Alors bien sûr ça peut marcher comme la saison dernière, mais ensuite celle d'après on se retrouve minables en LDC parce que là les approximations d'un championnat bas de gamme ne passent plus.
      On pourra toujours faire un coup comme la Gantoise, mais à terme sur une décennie ça sera toujours aléatoire.
      Moi je veux bien qu'Aulas nous fasse rêve, qu'il bâtisse un stade magnifique, bravo à lui pour ça mais il faut aussi qu'il construise une équipe pour jouer dedans, et de préférence la LDC.
      Tu poses la question des moyens de l'OL, moi j'en ai une de question : combien nous coûtent chaque saison l'avalanche de blessures musculaires des 6 ou 7 premiers mois du championnat ? Actuellement on triple les postes. Non pas pour avoir du banc, mais pour remplacer le titulaire et le remplaçant numéro 1 qui se blessent en même temps à un moment de la saison. Ca c'est un premier gaspillage. J'ai lu ce matin que le président avait décidé de refuser une opération pour une joueuse. Hallucinant. Il a fait médecine aussi le préz ? C'est à pleurer d'amateurisme.
      Ensuite il y a évidemment les erreurs de recrutement. Alors c'est normal d'en faire de temps en temps, c'est de l'humain et donc c'est pas une science, mais est-ce qu'on ne pourrait pas au moins avoir un objectif rationnel pour recruter ? Quel est la logique dans les recrutements depuis les cinq dernières saisons ? Combien d'argent on perd à cause de ça ?
      Voilà deux sujets où on pourrait faire d'énormes économies. En faire sur le recrutement d'un entraineur compétent et expérimenté c'est une fausse économie, de celles qui coûtent très cher en fin de saison, financièrement ET sportivement.
      Ca ne sera jamais une question de savoir qui a raison ou pas pour Genesio, du moins pas pour moi, mais d'arrêter de confier les clés de l'équipe à des débutants. Les paris ça va dans les équipes comme Rennes, pas pour des clubs qui ont l'ambition de rester en haut régulièrement. Même des clubs comme Lille recrutent des jeunes joueurs mais des coachs expérimentés, ils savent bien pourquoi.
      J'ai rien contre Genesio mais je ne pense pas que c'est ce qu'il nous faut pour assurer de la croissance à l'OL. On investit des centaines de millions pour les infrastructures et on va économiser sur l'équipe et son staff, y a pas un problème ?
      D'ailleurs Aulas ne disait rien d'autre début janvier, il avait déterminé un profil d'entraineur guidé par la raison et les besoins de l'OL. Le hic c'est qu'il a embauché un Genesio qui est à l'opposé du profil choisi par Aulas lui-même. Je pense que sa première intention était la bonne et qu'il devrait y revenir.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut