OL - Cellule de recrutement : Alexandre Jeannin raconte son arrivée

Arrivé cet été à la demande de Bruno Cheyrou, Alexandre Jeannin a rejoint la cellule de recrutement de l'Olympique lyonnais. L'ancien team manager de la section féminine du PSG raconte comment s'est déroulée sa venue à l'OL. Il évoque également sa méthode de travail, impactée par la crise sanitaire.

Cet été, Alexandre Jeannin a intégré l'Olympique lyonnais en tant que scout. Dans un entretien accordé à L'Est-Eclair, l'ancien joueur de Troyes raconte sa venue. "Mon ami Bruno Cheyrou a pris la cellule de recrutement de l’OL (composée de trois recruteurs, Michel Rouquette, Patrice Girard et Jeannin en plus de Cheyrou), il avait besoin d’étoffer son groupe et m’a demandé si ça m’intéressait. J’ai rencontré les dirigeants lyonnais et je suis parti là-bas, dans un projet totalement différent de celui qui était le mien à la section féminine du PSG. Ce n’est pas une fonction facile, tu es toujours dans les avions, sur la route, explique-t-il. J’ai déjà fait les quatre coins de l’Europe en même pas deux mois. Mais moi, je suis un vadrouilleur. J’ai fait l’Angleterre, Doha, Dubaï, je suis célibataire, je peux vivre n’importe où. Il n’y avait pas vraiment de frein pour que j’accepte cette proposition. C’est plus technique comme fonction, il y a plus d’opportunités dans le foot masculin. Observer des joueurs, c’est quelque chose d’intéressant."

Avec les mesures sanitaires actuelles, sa manière de travailler est bouleversée. "En ce moment, je vais surtout là où je peux aller, avec les fermetures de frontières, les matchs à huis clos… Dernièrement, j’ai pu faire Serbie, Croatie et Danemark. Tout au début, j’ai fait la Turquie, la Hollande. Je dois me rendre au Portugal. On se partage les zones, mais c’est moi qui suis surtout dédié à l’international, annonce-t-il. Malheureusement, avec la crise sanitaire, on ne peut pas faire ce qu’on veut. Pendant la trêve internationale, on a surtout fait du travail vidéo. On doit multiplier le visionnage de matchs pour être force de proposition. C’est en élargissant au maximum nos recherches qu’on minimise les risques d’erreurs."

"Notre boulot est beaucoup plus objectif lorsqu'on regarde un match depuis les tribunes"

Désormais, il est plus difficile de se rendre dans les stades pour observer de potentielles recrues. "Suivre un match en vidéo et un match en direct, ça n’a rien à voir. Tu n’as pas le même angle d’observation. En vidéo, tu es obligé de suivre le ballon, tu ne peux pas suivre uniquement un joueur, constate-t-il. Notre boulot est beaucoup plus objectif lorsqu'on regarde une rencontre en direct, depuis les tribunes. La crise impacte aussi financièrement les clubs. On verra en interne ce que la direction sportive voudra faire sur le prochain mercato, mais on se tient à sa disposition au cas où on demande des conseils sur des profils de joueurs."

Dans cette interview, Alexandre Jeannin évoque également son rythme de travail. "On écume le plus de rencontres possible. En Hollande par exemple, j’ai vu six matchs en un week-end, ça fait presque 150 joueurs. Il faut optimiser au maximum le week-end, affirme-t-il. C’est à nous d’avoir l’œil pour repérer des éléments qui sortent du lot. On peut avoir des informations pour être aiguillés. Le réseau professionnel joue beaucoup. En quinze années en Angleterre, j’ai connu pas mal de monde dans le football, des agents, des entraîneurs. J’ai fait connaissance de personnes qui travaillent à la FIFA, à l’UEFA… Naturellement, mon réseau s’est agrandi."

18 commentaires
  1. SergioLeglise - dim 15 Nov 20 à 11 h 51

    Il est tout seul ? Qui compose cette cellule (marrant ce nom pour des baroudeurs ?) ? Puisque Bonnissel est parti à Rennes.

    1. dede74 - dim 15 Nov 20 à 13 h 26

      Les noms sont donnés dans la description 😉
      "Mon ami Bruno Cheyrou a pris la cellule de recrutement de l’OL (composée de trois recruteurs, Michelle Rouquette, Patrice Girard et Jeannin en plus de Cheyrou"

      1. SergioLeglise - dim 15 Nov 20 à 14 h 03

        Oups ! C'est vrai. Merci

  2. Razik Brikh - dim 15 Nov 20 à 11 h 59

    Il sont 4 (Bruno Cheyrou + 3 autres recruteurs).

    1. SergioLeglise - dim 15 Nov 20 à 12 h 10

      Bonjour, merci de l'information, mais connaît-on leurs noms et leurs spécialités, ou leurs domaines d'expertises ? Comment se répartissent ils les âges et les lieux ?

  3. dede74 - dim 15 Nov 20 à 13 h 21

    Je trouve que l'on "pioche" pas mal chez le PSG ! il travaillait avec l'équipe des féminines et là, il revient avec les hommes.

    1. dede74 - dim 15 Nov 20 à 16 h 47

      Quel crime de lèse-majesté serai-je accusé/surveillé ? 😆

      1. Moimoi - dim 15 Nov 20 à 17 h 25

        ?

      2. dede74 - dim 15 Nov 20 à 19 h 47

        Bonsoir Moimoi,
        Simplement que, toute la journée, il était noté, en tête de mon message qu'il était en cous de modération 😆
        Le modo de service a du s'endormir dessus 😉
        Je me suis demandé quels étaient les mots, terribles et proscrits, que j'avais osé écrire !

      3. Dede passion 69 - dim 15 Nov 20 à 19 h 58

        Salut DEDE,

        ET oui, il apparait toujours comme " modéré" !..
        C'est vrai qu'il est vraiment hard !!!!!
        Reprend toi Dédé .

      4. Moimoi - dim 15 Nov 20 à 20 h 10

        Salut dede,
        Je comprends mieux. La modération se relâche depuis quelques temps déjà. Si, quand tu publies, tu vois qu'il est modéré, il vaut mieux le copier, le supprimer, et reposter en essayant de modifier le mot qui pose problème (quitte à faire une erreur d'orthogrape pour que cela passe).

      5. Razik Brikh - dim 15 Nov 20 à 20 h 51

        Rien. Maudit robot 🙂 J'ai validé automatiquement. Désolé.

        Bonne soirée.

      6. dede74 - lun 16 Nov 20 à 9 h 24

        Merci Razik 😉
        Robot indiscipliné... comme moi quoi 😆

  4. le_yogi - dim 15 Nov 20 à 17 h 21

    4 lascars ça fait quand même pas grand monde pour une cellule de recrutement d'un club qui a des ambitions europénnes non ? Je me souviens d'avoir entendu une super émission de France Bleu avec Loïc Désiré qui est en poste à Strasbourg (approché par Lyon au moment du départ de Maurice) et il racontait déjà qu'ils fonctionnaient à 7. Alors quand je vois seulement 4 à l'OL, je m'interroge un peu...

    1. dede74 - dim 15 Nov 20 à 19 h 50

      Leurs rayons d'actions repérages, doivent êtres plus conséquents 😉
      Les voyages forment la jeunesse... et déforment les valises 😆

    2. SergioLeglise - lun 16 Nov 20 à 9 h 39

      Il faut également ajouter les multiples partenariats de centres de formations et de clubs. Plus, je suppose, les contacts de ces experts ? Mais comment se répartissent ils la tâche ?

  5. OL-91 - dim 15 Nov 20 à 17 h 31

    Lille, le PSG, les viviers de l'OL.

  6. OLVictory - lun 16 Nov 20 à 10 h 15

    La cellule recrutement a toujours été gérée à l'économie à Lyon.
    La post-formation notamment où les erreurs se multiplient. Sans grosses conséquences financières forcément, donc je suppose que c'est une stratégie

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut